SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  86
Programme national FMC BPCO 2007- 2008 Campus BPCO auprès des médecins généralistes Fédération française de pneumologie   1
Formation des médecins généralistes : 2  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Formation des médecins généralistes : ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Des V É RIT É S… toujours bonnes à dire ,[object Object],[object Object],Réponse : 40 %.  (Løkke A. Thorax 2006;61:935-9) En 1990, la BPCO était au 6 e  rang de la mortalité par maladie.  À  quel rang se situera-t-elle en 2030 ?  Réponse : en 2030, elle sera au 4 e  rang. (Murray JLC. Lancet 1997; 349:1498-504; Mathers CD. Plos Medicine 2006; 3) Classez les pathologies suivantes :  - BPCO oxygénodépendante, - sclérose latérale amyotrophique, - et angor, d’après l’altération croissante de la qualité de vie qu’elles provoquent. Réponse : en ordre croissant : angor, BPCO oxygénodépendante et sclérose latérale amyotrophique.  (Bergner Med Care 1976) 4
Des V É RIT É S… toujours bonnes à dire Classez en ordre de fréquence décroissant les causes de mortalité des malades atteints de BPCO suivantes :  - les causes respiratoires,  - les causes cardiaques,  - le cancer. Réponse : en ordre décroissant : causes respiratoires, causes cardiaques, cancer  (Wise et al. PATS 2006 ) Les morbidités suivantes vous semblent-elles associées à la BPCO ? : - anémie, - ostéoporose, - dépression, - dysfonctionnement musculaire, - dénutrition, - risque cardiovasculaire. Réponse : toutes ces comorbidités sont bien associées à la BPCO.  (Tze-Pin N et al. Arch Intern Med 2007. Soriano et al. Chest 2005, Bolton C et al. AJRCCM 2004. Sidney S et al. Chest 2005) 5
[object Object],[object Object],[object Object],6
Il est important de détecter précocement la BPCO ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],7
[object Object],[object Object],8
Avant tout, savoir de quoi il est question : il ne faut pas confondre bronchite chronique et BPCO ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],9
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],La BPCO : définition (GOLD 2006) 10
Mécanismes de l’obstruction bronchique 11
Formation des médecins généralistes : 12  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
La BPCO constitue un problème de santé publique important 13
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],14
La BPCO en France Plan d’actions BPCO, 2005 15 ,[object Object],5-10 % de la population adulte  ,[object Object],3,5 milliards d’euros  (3,5 % de l’ensemble des dépenses de santé) Jusqu’à 4 000 euros par patient et par an La moitié due aux hospitalisations 20 % des malades = 70 % des coûts ,[object Object],100 000 hospitalisations 100 000 oxygénothérapies de longue durée (la qualité de vie est très perturbée) ,[object Object],16 000  (3 fois les accidents de la route )
Incidence cumulée de la BPCO sur vingt-cinq ans d’après la CCHS* (%)   D’après Løkke A.  Thorax 2006;61:935-9.   Incidence de la BPCO plus importante que classiquement décrite chez les fumeurs continus… 16
La situation va s’aggraver :  évolution du tabagisme révélation tardive de la maladie Jusqu'en 1998, le tabagisme des femmes a augmenté tandis que l'âge de la première cigarette baissait. Nous verrons encore les conséquences de cette évolution sur la santé durant les dix à quinze prochaines années. hommes femmes 17
Causes de mortalité : place de la BPCO ? ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Murray JLC. Lancet 1997;349:1498-504. Mathers CD Plos Medicine 2006, 3 (11). 1990 2030 2002 ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Projection 18
BPCO : seule pathologie dont la mortalité a augmenté au cours des dernières années www.goldcopd.com 3.0 Changement en % des taux de décès (ajustés sur l’âge) aux États-Unis de 1965 à 1998 1.0 2.0 0 Données basales : 1965 2.5 1.5 0.5 Pathologie  coronarienne AVC Autres Pathologies Cardio-vasculaires BPCO Autres causes – 59% – 64% – 35% +163% – 7%
Handicap : place de la BPCO ? ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],1990 2020 Projection 19 Murray JLC. Lancet 1997;349:1498-504.
Formation des médecins généralistes : 20  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
L’histoire naturelle de la BPCO est connue 21
[object Object],22
L’histoire naturelle de la BPCO   ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],23
L’histoire naturelle de la BPCO est connue ,[object Object],[object Object],[object Object],(d’après Fletcher, 1977) La fonction respiratoire s’altère progressivement La vitesse du déclin est un facteur pronostique Invalidité sévère Décès Handicap 24 1 3 2
BPCO et qualité de vie Score global du SIP Sclérose latérale amyotrophique Lombalgie chronique rebelle BPCO oxygénodépendante Lombalgie chronique Dorsalgie chronique Handicapés moteurs BPCO non oxygénodépendante Polyarthrite rhumatoïde Dialyse au long cours Hypothyroïdie Maladie de Crohn Angor Infarctus du myocarde Rectocolite hémorragique Obésité morbide Population générale Post-arrêt cardiaque Meilleure qualité de vie Moins bonne qualité de vie Plus le score est élevé, moins bonne est la qualité de vie Bergner, Med Care 1976 Vidéo : double-cliquez sur le visage Durée : 8 secondes 25
[object Object],[object Object],[object Object],26
Exacerbations ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],27
Difficulté de la définition et de l’identification des exacerbations   ,[object Object],Aggravation aiguë et soutenue, au-delà des variations habituelles ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],La plainte n’est pas forcément respiratoire, les mots du patient :  fatigue … Les exacerbations sont trop souvent la circonstance du diagnostic de BPCO (trop tardif !) 28
[object Object],[object Object],29
Réduction de la  qualité de vie Augmentation  de la mortalité liée aux hospitalisations pour exacerbations Augmentation de l’utilisation des ressources de santé et des coûts directs Déclin accéléré du VEMS Exacerbations Deux objectifs : prévention et traitement précoce de la BPCO 30
« Les exacerbations sont à la BPCO ce que l’infarctus est à l’insuffisance coronarienne » (J. Bourbeau)  prévention et traitement précoce de la BPCO Exacerbations 31
Face à une exacerbation :  la prise en charge à domicile est-elle possible ? ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Signes de gravité : - altération de conscience, confusion aiguë - état général altéré - dyspnée sévère - cyanose - aggravation récente des œdèmes périphériques - pH < 7,35 si GDS mesuré - modification récente de la radio pulmonaire  - hypoxémie aiguë (SpO 2  ≤ 90 %, PaO 2  < 7 kPa) 32
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],33
Prise en charge des exacerbations en ambulatoire Instituer ou augmenter les bronchodilatateurs +/- antibiothérapie  (si expectoration purulente) Réévaluer Amélioration Absence d’amélioration Discuter corticothérapie orale (selon gravité / aggravation) Réévaluer Aggravation Adresser à l’hôpital Diagnostics différentiels   :   OAP, embolie pulmonaire, pneumothorax, pneumonie, hypnotiques… (radio au moindre doute diagnostique ou en cas d’aggravation) Identification et traitement précoces :   Réduction de morbidité ,[object Object],[object Object],[object Object],Poursuite du traitement puis diminution jusqu’au retour au traitement usuel (réévaluer) 34
Formation des médecins généralistes : 35  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Comorbidités et BPCO 36
Comorbidités et BPCO ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],37
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],38
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Il n’y a pas que les bronches ! 39
Organes-cible et expression de l’inflammation systémique Inflammation  respiratoire Organes cibles Inflammation  systémique ? Agusti  et al, ERJ 2003 Pathologies Cardiovasculaires Dénutrition Cachexie Fonte musculaire Ostéoporose
Risque cardiovasculaire et BPCO ® 34 R
Valeur pronostique de l’état nutritionnel ® Suivi en mois Survie IMC IMC IMC IMC 42 R
Hématocrite et survie des patients BPCO (ANTADIR) Anémie : 10-15 % des BPCO ® 46 R
« Moins vous en ferez plus vous serez essoufflé… et moins vous en ferez ! » MALADIE RESPIRATOIRE Dyspnée Réduction d'activité physique Dénutrition – Inflammation - Stress oxydatif - Corticostéroïdes Déconditionnement Dites à vos patients de bouger ! 40
Le cercle vicieux de déconditionnement Maladie secondaire Maladie primaire Dyspnée Sédentarité Déconditionnement Aggravation dyspnée Activité maintenue Amélioration dyspnée Exercice Réhabilitation Ce n’est pas une fatalité ! D’après Young, 1983. 41
Dites à vos patients de bouger ! Garcia-Aymerich J. Thorax 2006;61 :772-8. 42 Hospitalisations Survie
Bénéfice de l’activité physique en cas de BPCO N = 2386 (CCHS) Garcia-Aymerich J.  Thorax  61 :772-778, 2006. ® Activité (marche, vélo) : très faible : aucune, travail assis faible : <2h/semaine.  modérée : 2-4h/semaine. élevée : > 4 h /semaine, ou activités plus intensives 28 R Hospitalisations Survie
De quoi meurent les patients atteints de BPCO ? É tude Torch  (875 morts en trois ans chez 6 112 patients, VEMS < 60 %) Wise et al. PATS 2006 Inconnues 7 % Autres 10 % Cancers 21 % Causes cardiaques 27 % Causes respiratoires 35 % De quoi meurent les patients BPCO ? 43
Formation des médecins généralistes : 44  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Il existe des facteurs de risque identifiés  45
BPCO : les facteurs de risque sont bien identifiés ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],46
[object Object],47
Sevrage tabagique : ne nous lassons jamais ! ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],48
Formation des médecins généralistes : 49  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Des traitements efficaces sont disponibles 50
[object Object],[object Object],[object Object],51
Les objectifs de la prise en charge ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],52
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],53
Prise en charge thérapeutique Degré de sévérité (tous : VEMS/CV < 0,7) Éviction du (des) facteur(s) de risque : vaccination antigrippale + bronchodilatateur à courte durée d’action à la demande + bronchodilatateur à longue durée d’action  +  réhabilitation +  corticoïde inhalé associé à un bêta-2-agoniste de longue durée d’action si exacerbations répétées -  ±  OLD si insuffisance respiratoire - Envisager les traitements chirurgicaux 54 À  risque I : légère VEMS  > 80 % II : modérée VEMS : 50-80 % III : sévère VEMS : 30-50 % IV : très sévère VEMS  < 30 %
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],55
La réhabilitation : vous pouvez le faire !  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Structures : hospitalisation, ambulatoire, centre, cabinet… Réseaux +++ La réhabilitation, ça marche ! 56
Effets secondaires des corticoïdes inhalés N Engl J Med 1997;337:8-14. Am J Respir Crit Care Med 2004;170;1302-9. Am J Respir Crit Care Med 2004;169:855-9. Chest 2004;126:1123-33. Placebo Corticoïdes inhalés 57
Corticoïdes inhalés en pratique ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],EFR chez le pneumologue 58
Formation des médecins généralistes : 59  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Les moyens de détection précoces sont simples et faciles à mettre en œuvre 60
Détection précoce de la BPCO : c’est votre rôle ! ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],61
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],62
La BPCO en France Plan d’actions BPCO, 2005 63 ,[object Object],5-10 % de la population adulte,  20-30 % diagnostiquée, au plus ,[object Object],3,5 milliards d’euros (3,5 % de l’ensemble des dépenses de santé) jusqu’à 4 000 € par patient et par an la moitié due aux hospitalisations 20 % des malades = 70 % des coûts ,[object Object],100 000 hospitalisations 100 000 oxygénothérapies de longue durée (la qualité de vie est très perturbée) ,[object Object],16 000  (3 fois les accidents de la route)
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],64
Diagnostic ne vous fiez pas à la dyspnée : valeur prédictive faible ! Score de dyspnée Très mauvaise corrélation 65
Adapté de Sutherland et al. NEJM 2004. STADES 1 léger 2 modéré 3 sévère 4 très sévère Ni aux autres symptômes ! 66
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],67
Circonstances du diagnostic ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],68
Des mesures simples de détection sont disponibles Vert : VEMS/VEM6 > 0,8 Jaune : 0,7 < VEMS/VEM6 < 0,8 Rouge : VEMS/VEM6 < 0,7 a priori, pas d’obstruction bronchique bilan spécialisé nécessaire si facteurs de risque ou symptômes bilan spécialisé indispensable 69
D’autres appareils sont disponibles … 70
Chez qui faut-il chercher une BPCO ? CHEZ TOUT SUJET FUMEUR ! ou exposé professionnellement AVEC ou SANS bronchite chronique, dyspnée, « bronchites » répétées Minispiromètre  électronique Spirométrie EFR VEMS/CV < 0,7 ? Sévérité : VEMS VEMS/VEM6 < 0,8 Ce qu’il ne faut pas faire : attendre les symptômes ou se fonder sur le DEP médecin généraliste pneumologue médecin généraliste 71
Formation des médecins généralistes : 72  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Exploration du handicap ventilatoire au cours de la BPCO 73
Comprendre le compte rendu du pneumologue : la courbe débit-volume ,[object Object],[object Object],[object Object],VEMS Obstruction bronchique 74
[object Object],Comprendre le compte rendu du pneumologue : les volumes pulmonaires Volumes non mobilisables Volumes mobilisables 76 VRI Vt CI CV CPT CRF VR
Formation des médecins généralistes : 77  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],78
Détection précoce de la BPCO : c’est votre rôle ! ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],79
Obstruction bronchique diagnostiquée = aide à l’arrêt du tabac !  80
CONCLUSION ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],81

Contenu connexe

Tendances

Tuberculose pulmonaire-commune
Tuberculose pulmonaire-communeTuberculose pulmonaire-commune
Tuberculose pulmonaire-communebelaibzino
 
traumatismes thoraciques
traumatismes thoraciquestraumatismes thoraciques
traumatismes thoraciquesMadani Bouzid
 
Epidémiologie et étiopathogénie de la BPCO
Epidémiologie et étiopathogénie de la BPCO Epidémiologie et étiopathogénie de la BPCO
Epidémiologie et étiopathogénie de la BPCO Dr. Kerfah Soumia
 
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireManifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireFahd Ida
 
Asthma difficile conference
Asthma difficile conferenceAsthma difficile conference
Asthma difficile conferenceHabib Ghédira
 
Pneumonie aigue communautaire (PAC)
Pneumonie aigue communautaire (PAC)Pneumonie aigue communautaire (PAC)
Pneumonie aigue communautaire (PAC)Dr. Kerfah Soumia
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennesBronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennesMehdy Wayzani
 
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.ETIC-CAMEROUN
 
La chirurgie dans le cancer bronchique
La chirurgie dans le cancer bronchiqueLa chirurgie dans le cancer bronchique
La chirurgie dans le cancer bronchiqueDr. Kerfah Soumia
 
Gaz du sang veineux ou ateriels
Gaz du sang veineux ou aterielsGaz du sang veineux ou ateriels
Gaz du sang veineux ou aterielsSAU-lemans
 
Amis med.com qcm anapath
Amis med.com qcm anapathAmis med.com qcm anapath
Amis med.com qcm anapathamis-med
 
Physiopathologie de l'asthme
Physiopathologie de l'asthmePhysiopathologie de l'asthme
Physiopathologie de l'asthmebelaibzino
 

Tendances (20)

Tuberculose pulmonaire-commune
Tuberculose pulmonaire-communeTuberculose pulmonaire-commune
Tuberculose pulmonaire-commune
 
Aspergilloses
AspergillosesAspergilloses
Aspergilloses
 
traumatismes thoraciques
traumatismes thoraciquestraumatismes thoraciques
traumatismes thoraciques
 
Bronchectasies (DDB)
Bronchectasies (DDB) Bronchectasies (DDB)
Bronchectasies (DDB)
 
Epidémiologie et étiopathogénie de la BPCO
Epidémiologie et étiopathogénie de la BPCO Epidémiologie et étiopathogénie de la BPCO
Epidémiologie et étiopathogénie de la BPCO
 
Abcès du poumon
Abcès du poumonAbcès du poumon
Abcès du poumon
 
Syndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptx
Syndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptxSyndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptx
Syndrome alvéolaire Dr REZGUI.pptx
 
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireManifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
 
Asthma difficile conference
Asthma difficile conferenceAsthma difficile conference
Asthma difficile conference
 
Coeur pulmonaire chronique
Coeur pulmonaire chroniqueCoeur pulmonaire chronique
Coeur pulmonaire chronique
 
Pneumonie aigue communautaire (PAC)
Pneumonie aigue communautaire (PAC)Pneumonie aigue communautaire (PAC)
Pneumonie aigue communautaire (PAC)
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennesBronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
 
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.
La Dysphonie: causes, conséquences, solutions.
 
La chirurgie dans le cancer bronchique
La chirurgie dans le cancer bronchiqueLa chirurgie dans le cancer bronchique
La chirurgie dans le cancer bronchique
 
Gaz du sang veineux ou ateriels
Gaz du sang veineux ou aterielsGaz du sang veineux ou ateriels
Gaz du sang veineux ou ateriels
 
Abces du poumon
Abces du poumonAbces du poumon
Abces du poumon
 
Travaux pratiques
Travaux pratiquesTravaux pratiques
Travaux pratiques
 
atelectasie
atelectasieatelectasie
atelectasie
 
Amis med.com qcm anapath
Amis med.com qcm anapathAmis med.com qcm anapath
Amis med.com qcm anapath
 
Physiopathologie de l'asthme
Physiopathologie de l'asthmePhysiopathologie de l'asthme
Physiopathologie de l'asthme
 

En vedette

Broncho pneumopathie chronique obstructive
Broncho pneumopathie chronique obstructiveBroncho pneumopathie chronique obstructive
Broncho pneumopathie chronique obstructivebelaibzino
 
20161005-post-ers-nouveautes-bpco
20161005-post-ers-nouveautes-bpco20161005-post-ers-nouveautes-bpco
20161005-post-ers-nouveautes-bpcoOlivier Le Rouzic
 
ONDAS LUZ Y SONIDO - ENET - BELL VILLE
ONDAS LUZ Y SONIDO - ENET - BELL VILLEONDAS LUZ Y SONIDO - ENET - BELL VILLE
ONDAS LUZ Y SONIDO - ENET - BELL VILLEmariajosemacchiavelli
 
El poder de ser felices
El poder de ser felicesEl poder de ser felices
El poder de ser felicesEuler
 
Busqueda de informacion industrias pecuarias agosto 2013
Busqueda de informacion industrias pecuarias agosto 2013Busqueda de informacion industrias pecuarias agosto 2013
Busqueda de informacion industrias pecuarias agosto 2013Liz Pagan
 
Présentation Commission Star
Présentation Commission StarPrésentation Commission Star
Présentation Commission StarChristophe Dagues
 
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique M@rsouin
 
Scenari4 fabienne droullours eleanring expo
Scenari4 fabienne droullours eleanring expoScenari4 fabienne droullours eleanring expo
Scenari4 fabienne droullours eleanring expoHusson Anne-Marie
 
Voyages Club CA: La confiance dans vos vacances !
Voyages Club CA: La confiance dans vos vacances !Voyages Club CA: La confiance dans vos vacances !
Voyages Club CA: La confiance dans vos vacances !Voyages Club CA
 
Cm2 b printemps-des-poètes (1)
Cm2 b printemps-des-poètes (1)Cm2 b printemps-des-poètes (1)
Cm2 b printemps-des-poètes (1)lyceebonsoleil
 
France: Trésors architecturaux de la Haute-Loire et la région de Monistrol
France: Trésors architecturaux de la Haute-Loire et la région de MonistrolFrance: Trésors architecturaux de la Haute-Loire et la région de Monistrol
France: Trésors architecturaux de la Haute-Loire et la région de Monistrolcomenius-monistrol
 
Accreditations internationales-des-business-schools-2013
Accreditations internationales-des-business-schools-2013Accreditations internationales-des-business-schools-2013
Accreditations internationales-des-business-schools-2013Khalid Messaoudi
 
France: Richesses naturelles de notre région de Monistrol
France: Richesses naturelles de notre région de MonistrolFrance: Richesses naturelles de notre région de Monistrol
France: Richesses naturelles de notre région de Monistrolcomenius-monistrol
 
02 presentation-variables-operateurs
02 presentation-variables-operateurs02 presentation-variables-operateurs
02 presentation-variables-operateursfschoubben
 
Los inicios del proceso del pensamiento
Los inicios del proceso del pensamientoLos inicios del proceso del pensamiento
Los inicios del proceso del pensamientoEuler
 

En vedette (20)

Broncho pneumopathie chronique obstructive
Broncho pneumopathie chronique obstructiveBroncho pneumopathie chronique obstructive
Broncho pneumopathie chronique obstructive
 
20161115-bpco-exacerbations
20161115-bpco-exacerbations20161115-bpco-exacerbations
20161115-bpco-exacerbations
 
20161005-post-ers-nouveautes-bpco
20161005-post-ers-nouveautes-bpco20161005-post-ers-nouveautes-bpco
20161005-post-ers-nouveautes-bpco
 
ONDAS LUZ Y SONIDO - ENET - BELL VILLE
ONDAS LUZ Y SONIDO - ENET - BELL VILLEONDAS LUZ Y SONIDO - ENET - BELL VILLE
ONDAS LUZ Y SONIDO - ENET - BELL VILLE
 
El poder de ser felices
El poder de ser felicesEl poder de ser felices
El poder de ser felices
 
Sansonnens jfk2011
Sansonnens jfk2011Sansonnens jfk2011
Sansonnens jfk2011
 
Busqueda de informacion industrias pecuarias agosto 2013
Busqueda de informacion industrias pecuarias agosto 2013Busqueda de informacion industrias pecuarias agosto 2013
Busqueda de informacion industrias pecuarias agosto 2013
 
Présentation Commission Star
Présentation Commission StarPrésentation Commission Star
Présentation Commission Star
 
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique
Media et Culture : La PQR à l’heure du numérique
 
Scenari4 fabienne droullours eleanring expo
Scenari4 fabienne droullours eleanring expoScenari4 fabienne droullours eleanring expo
Scenari4 fabienne droullours eleanring expo
 
Voyages Club CA: La confiance dans vos vacances !
Voyages Club CA: La confiance dans vos vacances !Voyages Club CA: La confiance dans vos vacances !
Voyages Club CA: La confiance dans vos vacances !
 
Cm2 b printemps-des-poètes (1)
Cm2 b printemps-des-poètes (1)Cm2 b printemps-des-poètes (1)
Cm2 b printemps-des-poètes (1)
 
France: Trésors architecturaux de la Haute-Loire et la région de Monistrol
France: Trésors architecturaux de la Haute-Loire et la région de MonistrolFrance: Trésors architecturaux de la Haute-Loire et la région de Monistrol
France: Trésors architecturaux de la Haute-Loire et la région de Monistrol
 
Accreditations internationales-des-business-schools-2013
Accreditations internationales-des-business-schools-2013Accreditations internationales-des-business-schools-2013
Accreditations internationales-des-business-schools-2013
 
France: Richesses naturelles de notre région de Monistrol
France: Richesses naturelles de notre région de MonistrolFrance: Richesses naturelles de notre région de Monistrol
France: Richesses naturelles de notre région de Monistrol
 
French 09
French 09French 09
French 09
 
02 presentation-variables-operateurs
02 presentation-variables-operateurs02 presentation-variables-operateurs
02 presentation-variables-operateurs
 
Grandes L..
Grandes L..Grandes L..
Grandes L..
 
Los inicios del proceso del pensamiento
Los inicios del proceso del pensamientoLos inicios del proceso del pensamiento
Los inicios del proceso del pensamiento
 
Cafe
CafeCafe
Cafe
 

Similaire à La Bpco Fxl 12 11 08

Préhospitalier - Urgences - Réanimation
Préhospitalier - Urgences - RéanimationPréhospitalier - Urgences - Réanimation
Préhospitalier - Urgences - RéanimationRéseau Pro Santé
 
2008 Demographics Slides Fr
2008 Demographics Slides Fr2008 Demographics Slides Fr
2008 Demographics Slides Frsfa_angeiologie
 
Embolie pulmonaire chez les patients BPCO décompensés
Embolie pulmonaire  chez les patients BPCO décompensésEmbolie pulmonaire  chez les patients BPCO décompensés
Embolie pulmonaire chez les patients BPCO décompensésPascal Boulet
 
Maladies cardio vasculaire et environnement
Maladies cardio vasculaire et environnementMaladies cardio vasculaire et environnement
Maladies cardio vasculaire et environnementsfa_angeiologie
 
Pneumonie chez le sujet age
Pneumonie chez le sujet agePneumonie chez le sujet age
Pneumonie chez le sujet agejodarly
 
Menu ischemiemyocardiaque-2003
Menu ischemiemyocardiaque-2003Menu ischemiemyocardiaque-2003
Menu ischemiemyocardiaque-2003great peace
 
Pourquoi notre vision de l'insuffisance cardiaque aiguë doit changer : la phy...
Pourquoi notre vision de l'insuffisance cardiaque aiguë doit changer : la phy...Pourquoi notre vision de l'insuffisance cardiaque aiguë doit changer : la phy...
Pourquoi notre vision de l'insuffisance cardiaque aiguë doit changer : la phy...Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
cours épidémiologie en santé publique pour les.ppt
cours épidémiologie en santé publique pour les.pptcours épidémiologie en santé publique pour les.ppt
cours épidémiologie en santé publique pour les.pptjean taty MINTA BIBINA
 
Covid19 et complications cardio-vasculaires.pptx
Covid19 et complications cardio-vasculaires.pptxCovid19 et complications cardio-vasculaires.pptx
Covid19 et complications cardio-vasculaires.pptxggednergg
 
Alcool et virus C.ppt
Alcool et virus C.pptAlcool et virus C.ppt
Alcool et virus C.pptodeckmyn
 
Les infections broncho-pulmonaires chez l'immunocompétent Pr El Ftouh Rabat
Les infections broncho-pulmonaires chez l'immunocompétent Pr El Ftouh RabatLes infections broncho-pulmonaires chez l'immunocompétent Pr El Ftouh Rabat
Les infections broncho-pulmonaires chez l'immunocompétent Pr El Ftouh RabatSMMI2015
 
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stable
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stableDiagnostic et TRT de la BPCO en état stable
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stableDr. Kerfah Soumia
 
Mathurin alcoolvir cdu2012
Mathurin alcoolvir cdu2012Mathurin alcoolvir cdu2012
Mathurin alcoolvir cdu2012odeckmyn
 
Le risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.pptLe risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.pptEttayibEttayib
 
Le RGO de l' Adulte Pr Arbaoui fac med Tlemcen
Le RGO de l'  Adulte Pr Arbaoui  fac med TlemcenLe RGO de l'  Adulte Pr Arbaoui  fac med Tlemcen
Le RGO de l' Adulte Pr Arbaoui fac med TlemcenArbaoui Bouzid
 
Tabac et médecins vasculaire
Tabac et médecins vasculaireTabac et médecins vasculaire
Tabac et médecins vasculaireSOSVAISSEAUX
 
Tabac et médecins vasculaire
Tabac et médecins vasculaireTabac et médecins vasculaire
Tabac et médecins vasculaireSOSVAISSEAUX
 

Similaire à La Bpco Fxl 12 11 08 (20)

Préhospitalier - Urgences - Réanimation
Préhospitalier - Urgences - RéanimationPréhospitalier - Urgences - Réanimation
Préhospitalier - Urgences - Réanimation
 
2008 Demographics Slides Fr
2008 Demographics Slides Fr2008 Demographics Slides Fr
2008 Demographics Slides Fr
 
Embolie pulmonaire chez les patients BPCO décompensés
Embolie pulmonaire  chez les patients BPCO décompensésEmbolie pulmonaire  chez les patients BPCO décompensés
Embolie pulmonaire chez les patients BPCO décompensés
 
Maladies cardio vasculaire et environnement
Maladies cardio vasculaire et environnementMaladies cardio vasculaire et environnement
Maladies cardio vasculaire et environnement
 
Pneumonie chez le sujet age
Pneumonie chez le sujet agePneumonie chez le sujet age
Pneumonie chez le sujet age
 
Menu ischemiemyocardiaque-2003
Menu ischemiemyocardiaque-2003Menu ischemiemyocardiaque-2003
Menu ischemiemyocardiaque-2003
 
Pourquoi notre vision de l'insuffisance cardiaque aiguë doit changer : la phy...
Pourquoi notre vision de l'insuffisance cardiaque aiguë doit changer : la phy...Pourquoi notre vision de l'insuffisance cardiaque aiguë doit changer : la phy...
Pourquoi notre vision de l'insuffisance cardiaque aiguë doit changer : la phy...
 
cours épidémiologie en santé publique pour les.ppt
cours épidémiologie en santé publique pour les.pptcours épidémiologie en santé publique pour les.ppt
cours épidémiologie en santé publique pour les.ppt
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
 
Bpco
BpcoBpco
Bpco
 
Covid19 et complications cardio-vasculaires.pptx
Covid19 et complications cardio-vasculaires.pptxCovid19 et complications cardio-vasculaires.pptx
Covid19 et complications cardio-vasculaires.pptx
 
Zabsonre Jifa Sm Vih
Zabsonre Jifa Sm VihZabsonre Jifa Sm Vih
Zabsonre Jifa Sm Vih
 
Alcool et virus C.ppt
Alcool et virus C.pptAlcool et virus C.ppt
Alcool et virus C.ppt
 
Les infections broncho-pulmonaires chez l'immunocompétent Pr El Ftouh Rabat
Les infections broncho-pulmonaires chez l'immunocompétent Pr El Ftouh RabatLes infections broncho-pulmonaires chez l'immunocompétent Pr El Ftouh Rabat
Les infections broncho-pulmonaires chez l'immunocompétent Pr El Ftouh Rabat
 
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stable
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stableDiagnostic et TRT de la BPCO en état stable
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stable
 
Mathurin alcoolvir cdu2012
Mathurin alcoolvir cdu2012Mathurin alcoolvir cdu2012
Mathurin alcoolvir cdu2012
 
Le risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.pptLe risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.ppt
 
Le RGO de l' Adulte Pr Arbaoui fac med Tlemcen
Le RGO de l'  Adulte Pr Arbaoui  fac med TlemcenLe RGO de l'  Adulte Pr Arbaoui  fac med Tlemcen
Le RGO de l' Adulte Pr Arbaoui fac med Tlemcen
 
Tabac et médecins vasculaire
Tabac et médecins vasculaireTabac et médecins vasculaire
Tabac et médecins vasculaire
 
Tabac et médecins vasculaire
Tabac et médecins vasculaireTabac et médecins vasculaire
Tabac et médecins vasculaire
 

Plus de raymondteyrouz

Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17
Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17
Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17raymondteyrouz
 
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8Ep an at clinic tt 2017 10 10-8
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8raymondteyrouz
 
Trouble personnalité gf 04 04 17
Trouble personnalité gf 04 04 17Trouble personnalité gf 04 04 17
Trouble personnalité gf 04 04 17raymondteyrouz
 
Enquête de satisfactio n urgences
Enquête de satisfactio n urgencesEnquête de satisfactio n urgences
Enquête de satisfactio n urgencesraymondteyrouz
 
Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16raymondteyrouz
 
Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16raymondteyrouz
 
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16raymondteyrouz
 
Tremblements al 14 06 16
Tremblements al 14 06 16 Tremblements al 14 06 16
Tremblements al 14 06 16 raymondteyrouz
 
Cas clinique epu sablé
Cas clinique  epu sablé Cas clinique  epu sablé
Cas clinique epu sablé raymondteyrouz
 
Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16raymondteyrouz
 
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16raymondteyrouz
 
Dépistage ccr 12.01.2016
Dépistage ccr 12.01.2016Dépistage ccr 12.01.2016
Dépistage ccr 12.01.2016raymondteyrouz
 

Plus de raymondteyrouz (20)

Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17
Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17
Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17
 
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8Ep an at clinic tt 2017 10 10-8
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8
 
Chimio oc 13 06 17
Chimio oc 13 06 17Chimio oc 13 06 17
Chimio oc 13 06 17
 
Etp ak 09 05 17
Etp ak 09 05 17Etp ak 09 05 17
Etp ak 09 05 17
 
Etp jlc 09 05 17
Etp jlc 09 05 17Etp jlc 09 05 17
Etp jlc 09 05 17
 
Trouble personnalité gf 04 04 17
Trouble personnalité gf 04 04 17Trouble personnalité gf 04 04 17
Trouble personnalité gf 04 04 17
 
Urgence ville:hopital
Urgence ville:hopitalUrgence ville:hopital
Urgence ville:hopital
 
Enquête de satisfactio n urgences
Enquête de satisfactio n urgencesEnquête de satisfactio n urgences
Enquête de satisfactio n urgences
 
Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16
 
Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16
 
Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16
 
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16
 
Cat ulcères
Cat ulcèresCat ulcères
Cat ulcères
 
Tremblements al 14 06 16
Tremblements al 14 06 16 Tremblements al 14 06 16
Tremblements al 14 06 16
 
Les tso
Les tsoLes tso
Les tso
 
Gestion ad
Gestion adGestion ad
Gestion ad
 
Cas clinique epu sablé
Cas clinique  epu sablé Cas clinique  epu sablé
Cas clinique epu sablé
 
Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16
 
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
 
Dépistage ccr 12.01.2016
Dépistage ccr 12.01.2016Dépistage ccr 12.01.2016
Dépistage ccr 12.01.2016
 

La Bpco Fxl 12 11 08

  • 1. Programme national FMC BPCO 2007- 2008 Campus BPCO auprès des médecins généralistes Fédération française de pneumologie 1
  • 2.
  • 3.
  • 4.
  • 5. Des V É RIT É S… toujours bonnes à dire Classez en ordre de fréquence décroissant les causes de mortalité des malades atteints de BPCO suivantes : - les causes respiratoires, - les causes cardiaques, - le cancer. Réponse : en ordre décroissant : causes respiratoires, causes cardiaques, cancer (Wise et al. PATS 2006 ) Les morbidités suivantes vous semblent-elles associées à la BPCO ? : - anémie, - ostéoporose, - dépression, - dysfonctionnement musculaire, - dénutrition, - risque cardiovasculaire. Réponse : toutes ces comorbidités sont bien associées à la BPCO. (Tze-Pin N et al. Arch Intern Med 2007. Soriano et al. Chest 2005, Bolton C et al. AJRCCM 2004. Sidney S et al. Chest 2005) 5
  • 6.
  • 7.
  • 8.
  • 9.
  • 10.
  • 12.
  • 13. La BPCO constitue un problème de santé publique important 13
  • 14.
  • 15.
  • 16. Incidence cumulée de la BPCO sur vingt-cinq ans d’après la CCHS* (%) D’après Løkke A. Thorax 2006;61:935-9. Incidence de la BPCO plus importante que classiquement décrite chez les fumeurs continus… 16
  • 17. La situation va s’aggraver : évolution du tabagisme révélation tardive de la maladie Jusqu'en 1998, le tabagisme des femmes a augmenté tandis que l'âge de la première cigarette baissait. Nous verrons encore les conséquences de cette évolution sur la santé durant les dix à quinze prochaines années. hommes femmes 17
  • 18.
  • 19. BPCO : seule pathologie dont la mortalité a augmenté au cours des dernières années www.goldcopd.com 3.0 Changement en % des taux de décès (ajustés sur l’âge) aux États-Unis de 1965 à 1998 1.0 2.0 0 Données basales : 1965 2.5 1.5 0.5 Pathologie coronarienne AVC Autres Pathologies Cardio-vasculaires BPCO Autres causes – 59% – 64% – 35% +163% – 7%
  • 20.
  • 21.
  • 22. L’histoire naturelle de la BPCO est connue 21
  • 23.
  • 24.
  • 25.
  • 26. BPCO et qualité de vie Score global du SIP Sclérose latérale amyotrophique Lombalgie chronique rebelle BPCO oxygénodépendante Lombalgie chronique Dorsalgie chronique Handicapés moteurs BPCO non oxygénodépendante Polyarthrite rhumatoïde Dialyse au long cours Hypothyroïdie Maladie de Crohn Angor Infarctus du myocarde Rectocolite hémorragique Obésité morbide Population générale Post-arrêt cardiaque Meilleure qualité de vie Moins bonne qualité de vie Plus le score est élevé, moins bonne est la qualité de vie Bergner, Med Care 1976 Vidéo : double-cliquez sur le visage Durée : 8 secondes 25
  • 27.
  • 28.
  • 29.
  • 30.
  • 31. Réduction de la qualité de vie Augmentation de la mortalité liée aux hospitalisations pour exacerbations Augmentation de l’utilisation des ressources de santé et des coûts directs Déclin accéléré du VEMS Exacerbations Deux objectifs : prévention et traitement précoce de la BPCO 30
  • 32. « Les exacerbations sont à la BPCO ce que l’infarctus est à l’insuffisance coronarienne » (J. Bourbeau) prévention et traitement précoce de la BPCO Exacerbations 31
  • 33.
  • 34.
  • 35.
  • 36.
  • 38.
  • 39.
  • 40.
  • 41. Organes-cible et expression de l’inflammation systémique Inflammation respiratoire Organes cibles Inflammation systémique ? Agusti et al, ERJ 2003 Pathologies Cardiovasculaires Dénutrition Cachexie Fonte musculaire Ostéoporose
  • 43. Valeur pronostique de l’état nutritionnel ® Suivi en mois Survie IMC IMC IMC IMC 42 R
  • 44. Hématocrite et survie des patients BPCO (ANTADIR) Anémie : 10-15 % des BPCO ® 46 R
  • 45. « Moins vous en ferez plus vous serez essoufflé… et moins vous en ferez ! » MALADIE RESPIRATOIRE Dyspnée Réduction d'activité physique Dénutrition – Inflammation - Stress oxydatif - Corticostéroïdes Déconditionnement Dites à vos patients de bouger ! 40
  • 46. Le cercle vicieux de déconditionnement Maladie secondaire Maladie primaire Dyspnée Sédentarité Déconditionnement Aggravation dyspnée Activité maintenue Amélioration dyspnée Exercice Réhabilitation Ce n’est pas une fatalité ! D’après Young, 1983. 41
  • 47. Dites à vos patients de bouger ! Garcia-Aymerich J. Thorax 2006;61 :772-8. 42 Hospitalisations Survie
  • 48. Bénéfice de l’activité physique en cas de BPCO N = 2386 (CCHS) Garcia-Aymerich J. Thorax 61 :772-778, 2006. ® Activité (marche, vélo) : très faible : aucune, travail assis faible : <2h/semaine. modérée : 2-4h/semaine. élevée : > 4 h /semaine, ou activités plus intensives 28 R Hospitalisations Survie
  • 49. De quoi meurent les patients atteints de BPCO ? É tude Torch (875 morts en trois ans chez 6 112 patients, VEMS < 60 %) Wise et al. PATS 2006 Inconnues 7 % Autres 10 % Cancers 21 % Causes cardiaques 27 % Causes respiratoires 35 % De quoi meurent les patients BPCO ? 43
  • 50.
  • 51. Il existe des facteurs de risque identifiés 45
  • 52.
  • 53.
  • 54.
  • 55.
  • 56. Des traitements efficaces sont disponibles 50
  • 57.
  • 58.
  • 59.
  • 60. Prise en charge thérapeutique Degré de sévérité (tous : VEMS/CV < 0,7) Éviction du (des) facteur(s) de risque : vaccination antigrippale + bronchodilatateur à courte durée d’action à la demande + bronchodilatateur à longue durée d’action + réhabilitation + corticoïde inhalé associé à un bêta-2-agoniste de longue durée d’action si exacerbations répétées - ± OLD si insuffisance respiratoire - Envisager les traitements chirurgicaux 54 À risque I : légère VEMS > 80 % II : modérée VEMS : 50-80 % III : sévère VEMS : 30-50 % IV : très sévère VEMS < 30 %
  • 61.
  • 62.
  • 63. Effets secondaires des corticoïdes inhalés N Engl J Med 1997;337:8-14. Am J Respir Crit Care Med 2004;170;1302-9. Am J Respir Crit Care Med 2004;169:855-9. Chest 2004;126:1123-33. Placebo Corticoïdes inhalés 57
  • 64.
  • 65.
  • 66. Les moyens de détection précoces sont simples et faciles à mettre en œuvre 60
  • 67.
  • 68.
  • 69.
  • 70.
  • 71. Diagnostic ne vous fiez pas à la dyspnée : valeur prédictive faible ! Score de dyspnée Très mauvaise corrélation 65
  • 72. Adapté de Sutherland et al. NEJM 2004. STADES 1 léger 2 modéré 3 sévère 4 très sévère Ni aux autres symptômes ! 66
  • 73.
  • 74.
  • 75. Des mesures simples de détection sont disponibles Vert : VEMS/VEM6 > 0,8 Jaune : 0,7 < VEMS/VEM6 < 0,8 Rouge : VEMS/VEM6 < 0,7 a priori, pas d’obstruction bronchique bilan spécialisé nécessaire si facteurs de risque ou symptômes bilan spécialisé indispensable 69
  • 76. D’autres appareils sont disponibles … 70
  • 77. Chez qui faut-il chercher une BPCO ? CHEZ TOUT SUJET FUMEUR ! ou exposé professionnellement AVEC ou SANS bronchite chronique, dyspnée, « bronchites » répétées Minispiromètre électronique Spirométrie EFR VEMS/CV < 0,7 ? Sévérité : VEMS VEMS/VEM6 < 0,8 Ce qu’il ne faut pas faire : attendre les symptômes ou se fonder sur le DEP médecin généraliste pneumologue médecin généraliste 71
  • 78.
  • 79. Exploration du handicap ventilatoire au cours de la BPCO 73
  • 80.
  • 81.
  • 82.
  • 83.
  • 84.
  • 85. Obstruction bronchique diagnostiquée = aide à l’arrêt du tabac ! 80
  • 86.