Paludisme viscéral évolutif(PVE):épidémiologie, physiopathologie,diagnostic et prise en chargeASANI AKILI MALI Alpha Jean-...
Introduction et définition• Maladie exceptionnelle de pronostic avec traitement favorable.• La rate , jamais palpable à l’...
Aspects épidémiologiques• zone d’endémie palustre chez le sujet soumis à des infestationspalustres massives et répétées,pa...
physiopathologie• La rate,organe essentiel de défense contre le paludisme (séquestrationdes hématies parasitées et saines,...
diagnostic• Symptomatologie est subaiguë ou chronique associe anémie avecpâleur,asthénie,anorexie,parfois dyspnée;splénomé...
Palpation dela rate
Diagnostic différentielContexte aigu: splénomégalie +fièvreles maladies infectieuses: paludisme(accès aigu), leishmaniose,...
Diagnostic différentiel (suite)• La SPH actuellement rattachée au paludisme (taux élevé d’Ac anti-palustres et la régressi...
Caractéristiques comparées du PVE et de la SPHTaux d’IgG peu elevétaux d’IgM très élevéTaux d’IgG élevéTaux d’IgM peu élev...
Prise en charge• Non traitée,l’évolution vers :les complications (rupture traumatique de la rate,infarctussplénique)poussé...
conclusion• Splénomégalie fébrile chez un expatrié du Nord revenant d’une zoneafro endémique palustre=paludisme,leishmanio...
bibliographie• 1.Marc Gentilini;Médecine Tropicale;édition flammarion, 1993;pages103,107,109,548-549• 2.S.Bereczky et al. ...
Bibliographie(suite)• 7 Anonyme.;Splénomégalie palustre hyper immune ou paludismeviscéral évolutif? Cas clinique in Médeci...
• Matondo mingiAksanti sanaBotondi mingiTuasakidila wa bungiMerci de votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le paludisme viscéral évolutif: épidémiologie, physiopathologie, diagnostic et prise en charge

4 642 vues

Publié le

Le paludisme viscéral évolutif: épidémiologie, physiopathologie, diagnostic et prise en charge - Présentation de la 4e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Alpha Jean Luc ASSANI AKILI MALI - Médecin - Inspection Provinciale de la Santé - Goma - République Démocratique du Congo - alphaasani@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 642
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le paludisme viscéral évolutif: épidémiologie, physiopathologie, diagnostic et prise en charge

  1. 1. Paludisme viscéral évolutif(PVE):épidémiologie, physiopathologie,diagnostic et prise en chargeASANI AKILI MALI Alpha Jean-LucInspection provinciale de la santé/NKR.D.CONGOAtelier paludisme 2006EVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. Introduction et définition• Maladie exceptionnelle de pronostic avec traitement favorable.• La rate , jamais palpable à l’état normal: la perception d’unesplénomégalie est pathologique• Splénomégalies tropicales idiopathiques(STI)• Splénomégalie palustre hyperactive(SPH):syndr.para-palustre dû à unedysrégulation de la réponse humorale à l’égard du paludisme,marquéepar une augmentation considérable des IgM
  3. 3. Aspects épidémiologiques• zone d’endémie palustre chez le sujet soumis à des infestationspalustres massives et répétées,pas de prophylaxie ni traitement efficaceau début de la période de l’acquisition de l’immunité.• Enfants entre 2 et 5 ans• Parfois plus âgés dans les zones de savane à transmission saisonnière• Adultes originaires du pays du nord (se soumettant à une prophylaxie ouà des traitements à la chloroquine) =équivalents• Espèce responsable: P.falciparum et P. vivax• L’apparition de la chloroquino-resistance, l’inobservance fréquente de lachimioprophylaxie et l’auto-medication en zone d’endémie=responsablede l’apparition du PVE
  4. 4. physiopathologie• La rate,organe essentiel de défense contre le paludisme (séquestrationdes hématies parasitées et saines, sensibilisée par les antigènesplasmodiaux solubles)• la rate est exposée aux processus pathologiques par son rôle hématopoïétique et hémodestructifDans le paludisme c’est le rôle hémo destructif, responsable de lapathologie splénique
  5. 5. diagnostic• Symptomatologie est subaiguë ou chronique associe anémie avecpâleur,asthénie,anorexie,parfois dyspnée;splénomégalieconstante,volumineuse,sensible chez l’enfant,retard staturo-pondéral• Chez l’ adulte, anorexie très marquée avec nausées,diarrhées,détermineun amaigrissement rapide;la splénomégalie souvent moins importanteque chez l’enfant ou peut manquer• Hors du contexte de l’enfant en zone tropicale,le diagnostic peut êtredifficile et s’égarer vers une maladie hématologique• Existence d’une hypergammaglobulinémie avec élévation des IgM etsurtout des IgG, sero-diagnostic décèle un taux élevé d’Ac anti-palustre
  6. 6. Palpation dela rate
  7. 7. Diagnostic différentielContexte aigu: splénomégalie +fièvreles maladies infectieuses: paludisme(accès aigu), leishmaniose,TuberculoseContexte subaigu ou chronique: 3 étiologiesles maladies infectieuses (PVE, trypanosomiase)les maladies du sang (anémies hémolytiques, héréditaires,syndromelymphoprolifératif ou myeloprolifératif)Hypertension portale(HTP)
  8. 8. Diagnostic différentiel (suite)• La SPH actuellement rattachée au paludisme (taux élevé d’Ac anti-palustres et la régression partielle ou totale de la splénomégalie soustraitement anti-palustre).4 critères: splénomégalie volumineuse, environnement tropical, âgeadulte,absence d’étiologie démontrée2 critères nécessaires pour diagnostic:PCR positive et IgM élevé• En l’absence de diagnostic:splénomégalie idiopathique
  9. 9. Caractéristiques comparées du PVE et de la SPHTaux d’IgG peu elevétaux d’IgM très élevéTaux d’IgG élevéTaux d’IgM peu élevéimmunoélectrophorèseTrès lenteAssez rapideRéponse au traitementantipalustreTitre très élevéTitre élevéSérologie antipalustreNégatifpositifFrottis sanguinvolumineuseconstanteSplénomégalie> 15 ans< 15 ansAgeSplénomégalie palustrehyper immune(SPH)Paludisme viscéralévolutif(PVE)
  10. 10. Prise en charge• Non traitée,l’évolution vers :les complications (rupture traumatique de la rate,infarctussplénique)poussée aiguelente disparition des troubles lorsque l’immunité devient efficace• Sous traitement antipaludique, la guérison est lente et spectaculaire
  11. 11. conclusion• Splénomégalie fébrile chez un expatrié du Nord revenant d’une zoneafro endémique palustre=paludisme,leishmaniose,fièvre typhoïdechez l’africain =paludisme(chez l’enfant) et la Tuberculose( à tout âge)• Le principe d’un diagnostic précoce et un traitement correct,efficacereste de mise• La mise à la disposition des bandelettes dans les structures des soinspourrait contribuer à ce diagnostic?• Pronostic favorable sous T3 antipaludique, la splénectomie sihypersplénisme menaçant• Indice splénique est un indicateur de l’immunité collective
  12. 12. bibliographie• 1.Marc Gentilini;Médecine Tropicale;édition flammarion, 1993;pages103,107,109,548-549• 2.S.Bereczky et al. Spleen enlargement and genetic diversity ofplasmodium infection in two ethnic groups with different malariasusceptibility in Mali,West Africa ;Transactions of royal society of tropicalMedecine and hygiene (2006) 100,248-257• 3.The use of PCR in the diagnosis of hyperreactive malarialsplenomegaly (HMS),in Ann Trop Med Parasitol, 2000 Sept;94(6):559-63• 4.Benjamin P Howden et al; Chronic falciparum malara causing massivesplenomegaly 9 years after leaving an endemicarea;MJA2005;182(4):186-188• 5.J.A Najera, R.L Kouznetsov; Les épidémies de Paludisme: commentles déceler,les combattre,les prévoir et les prévenir ;WHO/MAL/98.1084• 6.M.Sankale et B.Diop; Paludisme et immunologie ,in 30 ans depaludisme;édition Médecine d’Afrique Noire
  13. 13. Bibliographie(suite)• 7 Anonyme.;Splénomégalie palustre hyper immune ou paludismeviscéral évolutif? Cas clinique in Médecine Tropicale Août 2003• 8.Denis Delaval; Dossier Paludisme. Article n°4( extrait bulletinn°21)http://www.fleur-blanche.org/dossier/paludisme/bulletin21-infospalu4.htm• 9. Anonyme; Diagnostic d’une splénomégalie sous les tropiques inMédecine Tropicale Août 2003• 10.K.HOMAWOO et al.;Complication hémorragique du paludismepar la rupture spontanée de la rate in 30ans de Paludisme enAfrique Noire• 11.R.Martin-Peprah et al; Investigation of familial segregation ofhyperreactive malarial splenomégaly in Kumasi, Ghana;Transactions of Royal society of Tropical Medicine and Hygiene( 2006) 100,68-73
  14. 14. • Matondo mingiAksanti sanaBotondi mingiTuasakidila wa bungiMerci de votre attention

×