SlideShare une entreprise Scribd logo
L’évaluation dans
tous ses états (
séance I )
Représentations , pratiques, définitions, limites…
Formation Tronc commun (Ph.Watrelot) 2020-2021
Professeur de
Sciences
Économiques et
Sociales
(depuis 1981)
Blogueur (depuis 2003)
Vieux de la veille sur l’actualité
éducative
expert en rien, spécialiste en
tout
(ou l'inverse...)
https://www.facebook.com/philippe.watrelot
@phwatrelot
http://philippe-watrelot.blogspot.fr
http://fr.slideshare.net/PhilippeWatrelot/presentations
Et militant pédagogique
(ex-président du CRAP-
Cahiers Pédagogiques)
http://fr.slideshare.net/PhilippeWatrelot/presentations
Article décrivant ma
pratique des formations
transversales sur
l’évaluation à l’ESPÉ de
Paris
•Faire un état des lieux et
des débats actuels
•réfléchir sur les
différentes dimensions
de l'évaluation
•donner des éléments sur
les limites de la note
L’évaluation
(sommaire)
• L’évaluation vue par les parents, les élèves,
les enseignants...
• Définitions et typologie de l’évaluation
• Un peu d'histoire (et de géographie) de
l’évaluation...
• La notation et ses limites (docimologie)
2
Représentations
(état des lieux)
• L'évaluation vue par les parents...
• L'évaluation vue par les élèves...
• ce que disent et font les profs...
Paroles de Parents
Un dossier de
la Croix du
2 juin 2004 se
faisait l’écho d’un
sondage auprès
de parents
d’élèves
Paroles de Parents
Plus d'un tiers des parents (35%) reconnaît
prononcer la phrase rituelle «Quelles notes as-tu
eues ?»tous les jours
Paroles de Parents
L'Afev (Ass. Française des Étudiants pour la Ville)
a fait réaliser en mars 2011 une étude par l'institut
Audirep, par téléphone auprès d'un échantillon
national de 1000 individus représentatifs de la
population française âgés de 15 ans et plus.
Paroles d’élèves
Dans un livre paru en 2005 « L’élève humilié »,
Pierre Merle, sociologue, a demandé à de jeunes
adultes de se remémorer un « exemple tiré de
leur scolarité d’un droit non respecté » et où ils se
sont sentis humiliés. Il est significatif de noter que
ce qui arrive en tête ce sont les situations
d’évaluation.
Pierre Merle
L’élève Humilié,
L’école un espace de non-droit ?
PUF 2004
Phosphore
Avril 2006
pp. 10-19.
Paroles d'élèves
Camille 2nde : « C'est bizarre, pour un même devoir de maths
réalisé avec une copine, on a eu des notes différentes...»
Grégoire, 1ere L : « La notation, c’est une échelle qui permet de
se situer par rapport au reste de la classe. C’est un bon système.
».
Charles, Tle S : « Pour entrer en prépa, ce sont les notes qui
comptent alors qu’elles ne sont pas représentatives.»
Bertille et Mélissa, 1ere L : « Les profs nous cataloguent et
ensuite, ils nous mettent toujours les mêmes notes ».
François, 1ere S : « Certains profs distribuent les notes à la tête
du client. »
Phosphore Avril 2006 pp. 10-19.
« Très souvent, [j'ai eu des notes qui
m'ont paru injustes]. Surtout en français,
parce que les notes dans cette matière,
c"est vraiment flou. Notre prof ne nous
expliquait pas le barème et elle ne nous
expliquait jamais notre note... donc, soit on
avait le don d'écrire, soit non! Donc c"était
un peu arbitraire les notes en français»
(Claire, 16 ans, CPA maroquinerie)
« [Des notes injustes, j'en ai eues] plein!
J'en ai eues beaucoup en SVT et en maths
aussi. Une fois, j'avais mis toutes les
réponses par cœur ... on savait sur quoi on
allait être interrogé et j'avais appris les leçons
du livre et j'ai eu 11. Alors qu'une autre élève,
elle avait tout juste aussi et elle a eu 14 !
Juste parce que le prof l'aimait mieux, elle...»
(Simon, 18 ans, Bac scientifique)
« C'est utile les notes mais ça dépend. Je
trouve que ça veut dire tout et rien en
même temps. Cela dépend du professeur,
de la matière, de comment l'élève était
psychologiquement au moment du contrôle
etc. .. donc ça dépend de plein de choses
les notes»
(Laurène, 21 ans, 1ère année de DUT
Services Réseaux et Communications)
Ce que disent
et font les profs...
Témoignages
extraits de
Le monde de l’éducation
Février 2006
“Que valent les notes”
Ce que disent
et font les profs...
“Je sais que je note un peu sec. Je vois bien en conseil
de classe. Et pourtant j’ai l’impression de surnoter. Je
mets des 13 et des 14 à des devoirs qui ne le valent pas,
parce que je suis bien conscient que le jour du bac, si les
élèves produisaient un devoir de ce niveau, ils auraient
effectivement un 13 ou un 14.
Et puis, je surnote aussi pour encourager les élèves qui
travaillent. Tout en conservant une certain degré
d’exigences en me refusant de tomber dans la
complaisance. Mais je reste convaincu qu’au fond ces
copies valent moins. En fait, je surnote parce que le
système incite à cela.”
Jacques Vassevière, professeur de lettres
Le monde de l’éducation Février 2006
Ce que disent
et font les profs...
“Ma notation a évolué avec le temps. Je notais plus
durement à mes débuts. Aujourd’hui, je fais d’avantage
attention à la présence de la personne dans une copie.
Outre l’appréciation liée au niveau du devoir rendu, je
tente de répondre par la notation finale à ce que je
devine de l’élève dans un exercice.
Car, lorsqu’un élève présente une copie, il présente un
peu son esprit. Du coup, il me paraît difficile d’être
sévère, de sabrer un élève dont j’évalue la façon d’être.
C’est pour cette raison que je ne mets jamais 4/20.”
Manuel Dieudonné, professeur de philosophie
Le monde de l’éducation Février 2006
Ce que disent
et font les profs...
On dispose de quelques enquêtes sur les pratiques
d’évaluation des enseignants.
On peut citer une enquête de la DEP « Les pratiques
d’évaluation des enseignants au collège » et paru en
2004 qui offre l’avantage de s’appuyer sur un travail
important d’enquête statistique auprès de 3561
enseignants dans 597 collèges.
Des entretiens qualitatifs ont complété cette étude.
Ce que disent
et font les profs...
Ce que disent
et font les profs...
Si l’on s’en tient à la synthèse de cette étude...
à 95 %, les enseignants du collège considèrent que
l'évaluation fait partie du processus d'apprentissage
de l'élève.
Le souci des enseignants, massivement partagé
dans toutes les disciplines est ...
... de veiller à la qualité des consignes qui
accompagnent les évaluations (95 % d'entre eux),
...de diversifier leurs pratiques évaluatives en
faisant varier les exercices (89 %)
et en proposant des tâches de difficulté variable (82
%)
Le temps...
La moitié des enseignants considère que le
temps pris par l'évaluation est d'une façon
générale acceptable.
Le temps moyen estimé pour la préparation et la
correction d'une évaluation - effectuée dans la
semaine précédant la réponse au questionnaire -
s'élèverait à 2h45 environ.
1/3 des enseignants y passent 2 heures au plus,
1/3 entre 2 heures et 3 heures et 1/3 plus de 3
heures.
Une activité chronophage : pour quelle efficacité?
Tout seul...
Les trois quarts des enseignants indiquent fixer
eux-mêmes le calendrier des évaluations au
rythme de leur progression
90 % des enseignants interrogés déclarent
élaborer seuls leurs évaluations
Un travail solitaire
Vie et mort
de l'interro surprise...
Dans presque toutes les disciplines (à l'exception des
arts plastiques et de l'éducation musicale), la majorité
des professeurs (entre 90 et 95 % d'entre eux) déclare
annoncer à l'avance (toujours et souvent) les
évaluations à leurs élèves
Plus de 80 % d'entre eux, déclarent faire connaître
aux élèves leurs attentes en termes de
connaissances à mobiliser et de compétences à
mettre en oeuvre et à communiquer, dans les mêmes
proportions, le barème de notation.
Ce que disent
et font les profs...
Les derniers Dossiers
Evaluations et Statistiques
(MEN) d'octobre 2009 sont
consacrés au thème
: Enseigner en collège et
lycée en 2008.
On y trouvera les résultats
d'une enquête réalisée en
2008 auprès de 1200
enseignants.
Une activité un peu moins
solitaire
Une activité
chronophage
Une activité
chronophage
Les fonctions de
l'évaluation
Enquête réalisée en 2008 auprès de 1200 enseignants de lycée et collège
Rapport IGEN
Juillet 2013
porte sur l’évaluation
au primaire et au collège
Les principaux éléments
du rapport
• Développement de l’évaluation en acquis/non acquis
• recul de la note chiffrée mais avec des résistances
• Grande variété des pratiques d’évaluation (le rapport
parle de manque d’unité et de cohérence)
• Manque de lisibilité auprès des parents et des élèves
Les démarches sont peu cohérentes, les pratiques d’évaluation le plus souvent individuelles et donc très hétérogènes.
“Les démarches sont peu cohérentes, les pratiques
d’évaluation le plus souvent individuelles et donc très
hétérogènes”
L’absence de différenciation entre évaluation formative et
sommative est récurrente. Le mélange des deux
empêchent les enseignants de connaître le niveau des
acquis des élèves et donnent aux élèves le sentiment
d’être en contrôle permanent, ce qui engendre une forme
de « stress » pour certains.Tout ceci est renforcé par la
place très réduite des formes d’évaluation reçues
positivement par l’élève (notamment l’auto-évaluation).
Recommandations…
• Repenser un véritable cadrage national de
l’évaluation
• bien distinguer une évaluation pour apprendre et une
évaluation de ce qui est acquis
• Différencier les attendus des exigibles
• Mettre en place un pilotage local efficient
• Faire évoluer les missions des professeurs
Les démarches sont peu cohérentes, les pratiques d’évaluation le plus souvent individuelles et donc très hétérogènes.
Des auteurs du rapport…
Rapport CNESCO
Décembre 2014
Une activité
chronophage…
Pour quel résultat ?
réputé dont les clients exigeraient d'être
informés de manière continue de la manière
dont progresse la préparation du plat qu'ils
ont commandé. Du coup, la moitié du temps
de travail des cuisiniers consisterait à
informer les clients, au détriment de la
qualité de la cuisine…
Absurde ? Oui. Mais c'est ainsi que
fonctionne l'école. Une institution qui passe
plus de temps à dire ce que savent les
élèves qu'à les faire progresser. Pire, une
institution qui s'habitue à ne savoir des
élèves que ce qu'il faut en dire à leurs
parents. Comme une médecine dont le
principal objectif serait de produire des
bulletins de santé. »
Philippe Perrenoud "L'évaluation des élèves,
outil de pilotage ou pare angoisse ?» 2005
Un pays obsédé par
la note…
Questions pour un...
De quand date la création du
baccalauréat ?
De quand date la note chiffrée ?
1808
1890
le Bac...
décret du 17 mars 1808
21 bacheliers en 1808
(1ère femme en 1861)
Pas de système de notation
Des boules blanches et noires pour exprimer
l'avis des professeurs
De quand datent les
notes?
Pendant la 1ère moitié du XIXe siècle, il n'y a donc pas de note
au Baccalauréat...
Bac = entretien oral (reçu ou non reçu...)
basé sur le principe jésuite de l'émulation (individuelle et
collective)
2ème moitié du XIXe : C'est la nécessité d'un classement liée au
développement des concours qui aboutit au développement de la
notation sur 20.
En 1890, il était établi par un arrêté du 5 juin que «
dans les compositions, chaque copie aura sa note
chiffrée de 0 à 20 »
Merle Pierre, « L’école française et l’invention de la note. Un éclairage historique sur
les polémiques contemporaines », Revue française de pédagogie, 4/2015 (n°
Instaurée en 1852 [à Polytechnique],
l’évaluation par une échelle de notation sur
20 à laquelle s’ajoutent des coefficients
selon la discipline ne sera jamais remise en
cause. De 1794 à 1852, plus d’un demi-
siècle a été nécessaire pour élaborer des
règles d’évaluation à l’École polytechnique
désormais intériorisées sur le mode de
l’évidence alors même qu’elles manifestent
la maîtrise d’une réelle technologie de la
mesure des compétences scolaires. Pour
préparer leurs élèves, les professeurs des
classes préparatoires scientifiques vont
progressivement recourir à partir des
années 1850 à la notation sur 20. Cette
diffusion des règles d’évaluation du
concours vers les classes préparatoires a
une origine fonctionnelle : « l’enseignement
donné dans les [classes] préparatoires est
Petite histoire de
l'évaluation
• Le classement précède la note
• le système d'évaluation français est
construit pour sélectionner et pour créer
de l'émulation
• "La France est un pays de concours"
(Claude Lelièvre)
Alain Peyrefitte et Edgar Faure
68 et après…
Le colloque d'Amiens en mars 1968
(donc avant mai !) propose de
supprimer les notes chiffrées pour
“lutter contre un système élitiste”.
Cette réforme est appuyée par Alain
Peyrefitte.
En 1969, la circulaire du 6 janvier évoque la relativité de la note et
l'illusion de sa précision
« les études docimologiques dont l'origine est antérieure à 1930 et
qui se sont multipliés dans les 20 dernières années ne laissent
aucun doute sur le caractère illusoire d'un tel raffinement dans la
précision de la note et du classement obtenu »
Le ministre de l'Éducation nationale de l'époque Edgar Faure
décrète dans cette circulaire que « la notation chiffrée peut être
abandonnée sans regrets ».
C'est le 9 juillet 1971 (circulaire 71-228) que les notes sur 20 sont à
nouveau prônées dans les classes qui comportent un examen (3ème,
terminale).
Le ministre de l'Éducation nationale de l'époque Edgar
Faure décrète dans cette circulaire que « la notation
chiffrée peut être abandonnée sans regrets ».
Les années 70
"Une échelle convenue d'appréciation, libérée d'une minutie
excessive, sera moins prétentieuse. En indiquant la zone
dans laquelle l'élève se situe, on cerne déjà la réalité d'assez
près, on évite de multiplier systématiquement des différences
qui ne seraient pas confirmées par d'autres correcteurs, ni
par le même correcteur à une autre époque."
C'est le 9 juillet 1971 (circulaire 71-228) que les notes sur 20
sont à nouveau prônées dans les classes qui comportent un
examen (3ème, terminale).
Passage à une notation par lettres (A, B, C, D, E,...).
C'est en juillet 1971 dans un arrêté que les notes sur 20 sont à
nouveau prônées dans les classes qui comportent un examen
(3ème, terminale).
Mais disparition du classement...
Depuis...
Variations autour de
l'évaluation
(définitions)
juger
valider
examiner
mesurer
expertiser
interpréter
estimer
apprécier noter
constater
chiffrer
discerner
comparer
ÉVALUER
etc.…
contrôler
Synonymes ?
L’évaluation
(selon Charles Hadji)
Evaluer revient à mesurer l’acceptabilité d’une
réalité donnée (individu, institution, situation,
politique,…) par référence à des attentes
déterminées en vue d’en dire la valeur
Du point de vue de la conduite des actions,
l’évaluation est une nécessité.
Pour atteindre un but, il est nécessaire de se situer
par rapport à lui.
Évaluation ≠ notation
Mesurer les progrès, repérer les difficultés d’apprentissage,
l’acquisition de compétences,… peut se traduire autrement
que par une note (chiffrée).
La note sur dix à l’école et sur vingt au lycée, qui nous est si
familière, est en fait une spécialité bien française...
Évaluation ≠ contrôle
Contrôle : Référent stable, procédure finie
Évaluation : ajustement, processus continu
Le contrôle final n'est qu'un des aspects de l'évaluation.
Évaluation / jugement
L'évaluation comporte une dimension importante de jugement
(référence à une norme et à des critères)
Mais on ne peut réduire l'évaluation à cette seule
dimension. Évaluer est aussi une régulation.
« La note est un arrangement » Pierre Merle
Définition de
J-M. DE KETELE
•Évaluer signifie...
• recueillir un ensemble d’informations
suffisamment pertinentes, valides et fiables
• et examiner le degré d’adéquation entre cet
ensemble d’informations et un ensemble de
critères adéquats aux objectifs fixés au départ
ou ajustés en cours de route,
• en vue de prendre une décision.
Dominique Odry
Pour comprendre l'évaluation
Sceren-CRDP Amiens 2008
30 mots pour
mieux définir
l'évaluation sous
ses différents
aspects
3 formes
d'évaluation
Evaluation formative
(ou formatrice)
Evaluation Sommative
(quelquefois certificative)
(B.Bloom 1971)
Evaluation diagnostique
(ou pronostique)
Quand évaluer ?
Avant la
formation
Évaluation
diagnostique orienter l’action
Pendant la
formation
Évaluation
formative
réguler les
apprentissages
Après la
formation
Evaluation
sommative
Vérifier
certifier
38
Finalités de
l'évaluation
Évaluation normative
Évaluation critériée
(Référence aux autres)
(Référence à des critères
de performance)
D'autres adjectifs
Une évaluation est dite normative quand elle réfère la
performance d'un apprenant aux performances des
autres apprenants.
Une évaluation est dite critériée quand on ne compare
pas l'apprenant aux autres mais qu'on détermine par la
référence à des critères, si, ayant atteint les objectifs, il
est en mesure de passer aux apprentissages ultérieurs.
On dit qu’elle est certificative quand elle se traduit par
la délivrance d’un diplôme.
Programme
Objectifs de contenu
Objectifs de compétences
Pré-requis
Représentations
Évaluation diagnostique
Stratégie
pédagogique
- Déterminer les objectifs
- Structurer les objectifs dans une progression
- Choix des supports et des outils
- Choix des activités
- Choix des modalités de travail (dispositifs)
- Remédiation
Évaluation formative
Évaluation Sommative
Chez nos voisins...
Suède : la notation définit quatre niveaux (insuffisant,
passable, bien, très bien) = 4 points
Grande Bretagne : huit niveaux du meilleur au pire
(A*, A, B, C D, E,F et G)
Italie : la notation va de 0 à 10, les résultats négatifs
allant de 0 à 5 et les résultats positifs de 6 à 10
Allemagne : l’échelle est construite sur six niveaux (6
points) très bien, satisfaisant, moyen ou passable,
insuffisant, très insuffisant
Claude Guillon “Les évaluations
scolaires” CRDP Franche-Comté,
Hachette, 2004
31
En Finlande
Jusqu’à 9 ans les élèves ne sont absolument pas
notés. Ce n’est qu’à cet âge qu’ils sont évalués
pour la première fois, de façon non chiffrée. Puis
plus rien de nouveau jusqu’à 11 ans.
Toutefois, des bulletins sont envoyés deux fois (à
Noël et en mai).
Les notes chiffrées n’apparaissent que la 6ème
année quand les enfants atteignent l’âge de 13
ans.
Les notes vont de 4 à 10
En Finlande
Au lycée la même échelle de 4 à 9 est
conservée. En revanche le rythme des
évaluations est beaucoup plus soutenu:
chaque session de 6 semaines se conclut par
une semaine pendant laquelle les élèves
subissent des tests chaque jour de 9h à 12h.
Les élèves doivent valider les deux tiers des
cours dans chaque discipline suivie.
Ils sont néanmoins encouragés à redoubler un
cours non validé. Autre alternative : passer un
examen de repêchage (« resist exam ») le
deuxième mercredi suivant la fin d’une période
Source : Paul Robert La Finlande un modèle éducatif pour la France ?
ESF 2008
Belgique, Suisse, Québec
Belgique : rédéfinition des programmes par
compétences à partir de 1997.
Socles de compétences avec des référentiels à 14
ans et à 18 ans.
Suisse : travail par cycles et par compétences
mais en 2006 une “votation” a rétabli les notes
dans le canton de Genève
Québec : travail par cycles et par compétences
mais rétablissement des notes en 2006 pour le
secondaire.
En finir avec le mythe
de l'objectivité de la
note
• « Pour prédire la note d’un candidat à un
examen, il vaut mieux connaître son examinateur
que le candidat lui-même »
Henri Piéron (1963)
La note est-elle fiable ?
La docimologie est la science des examens et de la
notation et plus précisément l’étude statistique des
notes attribuées lors de la correction de copies.
De nombreux travaux ont permis de mettre en
évidence un ensemble d’effets contribuant à biaiser
la volonté d’”objectivité” de la notation professorale...
54
La note est-elle fiable ?
Premiers travaux en 1936.
La commission française de l’enquête Carnegie
(Laugier & Weinberg) dans une expérience de
multicorrection pointe l’extrême difficulté d’une
correction “objective”
On y relève des écarts très importants dans la
notation quelle que soit la discipline.
55
Les résultats montrèrent une forte dispersion des
notes attribuées à chaque copie par les correcteurs.
Aucune copie ne reçut deux fois la même note. L'écart
maximum des notes dépassa les prévisions.
Une copie de français fut notée entre 3 et 16 ;
En philosophie et en latin l'écart maximum était de 12
points.
Les mathématiques et la physique, réputées pour des
sciences exactes, ne furent pas épargnées : l'écart
maximum était respectivement de 9 et 8 points.
Enquête Laugier-Weinberg 1936
Laugier et Weinberg (1934)
• 6 matières (français, latin, anglais, maths, philosophie,
physique)
• 100 vraies copies tirées au sort pour chaque matière
(même académie ; même session)
• Corrigées 6 fois (Bac + 5 correcteurs)
La “note vraie”
La multi-correction est-elle la solution ?
Pour obtenir la “note vraie” (c’est-à-dire la
moyenne des notes ne variant plus même
avec des notes supplémentaires), il aurait
fallu 128 correcteurs en philosophie, 78 en
Français, 16 en physique, 13 en
mathématiques, etc.
La “Note vraie”…
J.-J. Bonniol en 1976 a repris l’expérience et
montré qu’il faudrait 78 correcteurs en
mathématiques et 762 en philosophie pour
neutraliser les erreurs de calcul en
augmentant le nombre de correcteurs pour
améliorer l’objectivité de la notation.
D’autres
expériences…
• On est allé plus loin en faisant corriger la
même copie à la même personne mais avec
un intervalle de temps plus ou moins
important
• Par exemple : un professeur de physiologie
de la Faculté des Sciences accepta 37
copies -dactylographiées et anonymes - qu'il
avait corrigées trois ans et demi
auparavant. Dans 7 cas seulement, il remit
la même note au même devoir. Dans les 30
autres cas, il y eut des divergences
L’avis de Paulette
On demanda à une bachelière, Paulette,
intelligente mais ignorant tout de la question
traitée, de noter à son tour ces compositions de
physiologie, après les avoir lues une fois pour se
faire une idée du sujet.
Ses notes eurent une corrélation de 0,51 avec
celles attribuées par les professeurs
compétents. La bachelière ne se trouvait pas
plus en désaccord avec les spécialistes que
ceux-ci entre eux".
(in Science et Vie, 1968, n° 610).
Les évaluateurs sont
influencés par plusieurs
facteurs
Effet de l'ordre de correction : Devant un nouveau
travail ou un nouveau candidat à évaluer, on se laisser
influencer par la qualité du candidat précédent. Un
travail moyen paraîtra bon s'il suit un travail médiocre.
Effet de fatigue ou d'ennui : peut engendrer laxisme ou
sur-sévérité
Effets de contraste
Bonniol (1965)
26 copies de niveau homogène (versions anglaises de
niveau terminale)
2 groupes de 9 correcteurs
Variable = ordre de correction
Ordre direct (12–>6)
Ordre inverse (26–>1)
• Interprétés en termes d’instabilité de l’échelle de
correction
• Copies corrigées en comparaison à un « modèle
interne »
• Evaluation normative plutôt que criteriée
Effets de contraste
Les évaluateurs sont influencés
par plusieurs facteurs...
Effet de stéréotypie : Le professeur maintient un
jugement immuable sur la performance d'un élève,
quelles que soient ses variations effectives.
Les évaluateurs sont
influencés par plusieurs
facteurs...
Effet de halo : Le professeur, influencé par des...
- caractéristiques de présentation (soin, écriture,
orthographe) ou des
- caractéristiques liées à l'élève (origine sociale,
sexe)...
...surestime ou sous-estime la note.
• Dans 18 classes d'une école primaire
américaine, 20 % des élèves choisis
rigoureusement au hasard, furent signalés à
leurs professeurs comme ayant eu des
résultats particulièrement brillants à un test non
verbal d'intelligence générale, permettant
prétendument de prédire leur épanouissement
intellectuel. Les enfants ne savaient rien, seuls
les professeurs étaient au courant. Au bout
d'une année, ces enfants avaient réellement un
gain de quotient intellectuel franchement
supérieur, en moyenne, à ceux du groupe de
contrôle".
(in Atome n° 242 article de H. Pequinot,).
Effet de halo
Noizet (1975)
• 12 copies d’anglais de niveau contrasté
• 12 correcteurs
• 2 mois plus tard, on demande aux mêmes correcteurs
de corriger 6 nouvelles copies (de niveau réel moyen),
sur lesquelles on fait figurer une note fictive (11,86 vs.
9,84)
Les copies présentées avec une note basse
obtiennent en moyenne 2 points de moins que les
copies présentées avec une note élevée
Effets d’attente ou de halo
• Lien étroit avec l’effet Pygmalion (Rosenthal et
Jacobson 1968)
• Attentes fondées sur une foule de facteurs:
performances antérieures, patronyme, âge, genre,
CSP des parents, attractivité physique…
• Interprétés dans le cadre de la théorie de la
dissonance cognitive de Festinger (1957)
Effets d’attente ou de halo
Un dernier biais...
le plus important ?
La loi de Posthumus
(1947)
Un enseignant tend à
ajuster le niveau de son
enseignement et ses
appréciations des
performances des élèves
de façon à conserver
d'année en année,
approximativement la
même distribution
(gaussienne) de notes.
Ce concept a été
repris dernièrement
par André Antibi sous
le nom de “constante
macabre”.
62
5 correcteurs => 100 copies
4 autres correcteurs => redistribution de 15 copies « bonnes »
Un effet qui se reproduit...
La constante
macabre
André ANTIBI
“La constante macabre
ou comment a t-on
découragé des
générations d’élèves ?”
Editions Maths’adore
2003
En conclusion...
(et en résumé)
L'évaluation a
plusieurs sens et
plusieurs
dimensions...
Les dimensions de la
note...
• Un moyen de communication...
• Une manifestation de l’autorité (du
pouvoir ?)...
• L’expression d’un système de valeurs
personnel
• un “arrangement”
• Une norme sociale propre à un groupe
Évaluation
Logique du classement
(Sélection, certification)
(question de l'objectivité de la mesure)
Logique de la
régulation
ouvrir "la boîte noire"
(comprendre le processus
d'apprentissage pour mieux aider à
L’évaluation est une pratique sociale et donc
soumise à des normes (culture d'établissement,
de la discipline, de la génération,...) et sous-
tendue par des valeurs.
L’évaluation renvoie donc chacun à sa propre
conception de la justice et à ses représentations
du travail, du niveau, des apprentissages, du
pouvoir, …
C’est aussi ce qui la rend si difficile à faire
évoluer car elle s’appuie sur notre propre échelle
Notation = arrangement
en finir avec le mythe de l’objectivité de
la note.
Une pratique chronophage et qui peut être
vidée de son sens.
"Évaluationnite" ou taylorisme pédagogique...
Le contrôle occupe une large part du temps
d’enseignement : il en reste d’autant moins pour
penser au changement. Les élèves, les étudiants
travaillent pour la note, la moyenne ou la
promotion, ce qui développe un "rapport
utilitariste au savoir" avec toutes les dérives
possibles...
Noter pour se
dispenser d'évaluer les
acquis ?
« Mais il est bon de rappeler que l’évaluation, qui est
une évaluation de la partie, ne doit pas faire oublier le
tout, le long chemin de culture où l’école a la
responsabilité de conduire chaque personne à un
moment de sa vie ; que l’évaluation, qui produit des
signes sociaux nécessaires tels que les notes ou les
diplômes, doit être au service des acquis, pour aider à
les mesurer, pour leur donner visibilité, et pas le
contraire. »r
Rapport de l’IGEN « Les acquis des élèves, pierre de touche de la valeur de
l’école » (juillet 2005)
• Donner plus de sens à l'évaluation pour
l'élève et l'enseignant pour mieux évaluer
• Aller vers une pédagogie plus explicite
• Aller vers une pédagogie plus cohérente et
lisible en travaillant d'avantage avec ses
collègues
• Mieux évaluer c'est mieux communiquer et
adapter sa communication aux différents
destinataires
Mieux évaluer...
Faire de l'évaluation
un réel outil pour
l'apprentissage
Faire de l’évaluation un
réel outil pour
l’apprentissage
L'évaluation peut aider le professeur à mettre
au point une pédagogie diversifiée, à la fois
adaptée à chaque élève et plus efficace pour
tous
Elle interroge chaque enseignant dans sa
classe et l’oblige à questionner ses pratiques
et leur efficacité dans l’acquisition des
apprentissages.
Elle est aussi porteuse de valeurs :
compétition, sélection…ou réussite de tous ?
L’évaluation a donc bien une dimension
politique, qui concerne tous les citoyens....
Bibliographie
Sociologie de
l’évaluation scolaire
Sous ce titre, Pierre Merle,
professeur de sociologie à
l’IUFM de Bretagne a
produit en 1998 un “Que
sais-je” (n°3278)
C’est une lecture utile pour
tous...
60
Pierre Merle
Les Notes
Secret de fabrication
PUB 2007
Une réécriture de deux
livres plus anciens et de
travaux sur les bulletins
scolaires et les conseils de
classe.
L'évaluation, une menace ?
Fabrizio Butera, Céline Buchs, Céline
Darnon
PUF 2011
Annie Di Martino et Anne Marie Sanchez
Socle commun et compétences, pratiques pour le
collège
ESF 2012
Dominique Odry
Pour comprendre
l'évaluation
Sceren-CRDP Amiens
2008
30 mots pour
mieux définir
l'évaluation sous
ses différents
aspects
La constante
macabre
André ANTIBI
“La constante macabre
ou comment a t-on
découragé des
générations d’élèves ?”
Editions Maths’adore
2003
F.-M. Gerard
Evaluer des
compétences
Guide pratique
De Boeck 2008
Sociologie de
l’évaluation scolaire
Sous ce titre, Pierre Merle,
professeur de sociologie à
l’IUFM de Bretagne a
produit en 1998 un “Que
sais-je” (n°3278)
C’est une lecture utile pour
tous...
60
Pierre Merle
Les Notes
Secret de fabrication
PUB 2007
Une réécriture de deux
livres plus anciens et de
travaux sur les bulletins
scolaires et les conseils de
classe.
L'évaluation, une menace ?
Fabrizio Butera, Céline Buchs, Céline
Darnon
PUF 2011
Cahiers Pédagogiques
N° 568, L’évaluation pour apprendre
Avril 2021
Coordonné par Sylvie Grau et Isabel Pann
Gérard Scallon
L'évaluation des
apprentissages dans une
approche par compétences
De Boeck 2ème édition 2007
Cahiers Pédagogiques n°476
Travailler par compétences
Cahiers Pédagogiques
Hors série Numérique
Le socle commun, mais comment faire
?
"Évaluer à l'heure des compétences
Cahiers Pédagogiques
n°491 Octobre 2011
“Des tâches complexes pour
apprendre”
Cahiers Pédagogiques
n°510 Janvier 2014

Contenu connexe

Tendances

Présentation de thèse : modèle DISTICE
Présentation de thèse : modèle DISTICEPrésentation de thèse : modèle DISTICE
Présentation de thèse : modèle DISTICEaliasdem
 
M1 2013 apprendre & courants pédagos
M1 2013   apprendre & courants pédagos M1 2013   apprendre & courants pédagos
M1 2013 apprendre & courants pédagos Philippe Watrelot
 
Comment enseigner à l'Université?
Comment enseigner à l'Université?Comment enseigner à l'Université?
Comment enseigner à l'Université?
Université de Dschang
 
Le processus d'élaboration d'une stratégie
Le processus d'élaboration d'une stratégieLe processus d'élaboration d'une stratégie
Le processus d'élaboration d'une stratégie
Université de Dschang
 
Soutenance (thèse de doctorat de Aymen BAOUAB)
Soutenance (thèse de doctorat de Aymen BAOUAB) Soutenance (thèse de doctorat de Aymen BAOUAB)
Soutenance (thèse de doctorat de Aymen BAOUAB)
baouab
 
Les types et fonctions de l'évaluation
Les types et fonctions de l'évaluationLes types et fonctions de l'évaluation
Les types et fonctions de l'évaluation
Ostadxyz
 
Questionnaire sous spss
Questionnaire sous spssQuestionnaire sous spss
Questionnaire sous spss
Adad Med Chérif
 
Page de garde PFE
Page de garde PFEPage de garde PFE
Page de garde PFErimabf
 
Comparaisons modelesapprentissages
Comparaisons modelesapprentissagesComparaisons modelesapprentissages
Comparaisons modelesapprentissages
philip61
 
Transition ecologique
Transition ecologiqueTransition ecologique
Transition ecologique
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔
 
De l'analyse de la situation de formation à l'élaboration d'un syllabus
De l'analyse de la situation de formation à l'élaboration d'un syllabusDe l'analyse de la situation de formation à l'élaboration d'un syllabus
De l'analyse de la situation de formation à l'élaboration d'un syllabus
Université de Dschang
 
L’analyse de l’apprentissage (learning analytics): une revue de littérature
L’analyse de l’apprentissage (learning analytics): une revue de littératureL’analyse de l’apprentissage (learning analytics): une revue de littérature
L’analyse de l’apprentissage (learning analytics): une revue de littérature
Audrey Bistodeau, CPA, CA, MBA
 
La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
Centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé (CPASS)
 
Les barrages
Les barragesLes barrages
Les barrages
Benslimanemahmoud
 
LES APPROCHES PEDAGOGIQUES DE LA FORMATION DES ADULTES
LES APPROCHES PEDAGOGIQUES DE LA FORMATION DES ADULTESLES APPROCHES PEDAGOGIQUES DE LA FORMATION DES ADULTES
LES APPROCHES PEDAGOGIQUES DE LA FORMATION DES ADULTES
Reine DAGBO
 
Cour simulation ns2
Cour simulation ns2Cour simulation ns2
Cour simulation ns2Gilles Samba
 
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissageOrganiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissagedavidlahore
 
Numérique et éducation (décembre 2014)
Numérique et éducation (décembre 2014)Numérique et éducation (décembre 2014)
Numérique et éducation (décembre 2014)
Elie ALLOUCHE
 
La proposition d'un projet d'intelligence territoriale : " Un écovillage à l'...
La proposition d'un projet d'intelligence territoriale : " Un écovillage à l'...La proposition d'un projet d'intelligence territoriale : " Un écovillage à l'...
La proposition d'un projet d'intelligence territoriale : " Un écovillage à l'...
Mariem SELLAMI
 
Méthodes d’étude des représentations sociales - Grégory Lo Monaco
Méthodes d’étude des représentations sociales - Grégory Lo MonacoMéthodes d’étude des représentations sociales - Grégory Lo Monaco
Méthodes d’étude des représentations sociales - Grégory Lo Monaco
GCAF
 

Tendances (20)

Présentation de thèse : modèle DISTICE
Présentation de thèse : modèle DISTICEPrésentation de thèse : modèle DISTICE
Présentation de thèse : modèle DISTICE
 
M1 2013 apprendre & courants pédagos
M1 2013   apprendre & courants pédagos M1 2013   apprendre & courants pédagos
M1 2013 apprendre & courants pédagos
 
Comment enseigner à l'Université?
Comment enseigner à l'Université?Comment enseigner à l'Université?
Comment enseigner à l'Université?
 
Le processus d'élaboration d'une stratégie
Le processus d'élaboration d'une stratégieLe processus d'élaboration d'une stratégie
Le processus d'élaboration d'une stratégie
 
Soutenance (thèse de doctorat de Aymen BAOUAB)
Soutenance (thèse de doctorat de Aymen BAOUAB) Soutenance (thèse de doctorat de Aymen BAOUAB)
Soutenance (thèse de doctorat de Aymen BAOUAB)
 
Les types et fonctions de l'évaluation
Les types et fonctions de l'évaluationLes types et fonctions de l'évaluation
Les types et fonctions de l'évaluation
 
Questionnaire sous spss
Questionnaire sous spssQuestionnaire sous spss
Questionnaire sous spss
 
Page de garde PFE
Page de garde PFEPage de garde PFE
Page de garde PFE
 
Comparaisons modelesapprentissages
Comparaisons modelesapprentissagesComparaisons modelesapprentissages
Comparaisons modelesapprentissages
 
Transition ecologique
Transition ecologiqueTransition ecologique
Transition ecologique
 
De l'analyse de la situation de formation à l'élaboration d'un syllabus
De l'analyse de la situation de formation à l'élaboration d'un syllabusDe l'analyse de la situation de formation à l'élaboration d'un syllabus
De l'analyse de la situation de formation à l'élaboration d'un syllabus
 
L’analyse de l’apprentissage (learning analytics): une revue de littérature
L’analyse de l’apprentissage (learning analytics): une revue de littératureL’analyse de l’apprentissage (learning analytics): une revue de littérature
L’analyse de l’apprentissage (learning analytics): une revue de littérature
 
La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
La classe inversée : une approche novatrice pour former les cliniciens enseig...
 
Les barrages
Les barragesLes barrages
Les barrages
 
LES APPROCHES PEDAGOGIQUES DE LA FORMATION DES ADULTES
LES APPROCHES PEDAGOGIQUES DE LA FORMATION DES ADULTESLES APPROCHES PEDAGOGIQUES DE LA FORMATION DES ADULTES
LES APPROCHES PEDAGOGIQUES DE LA FORMATION DES ADULTES
 
Cour simulation ns2
Cour simulation ns2Cour simulation ns2
Cour simulation ns2
 
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissageOrganiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
 
Numérique et éducation (décembre 2014)
Numérique et éducation (décembre 2014)Numérique et éducation (décembre 2014)
Numérique et éducation (décembre 2014)
 
La proposition d'un projet d'intelligence territoriale : " Un écovillage à l'...
La proposition d'un projet d'intelligence territoriale : " Un écovillage à l'...La proposition d'un projet d'intelligence territoriale : " Un écovillage à l'...
La proposition d'un projet d'intelligence territoriale : " Un écovillage à l'...
 
Méthodes d’étude des représentations sociales - Grégory Lo Monaco
Méthodes d’étude des représentations sociales - Grégory Lo MonacoMéthodes d’étude des représentations sociales - Grégory Lo Monaco
Méthodes d’étude des représentations sociales - Grégory Lo Monaco
 

Similaire à Evaluation tronc commun mai 2021

Evaluationdoctorantsjuin2014 150614203430-lva1-app6891
Evaluationdoctorantsjuin2014 150614203430-lva1-app6891Evaluationdoctorantsjuin2014 150614203430-lva1-app6891
Evaluationdoctorantsjuin2014 150614203430-lva1-app6891
Elodie Gaultier
 
Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014 Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014
Philippe Watrelot
 
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1
Philippe Watrelot
 
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013
Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013 Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013 Philippe Watrelot
 
Évaluation doctorants decembre 2013
Évaluation doctorants decembre 2013Évaluation doctorants decembre 2013
Évaluation doctorants decembre 2013
Philippe Watrelot
 
Evaluer en ses savigny-vauréal-2014
Evaluer en ses   savigny-vauréal-2014Evaluer en ses   savigny-vauréal-2014
Evaluer en ses savigny-vauréal-2014
Philippe Watrelot
 
éValuation pstg mars 2014 séance 1
 éValuation pstg mars 2014  séance 1 éValuation pstg mars 2014  séance 1
éValuation pstg mars 2014 séance 1Philippe Watrelot
 
Ph w évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1
Ph w  évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1Ph w  évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1
Ph w évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1
Philippe Watrelot
 
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013
Philippe Watrelot
 
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013
Philippe Watrelot
 
Gd c2019 1 moi-enseigt
Gd c2019 1 moi-enseigtGd c2019 1 moi-enseigt
Gd c2019 1 moi-enseigt
Philippe Watrelot
 
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdfles-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
martin SEGAL
 
Langage et développement chez les enseignants des langues
Langage et développement chez les enseignants des languesLangage et développement chez les enseignants des langues
Langage et développement chez les enseignants des langues
Fabio Delano
 
Preparation d un conseil de classe
Preparation d un conseil de classePreparation d un conseil de classe
Preparation d un conseil de classe
proviseur-lcdg
 
Cours UE15 version 2016 INTELLIGIBILITE DES SITUATIONS D'ENSEIGNEMENT APPRENT...
Cours UE15 version 2016 INTELLIGIBILITE DES SITUATIONS D'ENSEIGNEMENT APPRENT...Cours UE15 version 2016 INTELLIGIBILITE DES SITUATIONS D'ENSEIGNEMENT APPRENT...
Cours UE15 version 2016 INTELLIGIBILITE DES SITUATIONS D'ENSEIGNEMENT APPRENT...
philip61
 
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFEGestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
philip61
 
Un focus sur les ePortfolios : usages pédagogiques de Mahara
Un focus sur les ePortfolios : usages pédagogiques de MaharaUn focus sur les ePortfolios : usages pédagogiques de Mahara
Un focus sur les ePortfolios : usages pédagogiques de Mahara
Dominique-Alain JAN
 
Module evaluation
Module evaluationModule evaluation
Module evaluation
DFIE Lyon
 
Formation PES aout 2013
Formation PES aout 2013Formation PES aout 2013
Formation PES aout 2013
philip61
 
Apel le parent correpondant - v2011
Apel   le parent correpondant - v2011Apel   le parent correpondant - v2011
Apel le parent correpondant - v2011
apel-saintjo-caen
 

Similaire à Evaluation tronc commun mai 2021 (20)

Evaluationdoctorantsjuin2014 150614203430-lva1-app6891
Evaluationdoctorantsjuin2014 150614203430-lva1-app6891Evaluationdoctorantsjuin2014 150614203430-lva1-app6891
Evaluationdoctorantsjuin2014 150614203430-lva1-app6891
 
Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014 Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014
 
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1
 
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013
Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013 Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013
 
Évaluation doctorants decembre 2013
Évaluation doctorants decembre 2013Évaluation doctorants decembre 2013
Évaluation doctorants decembre 2013
 
Evaluer en ses savigny-vauréal-2014
Evaluer en ses   savigny-vauréal-2014Evaluer en ses   savigny-vauréal-2014
Evaluer en ses savigny-vauréal-2014
 
éValuation pstg mars 2014 séance 1
 éValuation pstg mars 2014  séance 1 éValuation pstg mars 2014  séance 1
éValuation pstg mars 2014 séance 1
 
Ph w évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1
Ph w  évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1Ph w  évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1
Ph w évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1
 
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013
 
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013
 
Gd c2019 1 moi-enseigt
Gd c2019 1 moi-enseigtGd c2019 1 moi-enseigt
Gd c2019 1 moi-enseigt
 
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdfles-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
 
Langage et développement chez les enseignants des langues
Langage et développement chez les enseignants des languesLangage et développement chez les enseignants des langues
Langage et développement chez les enseignants des langues
 
Preparation d un conseil de classe
Preparation d un conseil de classePreparation d un conseil de classe
Preparation d un conseil de classe
 
Cours UE15 version 2016 INTELLIGIBILITE DES SITUATIONS D'ENSEIGNEMENT APPRENT...
Cours UE15 version 2016 INTELLIGIBILITE DES SITUATIONS D'ENSEIGNEMENT APPRENT...Cours UE15 version 2016 INTELLIGIBILITE DES SITUATIONS D'ENSEIGNEMENT APPRENT...
Cours UE15 version 2016 INTELLIGIBILITE DES SITUATIONS D'ENSEIGNEMENT APPRENT...
 
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFEGestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
 
Un focus sur les ePortfolios : usages pédagogiques de Mahara
Un focus sur les ePortfolios : usages pédagogiques de MaharaUn focus sur les ePortfolios : usages pédagogiques de Mahara
Un focus sur les ePortfolios : usages pédagogiques de Mahara
 
Module evaluation
Module evaluationModule evaluation
Module evaluation
 
Formation PES aout 2013
Formation PES aout 2013Formation PES aout 2013
Formation PES aout 2013
 
Apel le parent correpondant - v2011
Apel   le parent correpondant - v2011Apel   le parent correpondant - v2011
Apel le parent correpondant - v2011
 

Plus de Philippe Watrelot

Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distancePh w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
Philippe Watrelot
 
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Philippe Watrelot
 
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Philippe Watrelot
 
Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)
Philippe Watrelot
 
Ph w stage besancon (matinee) oct-18
Ph w  stage besancon (matinee) oct-18Ph w  stage besancon (matinee) oct-18
Ph w stage besancon (matinee) oct-18
Philippe Watrelot
 
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18
Philippe Watrelot
 
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Philippe Watrelot
 
Diapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeenneDiapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeenne
Philippe Watrelot
 
Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)
Philippe Watrelot
 
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Philippe Watrelot
 
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Philippe Watrelot
 
2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualite2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualite
Philippe Watrelot
 
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Philippe Watrelot
 
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
Philippe Watrelot
 
Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)
Philippe Watrelot
 
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Philippe Watrelot
 
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18
Philippe Watrelot
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 22017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
Philippe Watrelot
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 12017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
Philippe Watrelot
 
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
Philippe Watrelot
 

Plus de Philippe Watrelot (20)

Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distancePh w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
 
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
 
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
 
Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)
 
Ph w stage besancon (matinee) oct-18
Ph w  stage besancon (matinee) oct-18Ph w  stage besancon (matinee) oct-18
Ph w stage besancon (matinee) oct-18
 
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18
 
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
 
Diapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeenneDiapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeenne
 
Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)
 
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
 
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
 
2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualite2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualite
 
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
 
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
 
Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)
 
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
 
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 22017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 12017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
 
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
 

Dernier

Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
MelDjobo
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
sewawillis
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
Moukagni Evrard
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Yuma91
 

Dernier (12)

Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
 

Evaluation tronc commun mai 2021

  • 1. L’évaluation dans tous ses états ( séance I ) Représentations , pratiques, définitions, limites… Formation Tronc commun (Ph.Watrelot) 2020-2021
  • 2.
  • 3. Professeur de Sciences Économiques et Sociales (depuis 1981) Blogueur (depuis 2003) Vieux de la veille sur l’actualité éducative expert en rien, spécialiste en tout (ou l'inverse...) https://www.facebook.com/philippe.watrelot @phwatrelot http://philippe-watrelot.blogspot.fr http://fr.slideshare.net/PhilippeWatrelot/presentations Et militant pédagogique (ex-président du CRAP- Cahiers Pédagogiques)
  • 5. Article décrivant ma pratique des formations transversales sur l’évaluation à l’ESPÉ de Paris
  • 6.
  • 7. •Faire un état des lieux et des débats actuels •réfléchir sur les différentes dimensions de l'évaluation •donner des éléments sur les limites de la note
  • 8.
  • 9. L’évaluation (sommaire) • L’évaluation vue par les parents, les élèves, les enseignants... • Définitions et typologie de l’évaluation • Un peu d'histoire (et de géographie) de l’évaluation... • La notation et ses limites (docimologie) 2
  • 10. Représentations (état des lieux) • L'évaluation vue par les parents... • L'évaluation vue par les élèves... • ce que disent et font les profs...
  • 11.
  • 12. Paroles de Parents Un dossier de la Croix du 2 juin 2004 se faisait l’écho d’un sondage auprès de parents d’élèves
  • 13. Paroles de Parents Plus d'un tiers des parents (35%) reconnaît prononcer la phrase rituelle «Quelles notes as-tu eues ?»tous les jours
  • 15.
  • 16. L'Afev (Ass. Française des Étudiants pour la Ville) a fait réaliser en mars 2011 une étude par l'institut Audirep, par téléphone auprès d'un échantillon national de 1000 individus représentatifs de la population française âgés de 15 ans et plus.
  • 17.
  • 18. Paroles d’élèves Dans un livre paru en 2005 « L’élève humilié », Pierre Merle, sociologue, a demandé à de jeunes adultes de se remémorer un « exemple tiré de leur scolarité d’un droit non respecté » et où ils se sont sentis humiliés. Il est significatif de noter que ce qui arrive en tête ce sont les situations d’évaluation.
  • 19. Pierre Merle L’élève Humilié, L’école un espace de non-droit ? PUF 2004
  • 21. Paroles d'élèves Camille 2nde : « C'est bizarre, pour un même devoir de maths réalisé avec une copine, on a eu des notes différentes...» Grégoire, 1ere L : « La notation, c’est une échelle qui permet de se situer par rapport au reste de la classe. C’est un bon système. ». Charles, Tle S : « Pour entrer en prépa, ce sont les notes qui comptent alors qu’elles ne sont pas représentatives.» Bertille et Mélissa, 1ere L : « Les profs nous cataloguent et ensuite, ils nous mettent toujours les mêmes notes ». François, 1ere S : « Certains profs distribuent les notes à la tête du client. » Phosphore Avril 2006 pp. 10-19.
  • 22. « Très souvent, [j'ai eu des notes qui m'ont paru injustes]. Surtout en français, parce que les notes dans cette matière, c"est vraiment flou. Notre prof ne nous expliquait pas le barème et elle ne nous expliquait jamais notre note... donc, soit on avait le don d'écrire, soit non! Donc c"était un peu arbitraire les notes en français» (Claire, 16 ans, CPA maroquinerie)
  • 23. « [Des notes injustes, j'en ai eues] plein! J'en ai eues beaucoup en SVT et en maths aussi. Une fois, j'avais mis toutes les réponses par cœur ... on savait sur quoi on allait être interrogé et j'avais appris les leçons du livre et j'ai eu 11. Alors qu'une autre élève, elle avait tout juste aussi et elle a eu 14 ! Juste parce que le prof l'aimait mieux, elle...» (Simon, 18 ans, Bac scientifique)
  • 24. « C'est utile les notes mais ça dépend. Je trouve que ça veut dire tout et rien en même temps. Cela dépend du professeur, de la matière, de comment l'élève était psychologiquement au moment du contrôle etc. .. donc ça dépend de plein de choses les notes» (Laurène, 21 ans, 1ère année de DUT Services Réseaux et Communications)
  • 25. Ce que disent et font les profs... Témoignages extraits de Le monde de l’éducation Février 2006 “Que valent les notes”
  • 26. Ce que disent et font les profs... “Je sais que je note un peu sec. Je vois bien en conseil de classe. Et pourtant j’ai l’impression de surnoter. Je mets des 13 et des 14 à des devoirs qui ne le valent pas, parce que je suis bien conscient que le jour du bac, si les élèves produisaient un devoir de ce niveau, ils auraient effectivement un 13 ou un 14. Et puis, je surnote aussi pour encourager les élèves qui travaillent. Tout en conservant une certain degré d’exigences en me refusant de tomber dans la complaisance. Mais je reste convaincu qu’au fond ces copies valent moins. En fait, je surnote parce que le système incite à cela.” Jacques Vassevière, professeur de lettres Le monde de l’éducation Février 2006
  • 27. Ce que disent et font les profs... “Ma notation a évolué avec le temps. Je notais plus durement à mes débuts. Aujourd’hui, je fais d’avantage attention à la présence de la personne dans une copie. Outre l’appréciation liée au niveau du devoir rendu, je tente de répondre par la notation finale à ce que je devine de l’élève dans un exercice. Car, lorsqu’un élève présente une copie, il présente un peu son esprit. Du coup, il me paraît difficile d’être sévère, de sabrer un élève dont j’évalue la façon d’être. C’est pour cette raison que je ne mets jamais 4/20.” Manuel Dieudonné, professeur de philosophie Le monde de l’éducation Février 2006
  • 28. Ce que disent et font les profs... On dispose de quelques enquêtes sur les pratiques d’évaluation des enseignants. On peut citer une enquête de la DEP « Les pratiques d’évaluation des enseignants au collège » et paru en 2004 qui offre l’avantage de s’appuyer sur un travail important d’enquête statistique auprès de 3561 enseignants dans 597 collèges. Des entretiens qualitatifs ont complété cette étude.
  • 29. Ce que disent et font les profs...
  • 30. Ce que disent et font les profs... Si l’on s’en tient à la synthèse de cette étude... à 95 %, les enseignants du collège considèrent que l'évaluation fait partie du processus d'apprentissage de l'élève. Le souci des enseignants, massivement partagé dans toutes les disciplines est ... ... de veiller à la qualité des consignes qui accompagnent les évaluations (95 % d'entre eux), ...de diversifier leurs pratiques évaluatives en faisant varier les exercices (89 %) et en proposant des tâches de difficulté variable (82 %)
  • 31. Le temps... La moitié des enseignants considère que le temps pris par l'évaluation est d'une façon générale acceptable. Le temps moyen estimé pour la préparation et la correction d'une évaluation - effectuée dans la semaine précédant la réponse au questionnaire - s'élèverait à 2h45 environ. 1/3 des enseignants y passent 2 heures au plus, 1/3 entre 2 heures et 3 heures et 1/3 plus de 3 heures. Une activité chronophage : pour quelle efficacité?
  • 32. Tout seul... Les trois quarts des enseignants indiquent fixer eux-mêmes le calendrier des évaluations au rythme de leur progression 90 % des enseignants interrogés déclarent élaborer seuls leurs évaluations Un travail solitaire
  • 33. Vie et mort de l'interro surprise... Dans presque toutes les disciplines (à l'exception des arts plastiques et de l'éducation musicale), la majorité des professeurs (entre 90 et 95 % d'entre eux) déclare annoncer à l'avance (toujours et souvent) les évaluations à leurs élèves Plus de 80 % d'entre eux, déclarent faire connaître aux élèves leurs attentes en termes de connaissances à mobiliser et de compétences à mettre en oeuvre et à communiquer, dans les mêmes proportions, le barème de notation.
  • 34. Ce que disent et font les profs... Les derniers Dossiers Evaluations et Statistiques (MEN) d'octobre 2009 sont consacrés au thème : Enseigner en collège et lycée en 2008. On y trouvera les résultats d'une enquête réalisée en 2008 auprès de 1200 enseignants.
  • 35. Une activité un peu moins solitaire
  • 36.
  • 37.
  • 38.
  • 41. Les fonctions de l'évaluation Enquête réalisée en 2008 auprès de 1200 enseignants de lycée et collège
  • 42.
  • 43. Rapport IGEN Juillet 2013 porte sur l’évaluation au primaire et au collège
  • 44.
  • 45. Les principaux éléments du rapport • Développement de l’évaluation en acquis/non acquis • recul de la note chiffrée mais avec des résistances • Grande variété des pratiques d’évaluation (le rapport parle de manque d’unité et de cohérence) • Manque de lisibilité auprès des parents et des élèves Les démarches sont peu cohérentes, les pratiques d’évaluation le plus souvent individuelles et donc très hétérogènes. “Les démarches sont peu cohérentes, les pratiques d’évaluation le plus souvent individuelles et donc très hétérogènes”
  • 46. L’absence de différenciation entre évaluation formative et sommative est récurrente. Le mélange des deux empêchent les enseignants de connaître le niveau des acquis des élèves et donnent aux élèves le sentiment d’être en contrôle permanent, ce qui engendre une forme de « stress » pour certains.Tout ceci est renforcé par la place très réduite des formes d’évaluation reçues positivement par l’élève (notamment l’auto-évaluation).
  • 47. Recommandations… • Repenser un véritable cadrage national de l’évaluation • bien distinguer une évaluation pour apprendre et une évaluation de ce qui est acquis • Différencier les attendus des exigibles • Mettre en place un pilotage local efficient • Faire évoluer les missions des professeurs Les démarches sont peu cohérentes, les pratiques d’évaluation le plus souvent individuelles et donc très hétérogènes. Des auteurs du rapport…
  • 49.
  • 50.
  • 51.
  • 52.
  • 54. réputé dont les clients exigeraient d'être informés de manière continue de la manière dont progresse la préparation du plat qu'ils ont commandé. Du coup, la moitié du temps de travail des cuisiniers consisterait à informer les clients, au détriment de la qualité de la cuisine… Absurde ? Oui. Mais c'est ainsi que fonctionne l'école. Une institution qui passe plus de temps à dire ce que savent les élèves qu'à les faire progresser. Pire, une institution qui s'habitue à ne savoir des élèves que ce qu'il faut en dire à leurs parents. Comme une médecine dont le principal objectif serait de produire des bulletins de santé. » Philippe Perrenoud "L'évaluation des élèves, outil de pilotage ou pare angoisse ?» 2005
  • 55. Un pays obsédé par la note…
  • 56.
  • 57. Questions pour un... De quand date la création du baccalauréat ? De quand date la note chiffrée ? 1808 1890
  • 58. le Bac... décret du 17 mars 1808 21 bacheliers en 1808 (1ère femme en 1861) Pas de système de notation Des boules blanches et noires pour exprimer l'avis des professeurs
  • 59. De quand datent les notes? Pendant la 1ère moitié du XIXe siècle, il n'y a donc pas de note au Baccalauréat... Bac = entretien oral (reçu ou non reçu...) basé sur le principe jésuite de l'émulation (individuelle et collective) 2ème moitié du XIXe : C'est la nécessité d'un classement liée au développement des concours qui aboutit au développement de la notation sur 20. En 1890, il était établi par un arrêté du 5 juin que « dans les compositions, chaque copie aura sa note chiffrée de 0 à 20 »
  • 60. Merle Pierre, « L’école française et l’invention de la note. Un éclairage historique sur les polémiques contemporaines », Revue française de pédagogie, 4/2015 (n° Instaurée en 1852 [à Polytechnique], l’évaluation par une échelle de notation sur 20 à laquelle s’ajoutent des coefficients selon la discipline ne sera jamais remise en cause. De 1794 à 1852, plus d’un demi- siècle a été nécessaire pour élaborer des règles d’évaluation à l’École polytechnique désormais intériorisées sur le mode de l’évidence alors même qu’elles manifestent la maîtrise d’une réelle technologie de la mesure des compétences scolaires. Pour préparer leurs élèves, les professeurs des classes préparatoires scientifiques vont progressivement recourir à partir des années 1850 à la notation sur 20. Cette diffusion des règles d’évaluation du concours vers les classes préparatoires a une origine fonctionnelle : « l’enseignement donné dans les [classes] préparatoires est
  • 61. Petite histoire de l'évaluation • Le classement précède la note • le système d'évaluation français est construit pour sélectionner et pour créer de l'émulation • "La France est un pays de concours" (Claude Lelièvre)
  • 62. Alain Peyrefitte et Edgar Faure 68 et après… Le colloque d'Amiens en mars 1968 (donc avant mai !) propose de supprimer les notes chiffrées pour “lutter contre un système élitiste”. Cette réforme est appuyée par Alain Peyrefitte. En 1969, la circulaire du 6 janvier évoque la relativité de la note et l'illusion de sa précision « les études docimologiques dont l'origine est antérieure à 1930 et qui se sont multipliés dans les 20 dernières années ne laissent aucun doute sur le caractère illusoire d'un tel raffinement dans la précision de la note et du classement obtenu » Le ministre de l'Éducation nationale de l'époque Edgar Faure décrète dans cette circulaire que « la notation chiffrée peut être abandonnée sans regrets ». C'est le 9 juillet 1971 (circulaire 71-228) que les notes sur 20 sont à nouveau prônées dans les classes qui comportent un examen (3ème, terminale).
  • 63. Le ministre de l'Éducation nationale de l'époque Edgar Faure décrète dans cette circulaire que « la notation chiffrée peut être abandonnée sans regrets ». Les années 70 "Une échelle convenue d'appréciation, libérée d'une minutie excessive, sera moins prétentieuse. En indiquant la zone dans laquelle l'élève se situe, on cerne déjà la réalité d'assez près, on évite de multiplier systématiquement des différences qui ne seraient pas confirmées par d'autres correcteurs, ni par le même correcteur à une autre époque."
  • 64. C'est le 9 juillet 1971 (circulaire 71-228) que les notes sur 20 sont à nouveau prônées dans les classes qui comportent un examen (3ème, terminale). Passage à une notation par lettres (A, B, C, D, E,...). C'est en juillet 1971 dans un arrêté que les notes sur 20 sont à nouveau prônées dans les classes qui comportent un examen (3ème, terminale). Mais disparition du classement... Depuis...
  • 65.
  • 68. L’évaluation (selon Charles Hadji) Evaluer revient à mesurer l’acceptabilité d’une réalité donnée (individu, institution, situation, politique,…) par référence à des attentes déterminées en vue d’en dire la valeur Du point de vue de la conduite des actions, l’évaluation est une nécessité. Pour atteindre un but, il est nécessaire de se situer par rapport à lui.
  • 69. Évaluation ≠ notation Mesurer les progrès, repérer les difficultés d’apprentissage, l’acquisition de compétences,… peut se traduire autrement que par une note (chiffrée). La note sur dix à l’école et sur vingt au lycée, qui nous est si familière, est en fait une spécialité bien française...
  • 70. Évaluation ≠ contrôle Contrôle : Référent stable, procédure finie Évaluation : ajustement, processus continu Le contrôle final n'est qu'un des aspects de l'évaluation.
  • 71. Évaluation / jugement L'évaluation comporte une dimension importante de jugement (référence à une norme et à des critères) Mais on ne peut réduire l'évaluation à cette seule dimension. Évaluer est aussi une régulation. « La note est un arrangement » Pierre Merle
  • 72. Définition de J-M. DE KETELE •Évaluer signifie... • recueillir un ensemble d’informations suffisamment pertinentes, valides et fiables • et examiner le degré d’adéquation entre cet ensemble d’informations et un ensemble de critères adéquats aux objectifs fixés au départ ou ajustés en cours de route, • en vue de prendre une décision.
  • 73. Dominique Odry Pour comprendre l'évaluation Sceren-CRDP Amiens 2008 30 mots pour mieux définir l'évaluation sous ses différents aspects
  • 74. 3 formes d'évaluation Evaluation formative (ou formatrice) Evaluation Sommative (quelquefois certificative) (B.Bloom 1971) Evaluation diagnostique (ou pronostique)
  • 75. Quand évaluer ? Avant la formation Évaluation diagnostique orienter l’action Pendant la formation Évaluation formative réguler les apprentissages Après la formation Evaluation sommative Vérifier certifier 38
  • 76. Finalités de l'évaluation Évaluation normative Évaluation critériée (Référence aux autres) (Référence à des critères de performance)
  • 77. D'autres adjectifs Une évaluation est dite normative quand elle réfère la performance d'un apprenant aux performances des autres apprenants. Une évaluation est dite critériée quand on ne compare pas l'apprenant aux autres mais qu'on détermine par la référence à des critères, si, ayant atteint les objectifs, il est en mesure de passer aux apprentissages ultérieurs. On dit qu’elle est certificative quand elle se traduit par la délivrance d’un diplôme.
  • 78. Programme Objectifs de contenu Objectifs de compétences Pré-requis Représentations Évaluation diagnostique Stratégie pédagogique - Déterminer les objectifs - Structurer les objectifs dans une progression - Choix des supports et des outils - Choix des activités - Choix des modalités de travail (dispositifs) - Remédiation Évaluation formative Évaluation Sommative
  • 79. Chez nos voisins... Suède : la notation définit quatre niveaux (insuffisant, passable, bien, très bien) = 4 points Grande Bretagne : huit niveaux du meilleur au pire (A*, A, B, C D, E,F et G) Italie : la notation va de 0 à 10, les résultats négatifs allant de 0 à 5 et les résultats positifs de 6 à 10 Allemagne : l’échelle est construite sur six niveaux (6 points) très bien, satisfaisant, moyen ou passable, insuffisant, très insuffisant Claude Guillon “Les évaluations scolaires” CRDP Franche-Comté, Hachette, 2004 31
  • 80. En Finlande Jusqu’à 9 ans les élèves ne sont absolument pas notés. Ce n’est qu’à cet âge qu’ils sont évalués pour la première fois, de façon non chiffrée. Puis plus rien de nouveau jusqu’à 11 ans. Toutefois, des bulletins sont envoyés deux fois (à Noël et en mai). Les notes chiffrées n’apparaissent que la 6ème année quand les enfants atteignent l’âge de 13 ans. Les notes vont de 4 à 10
  • 81. En Finlande Au lycée la même échelle de 4 à 9 est conservée. En revanche le rythme des évaluations est beaucoup plus soutenu: chaque session de 6 semaines se conclut par une semaine pendant laquelle les élèves subissent des tests chaque jour de 9h à 12h. Les élèves doivent valider les deux tiers des cours dans chaque discipline suivie. Ils sont néanmoins encouragés à redoubler un cours non validé. Autre alternative : passer un examen de repêchage (« resist exam ») le deuxième mercredi suivant la fin d’une période Source : Paul Robert La Finlande un modèle éducatif pour la France ? ESF 2008
  • 82. Belgique, Suisse, Québec Belgique : rédéfinition des programmes par compétences à partir de 1997. Socles de compétences avec des référentiels à 14 ans et à 18 ans. Suisse : travail par cycles et par compétences mais en 2006 une “votation” a rétabli les notes dans le canton de Genève Québec : travail par cycles et par compétences mais rétablissement des notes en 2006 pour le secondaire.
  • 83. En finir avec le mythe de l'objectivité de la note
  • 84. • « Pour prédire la note d’un candidat à un examen, il vaut mieux connaître son examinateur que le candidat lui-même » Henri Piéron (1963)
  • 85.
  • 86. La note est-elle fiable ? La docimologie est la science des examens et de la notation et plus précisément l’étude statistique des notes attribuées lors de la correction de copies. De nombreux travaux ont permis de mettre en évidence un ensemble d’effets contribuant à biaiser la volonté d’”objectivité” de la notation professorale... 54
  • 87. La note est-elle fiable ? Premiers travaux en 1936. La commission française de l’enquête Carnegie (Laugier & Weinberg) dans une expérience de multicorrection pointe l’extrême difficulté d’une correction “objective” On y relève des écarts très importants dans la notation quelle que soit la discipline. 55
  • 88. Les résultats montrèrent une forte dispersion des notes attribuées à chaque copie par les correcteurs. Aucune copie ne reçut deux fois la même note. L'écart maximum des notes dépassa les prévisions. Une copie de français fut notée entre 3 et 16 ; En philosophie et en latin l'écart maximum était de 12 points. Les mathématiques et la physique, réputées pour des sciences exactes, ne furent pas épargnées : l'écart maximum était respectivement de 9 et 8 points. Enquête Laugier-Weinberg 1936
  • 89. Laugier et Weinberg (1934) • 6 matières (français, latin, anglais, maths, philosophie, physique) • 100 vraies copies tirées au sort pour chaque matière (même académie ; même session) • Corrigées 6 fois (Bac + 5 correcteurs)
  • 90. La “note vraie” La multi-correction est-elle la solution ? Pour obtenir la “note vraie” (c’est-à-dire la moyenne des notes ne variant plus même avec des notes supplémentaires), il aurait fallu 128 correcteurs en philosophie, 78 en Français, 16 en physique, 13 en mathématiques, etc.
  • 91. La “Note vraie”… J.-J. Bonniol en 1976 a repris l’expérience et montré qu’il faudrait 78 correcteurs en mathématiques et 762 en philosophie pour neutraliser les erreurs de calcul en augmentant le nombre de correcteurs pour améliorer l’objectivité de la notation.
  • 92. D’autres expériences… • On est allé plus loin en faisant corriger la même copie à la même personne mais avec un intervalle de temps plus ou moins important • Par exemple : un professeur de physiologie de la Faculté des Sciences accepta 37 copies -dactylographiées et anonymes - qu'il avait corrigées trois ans et demi auparavant. Dans 7 cas seulement, il remit la même note au même devoir. Dans les 30 autres cas, il y eut des divergences
  • 93. L’avis de Paulette On demanda à une bachelière, Paulette, intelligente mais ignorant tout de la question traitée, de noter à son tour ces compositions de physiologie, après les avoir lues une fois pour se faire une idée du sujet. Ses notes eurent une corrélation de 0,51 avec celles attribuées par les professeurs compétents. La bachelière ne se trouvait pas plus en désaccord avec les spécialistes que ceux-ci entre eux". (in Science et Vie, 1968, n° 610).
  • 94. Les évaluateurs sont influencés par plusieurs facteurs Effet de l'ordre de correction : Devant un nouveau travail ou un nouveau candidat à évaluer, on se laisser influencer par la qualité du candidat précédent. Un travail moyen paraîtra bon s'il suit un travail médiocre. Effet de fatigue ou d'ennui : peut engendrer laxisme ou sur-sévérité
  • 95. Effets de contraste Bonniol (1965) 26 copies de niveau homogène (versions anglaises de niveau terminale) 2 groupes de 9 correcteurs Variable = ordre de correction Ordre direct (12–>6) Ordre inverse (26–>1)
  • 96. • Interprétés en termes d’instabilité de l’échelle de correction • Copies corrigées en comparaison à un « modèle interne » • Evaluation normative plutôt que criteriée Effets de contraste
  • 97. Les évaluateurs sont influencés par plusieurs facteurs... Effet de stéréotypie : Le professeur maintient un jugement immuable sur la performance d'un élève, quelles que soient ses variations effectives.
  • 98. Les évaluateurs sont influencés par plusieurs facteurs... Effet de halo : Le professeur, influencé par des... - caractéristiques de présentation (soin, écriture, orthographe) ou des - caractéristiques liées à l'élève (origine sociale, sexe)... ...surestime ou sous-estime la note.
  • 99. • Dans 18 classes d'une école primaire américaine, 20 % des élèves choisis rigoureusement au hasard, furent signalés à leurs professeurs comme ayant eu des résultats particulièrement brillants à un test non verbal d'intelligence générale, permettant prétendument de prédire leur épanouissement intellectuel. Les enfants ne savaient rien, seuls les professeurs étaient au courant. Au bout d'une année, ces enfants avaient réellement un gain de quotient intellectuel franchement supérieur, en moyenne, à ceux du groupe de contrôle". (in Atome n° 242 article de H. Pequinot,). Effet de halo
  • 100. Noizet (1975) • 12 copies d’anglais de niveau contrasté • 12 correcteurs • 2 mois plus tard, on demande aux mêmes correcteurs de corriger 6 nouvelles copies (de niveau réel moyen), sur lesquelles on fait figurer une note fictive (11,86 vs. 9,84) Les copies présentées avec une note basse obtiennent en moyenne 2 points de moins que les copies présentées avec une note élevée Effets d’attente ou de halo
  • 101. • Lien étroit avec l’effet Pygmalion (Rosenthal et Jacobson 1968) • Attentes fondées sur une foule de facteurs: performances antérieures, patronyme, âge, genre, CSP des parents, attractivité physique… • Interprétés dans le cadre de la théorie de la dissonance cognitive de Festinger (1957) Effets d’attente ou de halo
  • 102. Un dernier biais... le plus important ?
  • 103. La loi de Posthumus (1947) Un enseignant tend à ajuster le niveau de son enseignement et ses appréciations des performances des élèves de façon à conserver d'année en année, approximativement la même distribution (gaussienne) de notes. Ce concept a été repris dernièrement par André Antibi sous le nom de “constante macabre”. 62
  • 104. 5 correcteurs => 100 copies 4 autres correcteurs => redistribution de 15 copies « bonnes » Un effet qui se reproduit...
  • 105. La constante macabre André ANTIBI “La constante macabre ou comment a t-on découragé des générations d’élèves ?” Editions Maths’adore 2003
  • 107. L'évaluation a plusieurs sens et plusieurs dimensions...
  • 108. Les dimensions de la note... • Un moyen de communication... • Une manifestation de l’autorité (du pouvoir ?)... • L’expression d’un système de valeurs personnel • un “arrangement” • Une norme sociale propre à un groupe
  • 109. Évaluation Logique du classement (Sélection, certification) (question de l'objectivité de la mesure) Logique de la régulation ouvrir "la boîte noire" (comprendre le processus d'apprentissage pour mieux aider à
  • 110. L’évaluation est une pratique sociale et donc soumise à des normes (culture d'établissement, de la discipline, de la génération,...) et sous- tendue par des valeurs. L’évaluation renvoie donc chacun à sa propre conception de la justice et à ses représentations du travail, du niveau, des apprentissages, du pouvoir, … C’est aussi ce qui la rend si difficile à faire évoluer car elle s’appuie sur notre propre échelle
  • 111. Notation = arrangement en finir avec le mythe de l’objectivité de la note.
  • 112. Une pratique chronophage et qui peut être vidée de son sens. "Évaluationnite" ou taylorisme pédagogique... Le contrôle occupe une large part du temps d’enseignement : il en reste d’autant moins pour penser au changement. Les élèves, les étudiants travaillent pour la note, la moyenne ou la promotion, ce qui développe un "rapport utilitariste au savoir" avec toutes les dérives possibles...
  • 113. Noter pour se dispenser d'évaluer les acquis ? « Mais il est bon de rappeler que l’évaluation, qui est une évaluation de la partie, ne doit pas faire oublier le tout, le long chemin de culture où l’école a la responsabilité de conduire chaque personne à un moment de sa vie ; que l’évaluation, qui produit des signes sociaux nécessaires tels que les notes ou les diplômes, doit être au service des acquis, pour aider à les mesurer, pour leur donner visibilité, et pas le contraire. »r Rapport de l’IGEN « Les acquis des élèves, pierre de touche de la valeur de l’école » (juillet 2005)
  • 114. • Donner plus de sens à l'évaluation pour l'élève et l'enseignant pour mieux évaluer • Aller vers une pédagogie plus explicite • Aller vers une pédagogie plus cohérente et lisible en travaillant d'avantage avec ses collègues • Mieux évaluer c'est mieux communiquer et adapter sa communication aux différents destinataires Mieux évaluer...
  • 115. Faire de l'évaluation un réel outil pour l'apprentissage
  • 116. Faire de l’évaluation un réel outil pour l’apprentissage L'évaluation peut aider le professeur à mettre au point une pédagogie diversifiée, à la fois adaptée à chaque élève et plus efficace pour tous Elle interroge chaque enseignant dans sa classe et l’oblige à questionner ses pratiques et leur efficacité dans l’acquisition des apprentissages. Elle est aussi porteuse de valeurs : compétition, sélection…ou réussite de tous ? L’évaluation a donc bien une dimension politique, qui concerne tous les citoyens....
  • 117.
  • 119. Sociologie de l’évaluation scolaire Sous ce titre, Pierre Merle, professeur de sociologie à l’IUFM de Bretagne a produit en 1998 un “Que sais-je” (n°3278) C’est une lecture utile pour tous... 60
  • 120. Pierre Merle Les Notes Secret de fabrication PUB 2007 Une réécriture de deux livres plus anciens et de travaux sur les bulletins scolaires et les conseils de classe.
  • 121. L'évaluation, une menace ? Fabrizio Butera, Céline Buchs, Céline Darnon PUF 2011
  • 122. Annie Di Martino et Anne Marie Sanchez Socle commun et compétences, pratiques pour le collège ESF 2012
  • 123. Dominique Odry Pour comprendre l'évaluation Sceren-CRDP Amiens 2008 30 mots pour mieux définir l'évaluation sous ses différents aspects
  • 124. La constante macabre André ANTIBI “La constante macabre ou comment a t-on découragé des générations d’élèves ?” Editions Maths’adore 2003
  • 126. Sociologie de l’évaluation scolaire Sous ce titre, Pierre Merle, professeur de sociologie à l’IUFM de Bretagne a produit en 1998 un “Que sais-je” (n°3278) C’est une lecture utile pour tous... 60
  • 127. Pierre Merle Les Notes Secret de fabrication PUB 2007 Une réécriture de deux livres plus anciens et de travaux sur les bulletins scolaires et les conseils de classe.
  • 128. L'évaluation, une menace ? Fabrizio Butera, Céline Buchs, Céline Darnon PUF 2011
  • 129. Cahiers Pédagogiques N° 568, L’évaluation pour apprendre Avril 2021 Coordonné par Sylvie Grau et Isabel Pann
  • 130. Gérard Scallon L'évaluation des apprentissages dans une approche par compétences De Boeck 2ème édition 2007
  • 131. Cahiers Pédagogiques n°476 Travailler par compétences Cahiers Pédagogiques Hors série Numérique Le socle commun, mais comment faire ?
  • 132. "Évaluer à l'heure des compétences Cahiers Pédagogiques n°491 Octobre 2011
  • 133. “Des tâches complexes pour apprendre” Cahiers Pédagogiques n°510 Janvier 2014