• Partagez
  • E-mail
  • Intégrer
  • J'aime
  • Télécharger
  • Contenu privé
Histoire web-oe
 

Histoire web-oe

on

  • 10,246 vues

Une histoire du web. Conférence. La roche sur Yon. 10 Janvier 2013.

Une histoire du web. Conférence. La roche sur Yon. 10 Janvier 2013.

Statistiques

Vues

Total des vues
10,246
Vues sur SlideShare
3,194
Vues externes
7,052

Actions

J'aime
17
Téléchargements
73
Commentaires
0

15 Ajouts 7,052

http://affordance.typepad.com 5648
http://materiaucomposite.wordpress.com 389
http://master-recherche-infocom.u-paris10.fr 371
http://pixels-in-space.blogspot.ch 317
http://lirecrirenumerique.wordpress.com 226
http://www.entreprise-marketing.fr 33
https://master-recherche-infocom.u-paris10.fr 28
http://www.twylah.com 11
https://twitter.com 8
http://www.affordance.typepad.com 7
http://www.serdalab.com 5
http://pixels-in-space.blogspot.fr 4
http://pixels-in-space.blogspot.com 2
https://materiaucomposite.wordpress.com 2
http://webcache.googleusercontent.com 1
Plus...

Accessibilité

Catégories

Détails de l'import

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Droits d'utilisation

CC Attribution-ShareAlike LicenseCC Attribution-ShareAlike License

Report content

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
Poster un commentaire
Modifier votre commentaire
  • in 1989, while working at the European Particle Physics Laboratory, I proposed that a global hypertext space be created in which any network-accessible information could be refered to by a single "Universal Document Identifier". Given the go-ahead to experiment by my boss, Mike Sendall, I wrote in 1990 a program called "WorldWideWeb", a point and click hypertext editor which ran on the "NeXT" machine. This, together with the first Web server, I released to the High Energy Physics community at first, and to the hypertext and NeXT communities in the summer of 1991. Also available was a "line mode" browser by student Nicola Pellow, which could be run on almost any computer. The specifications of UDIs (now URIs), HyperText Markup Language (HTML) and HyperText Transfer Protocol (HTTP) published on the first server in order to promote wide adoption and discussion.
  • 15 ans plus tard le web est devenu une industrie lourde. Faite principalement de matière (d’immenses centres de stockage de données, baptisés « data centers », nécessitant pour fonctionner l’équivalent énergétique de pays entiers.
  • Une dystopie, également appelée contre-utopie, est un récit de fiction peignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur et contre l’avènement de laquelle l’auteur entend mettre en garde le lecteur. La dystopie s’oppose à l’utopie : au lieu de présenter un monde parfait, la dystopie en propose un des pires qui puissent être envisagé. 
  • Google fournit donc les contenus (YouTube), les réponses (moteur de recherche), les coupures pub (régie publicitaire) ET les tuyaux. RUPTURE d’un principe fondateur : si je dispose de MES Propres tuyaux, je peux faire circuler plus vite MES contenus et moins vite ceux des autres (affaire free)
  • Kakonomie : "La kakonomie est régulée par une norme sociale tacite visant à brader la qualité, une acceptation mutuelle pour un résultat médiocre satisfaisant les deux parties, aussi longtemps qu'elles continuent d'affirmer publiquement que leurs échanges revêtent en fait une forte valeur ajoutée."  « c'est l'étrange mais très largement partagée préférence pour des échanges médiocres tant que personne ne trouve à s'en plaindre."
  • A part quelques firmes agroalimentaires et pharmaceutiques, connaissez-vous d’autres exemples de sociétés où la décision de quelques hommes influent immédiatement sur les pratiques de milliards d’autres ? D’autant qu’) côté de ce combat pour la nudité, on peut continuer de
  • Suggestion et auto-complétion : pas loin de l’auto-suggestion. Sauf que là elle est médiée par Google. Donc Google nous dit quoi penser, quoi chercher, quoi trouver. Il est toujours plus facile de fournir les bonnes réponses quand on connaît les questions à l’avance. 100 000 recherches par seconde. Plus de 3000 milliards de recherches par an.
  • Nous sommes dans la caverne de Platon. Et nous trouvons le spectacle d’ombres à notre goût. Un algorithme permet de calculer la pertinence d’une page. Qu’en sera-t-il si la question de la pertinence des profils humains doit être posée ?

Histoire web-oe Histoire web-oe Presentation Transcript

  • Une histoire du web État des lieux, histoire du web, de la bibliothèque. Web, 2.0, 3.0HEID Olivier. http://www.affordance.info 1he sur Yon. 10 Janvier 2013. CRL Pays de Loire. https://lirecrirenumerique.wordpress.co
  • Utopies concrètes • 1910. Paul Otlet et Henri La Fontaine. Mundaneum. www.mundaneum.be • 1937. H.G. Wells. « World Brain. » * • 1971. Mickael Hart invente le livre numérique. Projet Gutenberg www.gutenberg.org • 1990. Tim Berners Lee invente le World Wide Web** • 2001. Wikipédia www.wikipedia.org • 2004. Google Books. books.google.com://sherlock.ischool.berkeley.edu/wells/world_brain.html 2//www.w3.org/People/Berners-Lee/ShortHistory.html
  • 7 Conditions nécessaires • Un réseau de réseaux • Non propriétaire et sans droits d’accès • Sans filtrage (éditorial) • Des contenus indépendants des tuyaux (principe neutralité du net) • Un système d’adressage universel (URL) • Un langage commun (HTML) • Tous les parcours possibles via un simple navigateur 3
  • Cyber-Utopie• John Perry Barlow. 1996. Déclaration d’indépendance du cyber-espace. http://w2.eff.org/Censorship/Internet_censorship_bill s/barlow_0296.declaration• "Nous sommes en train de créer un monde où chacun, où quil soit, peut exprimer ses convictions, aussi singulières quelles puissent être, sans craindre dêtre réduit au silence ou contraint de se conformer à une norme. Vos notions juridiques de propriété, dexpression, didentité, de mouvement et de circonstance ne sappliquent pas à nous. Elles sont fondées sur la matière, et il ny a pas de matière ici." 4
  • Pris dans la toile. • La plus grande partie du cyberespace est un monde fermé, propriétaire, contrôlé par le marketing, régi par un carcan de normes arbitraires, de lois liberticides et de technologies "privatives". Un monde 5
  • Dystopie. Internet 2013 ? • 3 conditions réunies • Concentration : Oligopole à franges (peu d’acteurs d’usage – Apple, Amazon, Google, Facebook). • Massification : 2 milliards d’internautes. • Densification : 1 milliard sur Facebook. 6 400 millions dans Apple Store.
  • Nouveau village global ? 7 http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202480707577-google-investit-la-silicon-prairie-525638.php
  • Nouvelle communauté ? • Entre-soi • Interactions fréquentes mais dégradées (= de bas niveau*) • Bulles attentionnelles étanches (Eli Pariser**)p://affordance.typepad.com/mon_weblog/2011/01/kakonomie-culturomie-et-folksonomie.html 8tp://www.internetactu.net/2011/06/13/le-risque-de-lindividualisation-de-linternet/
  • Nouvelle définition de la bibliothèque (et du droit de prêt)• Juillet 2009. Amazon efface de milliers d’exemplaires numériques de 1984 et La ferme des animaux du Kindle. http://blog.lefigaro.fr/medias/2009/07/kin dle-amazon-retire-en-douce.html 9
  • Nouvelle définition de l’art 10
  • Nouvelle définition de la nudité ? AUTORISÉ INTERDIT AUTORISÉ INTERDITApple nipples*** AUTORISÉ INTERDIT Puritanisme anglo-saxon ? Hygiènisme boutiquier ? MAIS :le Store : 400 millions de comptes bancaires actifs*ebook : 1 milliard d’utilisateurs actifs** *http://belgium-iphone.lesoir.be/2012/06/11/apple-communique-des-chiffres-impressionnants-a-la-wwdc **http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2012/10/facebook-1-milliard.html 11 ***http://www.france24.com/fr/20100223-apple-veut-pas-seins-son-iphone
  • Nouveaux moteurs de recherche le web « décrit » / YAHOO (annuaires de recherche) Le web « tête de gondole » / ALTAVISTA (liens et bannières pub) Le web « prescrit » / AMAZON (recommandations « sociales » 12
  • Moteurs de suggestion. Nouvelles stéréotypies.*Google suggest > suggestionsde recherche*Google Instant Search > auto-complétion + affichage derésultats en cours de frappeLA RÉPONSE AVANT LA QUESTION 13
  • TOUT CECI EST TRÈSGRAVE. 14
  • MAIS TOUT CECI N’EST PAS LE WEB Apple, Facebook, Amazon … « Jardins fermés » selon T. Berners Lee* Cas Google est plus complexe. Ecosystème semi-ouvert qui se nourrit d’extériorités *http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=long-live-the 15
  • Que s’est-il passé ? 4 grandes révolutions coperniciennes de l’histoire d’internet (et du web) 16
  • 2010 : CLOUD 1ère RÉVOLUTION : DÉRIVE DES COMPUTING CONTINENTS DOCUMENTAIRES2000 INDEXABILITÉ1990 WEB PUBLIC WEB PRIVÉ DOC. PERSONNELS INFOS INTIMES 17
  • 2ÈME RÉVOLUTION : LES MOTS AVAIENT UN SENS. ILS ONT DÉSORMAIS UN PRIX Google : 1.accumule et exploite du CAPITALISME LINGUISTIQUE** capital linguistique (direct : ses services, ou dérivé : son moteur) 2.confie à un algorithme le soin d’organiser la spéculation 3.Crée, contrôle et profite du 1er marché linguistique mondial (d’après Frédéric Kaplan**) 18ttp://fr.slideshare.net/frederickaplan/kaplan-enmi12
  • 3ème RÉVOLUTION > CHANGEMENT D’AXE DE ROTATION DU WEB > DOCUMENTS > HOMMESDOCUMENTATION DE SOI • L’essentiel du web n’a plus pour fonction principale de permettre à des hommes de relier des documents, mais de permettre à quelques multinationales de collecter de l’information sur l’activité de chacun d’entre nous. • L’HOMME DEVIENT UN DOCUMENT COMME LES AUTRES (indexable, monétisable, « partageable ») 19
  • 4ÈME RÉVOLUTION : DATA REVOLUTION > ALGORITHMES PRÉDICTIFS** BIG DATA 20p://www.internetactu.net/2011/09/19/la-police-predictive-lalgorithme-du-crime/
  • Bref … indexabilité Capitalisme linguistique Big data Documentation de soi Jardins fermés Moteurs de suggestion Algorithmes prédictifs 21
  • Le problème de la copie• Golden copy – 2006 : Google analyst Day : "En nous rapprochant de la réalité dun "stockage à 100%", la copie en ligne de vos données deviendra votre copie dorée et les copies sur vos machines locales feront davantage fonction de cache. Lune des implications importantes de ce changement est que nous devons rendre votre copie en ligne encore plus sûre que si elle était sur votre propre machine."• Transmission / Héritage• La fin de l’achat (allocation) 22
  • Le problème des externalités mémorielles.Que se passera-t-il le jour où YouTube fermera** ??**http://www.ecrans.fr/Le-jour-ou-YouTube-fermera,14081.html 23
  • Le problème du partage• Quand tout le monde partage tout, où se situe l’appropriation qui donne sa valeur à la chose partagée ?• La (simple) rediffusion est-elle vraiment du partage ?• Prendre une photo, un livre, un CD et le jeter dans la rue depuis sa fenêtre, est-ce le partager ?• Like vs Link• Quand tout le monde participe, qui prescrit ?• D’ailleurs est-ce que tout le monde participe vraiment ?• Crise de la prescription (particulièrement sensible pour métiers du livre). Pas une crise des autorités. Il n’y a jamais eu autant 24 d’autorités et si peu de prescription.
  • • Mythe (construction sociale) des « Digital Natives »** () mais. • 1ère génération à apprendre à lire et à écrire sur un média de publication (Twitter). • Ecrire = publier = poser la question du partage. • Génération CP. Cours Préparatoire. Computer for Publishing. L’ordinateur pour publier. • Pour eux nous serons des analphabètes du partage. Des cro- magnon de la diffusion. • Rien ne sera plus comme avant  Et son corrélat générationnel (There will be blood)io Casilli http://www.bodyspacesociety.eu/2010/10/29/digital-natives-its-an-old-old-notion/ 25
  • Etat des lieux > FIN > relevé des compteurs 26
  • Merci • http://www.youtube.com/watch?v=PQeeZ- SD_iU• (version originale : http://www.ina.fr/histoire- et-conflits/grandes- dates/video/I04275518/marguerite-duras-a- propos-de-l-an-2000.fr.html 27