Polypectomie

3 339 vues

Publié le

DES 2010

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 339
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Polypectomie

  1. 1. Recommandations pour lasurveillance endoscopique après polypectomie colique Camille Besch Interne DES Strasbourg Journées DES Octobre 2010
  2. 2. - Cancer colo-rectal (CCR)  2ème cause de mortalité liée à un cancer aux Etats-Unis  Cancer le plus fréquent en France, avec le cancer du sein.(1)  33000 nouveaux cas par an en France, 140 000 aux USA- Dépistage du CCR = problème de santé publique - La coloscopie avec polypectomie réduit significativement lincidence du CCR.(2) - En France, 1 115 000 coloscopies/an : 290 000 coloscopies associées à une polypectomie. (1) Benhamiche AM et al. [Estimation of the incidence of digestive tract cancers by region]. Gastroenterol Clin Biol 1999; 23(10):1040-1047 (2) Citarda F, Tomaselli G, Capocaccia R, et al. Efficacy in standard clinical practice of colonoscopic polypectomy in reducing colorectal cancer incidence. Gut 2001;48:812-5
  3. 3. PLAN I/ Critères décisionnels II/ Recommandations
  4. 4. I / Critères décisionnels- Groupes de population à risque- Macroscopie :  Taille  Nombre  Classification de Paris- Anatomopathologie :  Classification de Vienne  Caractè re envahi ou non de la tranche de section
  5. 5. Définition des populations à risque (1)• RISQUE MOYEN : population générale• RISQUE ELEVÉ : - Antécédent personnel dadénome ou de CCR - Antécédent familial : 1 parent au 1er degré de moins de 60 ans ou plusieurs parents au 1er degré atteint dun CCR ou dun adénome avancé - MICI - Acromégalie• RISQUE TRES ELEVÉ : famille atteinte de cancer à transmission héréditaire - PAF - Cancers héréditaires sans polypose (HNPCC) - Autres polyposes avec risque de CCR : juvénile et Peutz-jeghers (1) HAS « Endoscopie digestive basse : indications en dehors du dé pistage en population » recommandations professionnelles, avril 2004
  6. 6. Classification de Paris des néoplasies superficielles (1)(1) Anonymous. The Paris endoscopic classification of superficial neoplastic lesion. Gastrointest Endosc 2003 ; 58 : S3-43.
  7. 7. Classification de Vienne des néoplasies intra-épithéliales et des cancers superficiels (1)- Caté gorie 1 : Pas de né oplasie- Caté gorie 2 : Né oplasie indé finie OMS (2000)- Caté gorie 3 : Né oplasie de bas grade- Caté gorie 4 : Né oplasie de haut grade pTis - 1 : dysplasie de haut grade - 2 : cancer in situ (non invasif) - 3 : suspect dê invasif tre - 4 : cancer intramuqueux- Caté gorie 5 : Cancer infiltrant la sous pT1 muqueuse 1) Schlemper R.J., Riddell R.H., Kato Y., Borchard F., Cooper H.S., Dawsey S.M. et al. The Vienna classification of gastroin- testinal epithelial neoplasia. Gut 2000 ; 47 : 251-5, modifiée par Dixon et al. Gut 2002 ; 51 : 130-1
  8. 8. Infiltration tumorale et risque ganglionnaire Diebold MD, Boyer J. GCB 1998; 22: S147
  9. 9. Outils actuels pour optimiser l’endoscopie  Coloration indigo carmin  Chromo-endoscopie = aide au diagnostic (polypes plans)  Indications : détection des néoplasies planes en population à risque particulier  HNPCC et MICI  Pas d’indication dans la population générale  Endoscopie à optique grossissante
  10. 10. Classification de Kudo Evaluation chromo- endoscopique « Pit pattern » Description de l’architecture des cryptes glandulaires Corrélation à l’histologie Pas de recommandations dans la population à risque moyen de CCR
  11. 11. II/ Recommandations
  12. 12. • Haute Autorité de Santé « Endoscopie digestive basse : indications en dehors du dé pistage en population » recommandations professionnelles, avril 2004• Socié té Franç aise dEndoscopie Digestive Recommandations pour la polypectomie lors de lendoscopie digestive basse, B.Napolé on, G.Monges, B.Vedrenne, C.Boustiè re, 2007• American Society for Gastrointestinal Endoscopy « colorectal cancer screaning and surveillance » Gastrointestinal endoscopy volume 63, No 4 : 2006
  13. 13. Dé finitions QuickTime™ et un décompresseur sont requis pour visionner cette image.- Polype hyperplasique → Catégorie 3 de la- Adé nome en dysplasie de bas grade classification de Vienne- Adé nome avancé → Catégorie 4.1, 4.2 de la - Taille > 1 cm - Dysplasie de haut grade classification de Vienne - Carcinome in situ - Contingent villeux > 25% de ladé nome- Adé nome transformé → Catégorie 4.3, 4.4 et 5 de la = foyer dadé nocarcinome superficiel classification de Vienne
  14. 14. Polype hyperplasique COLOSCOPIE Taille > 1cm Contrô le à 5 ans Multiples (n > 5) et de siè ge colique Contrô le à 5 ans Sié geant sur le colon proximal dans un contexte d’anté cé dent Contrô le à 5 ans familial de polypose puis à 10 ans hyperplasiqueLa surveillance des polypes hyperplasiques rectosigmoidiens de petite taillen’est pas recommandée (accord professionnel)
  15. 15. Adénome en dysplasie de bas grade Adénome avancé COLOSCOPIE Exé rè se incomplè te Contrô le à 3 mois Exé rè se complè te Contrô le à 3 ans - d’un adé nome avancé puis 2 coloscopies espacées - d’un nombre d’adé nomes > 3 de 5 ans - d’un adé nome chez un patient ayant un anté cé dent familial de CCR puis à 10 ans Autres cas : Contrô le à 5 ans Adé nome non avancé , n < 3, absence puis à 5 ans d’anté cé dent familial de CCR puis à 10 ans La surveillance des adénomes plans et des adénomes festonnés ne diffère pas de celle des adénomes en dysplasie de bas grade ou des adénomes avancés.
  16. 16. Adénome transformé COLOSCOPIEExé rè se incomplè te d’un Contrô le à 3 moisadé nome transformé decaté gorie 4 puis à 3 ansExé rè se complè te d’unadé nome transformé de Contrô le à 3 anscaté gorie 4Exé rè se d’un adé nome Risque d’atteintetransformé de caté gorie 5 ganglionnaire
  17. 17. Straté gie thé rapeutique des adé nomes transformé s de caté gorie 5 Si polype pé diculé Exé rè se complè te Cancer bien ou moyennement diffé rencié Absence d’embole lymphatique ou vasculaire caracté ristique Marges de sé curité > 1 mm Si oui Si non, > 1 critère Coloscopie à 3 mois Chirurgie, en fonction de l’état Gnal Si polype sessile ou plan : risque é levé d’é volution pé jorative en l’absence de traitement complé mentaire Chirurgie recommandé e
  18. 18. CONCLUSION
  19. 19.  Adénome catégorie V.5 / pT1  Chirurgie / Contrôle à 3 mois Exérèse incomplète d’un adénome  Contrôle à 3 mois Exérèse complète d’un adénome  Contrôle à 3 ans Exérèse complète + dysplasie de bas grade, n < 3, pas d’antécédent familial de CCR  Contrôle à 5 ans
  20. 20. Merci

×