SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  53
Lésions et brûlures
chimiques
Dr Arnaud DEPIL DUVAL
Chef de service Urgences Evreux - Vernon
Epidémiologie
• Relativement peu fréquentes 3 à 5 % des brûlures ( ≈ 150 000 cas / an)
• 2 % des patients hospitalisés en centres de brûlés (5 % patients
ambulatoires)
• Projections accidentelles de substances potentiellement
caustiques très fréquentes
• Brûlures graves :
• Milieu de travail +++
• Accidents domestiques (bricolage)
• Agressions
• Brûlures oculaires
• 10 % seraient d’origine chimique
• 70 % des brûlures sévères seraient professionnelles (homme +++)
Physiopathologie
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Profondeur des brûlures
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
1er degré
Erythème
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
2ème degré
• Présence de phlyctènes
• Douloureux+++
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
3ème degré
• Aspect cartonné
• Noir ou blanc
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Un mécanisme différent
Brûlure thermique Lésion chimique
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Estimation de
la pénétration
• Logiciel IH SkinPerm
• http://www.inrs.fr/media.html?
refINRS=outil47
• Permet de prédire la
profondeur des lesions
• (pensez à rajouter .zip)
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Agents vulnérants
• Acides ou bases (le plus souvent il s'agit d'acide sulfurique
(H2SO4), d'acide chlorhydrique (HCl), de soude caustique
(NaOH), de la chaux (CaO)
• Oxydants forts (ozone pur, nitrate d'argent (AgNO3)...)
• Solvants puissants
• Agents réducteurs puissants
• Alkylants
• Agents de combat : vésicants ou urticants
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Mécanismes
• Oxydoréduction : destruction
cellulaire
• Dessication
• Réaction exothermique
• Saponification des graisses, lyse de la
peau
• Coagulation des protéines
• Liquéfaction des protéines
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Toxicité
générale
• Diffusion systémique
• Substance cancérigène (acide
fluorhydrique)
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Estimation de la surface
cutané
• Règle des 9 de Wallace
• Sous-estime la pédiatrie
• Logiciel e-burn
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Lésions
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Aspect
• Souvent brûlures ou nécroses sans
caractéristiques particulières
• Erythèmes et phlyctènes
• Troisième degré moins fréquent
• Aspects de pseudo abcès avec les produits à
effets différés
• Lésions nécrotiques précoces avec les
produits très concentrés
• Certains aspects sont liés aux propriétés
physiques des produits :
• Liquides : coulées et traînées respectant les plis
de flexion
• Gaz : brûlure thermique ou gelure associées,
lésions multiples (visage, orifice)
• Solide : incrustation de fragments, extension des
lésions.
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Brûlure acide
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
• Coagulation des
protéines
• Destruction cellulaire
par déshydratation
• Douleur immédiate
Acides
• Acide sulfurique H2SO4
• Le plus déshydratant, dessicant.
• Nécroses noires ou brûnatres, sèches, dures et
indolores
• Réaction exothermique forte
• Risque de passage systémique avec oedème de
glotte et état de choc
• Acide nitrique HNO3
• Liquide à température ordinaire
• Dégage des fumées toxiques d'oxyde d'azote
pouvant causer des brûlures cornéennes et
pulmonaires
• Parfois différées de 5 à 48 heures
• Nécrose est d'aspect jaune
• Acide chlorhydrique HCl
• Nécroses blanches
• Important dégagement gazeux pouvant être à
l'origine d'une nécrose de l'épithélium trachéal et
bronchique
• Acide fluorhydrique
• Liquide à basse température et gazeux à
température ordinaire
• Période de latence dûe à un effet anesthésique
transitoire
• Puis dans les heures suivantes, installation de
brûlures très profondes et douloureuses. Au niveau
des mains, on peut observer des nécroses digitales
ou sous unguéales.
• Double action : corrosive, liée à l'ion H+ puis
toxique, liée à l'ion fluor qui pénètre dans les
cellules et se lie au calcium et au magnésium
provoquant la mort cellulaire.
• Libération importante de potassium
• Nécroses de liquéfaction proches de celles des
bases
• Toxicité systémique importante, avec risque létal,
par hypocalcémie, hypomagnésémie et
hyperkaliémie.
• Risque important pour les brûlures étendues et/ou
des concentrations d'acide de plus de 50 %
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Acides
• Phosphore blanc :
• Utilisé dans l'armement, les insecticides et
l'engrais
• Aspect de granules jaunes, spontanément
inflammables au contact de l'air, par oxydation
en pentoxyde de phosphore
• Granules corrosives et très liposolubles
• Les brûlures par phosphore jaune sont très
douloureuses, les granules sont enchâssées dans
le derme et continuent à s'oxyder au contact de
l'air.
• Absorption cutanée à l'origine de la toxicité
systémique hépatique et rénale
• Dégagement de vapeur de l'acide phosphorique :
lésions pulmonaires et oculaires
• Hyperphosphorémie : facteur pronostic. Elle est
à l'origine d'hypocalcémie profonde par
chélation du calcium circulant
• Phénol ou hydroxybenzène
• Utilisé dans les désinfectants, les désodorisants
et les plastiques mais aussi, par les médecins,
dans les peelings ou sympathectomies chimiques
• Peu soluble dans l'eau, il est très corrosif et
provoque des nécroses marron clair.
• Toxicité systémique diffuse : rénale, cardiaque,
hématologique, nerveuse centrale
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Brûlure base
Saponification
des graisses
Hydrolyse des
protéines
Nécrose
cellulaire,
liquéfaction
Lbération
d’ions OH-
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Ciment
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
• Oxyde de calcium
• pH>12
• Fréquemment prise
en charge
chirurgicale
• Car prise en charge
tardive
• Augmentation des
accidents
domestiques
• Problème
d’information
Oxydo-réducteurs
• Arsenic
• Brome
• Eau oxygénée (H2O2)
• Peroxydes
• Formol
• Dénaturation chimique
des protéines
• Combinaisons
complexes avec les
constituants cellulaires
• Lésions progressives
• Nécrose sèche
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Poisons cellulaires
• Ypérite :
• antimitotique de type moutarde
• Atteinte du noyau cellulaire
• Lésions différées de plusieurs
jours
• Phénol :
• Lésions précoces (acide)
• Phénomènes enzymatiques
intracellulaires
• Action prolongée
• Toxicité générale
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Gaz lacrymogènes
• Irritation des voies respiratoires et oculaire
• Capsicum (OC)
• 2-chlorobenzylidène malonitrile (CS)
• Chloroacétophénone (CN)Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Des mélanges douteux…
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
• Femme de 35 ans
• Débouchage de
baignoire
• Solution à base de
NaOH
• Puis nettoyage de
calcaire
• Avec un acide…
• Crise d’asthme
sévère
L’oeil
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Anatomie
• Riche en eau (98 à 99%)
• Nombreuses protéines
• Aspect gélatineux
• Annexes :
• Glandes lacrymales
• Sourcils
• Muscles
• Pénétration rapide des bases
• Destruction irréversible
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Classification de Roper-Hall modifiée
• Stade I :
• Atteinte de l’épithélium cornéen
• Hyperhémie conjonctivale
• Pas d’ischémie limbique
• Stade II :
• Erosions ou ulcérations cornéennes
• Ischémie limitée à moins d’un tiers du limbe
• Stade III :
• Ischémie conjonctivo-sclérale de 30 à 50 %
• Stade IV :
• Atteinte membrane de Descemet et de la chambre antérieure
• Hypertonie oculaire
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
L’œil et les bases : propriétés physiques
Ammoniaque Soude Potasse
Hydroxyde de
calcium
• Modifications du pH de la
chambre antérieure en
quelques secondes
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
L’œil et les bases
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
destruction de l’épithélium
cornéen
destruction de l’épithélium
conjonctival et de ses
vaisseaux
destruction des
terminaisons nerveuses
dans la cornée
destruction des kératocytes
destruction des cellules
endothéliales
destruction de l’iris, des
structures de l’angle irido-
cornéen et du corps ciliaire
destruction des cellules
épithéliales du cristallin
destruction des cellules de
la sclére, de la choroïde et
de la rétine avec destruction
des vaisseaux et des
structures nerveuses
L’œil et les acides
• Précipitation des protéines avec une destruction
des cellules superficielles et de la matrice
extracellulaire
• Relative protection contre la pénétration du
toxique
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Agressions
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Acid violences
• Nombreuses en Grande Bretagne :
• 2600 entre 2015 et 2018
• Phénomène débutant en Europe continentale
• Produits utilisés :
• Acide sulfurique
• Acide chloridrique
• Ammoniaque
• Produits ménagers
• Typologie des agressions :
• Violences conjugales
• Vol à l’arrachée
• Motorbike-jacking
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Conduite à tenir
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
SAFE
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
• Principe militaire
• Stop the menace
• Asses the scene
• Free of danger for
you
• Evacuation
Stop the menace
• Arrêter l’exposition au toxique :
• Couper l’alimentation
• Demander à la victime d’enlever ses vêtements
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Asses the scene • Risque explosif
• Risque gaz
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Free of danger for
you
• Ne pas se contaminer
• Port de gants de protection
• Port de masque si nécessaire
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Evacuation
• Prévenir les secours
• Stratégie d’évacuation
• Préparer le circuit des secours
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Prise en
charge
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Rinçage à l’eau
• Recommandation usuelle
• 20 à 30 min
• 15°
• Oui mais…
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Et la chimie?
• Réaction
exothermique
• Acide sulfurique
• Sodium
• Cesium…
Laver quoi?
• Vitesse de penetration des bases
• Molécules hydrophobes
(capsaïcine)
• Produit repellent (CS2)
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Diphotérine®
• Solution amphotère
• Agit sur les acides et les bases
• Bloque l’absorption
• Utilisable en cutané et oculaire
• Sur les produits courants (dont les
lacrymogènes)
• Mais action en superficie
Diphotérine® et urgences
• Aux urgences, mieux vaut tard que jamais…
• Limitation des effets
• Délai entre exposition et traitement
• Surtout efficace sur les acides
• Utilisation depuis 10 ans
• Antalgie quasi-immédiate
• Testé en bain de bouche et en inhalation
Effets antalgiques
• Diminution de la douleur
• Levée du blépharospasme
• Levée du trismus
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Aux urgences
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Avant
entrée
Déshabillage
Douche
Diphotérine
Prise en charge précoce
• Agit avant la pénétration du produit
• Limite les effets
• Limite les séquelles
• A portée de main
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Hexafluorine®
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
• Prise en charge spécifique
des lésions avec l’acide
fluorhydrique
• Peut-être suivi de
l’application de gel de
calcium
Après les
urgences
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Prise en charge chirurgicale
• Pénétration profonde du produit
• Excision des tissus contaminés
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Greffe de peau
• Moins efficace avec les lésions
chimiques
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Si pas de chirurgie
• Consultation brûlés
systématique
• Risque de complication à
distance
• Penser au risque systémique
• Pansement sulfazidine
argentique
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
Bibliographie
• 1. Hall, A. H., Mathieu, L. & Maibach, H. I. Acute chemical skin injuries in the United
States: a review. Crit. Rev. Toxicol. 1–15 (2018).
doi:10.1080/10408444.2018.1493085
• 2. Chau, J. P. C., Lee, D. T. F. & Lo, S. H. S. A systematic review of methods of eye
irrigation for adults and children with ocular chemical burns. Worldviews Evid Based
Nurs 9, 129–138 (2012).
• 3. Alexander, K. S., Wasiak, J. & Cleland, H. Chemical burns: Diphoterine untangled.
Burns 44, 752–766 (2018).
• 4. Liodaki, E. et al. [Combination of a universal antidote and temporary skin
substitute for chemical burns: Extended case report]. Unfallchirurg 118, 804–807
(2015).
• 5. Fosse, C. et al. Decontamination of tetramethylammonium hydroxide (TMAH)
splashes: promising results with Diphoterine in vitro. Cutan Ocul Toxicol 29, 110–115
(2010).
• 6. Donoghue, A. M. Diphoterine® for alkali splashes to the skin. Clin Toxicol (Phila)
52, 148 (2014).
• 7. Nehles, J., Hall, A. H., Blomet, J. & Mathieu, L. Diphoterine® for Emergent
Decontamination of Skin/Eye Chemical Splashes: 24 Cases. Cutaneous and Ocular
Toxicology 25, 249–258 (2006).
• 8. Donoghue, A. M. Diphoterine for alkali chemical splashes to the skin at alumina
refineries. Int. J. Dermatol. 49, 894–900 (2010).
• 9. Scott, W. J., Schrage, N. & Dohlman, C. Emergency eye rinse for chemical injuries:
new considerations. JAMA Ophthalmol 133, 245 (2015).
• 10. Laursen, J. V. N. & Hjortdal, J. Ø. [Evidence for emergency treatment of chemical
eye burns]. Ugeskr. Laeg. 176, (2014).
• 11. Lewis, C. J., Al-Mousawi, A., Jha, A. & Allison, K. P. Is it time for a change in the
approach to chemical burns? The role of Diphoterine® in the management of cutaneous
and ocular chemical injuries. J Plast Reconstr Aesthet Surg 70, 563–567 (2017).
• 12. Schrage, N. F., Struck, H. G. & Gerard, M. [Recommendations for acute treatment for
chemical and thermal burns of eyes and lids]. Ophthalmologe 108, 916–920 (2011).
• 13. Luka, A., Stolbach, A. & Hoffman, R. S. Response to ‘Prevention of CS “tear gas” eye
and skin effects and active decontamination with diphoterine: preliminary studies in 5
French Gendarmes’. J Emerg Med 32, 309-310-311 (2007).
• 14. Gao, H., Liao, X. & Li, W. [Selection of decontaminants for experimental phenol burn
wounds]. Zhonghua Lao Dong Wei Sheng Zhi Ye Bing Za Zhi 33, 915–917 (2015).
• 15. Zack-Williams, S. D. L., Ahmad, Z. & Moiemen, N. S. The clinical efficacy of
Diphoterine® in the management of cutaneous chemical burns: a 2-year evaluation
study. Ann Burns Fire Disasters 28, 9–12 (2015).
• 16. Lynn, D. D., Zukin, L. M. & Dellavalle, R. The safety and efficacy of Diphoterine for
ocular and cutaneous burns in humans. Cutan Ocul Toxicol 36, 185–192 (2017).
• 17. Goldich, Y. et al. Use of amphoteric rinsing solution for treatment of ocular tissues
exposed to nitrogen mustard. Acta Ophthalmol 91, e35-40 (2013).
• 18. Fortin, J. ., Bodson, L., Fontaine, M. & Depil Duval, A. Utilisation d’une solution
polyamphotère lors de lésions et brûlures chimiques oculaires cutanées et buccales.
effet sur la douleur de la diphotérine. Annals of Burns and Fire Disasters 286–291
(2017).
• 19. Brent, J. Water-based solutions are the best decontaminating fluids for dermal
corrosive exposures: a mini review. Clin Toxicol (Phila) 51, 731–736 (2013).
Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon

Contenu connexe

Tendances

Brulures caustiques oesophage
Brulures caustiques oesophageBrulures caustiques oesophage
Brulures caustiques oesophage
Hana Hanouna
 
V A H E D I Lesions
V A H E D I  LesionsV A H E D I  Lesions
V A H E D I Lesions
Salima Ali
 
Cours Dentiste Malaise Syncope
Cours Dentiste Malaise SyncopeCours Dentiste Malaise Syncope
Cours Dentiste Malaise Syncope
vinc.fleurette
 

Tendances (20)

Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expertTraumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
 
Brulures caustiques oesophage
Brulures caustiques oesophageBrulures caustiques oesophage
Brulures caustiques oesophage
 
Intoxication au CO
Intoxication au COIntoxication au CO
Intoxication au CO
 
Traumatismes crâniens légers adultes
Traumatismes crâniens légers adultesTraumatismes crâniens légers adultes
Traumatismes crâniens légers adultes
 
Bien-être et santé au travail : quelles sont les bonnes postures pour se prot...
Bien-être et santé au travail : quelles sont les bonnes postures pour se prot...Bien-être et santé au travail : quelles sont les bonnes postures pour se prot...
Bien-être et santé au travail : quelles sont les bonnes postures pour se prot...
 
Pédagogie Active
Pédagogie ActivePédagogie Active
Pédagogie Active
 
Présentation brûlures
Présentation brûluresPrésentation brûlures
Présentation brûlures
 
Safety talks
Safety talks   Safety talks
Safety talks
 
Safecodone
SafecodoneSafecodone
Safecodone
 
03 electrisation
03 electrisation03 electrisation
03 electrisation
 
POLYTRAUMATISME.ppt
POLYTRAUMATISME.pptPOLYTRAUMATISME.ppt
POLYTRAUMATISME.ppt
 
Prise en charge des brûlés
Prise en charge des brûlésPrise en charge des brûlés
Prise en charge des brûlés
 
LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION
LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION
LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION
 
Fracture de la mandibule
Fracture de la mandibuleFracture de la mandibule
Fracture de la mandibule
 
Les équipements de protection individuelle K.W..pptx
Les équipements de protection individuelle K.W..pptxLes équipements de protection individuelle K.W..pptx
Les équipements de protection individuelle K.W..pptx
 
syndrome de lyse tumoral
syndrome de lyse tumoralsyndrome de lyse tumoral
syndrome de lyse tumoral
 
V A H E D I Lesions
V A H E D I  LesionsV A H E D I  Lesions
V A H E D I Lesions
 
Coagulopathie & facteurs de coagulation
Coagulopathie & facteurs de coagulationCoagulopathie & facteurs de coagulation
Coagulopathie & facteurs de coagulation
 
Le polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalierLe polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalier
 
Cours Dentiste Malaise Syncope
Cours Dentiste Malaise SyncopeCours Dentiste Malaise Syncope
Cours Dentiste Malaise Syncope
 

Similaire à Lésions chimiques

Similaire à Lésions chimiques (20)

Envenimations vipérines
Envenimations vipérinesEnvenimations vipérines
Envenimations vipérines
 
Envenimations en normandie
Envenimations en normandieEnvenimations en normandie
Envenimations en normandie
 
Prise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
Prise en charge des plaies en structure d’urgence RésuméPrise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
Prise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
 
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgence
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgenceUrgences au cabinet médical - trousse d'urgence
Urgences au cabinet médical - trousse d'urgence
 
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrie
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrieEasy antalgie 2019 opioides en pediatrie
Easy antalgie 2019 opioides en pediatrie
 
Traumatologie courante aux urgences le genou
Traumatologie courante aux urgences le genouTraumatologie courante aux urgences le genou
Traumatologie courante aux urgences le genou
 
Smartphone en médecine d’urgence
Smartphone en médecine d’urgenceSmartphone en médecine d’urgence
Smartphone en médecine d’urgence
 
Oxynorm-Mode d'emploi
Oxynorm-Mode d'emploiOxynorm-Mode d'emploi
Oxynorm-Mode d'emploi
 
Telemedecine urgences
Telemedecine urgencesTelemedecine urgences
Telemedecine urgences
 
Intoxication par les rodenticides
Intoxication par les rodenticidesIntoxication par les rodenticides
Intoxication par les rodenticides
 
Urgence ophtalmologique pour le médecin de premier recours
Urgence ophtalmologique pour le médecin de premier recoursUrgence ophtalmologique pour le médecin de premier recours
Urgence ophtalmologique pour le médecin de premier recours
 
Traumatologie courante aux urgences entorse cheville
Traumatologie courante aux urgences entorse chevilleTraumatologie courante aux urgences entorse cheville
Traumatologie courante aux urgences entorse cheville
 
Règles de prescriptions
Règles de prescriptionsRègles de prescriptions
Règles de prescriptions
 
Urgences en ophtalmologie
Urgences en ophtalmologieUrgences en ophtalmologie
Urgences en ophtalmologie
 
Les nouvelles technologies contre la douleur
Les nouvelles technologies contre la douleurLes nouvelles technologies contre la douleur
Les nouvelles technologies contre la douleur
 
Prise en charge de la douleur aux urgences besancon-171202154526
Prise en charge de la douleur aux urgences besancon-171202154526Prise en charge de la douleur aux urgences besancon-171202154526
Prise en charge de la douleur aux urgences besancon-171202154526
 
Prise en charge de la douleur aux urgences
Prise en charge de la douleur aux urgencesPrise en charge de la douleur aux urgences
Prise en charge de la douleur aux urgences
 
Lean urgences
Lean urgencesLean urgences
Lean urgences
 
Prise en charge des infections urinaires aux urgences
Prise en charge des infections urinaires aux urgencesPrise en charge des infections urinaires aux urgences
Prise en charge des infections urinaires aux urgences
 
Antalgie non medicamenteuse
Antalgie non medicamenteuseAntalgie non medicamenteuse
Antalgie non medicamenteuse
 

Plus de Arnaud Depil-Duval

Plus de Arnaud Depil-Duval (20)

Intelligence artificielle et soin.pptx
Intelligence artificielle et soin.pptxIntelligence artificielle et soin.pptx
Intelligence artificielle et soin.pptx
 
Justified antalgiques.pptx
Justified antalgiques.pptxJustified antalgiques.pptx
Justified antalgiques.pptx
 
Justified IPP.pptx
Justified IPP.pptxJustified IPP.pptx
Justified IPP.pptx
 
Urgences du futur ghpsj
Urgences du futur ghpsjUrgences du futur ghpsj
Urgences du futur ghpsj
 
Innovations et impact sur notre pratique de soins
Innovations et impact sur notre pratique de soinsInnovations et impact sur notre pratique de soins
Innovations et impact sur notre pratique de soins
 
Digital medical-hub-aphp-patient-numerique
Digital medical-hub-aphp-patient-numeriqueDigital medical-hub-aphp-patient-numerique
Digital medical-hub-aphp-patient-numerique
 
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la siesteOptimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
Optimiser son temps de travail et pourquoi pas la sieste
 
Les urgences du futur
Les urgences du futurLes urgences du futur
Les urgences du futur
 
Tele enseignement en medecine generale
Tele enseignement en medecine generaleTele enseignement en medecine generale
Tele enseignement en medecine generale
 
Le cabinet médical numérique
Le cabinet médical numériqueLe cabinet médical numérique
Le cabinet médical numérique
 
La tele sante en pratique
La tele sante en pratiqueLa tele sante en pratique
La tele sante en pratique
 
Souffrance des soignants sfetd
Souffrance des soignants sfetdSouffrance des soignants sfetd
Souffrance des soignants sfetd
 
Led project certdc
Led project certdcLed project certdc
Led project certdc
 
ESCale news
ESCale newsESCale news
ESCale news
 
Revascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmuRevascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmu
 
Alcool et chute des personnes âgées aux urgences
Alcool et chute des personnes âgées aux urgencesAlcool et chute des personnes âgées aux urgences
Alcool et chute des personnes âgées aux urgences
 
Nouvelles technologie et urgences SUdF
Nouvelles technologie et urgences SUdFNouvelles technologie et urgences SUdF
Nouvelles technologie et urgences SUdF
 
Guide du sommeil GPM
Guide du sommeil GPMGuide du sommeil GPM
Guide du sommeil GPM
 
Sieste ANFH Concordance des temps
Sieste ANFH Concordance des tempsSieste ANFH Concordance des temps
Sieste ANFH Concordance des temps
 
Infirmière de pratique avancée et numérique les bases
Infirmière de pratique avancée et numérique les basesInfirmière de pratique avancée et numérique les bases
Infirmière de pratique avancée et numérique les bases
 

Dernier (6)

Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 

Lésions chimiques

  • 1. Lésions et brûlures chimiques Dr Arnaud DEPIL DUVAL Chef de service Urgences Evreux - Vernon
  • 2. Epidémiologie • Relativement peu fréquentes 3 à 5 % des brûlures ( ≈ 150 000 cas / an) • 2 % des patients hospitalisés en centres de brûlés (5 % patients ambulatoires) • Projections accidentelles de substances potentiellement caustiques très fréquentes • Brûlures graves : • Milieu de travail +++ • Accidents domestiques (bricolage) • Agressions • Brûlures oculaires • 10 % seraient d’origine chimique • 70 % des brûlures sévères seraient professionnelles (homme +++)
  • 3. Physiopathologie Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 4. Profondeur des brûlures Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 5. 1er degré Erythème Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 6. 2ème degré • Présence de phlyctènes • Douloureux+++ Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 7. 3ème degré • Aspect cartonné • Noir ou blanc Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 8. Un mécanisme différent Brûlure thermique Lésion chimique Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 9. Estimation de la pénétration • Logiciel IH SkinPerm • http://www.inrs.fr/media.html? refINRS=outil47 • Permet de prédire la profondeur des lesions • (pensez à rajouter .zip) Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 10. Agents vulnérants • Acides ou bases (le plus souvent il s'agit d'acide sulfurique (H2SO4), d'acide chlorhydrique (HCl), de soude caustique (NaOH), de la chaux (CaO) • Oxydants forts (ozone pur, nitrate d'argent (AgNO3)...) • Solvants puissants • Agents réducteurs puissants • Alkylants • Agents de combat : vésicants ou urticants Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 11. Mécanismes • Oxydoréduction : destruction cellulaire • Dessication • Réaction exothermique • Saponification des graisses, lyse de la peau • Coagulation des protéines • Liquéfaction des protéines Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 12. Toxicité générale • Diffusion systémique • Substance cancérigène (acide fluorhydrique) Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 13. Estimation de la surface cutané • Règle des 9 de Wallace • Sous-estime la pédiatrie • Logiciel e-burn Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 14. Lésions Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 15. Aspect • Souvent brûlures ou nécroses sans caractéristiques particulières • Erythèmes et phlyctènes • Troisième degré moins fréquent • Aspects de pseudo abcès avec les produits à effets différés • Lésions nécrotiques précoces avec les produits très concentrés • Certains aspects sont liés aux propriétés physiques des produits : • Liquides : coulées et traînées respectant les plis de flexion • Gaz : brûlure thermique ou gelure associées, lésions multiples (visage, orifice) • Solide : incrustation de fragments, extension des lésions. Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 16. Brûlure acide Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon • Coagulation des protéines • Destruction cellulaire par déshydratation • Douleur immédiate
  • 17. Acides • Acide sulfurique H2SO4 • Le plus déshydratant, dessicant. • Nécroses noires ou brûnatres, sèches, dures et indolores • Réaction exothermique forte • Risque de passage systémique avec oedème de glotte et état de choc • Acide nitrique HNO3 • Liquide à température ordinaire • Dégage des fumées toxiques d'oxyde d'azote pouvant causer des brûlures cornéennes et pulmonaires • Parfois différées de 5 à 48 heures • Nécrose est d'aspect jaune • Acide chlorhydrique HCl • Nécroses blanches • Important dégagement gazeux pouvant être à l'origine d'une nécrose de l'épithélium trachéal et bronchique • Acide fluorhydrique • Liquide à basse température et gazeux à température ordinaire • Période de latence dûe à un effet anesthésique transitoire • Puis dans les heures suivantes, installation de brûlures très profondes et douloureuses. Au niveau des mains, on peut observer des nécroses digitales ou sous unguéales. • Double action : corrosive, liée à l'ion H+ puis toxique, liée à l'ion fluor qui pénètre dans les cellules et se lie au calcium et au magnésium provoquant la mort cellulaire. • Libération importante de potassium • Nécroses de liquéfaction proches de celles des bases • Toxicité systémique importante, avec risque létal, par hypocalcémie, hypomagnésémie et hyperkaliémie. • Risque important pour les brûlures étendues et/ou des concentrations d'acide de plus de 50 % Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 18. Acides • Phosphore blanc : • Utilisé dans l'armement, les insecticides et l'engrais • Aspect de granules jaunes, spontanément inflammables au contact de l'air, par oxydation en pentoxyde de phosphore • Granules corrosives et très liposolubles • Les brûlures par phosphore jaune sont très douloureuses, les granules sont enchâssées dans le derme et continuent à s'oxyder au contact de l'air. • Absorption cutanée à l'origine de la toxicité systémique hépatique et rénale • Dégagement de vapeur de l'acide phosphorique : lésions pulmonaires et oculaires • Hyperphosphorémie : facteur pronostic. Elle est à l'origine d'hypocalcémie profonde par chélation du calcium circulant • Phénol ou hydroxybenzène • Utilisé dans les désinfectants, les désodorisants et les plastiques mais aussi, par les médecins, dans les peelings ou sympathectomies chimiques • Peu soluble dans l'eau, il est très corrosif et provoque des nécroses marron clair. • Toxicité systémique diffuse : rénale, cardiaque, hématologique, nerveuse centrale Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 19. Brûlure base Saponification des graisses Hydrolyse des protéines Nécrose cellulaire, liquéfaction Lbération d’ions OH- Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 20. Ciment Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon • Oxyde de calcium • pH>12 • Fréquemment prise en charge chirurgicale • Car prise en charge tardive • Augmentation des accidents domestiques • Problème d’information
  • 21. Oxydo-réducteurs • Arsenic • Brome • Eau oxygénée (H2O2) • Peroxydes • Formol • Dénaturation chimique des protéines • Combinaisons complexes avec les constituants cellulaires • Lésions progressives • Nécrose sèche Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 22. Poisons cellulaires • Ypérite : • antimitotique de type moutarde • Atteinte du noyau cellulaire • Lésions différées de plusieurs jours • Phénol : • Lésions précoces (acide) • Phénomènes enzymatiques intracellulaires • Action prolongée • Toxicité générale Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 23. Gaz lacrymogènes • Irritation des voies respiratoires et oculaire • Capsicum (OC) • 2-chlorobenzylidène malonitrile (CS) • Chloroacétophénone (CN)Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 24. Des mélanges douteux… Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon • Femme de 35 ans • Débouchage de baignoire • Solution à base de NaOH • Puis nettoyage de calcaire • Avec un acide… • Crise d’asthme sévère
  • 25. L’oeil Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 26. Anatomie • Riche en eau (98 à 99%) • Nombreuses protéines • Aspect gélatineux • Annexes : • Glandes lacrymales • Sourcils • Muscles • Pénétration rapide des bases • Destruction irréversible Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 27. Classification de Roper-Hall modifiée • Stade I : • Atteinte de l’épithélium cornéen • Hyperhémie conjonctivale • Pas d’ischémie limbique • Stade II : • Erosions ou ulcérations cornéennes • Ischémie limitée à moins d’un tiers du limbe • Stade III : • Ischémie conjonctivo-sclérale de 30 à 50 % • Stade IV : • Atteinte membrane de Descemet et de la chambre antérieure • Hypertonie oculaire Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 28. L’œil et les bases : propriétés physiques Ammoniaque Soude Potasse Hydroxyde de calcium • Modifications du pH de la chambre antérieure en quelques secondes Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 29. L’œil et les bases Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon destruction de l’épithélium cornéen destruction de l’épithélium conjonctival et de ses vaisseaux destruction des terminaisons nerveuses dans la cornée destruction des kératocytes destruction des cellules endothéliales destruction de l’iris, des structures de l’angle irido- cornéen et du corps ciliaire destruction des cellules épithéliales du cristallin destruction des cellules de la sclére, de la choroïde et de la rétine avec destruction des vaisseaux et des structures nerveuses
  • 30. L’œil et les acides • Précipitation des protéines avec une destruction des cellules superficielles et de la matrice extracellulaire • Relative protection contre la pénétration du toxique Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 31. Agressions Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 32. Acid violences • Nombreuses en Grande Bretagne : • 2600 entre 2015 et 2018 • Phénomène débutant en Europe continentale • Produits utilisés : • Acide sulfurique • Acide chloridrique • Ammoniaque • Produits ménagers • Typologie des agressions : • Violences conjugales • Vol à l’arrachée • Motorbike-jacking Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 33. Conduite à tenir Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 34. SAFE Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon • Principe militaire • Stop the menace • Asses the scene • Free of danger for you • Evacuation
  • 35. Stop the menace • Arrêter l’exposition au toxique : • Couper l’alimentation • Demander à la victime d’enlever ses vêtements Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 36. Asses the scene • Risque explosif • Risque gaz Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 37. Free of danger for you • Ne pas se contaminer • Port de gants de protection • Port de masque si nécessaire Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 38. Evacuation • Prévenir les secours • Stratégie d’évacuation • Préparer le circuit des secours Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 39. Prise en charge Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 40. Rinçage à l’eau • Recommandation usuelle • 20 à 30 min • 15° • Oui mais… Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 41. Et la chimie? • Réaction exothermique • Acide sulfurique • Sodium • Cesium…
  • 42. Laver quoi? • Vitesse de penetration des bases • Molécules hydrophobes (capsaïcine) • Produit repellent (CS2) Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 43. Diphotérine® • Solution amphotère • Agit sur les acides et les bases • Bloque l’absorption • Utilisable en cutané et oculaire • Sur les produits courants (dont les lacrymogènes) • Mais action en superficie
  • 44. Diphotérine® et urgences • Aux urgences, mieux vaut tard que jamais… • Limitation des effets • Délai entre exposition et traitement • Surtout efficace sur les acides • Utilisation depuis 10 ans • Antalgie quasi-immédiate • Testé en bain de bouche et en inhalation
  • 45. Effets antalgiques • Diminution de la douleur • Levée du blépharospasme • Levée du trismus Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 46. Aux urgences Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon Avant entrée Déshabillage Douche Diphotérine
  • 47. Prise en charge précoce • Agit avant la pénétration du produit • Limite les effets • Limite les séquelles • A portée de main Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 48. Hexafluorine® Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon • Prise en charge spécifique des lésions avec l’acide fluorhydrique • Peut-être suivi de l’application de gel de calcium
  • 49. Après les urgences Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 50. Prise en charge chirurgicale • Pénétration profonde du produit • Excision des tissus contaminés Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 51. Greffe de peau • Moins efficace avec les lésions chimiques Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 52. Si pas de chirurgie • Consultation brûlés systématique • Risque de complication à distance • Penser au risque systémique • Pansement sulfazidine argentique Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon
  • 53. Bibliographie • 1. Hall, A. H., Mathieu, L. & Maibach, H. I. Acute chemical skin injuries in the United States: a review. Crit. Rev. Toxicol. 1–15 (2018). doi:10.1080/10408444.2018.1493085 • 2. Chau, J. P. C., Lee, D. T. F. & Lo, S. H. S. A systematic review of methods of eye irrigation for adults and children with ocular chemical burns. Worldviews Evid Based Nurs 9, 129–138 (2012). • 3. Alexander, K. S., Wasiak, J. & Cleland, H. Chemical burns: Diphoterine untangled. Burns 44, 752–766 (2018). • 4. Liodaki, E. et al. [Combination of a universal antidote and temporary skin substitute for chemical burns: Extended case report]. Unfallchirurg 118, 804–807 (2015). • 5. Fosse, C. et al. Decontamination of tetramethylammonium hydroxide (TMAH) splashes: promising results with Diphoterine in vitro. Cutan Ocul Toxicol 29, 110–115 (2010). • 6. Donoghue, A. M. Diphoterine® for alkali splashes to the skin. Clin Toxicol (Phila) 52, 148 (2014). • 7. Nehles, J., Hall, A. H., Blomet, J. & Mathieu, L. Diphoterine® for Emergent Decontamination of Skin/Eye Chemical Splashes: 24 Cases. Cutaneous and Ocular Toxicology 25, 249–258 (2006). • 8. Donoghue, A. M. Diphoterine for alkali chemical splashes to the skin at alumina refineries. Int. J. Dermatol. 49, 894–900 (2010). • 9. Scott, W. J., Schrage, N. & Dohlman, C. Emergency eye rinse for chemical injuries: new considerations. JAMA Ophthalmol 133, 245 (2015). • 10. Laursen, J. V. N. & Hjortdal, J. Ø. [Evidence for emergency treatment of chemical eye burns]. Ugeskr. Laeg. 176, (2014). • 11. Lewis, C. J., Al-Mousawi, A., Jha, A. & Allison, K. P. Is it time for a change in the approach to chemical burns? The role of Diphoterine® in the management of cutaneous and ocular chemical injuries. J Plast Reconstr Aesthet Surg 70, 563–567 (2017). • 12. Schrage, N. F., Struck, H. G. & Gerard, M. [Recommendations for acute treatment for chemical and thermal burns of eyes and lids]. Ophthalmologe 108, 916–920 (2011). • 13. Luka, A., Stolbach, A. & Hoffman, R. S. Response to ‘Prevention of CS “tear gas” eye and skin effects and active decontamination with diphoterine: preliminary studies in 5 French Gendarmes’. J Emerg Med 32, 309-310-311 (2007). • 14. Gao, H., Liao, X. & Li, W. [Selection of decontaminants for experimental phenol burn wounds]. Zhonghua Lao Dong Wei Sheng Zhi Ye Bing Za Zhi 33, 915–917 (2015). • 15. Zack-Williams, S. D. L., Ahmad, Z. & Moiemen, N. S. The clinical efficacy of Diphoterine® in the management of cutaneous chemical burns: a 2-year evaluation study. Ann Burns Fire Disasters 28, 9–12 (2015). • 16. Lynn, D. D., Zukin, L. M. & Dellavalle, R. The safety and efficacy of Diphoterine for ocular and cutaneous burns in humans. Cutan Ocul Toxicol 36, 185–192 (2017). • 17. Goldich, Y. et al. Use of amphoteric rinsing solution for treatment of ocular tissues exposed to nitrogen mustard. Acta Ophthalmol 91, e35-40 (2013). • 18. Fortin, J. ., Bodson, L., Fontaine, M. & Depil Duval, A. Utilisation d’une solution polyamphotère lors de lésions et brûlures chimiques oculaires cutanées et buccales. effet sur la douleur de la diphotérine. Annals of Burns and Fire Disasters 286–291 (2017). • 19. Brent, J. Water-based solutions are the best decontaminating fluids for dermal corrosive exposures: a mini review. Clin Toxicol (Phila) 51, 731–736 (2013). Dr Arnaud DEPIL DUVAL - Urgences Evreux - Vernon

Notes de l'éditeur

  1. Surinfection pseudomonas aeruginosa
  2. Brulures au phosphore
  3. Pathologie connue depuis 1703
  4. Absorbtion d’ammoniaque à but suicidaire Acide chloridrique
  5. Oedeme jaunâtre ; brûlure chez un graveur de verre automobile