1 examen clinique en salle de travail

1 784 vues

Publié le

gyn

Publié dans : Santé
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 784
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
44
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

1 examen clinique en salle de travail

  1. 1. Examen clinique en salle de travail Dr Foumane P, HGOPY 1
  2. 2. Objectifs • A la fin de cet exposé, l’étudiant sera capable de: 1.Prendre l’observation d’une parturiente en travail; 2.Faire l’examen physique d’une parturiente en salle de travail; 3.Proposer un diagnostic et la prise en charge d’une parturiente en salle de travail;
  3. 3. Plan Introduction 1. Présentation 2. Motif de consultation 3. Histoire de la grossesse actuelle 4. Enquête des systèmes 5. Antécédents 6. Examen physique 7. Résumé 8. Examens paracliniques 9. Traitement Conclusion 3
  4. 4. Introduction • L’examen clinique en salle de travail est celui effectué en dehors d’un contexte d’urgence. • Doivent être éliminés les signes de gravité suivants : – Hémorragie antépartum (placenta praevia, placenta abruptio). – Convulsions (éclampsie) – Procidence du cordon(prolapse of the cord).ie chute du cordon 4
  5. 5. Présentation • Nom et Prénoms • Age: • G P P A L: Gravidity, Parity, Premature deliveries, Abortions, Living children • DDR: Aménorrhée ou grossesse • Statut matrimonial • Profession • Religion • Origine Ethnique • Domicile 5
  6. 6. Motif de consultation en salle de travail • Les contractions utérines: – La fréquence : 3 à 4 CU/10mn – La durée : 40 à 60 secondes – L’intensité : 40 à 60 mmHg • Une perte de liquide par le vagin: – Perte de bouchon muqueux (sanglant ou non) – Perte de liquide amniotique (heure, fièvre, contractions) 6
  7. 7. Motif de consultation en salle de travail • Saignement – Bouchon muqueux sanglant= ("heavy show") – Hémorragie antépartum (gestes d’urgence+++) • Signes et symptômes extra-obstétricaux : signes urinaires, fièvre, coliques abdominaux, lombalgies, douleurs du bassin, etc. 7
  8. 8. Motif de consultation en salle de travail • Saignement – Bouchon muqueux sanglant= ("heavy show") – Hémorragie antépartum (gestes d’urgence+++) • Signes et symptômes extra-obstétricaux : signes urinaires, fièvre, coliques abdominales, lombalgies, douleurs du bassin, etc. 8
  9. 9. Histoire de la grossesse actuelle • Permet de préciser le terme exact de la grossesse – DDR corrélée au cycle menstruel – DDR : formule de Naegel pour DPA (jour+7, mois-3, année+1) – Echographie précoce (entre 8 et 18 semaines, acceptable jusqu’à 24 semaines) – Toujours calculer l’âge de la grossesse. 9
  10. 10. Histoire de la grossesse actuelle • Donne une idée du suivi prénatal : – le nombre de consultations prénatales – TA de base – Prise de poids – Pathologies de la grossesse : Paludisme, MAV, MAP, HTA, Diabète, Pyélonéphrite, etc. – Le bilan prénatal : GS-Rhésus, Echographies obstétricales, NFS, HP, Glycémie, TPHA/VDRL, Toxoplasmose, Rubéole, HIV, Ag HBS, ECBU, Albuminurie, Glycosurie, PCV, Selles, etc. 10
  11. 11. Histoire de la grossesse actuelle • Précise les traitements reçus : Fer+acide folique, TPI (Fansidar), Calcium, Magnésium, anti-hypertenseurs, etc. • Relate l’apparition et l’évolution des symptômes et signes ayant motivé la consultation ainsi que les examens et soins effectués. 11
  12. 12. Enquête des systèmes • Cette partie recherche les symptômes et signes associés au motif de consultation, système par système, en commençant par le système uro-génital. 12
  13. 13. Antécédents • Obstétricaux : GPPAL – Recense toutes les grossesses et leur devenir, poids des enfants nés, terme, année, hôpital, complications de la grossesse, de l’accouchement et de la lactation – Nombre d’avortements – Nombre de césariennes et leurs indications (protocole opératoire si possible) – Nombre d’extractions instrumentales 13
  14. 14. Antécédents • Gynécologiques – Ménarches, 1er coït, – Cycle : durée des règles/ longueur, trouble … – DDR : formule de Naegel pour DPA (jour+7, mois-3, année+1) – Antécédents infectieux pelviens (PID, péritonite), algiques ou hémorragiques, – Contraception : pilule, stérilet, moyen mécanique – Les traitements hormonaux – Frottis cervical 14
  15. 15. Antécédents • Médicaux : – Maladies chroniques ou héréditaires : HTA, diabète, drépanocytose, etc. – Maladie thrombo-embolique, – Infections urinaires 15
  16. 16. Antécédents • Chirurgicaux : – Seront particulièrement recherchés tout antécédent de chirurgie gynécologique, obstétricale, abdominale, traumatologique (bassin+) et osseuse (rachis). – Il est toujours souhaitable d’entrer en possession du compte-rendu opératoire. 16
  17. 17. Antécédents • Allergiques : – Sulfamides, – Antibiotiques, – Anti-inflammatoire, – Produits d’anesthésie, etc. • Familiaux – Malformations, maladies héréditaires, Diabète, HTA – Cancers gynécologiques. 17
  18. 18. Examen physique • Topographique +++ – Paramètres vitaux : TA, Poids, Pouls, Température, Taille – Etat général – Tête et cou (coloration des conjonctives +) – Seins: seins ombiliqués? – Thorax – Examen obstétrical 18
  19. 19. Examen obstétrical • Examen de l’abdomen : – Inspection : distension abdominale asymétrique, ligna nigra, vergetures, scarifications, cicatrices, pilosité pubienne, etc 19
  20. 20. Examen obstétrical • Examen de l’abdomen : – Palpation : manœuvres de Léopold • Palpation du fond utérin: régulier et mou (siège) • Palpation des parois latérales de l’utérus: surface régulière (le dos), surface opposée irrégulière (les membres). • Palpation du segment inférieur: présentation (surface dure et arrondie: tête fœtale) • Mobilisation de la partie présentante: engagement. 20
  21. 21. Examen obstétrical • Examen de l’abdomen : – Les mensurations : la hauteur utérine (HU) et la circonférence abdominale (CA). • HUxCA= estimation du poids fœtal en g (Nasah) • HUx3HU= estimation du poids fœtal en g (Mbu) • 155x(HU-n)= estimation du poids fœtal en g (n=12 si tête non engagée et 11 si tête engagée, Johnson) 21
  22. 22. Examen obstétrical • Examen de l’abdomen : – Auscultation des BDCF (140-160/min) : sont audibles au foetoscope dès 20 semaines de grossesse. 22
  23. 23. Examen obstétrical : • Examen du périnée – Lésions vulvaires (condylomes) – Cicatrices 23
  24. 24. Examen obstétrical : • Toucher vaginal : – Apprécie le col : position, consistance, effacement, dilatation, station (score de Bishop) – La présentation et la position – L’intégrité des membranes – La pelvimétrie clinique : chez toute primipare à 36 semaines (ou en travail). 24
  25. 25. Examen obstétrical Score de Bishop 0 1 2 3 Dilatation 0 1 à 2 cm 3 à 4 cm 5 cm et + Effacement 30% 40 à 50% 60 à 70% 80 à 100% Descente -3 -2 à -1 0 +1 et +2 Consistance ferme moyenne molle Position postérieure médian antérieur 25
  26. 26. Examen obstétrical : • La pelvimétrie clinique : – Détroit supérieur : • promonto-sous-pubien (- 1,5= PRP) • lignes innominées (suivies aux 2/3) – Détroit moyen : • épines sciatiques (diamètre bisciatique), • concavité sacrée régulière – Détroit inférieur : • angle sous-pubien, • distance intertubérositaire, • pédale coccygienne, • distance ano-vulvaire 26
  27. 27. Examen obstétrical : • Examen des membres : • Œdème des membres inférieurs • Varices • Pointure des chaussures 27
  28. 28. Résume de l’anamnèse et de l’examen physique • Il résume les trouvailles positives (ou négatives) importantes et propose des diagnostics possibles ainsi que des diagnostics différentiels. 28
  29. 29. Examens paracliniques • En salle de travail sera vérifié, le bilan prénatal, notamment : – Le Groupe Sanguin - Rhésus – La numération Formule Sanguine, systématique au 3ème trimestre – Les sérologies de syphilis, toxoplasmose, rubéole – La recherche de la protéinurie – La sérologie du VIH 29
  30. 30. Examens paracliniques • Le bilan d’hémostase (TP, TCK) si une anesthésie loco-régionale ou une chirurgie est prévue. • Echographie obstétricale du 3ème trimestre • Amnioscopie (non réalisée chez nous), • Radiopelvimétrie si bassin douteux 30
  31. 31. Traitement • Plusieurs situations possibles : – Faux travail : • CU irrégulières et peu fréquentes, pas de modification du col. • Prescription d’un antispasmodique et retour à domicile. 31
  32. 32. Traitement • Plusieurs situations possibles : – 1er stade du travail (phase latente ou phase active). • Admission en salle de travail et examen clinique toutes les 2 heures (ou toutes les 4 heures chez les PPVS). • Ouverture d’un partogramme à 4 cm de dilatation. 32
  33. 33. Traitement • Plusieurs situations possibles : – Rupture prématurée des membranes : en fonction du terme, traitement conservateur ou induction du travail. – Indication d’une césarienne posée d’emblée : bassin étroit, malprésentation, etc. – Indication d’une épreuve du travail : bassin limite, poids fœtal normal. – Indication d’une épreuve de la cicatrice. 33
  34. 34. Conclusion • L’examen en salle de travail – Doit être systématique à l’entrée; – Doit être suivi d’une surveillance materno-fœtale au cours du travail. 34
  35. 35. Merci pour votre attention 35

×