SlideShare une entreprise Scribd logo
PMS 1 an Management des Achats 2013 ESSEC Executive Education
Carole Demolliens – Soutenance du 22/09/2015 1
2Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
CONTEXTE ECONOMIQUE Français
 Prise de conscience de l’impact du processus de vieillissement sur notre économie.
QUELLES
CONSÉQUENCES
SOCIALES ?
QUELS ENJEUX
FINANCIERS ?
2013
2030
Personnes de plus de 60 ans
Évolution des dépenses en Mds € Evolution de la population en millions d’habitants
2013
2020
Marché de la Silver Economie
Un marché en croissanceLes entreprises
Volonté politique
affichée Faire de la France un leader mondial de la Silver Economie
Nouveaux besoins
 2030: 5 millions de 60 ans : nouvelles habitudes de consommation du marché français
3Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
Un champ très vaste d’activités, difficile à délimiter car il doit être appréhendé
comme un environnement global, et doit répondre à un usage* des seniors.
Des secteurs porteurs
LA
DISTRIBUTION
Avec un objectif commun...
4Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
Le bien vieillir,
Le bien vivre
AMELIORATION
DE LA QUALITE
DE VIE ET DU
CONFORT
PARTICIPATION
SOCIALE
ACCRUE
RECUL DE PERTE
D’AUTONOMIE
5Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
Les achats et la Silver Economie
Des organisations achats figées adaptées au cœur de métier de l’entreprise et
contribuant peu à l’évolution, et à la diversification de l’activité vers la Silver Economie
Efficience de l’ organisation ?
Adaptation des processus ?
Changement radical des pratiques ?
Mise en œuvre de nouvelles pratiques d’achats dans ce nouveau contexte
Quelles approches innovantes ?
Objectifs opérationnels Stratégie d’entreprise ?
INNOVER COLLABORER
AVEC TOUTES LES PARTIES PRENANTES
6Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
 Achats au Comité de direction,
 Initier une réflexion sur le sujet vison LT et créer des groupes de
recherches multi métiers.
 Acheteur, fort contributeur et pivot du projet
 Intégrer les achats responsables dans la démarche Silver
Economie
 Adresser ce marché en favorisant une organisation transverse
plutôt qu’en silo (vision à 360°).
LES BONNES PRATIQUES ACHATS
7Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
 Segmenter les sous marchés Silver Economie pour déterminer le marché
porteur idoine à l’activité de l’entreprise
 Concevoir une stratégie achat mondiale sur deux axes : développer le
partenariat et stimuler l’innovation,
 Favoriser les synergies entre Les Directions Achats Groupe et les
Directions Achats Métiers
 Stimuler l’innovation et la placer au cœur de la stratégie du Groupe,
 Développer le Partenariat fournisseur au travers d’alliances stratégiques,
de partenariats fournisseurs asymétriques
LES BONNES PRATIQUES ACHATS
8Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
Pratiquer l’innovation ouverte
Conception, protection et développement du projet soutenue par le top
management,
Positionnement sur un CDCF car la Silver Economie est un marché d’usage,
Entreprendre un fort maillage du territoire ciblé,
Cohérence organisationnelle entreprise / marché vision globale
Aligner les logiques partenariat fournisseurs et partenariat collaborateurs
LES BONNES PRATIQUES ACHATS
Collaboration
Échange
Transparence
Éthique
Confiance
PERENNITE ET CROISSANCE
CAR
partenariat collaborateurs,
partenariat fournisseur
9Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
FORCES FAIBLESSES
MENACESOPPORTUNITES
•Bonne connaissance des enjeux
économiques
•Le tissu économique français se
prête au marché pour peu qu’on
arrive à le fédérer (par les clusters)
•Experts de la Silver Economie
reconnus par l’Europe
•Faible maturité des entreprises
•Manque de visibilité sur la qualité
des solutions proposées
•Recherche monothématique centrée
technologie qui freine l’émergence
de solutions globales
•Marché mondial et exploratoire :
propice à l’innovation
•Très fort potentiel de croissance
•Nouveaux usages et modes de
consommation induits par le
vieillissement de la population
•Marché Mondial : si la France ne
développe pas la filière, elle devra
importer plutôt qu’exporter
•Marché exploratoire : pérennité des
entreprises et durabilité des
solutions versus cycle de vie du
produit (Quid de la maintenance,
du SAV, de renouvellements
d’abonnements…. De la sous-
traitance...)
ANALYSE DES ACHETEURS DU MARCHÉ SILVER ECONOMIE
10Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
CONFORT SOCIAL
FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS
 USAGE  PRIVILÉGIER UN CDC FONCTIONNEL
5. D EMAIN, ACHATS ET MARKETI NG =
LES CLÉS DE LA RÉUSSITE
2. PARTENARIAT FOURNISSEUR
1. INNOVATION, DE RUPTURE, PARTAGÉE (CO-INNOVATION) AU CŒUR DE LEUR STRATÉGIE ACHAT
4. DÉVELOPPEMENT DURABLE ET SOCIÉTAL INTEGRE
3. OPTIMISER LEURS PROCESSUS ACHATS
11Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
Recommandations : nouveau modèle d’affaires
open innovation et entreprise étendue *
•Expression du
besoin basé sur
l'usage
Acheteur / R&D
/Marketing
•Marché
fournisseur /
produit & service
Acheteur
•Marché client
Force de Vente
Acheteur
2. Privilégier un cahier des charges fonctionnel (CDCF) pour répondre à « l’usage », et favoriser
l’innovation
1. Leadership de l’acheteur orienté « business »: et sponsoring de la DG
3. Communication du top management sur une stratégie Silver Economie long terme exploratoire:
4. Institutionnalisation du mode projet : une équipe projet multi directionnelle et multi
fonctionnelle qui combine deux pratiques de gestion de projet
* L’entreprise et ses fournisseurs
12Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
MESURE DE LA PERFORMANCE NOUVEAU MODÈLE D’AFFAIRES
OPEN INNOVATION ET ENTREPRISE ÉTENDUE
Un partenariat collaboratif avec ses fournisseurs
 Mettre en place des KPI en terme d’innovation comme :
 le nombre de partenariats d’innovation conclus,
 le pourcentage d’innovation émanant du fournisseur,
 le chiffre d’affaires consolidé de son entreprise et de celle du fournisseur
consacré à l’innovation et la recherche et développement (R&D),
 l’intervention de la fonction achat dans le management de l’innovation
fournisseur par la mise en place d’outils d’évaluation de leur contribution,
 la mise en place d’outils e achats pour le partage de l’information.
 Lui ouvrir sa stratégie de développement
 L’impliquer dans son plan de développement à long terme dès l’analyse du besoin.
 Communication Revue de projet périodique par l’acheteur : détecter les
atouts et les faiblesses de cette entreprise étendue et
construire des plans d’amélioration continue pour son
fournisseur.
Meilleure mutualisation des ressources, pour des gains partagés
EN CAPTANT L’INNOVATION CHEZ SES FOURNISSEURS
L’AMBITION DES DIRECTIONS GÉNÉRALES : UNE FONCTION ACHAT APPORTEUSE D’AFFAIRES
13Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
CONCLUSION
L’ACHETEUR est par essence celui qui maîtrise le
MIEUX LE MARCHÉ FOURNISSEUR à adresser.
En étant contributeur au sein du projet, il saura
rechercher les BONS PARTENAIRES qui serviront les
enjeux de son entreprise, mais saura aussi se
positionner pour APPORTER DE LA VALEUR À SES
FOURNISSEURS.
Créer un bon PARTENARIAT qui serve les intérêts des
deux parties, ÉVOLUTIF et DURABLE.
OUVRIR son entreprise à son fournisseur qui lui, fera
de même.
Favoriser L’INNOVATION DE RUPTURE,
COLLABORATIVE.
PRATIQUER L’OPEN INNOVATION EN ENTREPRISE ÉTENDUE
14Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
Partage
des
ressources
Optimisation
des outils
Co
constructio
n
pour éviter
les dérives
Augmentatio
n
du savoir
faire
Réduction
des coûts
ACHETEUR ET
FOURNISSEUR EN
ENTREPRISE
ÉTENDUE EN
PROJET
« ESSAI ERREUR »
Optimisatio
n
et partage
des gains
Echange et
remise en
question
périodique
LES VERTUS DE CE NOUVEAU MODÈLE D’AFFAIRES
15Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?
LA « VALEUR D’ENTREPRISE » D’UNE INNOVATION
EST GÉNÉRATRICE DE CHIFFRE D’AFFAIRES ET PRODUIT DES BÉNÉFICES INDIRECTS
CES BÉNÉFICES INDIRECTS FAVORISENT L’ADHÉSION EN INTERNE
ET PLACENT LA FONCTION ACHAT AU CENTRE DE LA CHAÎNE DE
VALEUR DE L’ENTREPRISE
EN L’AMENANT À DEVENIR UN ACTEUR INCONTOURNABLE
HORIZON 2020, INVERSION DE TENDANCE
LES FOURNISSEURS
CHOISIRONT LES ACHETEURS
16

Contenu connexe

Tendances

Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...
Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...
Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Management de l'innovation par karim bouassem
Management de l'innovation par karim bouassemManagement de l'innovation par karim bouassem
Management de l'innovation par karim bouassem
Karim1980
 
CK : La methode pour l'innovation de rupture !
CK : La methode pour l'innovation de rupture !CK : La methode pour l'innovation de rupture !
CK : La methode pour l'innovation de rupture !
Anne-Marjolaine Colson
 
Financements de l'innovation - Café et Soda #2 - 25 juin 2014
Financements de l'innovation - Café et Soda #2 - 25 juin 2014Financements de l'innovation - Café et Soda #2 - 25 juin 2014
Financements de l'innovation - Café et Soda #2 - 25 juin 2014
Sodagence
 
Management de l'innovation
Management de l'innovationManagement de l'innovation
Management de l'innovationHervé Padilla
 
Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013
Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013
Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013
Grain Incubation
 
L innovation
L innovationL innovation
L innovation
ghizlane bennour
 
Veille et Web dans les entreprises non-technologiques
Veille et Web dans les entreprises non-technologiquesVeille et Web dans les entreprises non-technologiques
Veille et Web dans les entreprises non-technologiques
Jeremy Viault
 
Réussir l'innovation de rupture | 7Circles
Réussir l'innovation de rupture | 7CirclesRéussir l'innovation de rupture | 7Circles
Réussir l'innovation de rupture | 7Circles7Circles
 
Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)
HEC
 
DRH : développez le talent de votre société grâce aux réseaux sociaux d'entre...
DRH : développez le talent de votre société grâce aux réseaux sociaux d'entre...DRH : développez le talent de votre société grâce aux réseaux sociaux d'entre...
DRH : développez le talent de votre société grâce aux réseaux sociaux d'entre...
David Guillocheau
 
Guide de l'innovation centrée-usager
Guide de l'innovation centrée-usagerGuide de l'innovation centrée-usager
Guide de l'innovation centrée-usager
Frédéric GASNIER
 
La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !
La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !
La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !
Fabernovel
 
Où se trouve l'innovation?
Où se trouve l'innovation?Où se trouve l'innovation?
Où se trouve l'innovation?
Anouck Atlan
 
"L'innovation, levier incontournable des Achats ?"- Cyriaque BENOIST
"L'innovation, levier incontournable des Achats ?"- Cyriaque BENOIST"L'innovation, levier incontournable des Achats ?"- Cyriaque BENOIST
"L'innovation, levier incontournable des Achats ?"- Cyriaque BENOIST
Cyriaque BENOIST
 
Les différentes tendances dans l’innovation dite ouverte
Les différentes tendances dans l’innovation dite ouverteLes différentes tendances dans l’innovation dite ouverte
Les différentes tendances dans l’innovation dite ouverte
Minnovarc
 
Ppt conference mourad-zeroukhi -atelierinnovationfr1-211114
Ppt conference mourad-zeroukhi -atelierinnovationfr1-211114Ppt conference mourad-zeroukhi -atelierinnovationfr1-211114
Ppt conference mourad-zeroukhi -atelierinnovationfr1-211114
Mourad ZEROUKHI
 
Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)
Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)
Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)
Silvia Meroni
 
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation
Minnovarc
 

Tendances (20)

Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...
Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...
Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...
 
Innovation
InnovationInnovation
Innovation
 
Management de l'innovation par karim bouassem
Management de l'innovation par karim bouassemManagement de l'innovation par karim bouassem
Management de l'innovation par karim bouassem
 
CK : La methode pour l'innovation de rupture !
CK : La methode pour l'innovation de rupture !CK : La methode pour l'innovation de rupture !
CK : La methode pour l'innovation de rupture !
 
Financements de l'innovation - Café et Soda #2 - 25 juin 2014
Financements de l'innovation - Café et Soda #2 - 25 juin 2014Financements de l'innovation - Café et Soda #2 - 25 juin 2014
Financements de l'innovation - Café et Soda #2 - 25 juin 2014
 
Management de l'innovation
Management de l'innovationManagement de l'innovation
Management de l'innovation
 
Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013
Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013
Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013
 
L innovation
L innovationL innovation
L innovation
 
Veille et Web dans les entreprises non-technologiques
Veille et Web dans les entreprises non-technologiquesVeille et Web dans les entreprises non-technologiques
Veille et Web dans les entreprises non-technologiques
 
Réussir l'innovation de rupture | 7Circles
Réussir l'innovation de rupture | 7CirclesRéussir l'innovation de rupture | 7Circles
Réussir l'innovation de rupture | 7Circles
 
Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)
 
DRH : développez le talent de votre société grâce aux réseaux sociaux d'entre...
DRH : développez le talent de votre société grâce aux réseaux sociaux d'entre...DRH : développez le talent de votre société grâce aux réseaux sociaux d'entre...
DRH : développez le talent de votre société grâce aux réseaux sociaux d'entre...
 
Guide de l'innovation centrée-usager
Guide de l'innovation centrée-usagerGuide de l'innovation centrée-usager
Guide de l'innovation centrée-usager
 
La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !
La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !
La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !
 
Où se trouve l'innovation?
Où se trouve l'innovation?Où se trouve l'innovation?
Où se trouve l'innovation?
 
"L'innovation, levier incontournable des Achats ?"- Cyriaque BENOIST
"L'innovation, levier incontournable des Achats ?"- Cyriaque BENOIST"L'innovation, levier incontournable des Achats ?"- Cyriaque BENOIST
"L'innovation, levier incontournable des Achats ?"- Cyriaque BENOIST
 
Les différentes tendances dans l’innovation dite ouverte
Les différentes tendances dans l’innovation dite ouverteLes différentes tendances dans l’innovation dite ouverte
Les différentes tendances dans l’innovation dite ouverte
 
Ppt conference mourad-zeroukhi -atelierinnovationfr1-211114
Ppt conference mourad-zeroukhi -atelierinnovationfr1-211114Ppt conference mourad-zeroukhi -atelierinnovationfr1-211114
Ppt conference mourad-zeroukhi -atelierinnovationfr1-211114
 
Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)
Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)
Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)
 
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation
 

En vedette

Higher Consulting Performance Achat
Higher Consulting Performance AchatHigher Consulting Performance Achat
Higher Consulting Performance Achat
sguillou
 
Achat et performance_smp_2012.03.13
Achat et performance_smp_2012.03.13Achat et performance_smp_2012.03.13
Achat et performance_smp_2012.03.13lamohammed
 
Indicateur achats
Indicateur achatsIndicateur achats
Indicateur achats
thaisi
 
Thème 2 processus d’achat industriel
Thème 2 processus d’achat industrielThème 2 processus d’achat industriel
Thème 2 processus d’achat industriel
Nahla Ben Yekhlef Boukadida
 
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
ibtissam el hassani
 
Mesure des performances_dans_la_fonction_achat
Mesure des performances_dans_la_fonction_achatMesure des performances_dans_la_fonction_achat
Mesure des performances_dans_la_fonction_achatYoussef Bensafi
 
Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement
Aboubakr Moubarak
 
Lean management
Lean managementLean management
Lean management
Pascal Méance
 
Modes d’achat et objectifs d’achats
Modes d’achat et objectifs d’achatsModes d’achat et objectifs d’achats
Modes d’achat et objectifs d’achats
Marwoua Ben Salem
 
SCM et rôle d'acheteur
SCM et rôle d'acheteur SCM et rôle d'acheteur
SCM et rôle d'acheteur
Marwoua Ben Salem
 
Modes d'achat et profil d'acheteur
Modes d'achat et profil d'acheteurModes d'achat et profil d'acheteur
Modes d'achat et profil d'acheteur
Marwoua Ben Salem
 
L'économie circulaire et ses conséquences pour les achats et le métier d'ache...
L'économie circulaire et ses conséquences pour les achats et le métier d'ache...L'économie circulaire et ses conséquences pour les achats et le métier d'ache...
L'économie circulaire et ses conséquences pour les achats et le métier d'ache...
Liping Lamidieu
 
Lean ppt
Lean pptLean ppt
Lean ppt
shoban44
 
Normalisation outil de visibilité et de partage - ISIDORA 2011
Normalisation outil de visibilité et de partage - ISIDORA 2011Normalisation outil de visibilité et de partage - ISIDORA 2011
Normalisation outil de visibilité et de partage - ISIDORA 2011Sylvie Dalbin
 
Analyse financière s4/s5
Analyse financière s4/s5Analyse financière s4/s5
Analyse financière s4/s5Rajae Moudrikah
 
Achats Internationaux
Achats InternationauxAchats Internationaux
Achats Internationaux
Ali Lotfi
 
Cours appro achats (etudiants)
Cours appro achats (etudiants)Cours appro achats (etudiants)
Cours appro achats (etudiants)
Farah Benomar
 
Tarea herramientas web 2
Tarea herramientas web 2Tarea herramientas web 2
Tarea herramientas web 2
lurdesedul
 
Claves del Éxito Empresarial
Claves del Éxito EmpresarialClaves del Éxito Empresarial
Claves del Éxito Empresarial
seremprendedor
 
Rappel des recommandations de l’atelier local de validation de Kankan (juille...
Rappel des recommandations de l’atelier local de validation de Kankan (juille...Rappel des recommandations de l’atelier local de validation de Kankan (juille...
Rappel des recommandations de l’atelier local de validation de Kankan (juille...
Global Water Initiative - West Africa
 

En vedette (20)

Higher Consulting Performance Achat
Higher Consulting Performance AchatHigher Consulting Performance Achat
Higher Consulting Performance Achat
 
Achat et performance_smp_2012.03.13
Achat et performance_smp_2012.03.13Achat et performance_smp_2012.03.13
Achat et performance_smp_2012.03.13
 
Indicateur achats
Indicateur achatsIndicateur achats
Indicateur achats
 
Thème 2 processus d’achat industriel
Thème 2 processus d’achat industrielThème 2 processus d’achat industriel
Thème 2 processus d’achat industriel
 
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
Management des risques 10 : Aspect Réglementaire et Normatif
 
Mesure des performances_dans_la_fonction_achat
Mesure des performances_dans_la_fonction_achatMesure des performances_dans_la_fonction_achat
Mesure des performances_dans_la_fonction_achat
 
Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement
 
Lean management
Lean managementLean management
Lean management
 
Modes d’achat et objectifs d’achats
Modes d’achat et objectifs d’achatsModes d’achat et objectifs d’achats
Modes d’achat et objectifs d’achats
 
SCM et rôle d'acheteur
SCM et rôle d'acheteur SCM et rôle d'acheteur
SCM et rôle d'acheteur
 
Modes d'achat et profil d'acheteur
Modes d'achat et profil d'acheteurModes d'achat et profil d'acheteur
Modes d'achat et profil d'acheteur
 
L'économie circulaire et ses conséquences pour les achats et le métier d'ache...
L'économie circulaire et ses conséquences pour les achats et le métier d'ache...L'économie circulaire et ses conséquences pour les achats et le métier d'ache...
L'économie circulaire et ses conséquences pour les achats et le métier d'ache...
 
Lean ppt
Lean pptLean ppt
Lean ppt
 
Normalisation outil de visibilité et de partage - ISIDORA 2011
Normalisation outil de visibilité et de partage - ISIDORA 2011Normalisation outil de visibilité et de partage - ISIDORA 2011
Normalisation outil de visibilité et de partage - ISIDORA 2011
 
Analyse financière s4/s5
Analyse financière s4/s5Analyse financière s4/s5
Analyse financière s4/s5
 
Achats Internationaux
Achats InternationauxAchats Internationaux
Achats Internationaux
 
Cours appro achats (etudiants)
Cours appro achats (etudiants)Cours appro achats (etudiants)
Cours appro achats (etudiants)
 
Tarea herramientas web 2
Tarea herramientas web 2Tarea herramientas web 2
Tarea herramientas web 2
 
Claves del Éxito Empresarial
Claves del Éxito EmpresarialClaves del Éxito Empresarial
Claves del Éxito Empresarial
 
Rappel des recommandations de l’atelier local de validation de Kankan (juille...
Rappel des recommandations de l’atelier local de validation de Kankan (juille...Rappel des recommandations de l’atelier local de validation de Kankan (juille...
Rappel des recommandations de l’atelier local de validation de Kankan (juille...
 

Similaire à Achats et silver economie quelle contribution

Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"
Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"
Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"IE-Club
 
Projet de Fin d'étude-LICENCE
Projet de Fin d'étude-LICENCEProjet de Fin d'étude-LICENCE
Projet de Fin d'étude-LICENCE
khero22
 
Gestion des achats
Gestion des achatsGestion des achats
Gestion des achatsddmsi2010
 
#2 entamer une révolution culturelle au travers de l'innovation
#2   entamer une révolution culturelle au travers de l'innovation#2   entamer une révolution culturelle au travers de l'innovation
#2 entamer une révolution culturelle au travers de l'innovationJihane Choueiry-Baciocchini
 
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
Louis-Alexandre Louvet
 
Marketing 1 (1).pdf
Marketing 1 (1).pdfMarketing 1 (1).pdf
Marketing 1 (1).pdf
fatimadarhay
 
Formation business model - French
Formation business model - FrenchFormation business model - French
Formation business model - French
Paul Mbua
 
L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE : COMMENT ADOPTER SES CODES POUR UNE MARQUE QUI C...
L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE :  COMMENT ADOPTER  SES CODES POUR UNE  MARQUE QUI C...L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE :  COMMENT ADOPTER  SES CODES POUR UNE  MARQUE QUI C...
L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE : COMMENT ADOPTER SES CODES POUR UNE MARQUE QUI C...
Dagobert
 
Miser sur le digital pour lancer un nouveau produit sur le marché- Atelier-SU...
Miser sur le digital pour lancer un nouveau produit sur le marché- Atelier-SU...Miser sur le digital pour lancer un nouveau produit sur le marché- Atelier-SU...
Miser sur le digital pour lancer un nouveau produit sur le marché- Atelier-SU...
Afef Ben Youssef
 
Catalogue séminaires ECHANGEUR
Catalogue séminaires ECHANGEURCatalogue séminaires ECHANGEUR
Catalogue séminaires ECHANGEUR
Benoit Carroue
 
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUELE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
Pixelis
 
La force d’une marque engagée
La force d’une marque engagéeLa force d’une marque engagée
La force d’une marque engagée
accenture
 
Livre Blanc Innovation et Voix des clients
Livre Blanc Innovation et Voix des clientsLivre Blanc Innovation et Voix des clients
Livre Blanc Innovation et Voix des clients
Kantar
 
Guide choix franchise
Guide choix franchiseGuide choix franchise
Guide choix franchise
Sigrid Deprat
 
chap 3 strategie 2ème édition. strategie Marketing
chap 3 strategie 2ème édition. strategie Marketingchap 3 strategie 2ème édition. strategie Marketing
chap 3 strategie 2ème édition. strategie Marketing
Boubenia ali
 
Leviers utilisés par la distribution pour réussir en 2013
Leviers utilisés par la distribution pour réussir en 2013Leviers utilisés par la distribution pour réussir en 2013
Leviers utilisés par la distribution pour réussir en 2013
Philippe Greco
 
Presentation marketing2business
Presentation marketing2businessPresentation marketing2business
Presentation marketing2business
Veronique Hermann-Flory
 
Le marketing comportemental[1]
Le marketing comportemental[1]Le marketing comportemental[1]
Le marketing comportemental[1]
Bbasatof Mostafa
 

Similaire à Achats et silver economie quelle contribution (20)

Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"
Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"
Livre blanc IE-Club "Passer le cap du 1er million d'euros de CA"
 
Projet de Fin d'étude-LICENCE
Projet de Fin d'étude-LICENCEProjet de Fin d'étude-LICENCE
Projet de Fin d'étude-LICENCE
 
Gestion des achats
Gestion des achatsGestion des achats
Gestion des achats
 
#2 entamer une révolution culturelle au travers de l'innovation
#2   entamer une révolution culturelle au travers de l'innovation#2   entamer une révolution culturelle au travers de l'innovation
#2 entamer une révolution culturelle au travers de l'innovation
 
Marketing 2020
Marketing 2020Marketing 2020
Marketing 2020
 
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
 
Marketing 1 (1).pdf
Marketing 1 (1).pdfMarketing 1 (1).pdf
Marketing 1 (1).pdf
 
Formation business model - French
Formation business model - FrenchFormation business model - French
Formation business model - French
 
L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE : COMMENT ADOPTER SES CODES POUR UNE MARQUE QUI C...
L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE :  COMMENT ADOPTER  SES CODES POUR UNE  MARQUE QUI C...L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE :  COMMENT ADOPTER  SES CODES POUR UNE  MARQUE QUI C...
L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE : COMMENT ADOPTER SES CODES POUR UNE MARQUE QUI C...
 
Miser sur le digital pour lancer un nouveau produit sur le marché- Atelier-SU...
Miser sur le digital pour lancer un nouveau produit sur le marché- Atelier-SU...Miser sur le digital pour lancer un nouveau produit sur le marché- Atelier-SU...
Miser sur le digital pour lancer un nouveau produit sur le marché- Atelier-SU...
 
Catalogue séminaires ECHANGEUR
Catalogue séminaires ECHANGEURCatalogue séminaires ECHANGEUR
Catalogue séminaires ECHANGEUR
 
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUELE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
 
La force d’une marque engagée
La force d’une marque engagéeLa force d’une marque engagée
La force d’une marque engagée
 
Livre Blanc Innovation et Voix des clients
Livre Blanc Innovation et Voix des clientsLivre Blanc Innovation et Voix des clients
Livre Blanc Innovation et Voix des clients
 
Guide choix franchise
Guide choix franchiseGuide choix franchise
Guide choix franchise
 
Livre blanc-page ondemand
Livre blanc-page ondemandLivre blanc-page ondemand
Livre blanc-page ondemand
 
chap 3 strategie 2ème édition. strategie Marketing
chap 3 strategie 2ème édition. strategie Marketingchap 3 strategie 2ème édition. strategie Marketing
chap 3 strategie 2ème édition. strategie Marketing
 
Leviers utilisés par la distribution pour réussir en 2013
Leviers utilisés par la distribution pour réussir en 2013Leviers utilisés par la distribution pour réussir en 2013
Leviers utilisés par la distribution pour réussir en 2013
 
Presentation marketing2business
Presentation marketing2businessPresentation marketing2business
Presentation marketing2business
 
Le marketing comportemental[1]
Le marketing comportemental[1]Le marketing comportemental[1]
Le marketing comportemental[1]
 

Dernier

Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Soliday das Sonnensegel
 
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdfÉveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
megmedia
 
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Mohamed Bouanane
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Paperjam_redaction
 
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
AXIZ eBusiness
 
6 composants Essentiels pour écrire un Prompt ChatGPT Productif
6 composants Essentiels pour écrire un Prompt ChatGPT Productif6 composants Essentiels pour écrire un Prompt ChatGPT Productif
6 composants Essentiels pour écrire un Prompt ChatGPT Productif
AXIZ eBusiness
 

Dernier (6)

Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
 
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdfÉveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
 
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
 
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
 
6 composants Essentiels pour écrire un Prompt ChatGPT Productif
6 composants Essentiels pour écrire un Prompt ChatGPT Productif6 composants Essentiels pour écrire un Prompt ChatGPT Productif
6 composants Essentiels pour écrire un Prompt ChatGPT Productif
 

Achats et silver economie quelle contribution

  • 1. PMS 1 an Management des Achats 2013 ESSEC Executive Education Carole Demolliens – Soutenance du 22/09/2015 1
  • 2. 2Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? CONTEXTE ECONOMIQUE Français  Prise de conscience de l’impact du processus de vieillissement sur notre économie. QUELLES CONSÉQUENCES SOCIALES ? QUELS ENJEUX FINANCIERS ? 2013 2030 Personnes de plus de 60 ans Évolution des dépenses en Mds € Evolution de la population en millions d’habitants 2013 2020 Marché de la Silver Economie Un marché en croissanceLes entreprises Volonté politique affichée Faire de la France un leader mondial de la Silver Economie Nouveaux besoins  2030: 5 millions de 60 ans : nouvelles habitudes de consommation du marché français
  • 3. 3Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? Un champ très vaste d’activités, difficile à délimiter car il doit être appréhendé comme un environnement global, et doit répondre à un usage* des seniors. Des secteurs porteurs LA DISTRIBUTION Avec un objectif commun...
  • 4. 4Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? Le bien vieillir, Le bien vivre AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE ET DU CONFORT PARTICIPATION SOCIALE ACCRUE RECUL DE PERTE D’AUTONOMIE
  • 5. 5Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? Les achats et la Silver Economie Des organisations achats figées adaptées au cœur de métier de l’entreprise et contribuant peu à l’évolution, et à la diversification de l’activité vers la Silver Economie Efficience de l’ organisation ? Adaptation des processus ? Changement radical des pratiques ? Mise en œuvre de nouvelles pratiques d’achats dans ce nouveau contexte Quelles approches innovantes ? Objectifs opérationnels Stratégie d’entreprise ? INNOVER COLLABORER AVEC TOUTES LES PARTIES PRENANTES
  • 6. 6Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?  Achats au Comité de direction,  Initier une réflexion sur le sujet vison LT et créer des groupes de recherches multi métiers.  Acheteur, fort contributeur et pivot du projet  Intégrer les achats responsables dans la démarche Silver Economie  Adresser ce marché en favorisant une organisation transverse plutôt qu’en silo (vision à 360°). LES BONNES PRATIQUES ACHATS
  • 7. 7Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ?  Segmenter les sous marchés Silver Economie pour déterminer le marché porteur idoine à l’activité de l’entreprise  Concevoir une stratégie achat mondiale sur deux axes : développer le partenariat et stimuler l’innovation,  Favoriser les synergies entre Les Directions Achats Groupe et les Directions Achats Métiers  Stimuler l’innovation et la placer au cœur de la stratégie du Groupe,  Développer le Partenariat fournisseur au travers d’alliances stratégiques, de partenariats fournisseurs asymétriques LES BONNES PRATIQUES ACHATS
  • 8. 8Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? Pratiquer l’innovation ouverte Conception, protection et développement du projet soutenue par le top management, Positionnement sur un CDCF car la Silver Economie est un marché d’usage, Entreprendre un fort maillage du territoire ciblé, Cohérence organisationnelle entreprise / marché vision globale Aligner les logiques partenariat fournisseurs et partenariat collaborateurs LES BONNES PRATIQUES ACHATS Collaboration Échange Transparence Éthique Confiance PERENNITE ET CROISSANCE CAR partenariat collaborateurs, partenariat fournisseur
  • 9. 9Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? FORCES FAIBLESSES MENACESOPPORTUNITES •Bonne connaissance des enjeux économiques •Le tissu économique français se prête au marché pour peu qu’on arrive à le fédérer (par les clusters) •Experts de la Silver Economie reconnus par l’Europe •Faible maturité des entreprises •Manque de visibilité sur la qualité des solutions proposées •Recherche monothématique centrée technologie qui freine l’émergence de solutions globales •Marché mondial et exploratoire : propice à l’innovation •Très fort potentiel de croissance •Nouveaux usages et modes de consommation induits par le vieillissement de la population •Marché Mondial : si la France ne développe pas la filière, elle devra importer plutôt qu’exporter •Marché exploratoire : pérennité des entreprises et durabilité des solutions versus cycle de vie du produit (Quid de la maintenance, du SAV, de renouvellements d’abonnements…. De la sous- traitance...) ANALYSE DES ACHETEURS DU MARCHÉ SILVER ECONOMIE
  • 10. 10Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? CONFORT SOCIAL FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS  USAGE  PRIVILÉGIER UN CDC FONCTIONNEL 5. D EMAIN, ACHATS ET MARKETI NG = LES CLÉS DE LA RÉUSSITE 2. PARTENARIAT FOURNISSEUR 1. INNOVATION, DE RUPTURE, PARTAGÉE (CO-INNOVATION) AU CŒUR DE LEUR STRATÉGIE ACHAT 4. DÉVELOPPEMENT DURABLE ET SOCIÉTAL INTEGRE 3. OPTIMISER LEURS PROCESSUS ACHATS
  • 11. 11Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? Recommandations : nouveau modèle d’affaires open innovation et entreprise étendue * •Expression du besoin basé sur l'usage Acheteur / R&D /Marketing •Marché fournisseur / produit & service Acheteur •Marché client Force de Vente Acheteur 2. Privilégier un cahier des charges fonctionnel (CDCF) pour répondre à « l’usage », et favoriser l’innovation 1. Leadership de l’acheteur orienté « business »: et sponsoring de la DG 3. Communication du top management sur une stratégie Silver Economie long terme exploratoire: 4. Institutionnalisation du mode projet : une équipe projet multi directionnelle et multi fonctionnelle qui combine deux pratiques de gestion de projet * L’entreprise et ses fournisseurs
  • 12. 12Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? MESURE DE LA PERFORMANCE NOUVEAU MODÈLE D’AFFAIRES OPEN INNOVATION ET ENTREPRISE ÉTENDUE Un partenariat collaboratif avec ses fournisseurs  Mettre en place des KPI en terme d’innovation comme :  le nombre de partenariats d’innovation conclus,  le pourcentage d’innovation émanant du fournisseur,  le chiffre d’affaires consolidé de son entreprise et de celle du fournisseur consacré à l’innovation et la recherche et développement (R&D),  l’intervention de la fonction achat dans le management de l’innovation fournisseur par la mise en place d’outils d’évaluation de leur contribution,  la mise en place d’outils e achats pour le partage de l’information.  Lui ouvrir sa stratégie de développement  L’impliquer dans son plan de développement à long terme dès l’analyse du besoin.  Communication Revue de projet périodique par l’acheteur : détecter les atouts et les faiblesses de cette entreprise étendue et construire des plans d’amélioration continue pour son fournisseur. Meilleure mutualisation des ressources, pour des gains partagés EN CAPTANT L’INNOVATION CHEZ SES FOURNISSEURS L’AMBITION DES DIRECTIONS GÉNÉRALES : UNE FONCTION ACHAT APPORTEUSE D’AFFAIRES
  • 13. 13Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? CONCLUSION L’ACHETEUR est par essence celui qui maîtrise le MIEUX LE MARCHÉ FOURNISSEUR à adresser. En étant contributeur au sein du projet, il saura rechercher les BONS PARTENAIRES qui serviront les enjeux de son entreprise, mais saura aussi se positionner pour APPORTER DE LA VALEUR À SES FOURNISSEURS. Créer un bon PARTENARIAT qui serve les intérêts des deux parties, ÉVOLUTIF et DURABLE. OUVRIR son entreprise à son fournisseur qui lui, fera de même. Favoriser L’INNOVATION DE RUPTURE, COLLABORATIVE. PRATIQUER L’OPEN INNOVATION EN ENTREPRISE ÉTENDUE
  • 14. 14Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? Partage des ressources Optimisation des outils Co constructio n pour éviter les dérives Augmentatio n du savoir faire Réduction des coûts ACHETEUR ET FOURNISSEUR EN ENTREPRISE ÉTENDUE EN PROJET « ESSAI ERREUR » Optimisatio n et partage des gains Echange et remise en question périodique LES VERTUS DE CE NOUVEAU MODÈLE D’AFFAIRES
  • 15. 15Comment la fonction achats peut-elle contribuer au développement du marché des seniors ? LA « VALEUR D’ENTREPRISE » D’UNE INNOVATION EST GÉNÉRATRICE DE CHIFFRE D’AFFAIRES ET PRODUIT DES BÉNÉFICES INDIRECTS CES BÉNÉFICES INDIRECTS FAVORISENT L’ADHÉSION EN INTERNE ET PLACENT LA FONCTION ACHAT AU CENTRE DE LA CHAÎNE DE VALEUR DE L’ENTREPRISE EN L’AMENANT À DEVENIR UN ACTEUR INCONTOURNABLE HORIZON 2020, INVERSION DE TENDANCE LES FOURNISSEURS CHOISIRONT LES ACHETEURS
  • 16. 16