Drépanocytose et salmonelloses
invasives
ostéo-articulaires
ARCHIVES DE PÉDIATRIE 2012;19:267-270
A.MILLETA, E. HULLO
SERV...
Plan
 Introduction
 Observations
 Discussion
 Recommandations de la HAS
 Conclusion
Introduction
 Salmonelloses => 2 types d’infections, les fièvres

typhoïdes / paratyphoïdes et les salmonelloses non
typh...
Pourquoi chez les drépanocytaires ?
 Occlusion des capillaires,
 Une baisse de l’immunité
 Des facteurs génétiques favo...
Observations

2 cas cliniques
1ier cas
Age

22 mois
Cas clinique

Anamnèse
Diarrhée fébrile 40°c
Séjour en Algérie 15 jours auparavant

Motif
œdème de l...
Traitement
1ier Cas
ATB

IV : C3G +aminoside
pendant 15 j
Relai oral : rifampicine
et cefuroxime pendant
3 mois

Évolution...
Discussion
 Atteintes osseuses des Salmonelloses invasives non

typhiques :

 86 % des bactériémie «67 % au USA » chez e...
recommandations (HAS) en 2005
 Une antibiothérapie IV
 Bactéricide à large spectre active sur le

pneumocoque, l’Haemoph...
Conclusion
 Atteinte osteo-articulaire chez enfant drépanocytaire

est une infection grave parfois paucisymptomatique pou...
Merci

Diapo numéro 07
Drépanocytose  et  salmonelloses  invasives osteo-articulaires
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Drépanocytose et salmonelloses invasives osteo-articulaires

905 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
905
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Drépanocytose et salmonelloses invasives osteo-articulaires

  1. 1. Drépanocytose et salmonelloses invasives ostéo-articulaires ARCHIVES DE PÉDIATRIE 2012;19:267-270 A.MILLETA, E. HULLO SERVICE DE PÉDIATRIE GÉNÉRALE, HÔPITAL CHU DE GRENOBLE COUPLE -ENFANT, Présenté par : Soualhi Med Islem « interne en Pédiatrie »
  2. 2. Plan  Introduction  Observations  Discussion  Recommandations de la HAS  Conclusion
  3. 3. Introduction  Salmonelloses => 2 types d’infections, les fièvres typhoïdes / paratyphoïdes et les salmonelloses non typhiques  S.Non typhiques peuvent donner des Gastroentérites (Contamination d’aliments ou portage asymptomatique )  Formes invasives : ID (drépanocytaire )  Résistance croissante aux antibiotiques de certaines salmonelles qui aggrave le pronostic
  4. 4. Pourquoi chez les drépanocytaires ?  Occlusion des capillaires,  Une baisse de l’immunité  Des facteurs génétiques favorisent la colonisation et la prolifération des salmonelles
  5. 5. Observations 2 cas cliniques
  6. 6. 1ier cas Age 22 mois Cas clinique Anamnèse Diarrhée fébrile 40°c Séjour en Algérie 15 jours auparavant Motif œdème de la main droite d’hospitalisation Biologie Radiographie 2éme cas Hyperleucocytose 5 ans •Splénectomie «séquestration » •Abs de diarrhée • douleurs abdominales febriles Amox-ac clavulinique *2 reprises 1 mois ½ au paravant • boiterie intermittente Douleurs abdominales fébriles Psoitis « flex douloureuse cuisse » Sd inflammatoire modéré Aspect déminéralisé Aspect de spondylodiscite a Irrégularités corticale osseuse L’IRM Echo Multiples lacunes érosion de la corticale « infarctus osseux » Plastron mal limité de la FID « masse mal lim » Recherche bacteriologique Salmonella Typhi murium C3G + « ponction collection » Salmonella heidelberg Multi résistante « PBO + ECBU »
  7. 7. Traitement 1ier Cas ATB IV : C3G +aminoside pendant 15 j Relai oral : rifampicine et cefuroxime pendant 3 mois Évolution favorable 2éme Cas IV : imipenem et ciprofloxacine 15 j « selon Antibiogramme » Relai oral : thiamphenicol + ciprofloxacine 3mois favorable
  8. 8. Discussion  Atteintes osseuses des Salmonelloses invasives non typhiques :  86 % des bactériémie «67 % au USA » chez enfants drépanocytaires  rare chez le non drépanocytaire  Mécanismes physiopathologiques de la drépanocytose permettraient la colonisation par Salmonella  Dans 1/3 des cas, des crises douloureuses et des diarrhées sont retrouvées dans l’anamnése
  9. 9. recommandations (HAS) en 2005  Une antibiothérapie IV  Bactéricide à large spectre active sur le pneumocoque, l’Haemophilus et les salmonelles et élargie au staphylocoque en cas d’atteinte osseuse, doit étre rapidement entreprise chez tout enfant drépanocytaire fébrile avant le résultat des cultures .  Secondairement adapté aux résultats de l’antibiogramme
  10. 10. Conclusion  Atteinte osteo-articulaire chez enfant drépanocytaire est une infection grave parfois paucisymptomatique pouvant conduire à des séquelles fonctionnelles  Suspecté devant tout enfant drépanocytaire fébrile de retour d’un pays d’Afrique
  11. 11. Merci Diapo numéro 07

×