SlideShare une entreprise Scribd logo
L’ENTOMOLOGIE
   MEDICALE
Classification des arthropodes
                                                  Arthropodes




                         Chelicerates                               Antennates



                       Arachnides       Myriapodes                                      Insectes    Crustaces



                         Acariens       heteroptères                   Diptères                                  Anoplures      Siphonaptères




    Argasidès                             Cimex         Culicidés           Simulidés      Psychodidès   morpions        poux     puces



                 Argas                  Anophèles         Aedes     Culex          Simulium        Phlebotomus




               Ornithodoros




     Ixodidès



Ixodes      Rhipicéphalus




   Sarcoptidès


    Sarcoptès
     scabiei


    Trombidiformes
Les acariens
Acariens
• Dermanyssides
• Ixodoides: - Argasidés
               - Ixodidés
• Tromobidiformes:
     - Demodex folliculorum
     - Pediculoides ventricosus
     - Trombicula
     - Dermatophagoides pteronyssinus et D.
  farinae
• Sarcoptiformes
IXODOIDES
 Argasidés : tiques molles
- genre argas :
   *lésions prurigineuses
   *pas de transmission de
  maladie
- Genre Ornithodoros :
  transmet les fièvres
  récurrentes à Borrelia
 Ixodidès                    Tique molle
Ixodides
 Ixodes ricinus
   - paralysie ascendante
   - spirochètose
   - maladie de Lyme à Borrelia burgdorferi
   - virus de l’encéphalite russe

 Dermacentor andersoni
   Fièvre pourprée, tularémie, fièvre Q

 Rhinocephalus sanguineus ( chien):
  fièvre boutonneuse méditerranéenne à
  Rickettsia conori
GALE
(Sarcoptes scabiei)
DEFINITION
•   Dermatose parasitaire
•   Survient par épidémie
•   Très contagieuse
•   Prurit : +++
AGENT PATHOGENE:
            Sarcoptes scabiei
 Acarien humain
  obligatoire
 Corps ovalaire grisâtre à
  téguments plissés
 2 paires de pattes
  dirigées vers l’avant,
 2 vers l’arrière
 Taille : femelle : 330µm      oeuf

            mâle : 220µm
 Habitat: sillon entre la
  couche cornée de
  l’épiderme et la couche
  de Malpighi
EPIDEMIOLOGIE

 1991 : 300 millions d’individus
 Mode de transmission:
  * Direct (95%)
       - MST
       - Contact intime (mère, enfant)
   * Indirect : literie, vêtements,
 couches (<48h)
PATHOGÉNIE

• Lésion initiale: tunnel ou
  sillon
• La couche de Malpighi:
     la vésicule perlée
• Le prurit: phénomène de
  sensibilisation
  (non action mécanique)

• Gale norvégienne:
• hyperkératose +
  parakératose( Sarcopte +++)
Épines cuticulaires
  ventrales



Sarcoptes scabiei en coupe dans le derme:
  Localisation du parasite au niveau de la
jonction couche cornée-corps de Malpighi
CLINIQUE
• Forme typique de la gale

• formes cliniques
      - gale du nourrisson
      - gale norvégienne
Forme typique
Incubation : 8-15j
 Prurit : - principal symptôme
           - recrudescence nocturne
           - localisations :
              * faces latérales des doigts
               poignets et coudes
             * bord antérieur des creux
               axillaires(nodules)
             * organes génitaux chez l’homme
             * seins
             * cuisses
Lésions de grattage : espace interdigitaux

Vésicules perlées
Lésions de grattage


                              Organes
                              génitaux




Creux axillaire


                     cuisse
Gale chez un prisonnier
Gale du nourrisson:
atteinte plantaire et
axillaire
Gale norvégienne
Examen direct de squames




Sarcoptes scabiei : adulte   Sarcoptes scabiei : oeufs
Traitement
Traitement local:
      Benzoate de benzyl (ASCABIOL®)
      Esdépalléthrine et butoxyde de pipéronyle
  (SPREGAL®)
      Lindane (ELENOL®, SCABECID®)

 Linge de toilette + linge de corps lessivés
  Draps, vêtements, couvertures, chaussures :
       butoxyde de pipéronyle + Esdépalléthrine
          (2 jours dans un sac en plastique)

 Ttt des sujets contacts
 Nourrisson: benzoate de benzyl et Esdépalléthrine et
  butoxyde depipéronyle ( bandage des mains +
  application moins longue ou limitée à sa surface)

 Gale norvégienne : produit salicylés avant ttt
  spécifique
Traitement systémique :
   Ivermectine ( Stromectol®) : 150 à 200µg /
  kg en prise unique
Demodex
Folliculorum
• Acariens
  vermiformes
• 400µm
• Vivent dans
  follicules pilo-
  sébacés de
  l’homme
• Agent de
  blépharites et
  acné rosacée
                     Demodex folliculorum
Acné rosacée
Follicules pilo - sébacés en coupe
contenant de nombreux démodex
Demodex accolé à un cil
Dermatophagoïdes pteronyssinus et
    Dermatophagoides farinae

• Acariens atteignent à
  peine 400µm

• Très répandus dans
  les maisons

• Responsables de
  « l’allergie à la
  poussière de maison »
Dermatophagoides
INSECTES
Distinction entre
         insectes et acariens
               Acariens       Insectes

corps         Globuleux       segmenté
                sans
             segmentation
bouche        chélicérates   mandibulate


pattes          4 paires      3 paires
Poux
  et
morpion
2 genres : Pediculis et Pthirius

3 espèces:
Pediculis humanus variété corporis:
pou de corps

Pediculus humanus var. capitis:
pou de tête

Phtirus pubis: pou du pubis: morpion
Pediculus                      Phtirus




                          • petit   (1à 2 mm)
• corps   allongé
                          •Trapu en crabe
• Abdomen plus long
que large                 • abdomen aussi large que
                          long
• 3 paires de pattes de
tailles voisines          • les 2 pattes postérieures
                          plus développées
P. humanus var. capitis:             P. humanus var. corporis : femelle :
femelle: 3, 5 mm                     4,5mm




                           femelle               male
Pediculus humanus capitis
adulte et lente fixés à un cheveux
Lentes de P. capitis
Cycle évolutif
ROLE PATHOGENE
 Pédiculose de la tête ( Pediculus
humanus capitis)
Pédiculose du corps ( Pediculis humanus
corporis)
 Phtirose
 Rôle vecteur lié à P. humanus
Généralement l’enfant
 Prurit de la tête
 Au début :à la région
occipitale
 Infestation ancienne :
surinfection
ROLE PATHOGENE
 Pédiculose de la tête ( Pédiculus
capitis)

 Pédiculose du corps
      ( Pediculis humanus
corporis)
 Phtirose
 Rôle vecteur lié à P. humanus
• Parasitose de l’adulte

• Papules rosées, prurit, et lésions de
  grattage

• épaules, hanches, cuisses

• Mélanodermie des vagabonds
ROLE PATHOGENE
 Pédiculose de la tête (Pédiculus
capitis)
 Pédiculose du corps (Pediculis
humanus)

 Phtirose
 Rôle vecteur lié à P. humanus
• Transmission sexuelle : c’est une MST
• Classiquement limitée aux poils
  pubiens
• Prurit surtout nocturne
• Peut atteindre d’autres régions:
  aisselles, cils
• Chez l’enfant : cils
Phtirius pubis fixés par ses pattes aux poils pubiens
Blépharites
classiques,
 Diagnostic évident
 Traitement simple:
- ablation des
parasites
- application d’une
pommade ophtalmique
à l’oxyde de mercure
ou une crème au
lindane (ELENOL®)
ROLE PATHOGENE
 Pédiculose de la tête ( Pédiculus
capitis)
 Pédiculose du corps ( Pediculis
humanus)
 Phtirose
 Rôle vecteur lié à P. humanus
• Typhus exanthématique: rickettsiose
  fébrile

• Fièvre des tranchées: ( Bartonella
  quintana )rickettsiose

• Fièvre récurrente à poux due à Borrelia
  recurrentis

• peste : accidentelle
TRAITEMENT
• Hygiène communautaire et personnelle
• poudres, solutions, aérosols et des
  shampoings à bases d’insecticides:
    - Organochlorès, Lindane ( Scabecid®, Elénol®,
      Aphtiria®) en poudre ou crème à 1%
    - DDT
    - Benzoate de benzyle (Ascabiol®)
    - pyréthrines (ITAX®, PARASPECIAL poux®)
    - Organophosphorés , malathion ( PRIODERM®)

    - association des deux ( PARAPLUS®)
• Il faut ttt toute la famille ou la collectivité

• Pour les lentes: peigne à poux trempé ou
  non dans l’eau vinaigrée

• Désinfection des vêtements et de la
  literie
   ( poudre ou passage à l’autoclavage)
Punaises
  Puces
Glossines
 Myiases
  Taons
    et
Moustiques
Punaises
• Insectes hémimétaboles
• Pièces buccales piqueuses
• Parasites des plantes
• 2 familles hématophages (homme):
    - Reduvidés : maladie de Chagas
    - famille des Cimicidés :
Cimex lectularius (punaise des lits) insecte
  lenticulaire, jaune à brun-rouge, de 3 à 5 mm,
  hématophage
Cimex
Lutte contre les cimex

• Lutte domiciliaire : difficile
• Désinctisation par gaz toxique
• DDT : résistance
• Organophosphorés : Malathion,
  Fénitrothion
• Carbamates, Pyréthrinoides
Puces
• Siphonaptères : 1à 6mm
• Holométaboles, hématophage, au dépens
  des mammifères ( hommes) et oiseaux
• pas d’ailes, saut grâce à la 3 ième paire de
  pattes développée
• Les puces de litière : ne vont sur l’hôte que
  pour se nourrir
• Les puces de fourrure : toute la vie sur l’hôte
• Puces chiques: fixées dans la peau, se
  nourrissent en permanence
Rôle pathogène
 Nuisance : prurit (taches brun-rougeâtre)
 Puce chiques: Tunga penetrans (pieds)
                   tétanos (VAT+++)
 Puces et peste: (Yersinia pestis)(maladie des
  rongeurs sauvages)
 Autres maladies bactériennes ou
  rickettsiennes: typhus murin, tularémie,
  pseudotuberculose
 Hôtes intermédiaires( Dipyllidium caninum,
  hymenolepis fraterna, H. diminuta)

Contenu connexe

Tendances

Anguillulose0910
Anguillulose0910Anguillulose0910
Anguillulose0910Lo Lo
 
Rx thoracique les grands syndromes
Rx thoracique les grands syndromesRx thoracique les grands syndromes
Rx thoracique les grands syndromesHana Hanouna
 
Le traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khfLe traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khfFatimazohra Elamrani
 
Qcm Parasitologie Devoir 2
Qcm Parasitologie Devoir 2Qcm Parasitologie Devoir 2
Qcm Parasitologie Devoir 2Lo Lo
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidien
hind henzazi
 
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.comInfections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Nabil Geekk
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)Med Achraf Hadj Ali
 
Techniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologieTechniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologie
S/Abdessemed
 
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologieconduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
benaissayoussef
 
Technique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervicalTechnique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervicalwayma
 
Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM FoundationLe Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)Med Achraf Hadj Ali
 
La Pression artérielle
La Pression artérielleLa Pression artérielle
La Pression artérielle
S/Abdessemed
 
Polyarthrite rhumatoïde
Polyarthrite rhumatoïdePolyarthrite rhumatoïde
Polyarthrite rhumatoïdeHamlaoui Saddek
 
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halimaCoprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Lésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologieLésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologielaamlove
 

Tendances (20)

Le kyste hydatique du poumon
Le kyste hydatique du poumonLe kyste hydatique du poumon
Le kyste hydatique du poumon
 
Anguillulose0910
Anguillulose0910Anguillulose0910
Anguillulose0910
 
Travaux pratiques
Travaux pratiquesTravaux pratiques
Travaux pratiques
 
Rx thoracique les grands syndromes
Rx thoracique les grands syndromesRx thoracique les grands syndromes
Rx thoracique les grands syndromes
 
Le traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khfLe traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khf
 
Cestodoses adultes
Cestodoses adultesCestodoses adultes
Cestodoses adultes
 
Qcm Parasitologie Devoir 2
Qcm Parasitologie Devoir 2Qcm Parasitologie Devoir 2
Qcm Parasitologie Devoir 2
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidien
 
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.comInfections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 3)
 
Techniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologieTechniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologie
 
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologieconduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
 
Technique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervicalTechnique radiologique rachis cervical
Technique radiologique rachis cervical
 
Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM FoundationLe Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 4)
 
Généralités
GénéralitésGénéralités
Généralités
 
La Pression artérielle
La Pression artérielleLa Pression artérielle
La Pression artérielle
 
Polyarthrite rhumatoïde
Polyarthrite rhumatoïdePolyarthrite rhumatoïde
Polyarthrite rhumatoïde
 
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halimaCoprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
 
Lésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologieLésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologie
 

En vedette

Atelier Avis Clients etourisme
Atelier Avis Clients etourismeAtelier Avis Clients etourisme
Atelier Avis Clients etourisme
Stéphanie Dabernat
 
Belgique : enquête d'opinion sur le tourisme responsable
Belgique : enquête d'opinion sur le tourisme responsableBelgique : enquête d'opinion sur le tourisme responsable
Belgique : enquête d'opinion sur le tourisme responsable
Samuel Poos
 
Comprendre la crise financière (2009)
Comprendre la crise financière (2009) Comprendre la crise financière (2009)
Comprendre la crise financière (2009) Philippe Watrelot
 
Les Barbares Attaquent l'immobilier
Les Barbares Attaquent l'immobilierLes Barbares Attaquent l'immobilier
Les Barbares Attaquent l'immobilier
TheFamily
 
Diagnostic maturité (11 septembre 2013)
Diagnostic maturité (11 septembre 2013)Diagnostic maturité (11 septembre 2013)
Diagnostic maturité (11 septembre 2013)cdpgestion
 
Paris
ParisParis
Matinée marketplace HiPay, Mirakl
Matinée marketplace HiPay, MiraklMatinée marketplace HiPay, Mirakl
Matinée marketplace HiPay, Mirakl
HiPay Group
 
Etude Noël 2013 par Deloitte
Etude Noël 2013 par DeloitteEtude Noël 2013 par Deloitte
Etude Noël 2013 par Deloitte
Vincent DEMULIERE
 
Les tendances du Marketing Digital 2014 - Ateliers webmarketing WSI - Saison 4
Les tendances du Marketing Digital 2014 - Ateliers webmarketing WSI - Saison 4Les tendances du Marketing Digital 2014 - Ateliers webmarketing WSI - Saison 4
Les tendances du Marketing Digital 2014 - Ateliers webmarketing WSI - Saison 4
WSI France
 
Introduction aux open badges
Introduction aux open badgesIntroduction aux open badges
Introduction aux open badges
Dominique-Alain JAN
 
Comment mieux vivre avec ses tests d'acceptance
Comment mieux vivre avec ses tests d'acceptanceComment mieux vivre avec ses tests d'acceptance
Comment mieux vivre avec ses tests d'acceptance
Khanh Maudoux
 
Introduction au droit des societes (formation ecole des mines 2010)
Introduction au droit des societes (formation ecole des mines 2010)Introduction au droit des societes (formation ecole des mines 2010)
Introduction au droit des societes (formation ecole des mines 2010)Lipskier
 
Produire des contenus en ligne en bibliothèque
Produire des contenus en ligne en bibliothèqueProduire des contenus en ligne en bibliothèque
Produire des contenus en ligne en bibliothèque
Magalie Le Gall
 
FRAUDES, 12è RdV des Managers de la qualité, comment garantir l'authenticité ...
FRAUDES, 12è RdV des Managers de la qualité, comment garantir l'authenticité ...FRAUDES, 12è RdV des Managers de la qualité, comment garantir l'authenticité ...
FRAUDES, 12è RdV des Managers de la qualité, comment garantir l'authenticité ...
Yvon Gervaise
 
La e-transformation du secteur de la photographie
La e-transformation du secteur de la photographieLa e-transformation du secteur de la photographie
La e-transformation du secteur de la photographie
Thierry Zenou
 
99.9% des Points de Vente ont une mauvaise Identité Virtuelle
99.9% des Points de Vente ont une mauvaise Identité Virtuelle99.9% des Points de Vente ont une mauvaise Identité Virtuelle
99.9% des Points de Vente ont une mauvaise Identité Virtuelle
Mobilosoft
 
Barre pour développeur Firefox et Eclipse
Barre pour développeur Firefox et EclipseBarre pour développeur Firefox et Eclipse
Barre pour développeur Firefox et Eclipse
Yannick Pavard
 
Gestion du temps stratégique
Gestion du temps stratégiqueGestion du temps stratégique
Gestion du temps stratégique
Travailleur autonome
 
The New Multiscreen World By Google
The New Multiscreen World By GoogleThe New Multiscreen World By Google
The New Multiscreen World By Google
servicesmobiles.fr
 
Assembly language 8086
Assembly language 8086Assembly language 8086
Assembly language 8086
John Cutajar
 

En vedette (20)

Atelier Avis Clients etourisme
Atelier Avis Clients etourismeAtelier Avis Clients etourisme
Atelier Avis Clients etourisme
 
Belgique : enquête d'opinion sur le tourisme responsable
Belgique : enquête d'opinion sur le tourisme responsableBelgique : enquête d'opinion sur le tourisme responsable
Belgique : enquête d'opinion sur le tourisme responsable
 
Comprendre la crise financière (2009)
Comprendre la crise financière (2009) Comprendre la crise financière (2009)
Comprendre la crise financière (2009)
 
Les Barbares Attaquent l'immobilier
Les Barbares Attaquent l'immobilierLes Barbares Attaquent l'immobilier
Les Barbares Attaquent l'immobilier
 
Diagnostic maturité (11 septembre 2013)
Diagnostic maturité (11 septembre 2013)Diagnostic maturité (11 septembre 2013)
Diagnostic maturité (11 septembre 2013)
 
Paris
ParisParis
Paris
 
Matinée marketplace HiPay, Mirakl
Matinée marketplace HiPay, MiraklMatinée marketplace HiPay, Mirakl
Matinée marketplace HiPay, Mirakl
 
Etude Noël 2013 par Deloitte
Etude Noël 2013 par DeloitteEtude Noël 2013 par Deloitte
Etude Noël 2013 par Deloitte
 
Les tendances du Marketing Digital 2014 - Ateliers webmarketing WSI - Saison 4
Les tendances du Marketing Digital 2014 - Ateliers webmarketing WSI - Saison 4Les tendances du Marketing Digital 2014 - Ateliers webmarketing WSI - Saison 4
Les tendances du Marketing Digital 2014 - Ateliers webmarketing WSI - Saison 4
 
Introduction aux open badges
Introduction aux open badgesIntroduction aux open badges
Introduction aux open badges
 
Comment mieux vivre avec ses tests d'acceptance
Comment mieux vivre avec ses tests d'acceptanceComment mieux vivre avec ses tests d'acceptance
Comment mieux vivre avec ses tests d'acceptance
 
Introduction au droit des societes (formation ecole des mines 2010)
Introduction au droit des societes (formation ecole des mines 2010)Introduction au droit des societes (formation ecole des mines 2010)
Introduction au droit des societes (formation ecole des mines 2010)
 
Produire des contenus en ligne en bibliothèque
Produire des contenus en ligne en bibliothèqueProduire des contenus en ligne en bibliothèque
Produire des contenus en ligne en bibliothèque
 
FRAUDES, 12è RdV des Managers de la qualité, comment garantir l'authenticité ...
FRAUDES, 12è RdV des Managers de la qualité, comment garantir l'authenticité ...FRAUDES, 12è RdV des Managers de la qualité, comment garantir l'authenticité ...
FRAUDES, 12è RdV des Managers de la qualité, comment garantir l'authenticité ...
 
La e-transformation du secteur de la photographie
La e-transformation du secteur de la photographieLa e-transformation du secteur de la photographie
La e-transformation du secteur de la photographie
 
99.9% des Points de Vente ont une mauvaise Identité Virtuelle
99.9% des Points de Vente ont une mauvaise Identité Virtuelle99.9% des Points de Vente ont une mauvaise Identité Virtuelle
99.9% des Points de Vente ont une mauvaise Identité Virtuelle
 
Barre pour développeur Firefox et Eclipse
Barre pour développeur Firefox et EclipseBarre pour développeur Firefox et Eclipse
Barre pour développeur Firefox et Eclipse
 
Gestion du temps stratégique
Gestion du temps stratégiqueGestion du temps stratégique
Gestion du temps stratégique
 
The New Multiscreen World By Google
The New Multiscreen World By GoogleThe New Multiscreen World By Google
The New Multiscreen World By Google
 
Assembly language 8086
Assembly language 8086Assembly language 8086
Assembly language 8086
 

Similaire à Entomologie

cours dermatophytes+mlassezia -epu 27-10- 2020.pdf
cours dermatophytes+mlassezia -epu 27-10- 2020.pdfcours dermatophytes+mlassezia -epu 27-10- 2020.pdf
cours dermatophytes+mlassezia -epu 27-10- 2020.pdf
pascalpascoulo
 
Generalites sur les champignons dermatophyties
Generalites sur les champignons   dermatophytiesGeneralites sur les champignons   dermatophyties
Generalites sur les champignons dermatophytiesRIADH HAMMEDI
 
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdfIntroduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
Hind FQ
 
Parasites du chien
Parasites du chienParasites du chien
Parasites du chien
usbeck
 
2 les-gales
2 les-gales2 les-gales
2 les-galesId' Riss
 
Les punaises de lit, biologie, lutte et santé publique
Les punaises de lit, biologie, lutte et santé publiqueLes punaises de lit, biologie, lutte et santé publique
Les punaises de lit, biologie, lutte et santé publique
punaisedelit
 
Corynébactéries
CorynébactériesCorynébactéries
Corynébactéries
Thomas Steimlé
 
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...Euripide AVOKPAHO
 
Toxocarose trichinellose
Toxocarose   trichinelloseToxocarose   trichinellose
Toxocarose trichinelloseRIADH HAMMEDI
 
Papilons mus e vert 2012 1
Papilons mus e vert 2012  1Papilons mus e vert 2012  1
Papilons mus e vert 2012 1jaco49
 
Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.ppt
BadrAbouAlia
 
Classification des vertébrés
Classification des vertébrésClassification des vertébrés
Classification des vertébrés
Jaefar El Kassmi
 
Invertebres
InvertebresInvertebres
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhkles_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
RefRama
 
8-exposé nématozoaires
8-exposé nématozoaires8-exposé nématozoaires
8-exposé nématozoaires
Ipeis
 
Les parasites: l'ennemi inconnu par Sandra
Les parasites: l'ennemi inconnu par SandraLes parasites: l'ennemi inconnu par Sandra
Les parasites: l'ennemi inconnu par Sandra
Panora Mix
 

Similaire à Entomologie (20)

Gale pédiculose
Gale pédiculoseGale pédiculose
Gale pédiculose
 
cours dermatophytes+mlassezia -epu 27-10- 2020.pdf
cours dermatophytes+mlassezia -epu 27-10- 2020.pdfcours dermatophytes+mlassezia -epu 27-10- 2020.pdf
cours dermatophytes+mlassezia -epu 27-10- 2020.pdf
 
Generalites sur les champignons dermatophyties
Generalites sur les champignons   dermatophytiesGeneralites sur les champignons   dermatophyties
Generalites sur les champignons dermatophyties
 
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdfIntroduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
 
Parasites du chien
Parasites du chienParasites du chien
Parasites du chien
 
2 les-gales
2 les-gales2 les-gales
2 les-gales
 
Les punaises de lit, biologie, lutte et santé publique
Les punaises de lit, biologie, lutte et santé publiqueLes punaises de lit, biologie, lutte et santé publique
Les punaises de lit, biologie, lutte et santé publique
 
4 cestodes
4 cestodes4 cestodes
4 cestodes
 
Corynébactéries
CorynébactériesCorynébactéries
Corynébactéries
 
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
 
Toxocarose trichinellose
Toxocarose   trichinelloseToxocarose   trichinellose
Toxocarose trichinellose
 
Papilons mus e vert 2012 1
Papilons mus e vert 2012  1Papilons mus e vert 2012  1
Papilons mus e vert 2012 1
 
Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.ppt
 
Classification des vertébrés
Classification des vertébrésClassification des vertébrés
Classification des vertébrés
 
Invertebres
InvertebresInvertebres
Invertebres
 
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhkles_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
les_infections_a_streptocoques.pptkioljhk
 
3 filaires exotiques
3 filaires exotiques3 filaires exotiques
3 filaires exotiques
 
8-exposé nématozoaires
8-exposé nématozoaires8-exposé nématozoaires
8-exposé nématozoaires
 
Les parasites: l'ennemi inconnu par Sandra
Les parasites: l'ennemi inconnu par SandraLes parasites: l'ennemi inconnu par Sandra
Les parasites: l'ennemi inconnu par Sandra
 
Acarologie
AcarologieAcarologie
Acarologie
 

Plus de RIADH HAMMEDI

Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007RIADH HAMMEDI
 
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose   ascaridiose - trichocephaloseOxyurose   ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose ascaridiose - trichocephaloseRIADH HAMMEDI
 
Malasssezioses cryptococcose
Malasssezioses   cryptococcoseMalasssezioses   cryptococcose
Malasssezioses cryptococcoseRIADH HAMMEDI
 
Heosinophilies sanguines dorigines parasitaires
Heosinophilies sanguines dorigines parasitairesHeosinophilies sanguines dorigines parasitaires
Heosinophilies sanguines dorigines parasitairesRIADH HAMMEDI
 

Plus de RIADH HAMMEDI (13)

Toxoplasmose
ToxoplasmoseToxoplasmose
Toxoplasmose
 
Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007
 
Pneumocystose
PneumocystosePneumocystose
Pneumocystose
 
Paludisme
PaludismePaludisme
Paludisme
 
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose   ascaridiose - trichocephaloseOxyurose   ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
 
Malasssezioses cryptococcose
Malasssezioses   cryptococcoseMalasssezioses   cryptococcose
Malasssezioses cryptococcose
 
Leishmanioses
LeishmaniosesLeishmanioses
Leishmanioses
 
Hydatidose
HydatidoseHydatidose
Hydatidose
 
Histoplasmose
HistoplasmoseHistoplasmose
Histoplasmose
 
Heosinophilies sanguines dorigines parasitaires
Heosinophilies sanguines dorigines parasitairesHeosinophilies sanguines dorigines parasitaires
Heosinophilies sanguines dorigines parasitaires
 
Giardiose
GiardioseGiardiose
Giardiose
 
Filarioses
FilariosesFilarioses
Filarioses
 
Candidose
CandidoseCandidose
Candidose
 

Entomologie

  • 1. L’ENTOMOLOGIE MEDICALE
  • 2. Classification des arthropodes Arthropodes Chelicerates Antennates Arachnides Myriapodes Insectes Crustaces Acariens heteroptères Diptères Anoplures Siphonaptères Argasidès Cimex Culicidés Simulidés Psychodidès morpions poux puces Argas Anophèles Aedes Culex Simulium Phlebotomus Ornithodoros Ixodidès Ixodes Rhipicéphalus Sarcoptidès Sarcoptès scabiei Trombidiformes
  • 4. Acariens • Dermanyssides • Ixodoides: - Argasidés - Ixodidés • Tromobidiformes: - Demodex folliculorum - Pediculoides ventricosus - Trombicula - Dermatophagoides pteronyssinus et D. farinae • Sarcoptiformes
  • 5. IXODOIDES  Argasidés : tiques molles - genre argas : *lésions prurigineuses *pas de transmission de maladie - Genre Ornithodoros : transmet les fièvres récurrentes à Borrelia  Ixodidès Tique molle
  • 6. Ixodides  Ixodes ricinus - paralysie ascendante - spirochètose - maladie de Lyme à Borrelia burgdorferi - virus de l’encéphalite russe  Dermacentor andersoni Fièvre pourprée, tularémie, fièvre Q  Rhinocephalus sanguineus ( chien): fièvre boutonneuse méditerranéenne à Rickettsia conori
  • 8. DEFINITION • Dermatose parasitaire • Survient par épidémie • Très contagieuse • Prurit : +++
  • 9. AGENT PATHOGENE: Sarcoptes scabiei  Acarien humain obligatoire  Corps ovalaire grisâtre à téguments plissés  2 paires de pattes dirigées vers l’avant,  2 vers l’arrière  Taille : femelle : 330µm oeuf mâle : 220µm  Habitat: sillon entre la couche cornée de l’épiderme et la couche de Malpighi
  • 10. EPIDEMIOLOGIE  1991 : 300 millions d’individus  Mode de transmission: * Direct (95%) - MST - Contact intime (mère, enfant) * Indirect : literie, vêtements, couches (<48h)
  • 11. PATHOGÉNIE • Lésion initiale: tunnel ou sillon • La couche de Malpighi: la vésicule perlée • Le prurit: phénomène de sensibilisation (non action mécanique) • Gale norvégienne: • hyperkératose + parakératose( Sarcopte +++)
  • 12. Épines cuticulaires ventrales Sarcoptes scabiei en coupe dans le derme: Localisation du parasite au niveau de la jonction couche cornée-corps de Malpighi
  • 13. CLINIQUE • Forme typique de la gale • formes cliniques - gale du nourrisson - gale norvégienne
  • 14. Forme typique Incubation : 8-15j Prurit : - principal symptôme - recrudescence nocturne - localisations : * faces latérales des doigts poignets et coudes * bord antérieur des creux axillaires(nodules) * organes génitaux chez l’homme * seins * cuisses
  • 15. Lésions de grattage : espace interdigitaux Vésicules perlées
  • 16. Lésions de grattage Organes génitaux Creux axillaire cuisse
  • 17. Gale chez un prisonnier
  • 18. Gale du nourrisson: atteinte plantaire et axillaire
  • 20. Examen direct de squames Sarcoptes scabiei : adulte Sarcoptes scabiei : oeufs
  • 21. Traitement Traitement local: Benzoate de benzyl (ASCABIOL®) Esdépalléthrine et butoxyde de pipéronyle (SPREGAL®) Lindane (ELENOL®, SCABECID®)  Linge de toilette + linge de corps lessivés Draps, vêtements, couvertures, chaussures : butoxyde de pipéronyle + Esdépalléthrine (2 jours dans un sac en plastique)  Ttt des sujets contacts
  • 22.  Nourrisson: benzoate de benzyl et Esdépalléthrine et butoxyde depipéronyle ( bandage des mains + application moins longue ou limitée à sa surface)  Gale norvégienne : produit salicylés avant ttt spécifique Traitement systémique : Ivermectine ( Stromectol®) : 150 à 200µg / kg en prise unique
  • 24. • Acariens vermiformes • 400µm • Vivent dans follicules pilo- sébacés de l’homme • Agent de blépharites et acné rosacée Demodex folliculorum
  • 25.
  • 26.
  • 28. Follicules pilo - sébacés en coupe contenant de nombreux démodex
  • 30. Dermatophagoïdes pteronyssinus et Dermatophagoides farinae • Acariens atteignent à peine 400µm • Très répandus dans les maisons • Responsables de « l’allergie à la poussière de maison »
  • 33. Distinction entre insectes et acariens Acariens Insectes corps Globuleux segmenté sans segmentation bouche chélicérates mandibulate pattes 4 paires 3 paires
  • 35. 2 genres : Pediculis et Pthirius 3 espèces: Pediculis humanus variété corporis: pou de corps Pediculus humanus var. capitis: pou de tête Phtirus pubis: pou du pubis: morpion
  • 36. Pediculus Phtirus • petit (1à 2 mm) • corps allongé •Trapu en crabe • Abdomen plus long que large • abdomen aussi large que long • 3 paires de pattes de tailles voisines • les 2 pattes postérieures plus développées
  • 37. P. humanus var. capitis: P. humanus var. corporis : femelle : femelle: 3, 5 mm 4,5mm femelle male
  • 38. Pediculus humanus capitis adulte et lente fixés à un cheveux
  • 39. Lentes de P. capitis
  • 41. ROLE PATHOGENE  Pédiculose de la tête ( Pediculus humanus capitis) Pédiculose du corps ( Pediculis humanus corporis)  Phtirose  Rôle vecteur lié à P. humanus
  • 42.
  • 43. Généralement l’enfant  Prurit de la tête  Au début :à la région occipitale  Infestation ancienne : surinfection
  • 44. ROLE PATHOGENE  Pédiculose de la tête ( Pédiculus capitis)  Pédiculose du corps ( Pediculis humanus corporis)  Phtirose  Rôle vecteur lié à P. humanus
  • 45. • Parasitose de l’adulte • Papules rosées, prurit, et lésions de grattage • épaules, hanches, cuisses • Mélanodermie des vagabonds
  • 46. ROLE PATHOGENE  Pédiculose de la tête (Pédiculus capitis)  Pédiculose du corps (Pediculis humanus)  Phtirose  Rôle vecteur lié à P. humanus
  • 47. • Transmission sexuelle : c’est une MST • Classiquement limitée aux poils pubiens • Prurit surtout nocturne • Peut atteindre d’autres régions: aisselles, cils • Chez l’enfant : cils
  • 48.
  • 49. Phtirius pubis fixés par ses pattes aux poils pubiens
  • 50. Blépharites classiques,  Diagnostic évident  Traitement simple: - ablation des parasites - application d’une pommade ophtalmique à l’oxyde de mercure ou une crème au lindane (ELENOL®)
  • 51.
  • 52. ROLE PATHOGENE  Pédiculose de la tête ( Pédiculus capitis)  Pédiculose du corps ( Pediculis humanus)  Phtirose  Rôle vecteur lié à P. humanus
  • 53. • Typhus exanthématique: rickettsiose fébrile • Fièvre des tranchées: ( Bartonella quintana )rickettsiose • Fièvre récurrente à poux due à Borrelia recurrentis • peste : accidentelle
  • 54. TRAITEMENT • Hygiène communautaire et personnelle • poudres, solutions, aérosols et des shampoings à bases d’insecticides: - Organochlorès, Lindane ( Scabecid®, Elénol®, Aphtiria®) en poudre ou crème à 1% - DDT - Benzoate de benzyle (Ascabiol®) - pyréthrines (ITAX®, PARASPECIAL poux®) - Organophosphorés , malathion ( PRIODERM®) - association des deux ( PARAPLUS®)
  • 55. • Il faut ttt toute la famille ou la collectivité • Pour les lentes: peigne à poux trempé ou non dans l’eau vinaigrée • Désinfection des vêtements et de la literie ( poudre ou passage à l’autoclavage)
  • 56. Punaises Puces Glossines Myiases Taons et Moustiques
  • 57. Punaises • Insectes hémimétaboles • Pièces buccales piqueuses • Parasites des plantes • 2 familles hématophages (homme): - Reduvidés : maladie de Chagas - famille des Cimicidés : Cimex lectularius (punaise des lits) insecte lenticulaire, jaune à brun-rouge, de 3 à 5 mm, hématophage
  • 58. Cimex
  • 59. Lutte contre les cimex • Lutte domiciliaire : difficile • Désinctisation par gaz toxique • DDT : résistance • Organophosphorés : Malathion, Fénitrothion • Carbamates, Pyréthrinoides
  • 60. Puces • Siphonaptères : 1à 6mm • Holométaboles, hématophage, au dépens des mammifères ( hommes) et oiseaux • pas d’ailes, saut grâce à la 3 ième paire de pattes développée • Les puces de litière : ne vont sur l’hôte que pour se nourrir • Les puces de fourrure : toute la vie sur l’hôte • Puces chiques: fixées dans la peau, se nourrissent en permanence
  • 61.
  • 62. Rôle pathogène  Nuisance : prurit (taches brun-rougeâtre)  Puce chiques: Tunga penetrans (pieds) tétanos (VAT+++)  Puces et peste: (Yersinia pestis)(maladie des rongeurs sauvages)  Autres maladies bactériennes ou rickettsiennes: typhus murin, tularémie, pseudotuberculose  Hôtes intermédiaires( Dipyllidium caninum, hymenolepis fraterna, H. diminuta)