« Gestion documentaire d’un grand
g
projet par l’exemple du CHUM,
un projet en soi! »
Projet de modernisation du nouveau C...
RÉSUMÉ DE LA PRÉSENTATION
On
O dit souvent que l gestion d projet se résume à 90% d communication…Le PMBOK
t
la
ti de
j t
...
Diffusion de l information
l’information
DÉFINITION selon PMBOK
É
Processus permettant de mettre les informations
nécessai...
PPP OU CONVENTIONNEL ?
CHUM: Modèle en PPP complet
•
•
•
•

Financement
Conception
Construction
Opération 30 ans

CRCHUM P...
LE CHUM C’EST QUOI ?
CHUM, C EST
CHUM













12 435 employés dont 916 médecins
1615 chercheurs, investig...
BUDGET DU CHUM EN RÉSUMÉ
– B d t CRCHUM :
Budget
• Pour la construction PPP : 425 M$
• Autres (équipement, honoraires dive...
RAPPEL DES PROCESSUS DE GESTION DES
COMMUNICATIONS selon le PMBOK
•

Démarrage

•

Planification
– Planification des commu...
PPP
P

LES ACTEURS ET PARTENAIRES
 CHUM et CRCHUM (clients utilisateurs et
décideurs du produit)
 Infrastructures Québec...
Attentes Gouvernementales
Entre autres…
Le processus de réalisation des CHU doit être rigoureux,
transparent et discipliné...
ORGANIGRAMME HAUT NIVEAU
CHUM & CRCHUM – ORGANIGRAMME FONCTIONNEL DES
COMMUNICATIONS
Un brin d’Histoire !
Certains de vous ont connu…
On est parti de la dactylo, au Macintosh, au Blackberry,
au Iphone et ce n’est qu’un début !
Il y a vingt ans,
il n’y avait pas de centralisation de l’information
La Révolution informatique est arrivée !
On a fait
d...
La GED est devenue essentielle dans le monde
d’aujourd’hui

•

La gestion électronique des documents (GED) désigne un proc...
Défi et enjeu !

Le défi quant au processus des communications en
démarrage d’ grand projet repose sur un enjeu majeur :
d...
Une réflexion préalable s’impose !
La
L connaissance et l’
i
t l’appropriation
i ti
des bonnes pratiques de gestion d’info...
Quelques statistiques !
• Selon la firme américaine de recherche et
d’analyse Gartner
– 40 % des heures travaillées son pe...
Comment retrouver un document en deux minutes
Le temps c’est de l’argent !
Il f t s’assurer :
faut ’
– que seu e la de è e...
Une culture à partager – Une image corporative !
Développer une culture organisationnelle axée sur :
• Des pratiques commu...
La Gestion Électronique des Documents
Révolution ou Solution ?

Gérer le changement de pratiques des parties prenantes
–
–...
Qui fait Quoi en GED !
Clarifier les rôles - la Gouvernance
La Direction

définit la structure de gouvernance
approuve le ...
Les qualités d’un gestionnaire de documents efficace

•
•
•
•
•
•
•
•
•
•

Esprit d’analyse
E i d’
l
Organisé - Rigoureux
...
Recommandations / Réflexion !
Analyser les besoins
Planifier le projet de GED
Définir la
Défi i l gouverne d l G ti de l d...
Quelques outils nécessaires !
• Versions récentes et complètes de tous les outils
q
(Microsoft, Autocad et autres)
)
infor...
Mise en place de la GED
Avoir une vue d’ensemble de la situation
L’analyse des besoins
L’
l
d b
i

Établir le diagnostic –...
Mise en place de la GED (2)

Établir le diagnostic – la suite
É
Comment :

Identifier les points forts, les points faibles...
Mise en place de la GED (3)

Observer les pratiques de cueillette et de diffusion de l’information
Comment :

Faire l’inve...
Mise en place de la GED (4)

Faire état de la situation à la Direction
Proposer un plan d’action
Définir l’envergure du pr...
Mise en place de la GED (5)

Faire approuver la solution retenue
par la Direction - le C.A.

Communiquer la solution reten...
Mise en place de la GED (6)

Planifier le projet
Établir le Plan de
É bli l Pl d projet d’i l
j d’implantation d la GED
i ...
Catégoriser l’information
l information
L’indexation : un outil essentiel du contrôle qualité en GED
de at o u out esse t ...
LOI SUR L'ACCÈS AUX DOCUMENTS DES ORGANISMES PUBLICS ET
SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

Le plan de classi...
Catégoriser l’information
au cours des phases du projet : les outils indispensables

Le plan de classification
Définition ...
Plan de classification
Structure de l’information

65 000
65 200

RESSOURCES INFORMATIONNELLES
GESTION DE L'INFORMATION
65...
Index pour les nuls
PLAN DE CLASSIFICATION - INDEX
Mots-clés
Titre d l de l
Tit du plan d classification
ifi ti

Code de c...
Comment nommer un fichier?
•

Répertoire projet CHUM – O
Ré
t i
j t
Organisation administrative
i ti
d i i t ti
20110214_G...
Loi sur les archives
obligations des organismes publics
Le calendrier de conservation : Obligation pour le secteur public ...
Les avantages !

• Assure la bonne gestion de la révision en cours
• Facilite le temps de recherche p
p
pour les utilisate...
Les bonnes pratiques en GED
De la conception, la diffusion à la conservation
Les impacts :
• Assure la traçabilité, l’acce...
Impacts positifs des bonnes pratiques en GED
Conception - Diffusion - Conservation
Impacts sur les coûts et les délais

• ...
POURQUOI ?
Un projet de gestion électronique de document !

•

Assure la pérennité de l’Information (cycle de vie)

•

Ass...
LOI CONCERNANT LE CADRE JURIDIQUE DES TECHNOLOGIES
DE L'INFORMATION

Respect d l V l
R
de la Valeur j idi
juridique d d
de...
LA SIGNATURE NUMÉRIQUE
POUR ÊTRE VALIDE, LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE DOIT
VALIDE
OBLIGATOIREMENT :
•

Permettre à une person...
Gérer les préoccupations
Prévenir les risques
En changement
L Importance
L’Importance de gérer l’impact humain !
l impact
...
Conclusion
• Ê
Êtes-vous de ceux qui…
– 40 % des heures travaillées à chercher de l’information
– 70 % des documents produ...
Quelques sites d’intérêt
d intérêt

•
•
•
•
•

www.banq.qc.ca
qq
www.archivistes.qc.ca
www.notarius.com
www notarius com
w...
Des questions?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gestion documentaire d’un grand projet par l’exemple du CHUM, un projet en soi!

7 630 vues

Publié le

Julie Leblanc, Danielle Dufour and Jean Martel, CHUM et SNC-Lavalin
On dit souvent que la gestion de projet se résume à 90% de communication…Le PMBOK prévoit un chapitre spécialement pour ce domaine de connaissance : « La gestion des communications d’un projet ».La diffusion de l’information prend toute sa place pour les parties prenantes d’un projet qui désirent disposer rapidement d’une quantité souvent impressionnantes d’informations en temps voulu.

Dans le cadre du méga projet du type du CHUM, nos conférenciers (ères) vous présenteront quels médias ont mis en place pour les processus de collecte, de récupération et de diffusion de l’information.

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 630
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
60
Actions
Partages
0
Téléchargements
126
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gestion documentaire d’un grand projet par l’exemple du CHUM, un projet en soi!

  1. 1. « Gestion documentaire d’un grand g projet par l’exemple du CHUM, un projet en soi! » Projet de modernisation du nouveau CHUM j Par : Julie LeBlanc, Gestionnaire de document Danielle Dufour Gestionnaire de document Dufour, Jean Martel, ing. PMP, directeur – Équipe maître de gestion de projet
  2. 2. RÉSUMÉ DE LA PRÉSENTATION On O dit souvent que l gestion d projet se résume à 90% d communication…Le PMBOK t la ti de j t é de i ti L prévoit un chapitre spécialement pour ce domaine de connaissance : « La gestion des communications d’un projet ». La diffusion de l’information prend toute sa place pour les parties prenantes d’un projet qui désirent disposer rapidement d’une quantité souvent impressionnante d’information en temps voulu. Dans le cadre d’un méga projet du type du CHUM, nos conférenciers (ères) vous présenteront les outils et techniques de diffusion de l’information : –Compétences en communication (Responsabilités de l’émetteur et du récepteur) –Systèmes de collecte et récupération des informations (base de données électronique) –Méthodes de diffusion de l’information (accès partagé aux bases de données électroniques) Méthodes l information
  3. 3. Diffusion de l information l’information DÉFINITION selon PMBOK É Processus permettant de mettre les informations nécessaires à la disposition des parties prenantes du projet en temps voulu.
  4. 4. PPP OU CONVENTIONNEL ? CHUM: Modèle en PPP complet • • • • Financement Conception Construction Opération 30 ans CRCHUM Phase I • Signature le 26 mai 2010 et livraison le 30 septembre 2013 g p CHUM Phases II et III (juin 2011 à mars 2020) • Phase II avril 2016 (entre phases II et III: démolition Saint-Luc / Saint Luc transfert Hôtel-Dieu et Notre-Dame)
  5. 5. LE CHUM C’EST QUOI ? CHUM, C EST CHUM             12 435 employés dont 916 médecins 1615 chercheurs, investigateurs, étudiants, stagiaires 510 bénévoles 330 000 m2 brut (135 000 m2 net) 772 lits 39 salles d’opération 6 pa o s d s c s pavillons distincts 8500 locaux Système de Transport Automatisé (véhicules autoguidés) 23 étages hors-sol g 4 étages sous-sol 1354 places de stationnement intérieur CRCHUM      3000 employés dont 2000 du CHUM 400 chercheurs 400 étudiants 69 000 m2 2 pavillons (6 et 16 étages)
  6. 6. BUDGET DU CHUM EN RÉSUMÉ – B d t CRCHUM : Budget • Pour la construction PPP : 425 M$ • Autres (équipement, honoraires divers, etc.) : 494 M$ – Budget CHUM : • Pour la construction PPP : 2 G$ $ • Autres (équipement, honoraires divers, etc.) : 2.8 G$
  7. 7. RAPPEL DES PROCESSUS DE GESTION DES COMMUNICATIONS selon le PMBOK • Démarrage • Planification – Planification des communications • Exécution – Diffusion de l’information • Surveillance et maîtrise – Établissement du rapport d’avancement – Gestion des parties prenantes • Clôture du projet Ces processus interagissent entre eux ainsi qu’avec les processus qu avec des autres domaines de connaissance
  8. 8. PPP P LES ACTEURS ET PARTENAIRES  CHUM et CRCHUM (clients utilisateurs et décideurs du produit)  Infrastructures Québec (IQ)  MSSS Bureau du Directeur Exécutif (DE)  Certificateur indépendant (CI)  P j tC (Si ProjetCo (Signataires d contrat et t i du t t t maintien des actifs)  CJV (« construction joint venture ») ( )  Gestionnaire de projet (GP) et Équipes Maîtres C Consultants externes lt t t
  9. 9. Attentes Gouvernementales Entre autres… Le processus de réalisation des CHU doit être rigoureux, transparent et discipliné t t t di i li é Quantité de d Q tité d documentation : t ti CRCHUM: +/- 125 000 CHUM: / 00 CHUM +/- 500 000 D’où l’importance d’une saine gestion documentaire !
  10. 10. ORGANIGRAMME HAUT NIVEAU CHUM & CRCHUM – ORGANIGRAMME FONCTIONNEL DES COMMUNICATIONS
  11. 11. Un brin d’Histoire ! Certains de vous ont connu…
  12. 12. On est parti de la dactylo, au Macintosh, au Blackberry, au Iphone et ce n’est qu’un début !
  13. 13. Il y a vingt ans, il n’y avait pas de centralisation de l’information La Révolution informatique est arrivée ! On a fait du chemin depuis ce temps-là !
  14. 14. La GED est devenue essentielle dans le monde d’aujourd’hui • La gestion électronique des documents (GED) désigne un procédé informatisé visant à organiser et g g gérer des informations et des documents électroniques au sein d’une organisation • Elle Ell prend en compte l b d t le besoin d d i des documents selon l t l leur cycle d vie, d l de i de la création à l’archivage, en passant par la gestion des différentes versions • Il existe 4 étapes majeures dans la gestion électronique des documents : acquisition (création) classement conservation et diffusion (création), classement,
  15. 15. Défi et enjeu ! Le défi quant au processus des communications en démarrage d’ grand projet repose sur un enjeu majeur : dé d’un d j t j j • la capacité des gestionnaires de projet de définir les balises claires permettant d’assurer : – la qualité de la gestion de l’information – la qualité de gestion de la documentation
  16. 16. Une réflexion préalable s’impose ! La L connaissance et l’ i t l’appropriation i ti des bonnes pratiques de gestion d’information Démarrage Planification Exécution E é ti – contrôle-maîtrise t ôl ît i Clôture du projet Qui informer ? De quoi informer ? Quand informer ? Q di f Comment informer ? Accorder l’importance requise à la source même de l’Information : la Documentation
  17. 17. Quelques statistiques ! • Selon la firme américaine de recherche et d’analyse Gartner – 40 % des heures travaillées son perdues à chercher p de l’information – 70 % des documents produits existent déjà totalement ou partiellement – 80 % de l’information produite n’est pas gérée selon les bonnes pratiques l b ti
  18. 18. Comment retrouver un document en deux minutes Le temps c’est de l’argent ! Il f t s’assurer : faut ’ – que seu e la de è e version du docu e t est ce e e c cu at o seule a dernière e s o document celle en circulation – que la recherche des documents soit rapide et efficace – que toute l’information soit disponible en temps réel aux personnes visées – que le système implanté permette les recherches poussées à l’aide de mots-clés – que l système assure l confidentialité d’un document, s’il y a li le tè la fid ti lité d’ d t ’il lieu
  19. 19. Une culture à partager – Une image corporative ! Développer une culture organisationnelle axée sur : • Des pratiques communes de gestion de la documentation et de l’information l information • D’où l’importance de définir un langage commun : Dans l’ D l’ensemble d la documentation bl de l d t ti Dans tout système de Gestion électronique des documents Comment ? • En faire un projet d’entreprise • Impliquer les parties prenantes • Gérer le changement
  20. 20. La Gestion Électronique des Documents Révolution ou Solution ? Gérer le changement de pratiques des parties prenantes – – – – Qui? Comment? Quand ? Pourquoi? L’importance de la Gouvernance en GED
  21. 21. Qui fait Quoi en GED ! Clarifier les rôles - la Gouvernance La Direction définit la structure de gouvernance approuve le projet - supporte les parties prenantes Le Rédacteur adapte le contenu aux destinataires Équipe - GED assure le contrôle de la qualité documentaire conseille la direction gère les gabarits (approuvés par la direction, le C.A.) gère le cycle de vie gère les opérations - terrain Approbateur donne le feu vert pour la diffusion *L’utilisateur respecte les procédures (techniques et administratives)
  22. 22. Les qualités d’un gestionnaire de documents efficace • • • • • • • • • • Esprit d’analyse E i d’ l Organisé - Rigoureux Innovateur Respectueux des Échéanciers Capable de travailler sous pression Cohérent - Souci du détail Curieux et discret Bonne connaissance d l grammaire f B i de la i française i Connaît les lois, règlements et procédures Fait connaître les bonnes pratiques de la GED
  23. 23. Recommandations / Réflexion ! Analyser les besoins Planifier le projet de GED Définir la Défi i l gouverne d l G ti de l d de la Gestion d la documentation t ti Définir et garder un langage commun Se doter de politiques, de procédures Évaluer le nombre de ressources humaines requis – définir les rôles rôles, responsabilités et tâches Support de la direction : RH, $, TI pp , Rigueur dans le contrôle / qualité et respect de l’échéancier
  24. 24. Quelques outils nécessaires ! • Versions récentes et complètes de tous les outils q (Microsoft, Autocad et autres) ) informatiques ( • Un système de gestion de la documentation performant facilitant l’é h f ilit t l’échange d’i f d’information ti • Capacité de serveur adéquate • Un système de prises de copies de sécurité (fréquence) • U t è b support i f Un très bon t informatique ti
  25. 25. Mise en place de la GED Avoir une vue d’ensemble de la situation L’analyse des besoins L’ l d b i Établir le diagnostic – identifier les risques g q Comment : Identifier … • les problématiques • la documentation non liée à la mission / au projet • la connaissance des lois applicables • la cohérence des politiques et procédures
  26. 26. Mise en place de la GED (2) Établir le diagnostic – la suite É Comment : Identifier les points forts, les points faibles Analyser le facteur humain Faire l’analyse des parties prenantes • leur influence favorable ou défavorable • bonnes et mauvaises pratiques Faire le bilan des ressources disponibles : • Ressources humaines • Ressources budgétaires • Ressources informationnelles
  27. 27. Mise en place de la GED (3) Observer les pratiques de cueillette et de diffusion de l’information Comment : Faire l’inventaire de la documentation Faire un diagnostic des systèmes en place Faire l’analyse des méthodes de diffusion l analyse Faire l’analyse des environnements «interne et externe» Pourquoi : q • • • • Avoir l heure juste l’heure Cibler l’écart Supports utilisés Savoir où l’on est - où l’on va !
  28. 28. Mise en place de la GED (4) Faire état de la situation à la Direction Proposer un plan d’action Définir l’envergure du projet (la portée, le scope) Ce que j «veux faire» et ce que «peux faire» q je q p Un projet en phases ?
  29. 29. Mise en place de la GED (5) Faire approuver la solution retenue par la Direction - le C.A. Communiquer la solution retenue aux parties prenantes Mettre en place un plan de communication
  30. 30. Mise en place de la GED (6) Planifier le projet Établir le Plan de É bli l Pl d projet d’i l j d’implantation d la GED i de l Établir un plan d’action : (Str ct re de découpage-WBS) n (Structure déco page WBS) • Analyse de la masse documentaire – inventaire • Plan de classification • Calendrier de conservation • Échéancier • RH $ TI RH, $, • Structure des documents – gabarits • Plan qualité, plan de gestion des risques • Plan de communication • Plan de formation y • Définir la fiche de métadonnées essentielle au système GED
  31. 31. Catégoriser l’information l information L’indexation : un outil essentiel du contrôle qualité en GED de at o u out esse t e co t ô e qua té e G Définir la fiche de métadonnées – – – – – – – – Chemin d’accès Classification Objet Obj Mots-clés Domaine d’activités Date d’ouverture du dossier Date de fermeture du dossier Date de création, d’approbation − Limite d’accès − Règle de conservation (durée, cycle de vie) − Dé Détenteur principal i i l − Délai de conservation − Numéro de la règle − Statut archivistique : actif, semi-actif, archivé (conservation permanente) − Statut de la révision
  32. 32. LOI SUR L'ACCÈS AUX DOCUMENTS DES ORGANISMES PUBLICS ET SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Le plan de classification : Obligation pour le secteur public / Recommandation pour le secteur privé «1. La présente loi s'applique aux documents détenus p un organisme p pp q par g public dans l'exercice de ses fonctions, que leur conservation soit assurée par l'organisme public ou par un tiers.» « Un organisme public doit classer ses documents de manière à en permettre le repérage. »
  33. 33. Catégoriser l’information au cours des phases du projet : les outils indispensables Le plan de classification Définition − Outil qui définit la structure de classification des documents d t Comment : un ordre logique hiérarchique (général au particulier) logique, représentant les activités de l’entreprise Les avantages • • • • • • Repérage Accès à l’information (secteur public) Recherche d’information Sécurité Traçabilité Intégrité
  34. 34. Plan de classification Structure de l’information 65 000 65 200 RESSOURCES INFORMATIONNELLES GESTION DE L'INFORMATION 65 210 Accès à l'information et protection des renseignements personnels (PRP) 65 211 Demandes d'accès à l'information et protection des renseignements personnels g p
  35. 35. Index pour les nuls PLAN DE CLASSIFICATION - INDEX Mots-clés Titre d l de l Tit du plan d classification ifi ti Code de classification Accès l’information A è à l’i f ti Accès à l’information et protection des renseignements personnels 65 210 Accessibilité Accessibilité aux services Accessibilité aux édifices 35 410 90 421
  36. 36. Comment nommer un fichier? • Répertoire projet CHUM – O Ré t i j t Organisation administrative i ti d i i t ti 20110214_GED_Plan de classification_R00 • Répertoire projet CHUM – Compte-Rendu 20131010_COR-CHUM_Atelier – Documentation_R00 • Répertoire projet – Ingénierie - Structure CHUM PL D 01 22 ST 00001_Bâtiment CHUM-PL-D-01-22-ST-00001 Bâtiment D - Structure – Acier R02 Acier_R02
  37. 37. Loi sur les archives obligations des organismes publics Le calendrier de conservation : Obligation pour le secteur public / Recommandation pour le secteur privé «7. Tout organisme public doit établir et tenir à jour un calendrier de conservation qui détermine les périodes d'utilisation et les supports de conservation de ses documents actifs et semi-actifs et qui indique quels documents inactifs sont conservés de manière permanente et l lesquels sont éli i é 1983 c. 38 a. 7. l éliminés. 1983, 38, «8. Un organisme public visé aux paragraphes 1° ou 3° de l'annexe doit, conformément au règlement, soumettre à l'approbation de Bibliothèque et Archives nationales son règlement l approbation calendrier de conservation et chacune de ses modifications.» « Les organismes publics visés aux paragraphes 4° à 7° de l’annexe adoptent une 4 7 l annexe politique de gestion de leurs documents actifs et semi-actifs. Bibliothèque et Archives nationales peut les conseiller en cette matière. » (L.R.Q., A-21.1, article 6.)
  38. 38. Les avantages ! • Assure la bonne gestion de la révision en cours • Facilite le temps de recherche p p pour les utilisateurs • Permet de faire des statistiques rapidement (%)
  39. 39. Les bonnes pratiques en GED De la conception, la diffusion à la conservation Les impacts : • Assure la traçabilité, l’accessibilité et la sécurité • Facilite la production des différents rapports, registres, etc. • Favorise l’application de la méthodologie et outils en gestion de projet • Permet la gestion du cycle de vie de la documentation • Favorise l’intégrité et la transparence
  40. 40. Impacts positifs des bonnes pratiques en GED Conception - Diffusion - Conservation Impacts sur les coûts et les délais • Favorise la prise de décision • Diminue les coûts en RH et les délais de production • Améliore la qualité des rapports de performance
  41. 41. POURQUOI ? Un projet de gestion électronique de document ! • Assure la pérennité de l’Information (cycle de vie) • Assure la Conservation des Documents essentiels • Facilite le Transfert des documents aux archives • Assure la Mémoire du Projet • Permet de Bénéficier des leçons apprises • Impact sur l’environnement • Facilite la Fermeture du Projet
  42. 42. LOI CONCERNANT LE CADRE JURIDIQUE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION Respect d l V l R de la Valeur j idi juridique d d des documents • S’ils comportent la même information S ils • Si l’intégrité de chacun d’eux est assurée • S’ils respectent tous deux les règles de droit qui les régissent • L’un peut remplacer l’autre et ils peuvent être utilisés simultanément p p p ou en alternance • Ces documents peuvent être utilisés aux mêmes fins (L R Q C 1 1) L.R.Q., C-1.1) article 9.)
  43. 43. LA SIGNATURE NUMÉRIQUE POUR ÊTRE VALIDE, LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE DOIT VALIDE OBLIGATOIREMENT : • Permettre à une personne de manifester son consentement • Identifier la personne qui signe • Assurer l’intégrité du document • Assurer le lien entre la personne et le document *La numérisation doit être réalisée selon les normes établies (Réf. BANQ)
  44. 44. Gérer les préoccupations Prévenir les risques En changement L Importance L’Importance de gérer l’impact humain ! l impact Gérer les préoccupations au cours d l’implantation de la GED de l’i l t ti d l
  45. 45. Conclusion • Ê Êtes-vous de ceux qui… – 40 % des heures travaillées à chercher de l’information – 70 % des documents produits existent déjà totalement ou partiellement – 80 % de l’information produite n’est pas gérée selon les bonne pratiques
  46. 46. Quelques sites d’intérêt d intérêt • • • • • www.banq.qc.ca qq www.archivistes.qc.ca www.notarius.com www notarius com www.oiq.qc.ca www3.publicationsduquebec.gouv.qc.ca
  47. 47. Des questions?

×