SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  3
Télécharger pour lire hors ligne
Les traumatismes Abdominaux
Introduction :
Le TA intéresse la région située entre le diaphragme et le plancher pelvien
On distingue les T ouvert : 30% des cas par agent vulnérant ou les armes blanches ou un
empalement.
Les T fermés :………de ……… : Les AVP, accidents de sports, chute d’un lieu élevé
Le diagnostic des lésions abdominales soit être fait rapidement malgré l’existence d’autres
lésions.
Ce TA peut être isolé, mais il est fréquemment associé a un polytraumatisme (crânien,
thoracique…)
Le mécanisme peut être direct par écrasement ou bien compression de l’abdomen ou par
décélération brutale avec lésion des lésions vasculaires, désinsertion ou dissection qui peut
être grave
Il peut exister des lésions abdominales lors d’une propagation d’une bombe (effet blast)
Examen local :
Le Dc clinique de l’atteinte viscérale est difficile à la phase précoce surtout chez un
polytraumatisme
Interrogatoire (s’il est conscient) :-les circonstances de l’accident
-le type, le siège et l’horaire de l’accident
L’existence de vomissement, syncope passagère
Inspection :
Des hématomes, ecchymoses
Palpation :
Douleur –défense ou contracture-hématome péri-rénal-
TR : permet d’explorer le point le plus déclive, peut être douloureux et /ou comblé
Examen des urines pratiqué a la recherche d’une hématurie témoin d’une contusion rénale
ou lésion vésicale.
Examen général :
Pouls, TA température, pâleur, agitation, sueur, tendance d’une syncopale
Examen clinique initial :
Est capital pour établir la gravité, il doit être complet
Conduite à tenir :
Prise en charge initiale importante : voie veineuse initiale, pouls , TA et l’évolution dans le
temps ====cette situation permet de distinguer 2 cas selon que l’état hémodynamique est
stable ou pas
Hémodynamique instable===hémorragie importante ===laparotomie permettre de
découvrir complètement les lésions abdominales.
Le plus souvent le blessé est en état hémodynamique stable sous réanimation et l’évolution
peut se faire vers la disparition des symptômes soit vers des complications : hémorragie
intense ou perforation viscérale.
Ceux sont des examens cliniques répétés joint aux données de l’imagerie qui décideront de
l’attitude thérapeutique.
Biologie :
F.N.S, groupage ; hémostase, urée
Imagerie :
Télé thorax : (pneumothorax, hémothorax)
Radio du bassin : fracture potentiellement hémorragique) et faisant suspecter un trauma
urétral qui contre indique le sondage vésical
ASP : (recherche des perforations) : peu d’intérêt à la recherche d’un pneumopéritoine
Echographie abdominale : facile, non invasif peut se faire au lit du malade, systémique a la
recherche d’un épanchement péritonéal
Intérêt majeur en cas d’instabilité hémodynamique.
Inconvénients : les lésions des organes creux sont rarement détecter, permet une
surveillance de l’hémopéritoine, examen radiologue dépendant
Scanner ; du corps entiers il permet de faire un bilan précis, rapide, objectif et complet.
Sa réalisation ne doit pas retarder un TrT urgent, il se fait chez un patient stable, avec
surveillance d’un Mdc
IL détecte avec précision un pneumopéritoine
Exploration des gros VX (aorte, veines caves, sus hépatique...)
Retro péritoine : rein, psoas, bassin
Artériographie : demandé en cas d’instabilité hémodynamique persistante
A la fois diagnostique et thérapeutique/
IRM : s’impose comme méthode de choix dans les lésions diaphragmatique traumatique,
permet de visualiser directement le diaphragme et don contenu.
Cœlioscopie : méthode de choix
Ponction lavage du péritoine : PLP : sous anesthésie locale : 1/3sup de la ligne joignant
l’ombilic au pubis, après sondage viscéral
On introduit un cathéter dirigé vers la cavité pelvienne, on introduit 1L de sérum physiol et
qu’on va le recueillir en suite par siphonage
Résultat :
Si le liquide qu’on recueille est clair : PLP (-) : pas d’hémorragie
Rouge : hémopéritoine
Rose====laboratoire==sup a 100000== hémorragie
Il me reste 2 lignes, désolé

Contenu connexe

Tendances

Chirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoireChirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoireAntoine Thicoïpé
 
Urgences et chirurgie digestive
Urgences et chirurgie digestiveUrgences et chirurgie digestive
Urgences et chirurgie digestiveAntoine Thicoïpé
 
Cancers vads ide 3ieme année
Cancers vads ide 3ieme annéeCancers vads ide 3ieme année
Cancers vads ide 3ieme année83SCOTCH
 
Principes chirurgie mici endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéaux
Principes chirurgie mici   endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéauxPrincipes chirurgie mici   endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéaux
Principes chirurgie mici endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéauxAntoine Thicoïpé
 
Cto Dr Simon Elhadad
Cto Dr Simon ElhadadCto Dr Simon Elhadad
Cto Dr Simon ElhadadHervé Faltot
 
Tavi entre nos mains
Tavi entre nos mainsTavi entre nos mains
Tavi entre nos mainsHervé Faltot
 
Angioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaireAngioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaireHervé Faltot
 
Cancers thyroïde cours IFSI 3ieme année
Cancers thyroïde cours IFSI 3ieme annéeCancers thyroïde cours IFSI 3ieme année
Cancers thyroïde cours IFSI 3ieme année83SCOTCH
 
Maladie thrombo embolique en orthopedie
Maladie thrombo embolique en orthopedieMaladie thrombo embolique en orthopedie
Maladie thrombo embolique en orthopedieslimanirabie
 
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinaires
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinairesConduite de l’expertise des sequelles genito urinaires
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinairesDAVODY André-Philippe
 
La tvp des mi
La tvp des miLa tvp des mi
La tvp des misguif
 
Cas cliniques tumeurs du rein
Cas cliniques   tumeurs du reinCas cliniques   tumeurs du rein
Cas cliniques tumeurs du reinimma-dr
 

Tendances (20)

Chirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoireChirurgie digestive : gestion peri opératoire
Chirurgie digestive : gestion peri opératoire
 
Urgences chirurgie digestive
Urgences chirurgie digestiveUrgences chirurgie digestive
Urgences chirurgie digestive
 
Urgences et chirurgie digestive
Urgences et chirurgie digestiveUrgences et chirurgie digestive
Urgences et chirurgie digestive
 
Cancers vads ide 3ieme année
Cancers vads ide 3ieme annéeCancers vads ide 3ieme année
Cancers vads ide 3ieme année
 
Cvc protocole pptx
Cvc protocole pptxCvc protocole pptx
Cvc protocole pptx
 
Principes chirurgie mici endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéaux
Principes chirurgie mici   endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéauxPrincipes chirurgie mici   endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéaux
Principes chirurgie mici endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéaux
 
Cto Dr Simon Elhadad
Cto Dr Simon ElhadadCto Dr Simon Elhadad
Cto Dr Simon Elhadad
 
Tavi entre nos mains
Tavi entre nos mainsTavi entre nos mains
Tavi entre nos mains
 
Angioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaireAngioplastie pulmonaire
Angioplastie pulmonaire
 
Ph douek syndrome aortique aigu jfim hanoi 2015
Ph douek syndrome aortique aigu jfim hanoi 2015Ph douek syndrome aortique aigu jfim hanoi 2015
Ph douek syndrome aortique aigu jfim hanoi 2015
 
P7
P7P7
P7
 
Afssaps mtev
Afssaps mtevAfssaps mtev
Afssaps mtev
 
Cancers thyroïde cours IFSI 3ieme année
Cancers thyroïde cours IFSI 3ieme annéeCancers thyroïde cours IFSI 3ieme année
Cancers thyroïde cours IFSI 3ieme année
 
ECMO
ECMOECMO
ECMO
 
Dr giolitto reims
Dr giolitto   reimsDr giolitto   reims
Dr giolitto reims
 
Maladie thrombo embolique en orthopedie
Maladie thrombo embolique en orthopedieMaladie thrombo embolique en orthopedie
Maladie thrombo embolique en orthopedie
 
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinaires
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinairesConduite de l’expertise des sequelles genito urinaires
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinaires
 
La tvp des mi
La tvp des miLa tvp des mi
La tvp des mi
 
Im (pr. latreche)
Im (pr. latreche)Im (pr. latreche)
Im (pr. latreche)
 
Cas cliniques tumeurs du rein
Cas cliniques   tumeurs du reinCas cliniques   tumeurs du rein
Cas cliniques tumeurs du rein
 

En vedette (20)

"La Bombonera" Boca Juniors
"La Bombonera" Boca Juniors"La Bombonera" Boca Juniors
"La Bombonera" Boca Juniors
 
Circosjs
CircosjsCircosjs
Circosjs
 
Ebuss
EbussEbuss
Ebuss
 
Presentac..
Presentac..Presentac..
Presentac..
 
123
123123
123
 
Historia
HistoriaHistoria
Historia
 
Julioagodcrvs2010
Julioagodcrvs2010Julioagodcrvs2010
Julioagodcrvs2010
 
Biom présentation
Biom présentationBiom présentation
Biom présentation
 
Position des loisirs dans les charges au Maghreb
Position des loisirs dans les charges au Maghreb
Position des loisirs dans les charges au Maghreb
Position des loisirs dans les charges au Maghreb
 
Presentation up contest
Presentation up contestPresentation up contest
Presentation up contest
 
Announcements 04 05-15
Announcements 04 05-15Announcements 04 05-15
Announcements 04 05-15
 
Comment faire un_rapport_de_stage_
Comment faire un_rapport_de_stage_Comment faire un_rapport_de_stage_
Comment faire un_rapport_de_stage_
 
Club colibris
Club colibrisClub colibris
Club colibris
 
La EsCuLtUrA.
La EsCuLtUrA.La EsCuLtUrA.
La EsCuLtUrA.
 
Marzabr2010dcrvs
Marzabr2010dcrvsMarzabr2010dcrvs
Marzabr2010dcrvs
 
Mario Benedetti
Mario BenedettiMario Benedetti
Mario Benedetti
 
Blog Educativa1
Blog  Educativa1Blog  Educativa1
Blog Educativa1
 
Friend zone o zona de la amistad
Friend zone o zona de la amistadFriend zone o zona de la amistad
Friend zone o zona de la amistad
 
Yo visual y tú auditiva
Yo visual y tú auditivaYo visual y tú auditiva
Yo visual y tú auditiva
 
soulager les hémorroïdes naturellement
soulager les hémorroïdes naturellementsoulager les hémorroïdes naturellement
soulager les hémorroïdes naturellement
 

Similaire à Les traumatismes abdominaux

traumatisme abdominaux.pdf cours a minima
traumatisme abdominaux.pdf cours a minimatraumatisme abdominaux.pdf cours a minima
traumatisme abdominaux.pdf cours a minimamadiassakonate1
 
Urgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiquesUrgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiquesimma-dr
 
CAT devant une contusion abdominale.dr abidpdf
CAT devant une contusion abdominale.dr abidpdfCAT devant une contusion abdominale.dr abidpdf
CAT devant une contusion abdominale.dr abidpdfbarca1998islam
 
Pleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clairPleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clairDr. Kerfah Soumia
 
kc de l_endometre.pptx
kc de l_endometre.pptxkc de l_endometre.pptx
kc de l_endometre.pptxcyliabenali1
 
ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPITAL PREAH KOSSAMAK, ...
ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS,  A L’HOPITAL PREAH KOSSAMAK, ...ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS,  A L’HOPITAL PREAH KOSSAMAK, ...
ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPITAL PREAH KOSSAMAK, ...Sargata SIN
 
4- SIN SARGATA (ISS),ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPI...
4- SIN SARGATA (ISS),ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPI...4- SIN SARGATA (ISS),ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPI...
4- SIN SARGATA (ISS),ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPI...freeforallcam89
 
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateuContusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateuimma-dr
 
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenPerforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenArbaoui Bouzid
 
semiologie cancer colon.ppt
semiologie cancer colon.pptsemiologie cancer colon.ppt
semiologie cancer colon.pptmadiassakonate1
 
POLYTRAUMATISME.ppt
POLYTRAUMATISME.pptPOLYTRAUMATISME.ppt
POLYTRAUMATISME.pptBahaEddine11
 
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrines
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrinesImagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrines
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrinesAMINA RIDEL
 
Diverticules œsophagiens
Diverticules œsophagiensDiverticules œsophagiens
Diverticules œsophagiensimma-dr
 
Prise en charge du traumatisé grave en salle de déchoquage
Prise en charge du traumatisé grave en salle de déchoquagePrise en charge du traumatisé grave en salle de déchoquage
Prise en charge du traumatisé grave en salle de déchoquageAbryda Aity
 
Embolie pulmonaires
Embolie pulmonairesEmbolie pulmonaires
Embolie pulmonairesbelaibzino
 
Conduite à tenir devant une pancréatite aiguë pptx
Conduite à tenir devant une pancréatite aiguë pptxConduite à tenir devant une pancréatite aiguë pptx
Conduite à tenir devant une pancréatite aiguë pptxboussahelikram19
 
Cour n 23 embolie pulmonaires
Cour n  23 embolie pulmonairesCour n  23 embolie pulmonaires
Cour n 23 embolie pulmonairesRose De Sable
 

Similaire à Les traumatismes abdominaux (20)

traumatisme abdominaux.pdf cours a minima
traumatisme abdominaux.pdf cours a minimatraumatisme abdominaux.pdf cours a minima
traumatisme abdominaux.pdf cours a minima
 
Urgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiquesUrgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiques
 
CAT devant une contusion abdominale.dr abidpdf
CAT devant une contusion abdominale.dr abidpdfCAT devant une contusion abdominale.dr abidpdf
CAT devant une contusion abdominale.dr abidpdf
 
Pleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clairPleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clair
 
kc de l_endometre.pptx
kc de l_endometre.pptxkc de l_endometre.pptx
kc de l_endometre.pptx
 
Tv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituelTv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituel
 
ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPITAL PREAH KOSSAMAK, ...
ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS,  A L’HOPITAL PREAH KOSSAMAK, ...ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS,  A L’HOPITAL PREAH KOSSAMAK, ...
ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPITAL PREAH KOSSAMAK, ...
 
4- SIN SARGATA (ISS),ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPI...
4- SIN SARGATA (ISS),ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPI...4- SIN SARGATA (ISS),ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPI...
4- SIN SARGATA (ISS),ETUDE DE HERNIE INGUINALE, A PROPOS DE 118 CAS, A L’HOPI...
 
069 070 chleir
069 070 chleir069 070 chleir
069 070 chleir
 
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateuContusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
 
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenPerforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
 
semiologie cancer colon.ppt
semiologie cancer colon.pptsemiologie cancer colon.ppt
semiologie cancer colon.ppt
 
POLYTRAUMATISME.ppt
POLYTRAUMATISME.pptPOLYTRAUMATISME.ppt
POLYTRAUMATISME.ppt
 
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrines
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrinesImagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrines
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrines
 
Diverticules œsophagiens
Diverticules œsophagiensDiverticules œsophagiens
Diverticules œsophagiens
 
Prise en charge du traumatisé grave en salle de déchoquage
Prise en charge du traumatisé grave en salle de déchoquagePrise en charge du traumatisé grave en salle de déchoquage
Prise en charge du traumatisé grave en salle de déchoquage
 
Douleur thoracique
Douleur thoraciqueDouleur thoracique
Douleur thoracique
 
Embolie pulmonaires
Embolie pulmonairesEmbolie pulmonaires
Embolie pulmonaires
 
Conduite à tenir devant une pancréatite aiguë pptx
Conduite à tenir devant une pancréatite aiguë pptxConduite à tenir devant une pancréatite aiguë pptx
Conduite à tenir devant une pancréatite aiguë pptx
 
Cour n 23 embolie pulmonaires
Cour n  23 embolie pulmonairesCour n  23 embolie pulmonaires
Cour n 23 embolie pulmonaires
 

Les traumatismes abdominaux

  • 1. Les traumatismes Abdominaux Introduction : Le TA intéresse la région située entre le diaphragme et le plancher pelvien On distingue les T ouvert : 30% des cas par agent vulnérant ou les armes blanches ou un empalement. Les T fermés :………de ……… : Les AVP, accidents de sports, chute d’un lieu élevé Le diagnostic des lésions abdominales soit être fait rapidement malgré l’existence d’autres lésions. Ce TA peut être isolé, mais il est fréquemment associé a un polytraumatisme (crânien, thoracique…) Le mécanisme peut être direct par écrasement ou bien compression de l’abdomen ou par décélération brutale avec lésion des lésions vasculaires, désinsertion ou dissection qui peut être grave Il peut exister des lésions abdominales lors d’une propagation d’une bombe (effet blast) Examen local : Le Dc clinique de l’atteinte viscérale est difficile à la phase précoce surtout chez un polytraumatisme Interrogatoire (s’il est conscient) :-les circonstances de l’accident -le type, le siège et l’horaire de l’accident L’existence de vomissement, syncope passagère Inspection : Des hématomes, ecchymoses Palpation : Douleur –défense ou contracture-hématome péri-rénal- TR : permet d’explorer le point le plus déclive, peut être douloureux et /ou comblé Examen des urines pratiqué a la recherche d’une hématurie témoin d’une contusion rénale ou lésion vésicale.
  • 2. Examen général : Pouls, TA température, pâleur, agitation, sueur, tendance d’une syncopale Examen clinique initial : Est capital pour établir la gravité, il doit être complet Conduite à tenir : Prise en charge initiale importante : voie veineuse initiale, pouls , TA et l’évolution dans le temps ====cette situation permet de distinguer 2 cas selon que l’état hémodynamique est stable ou pas Hémodynamique instable===hémorragie importante ===laparotomie permettre de découvrir complètement les lésions abdominales. Le plus souvent le blessé est en état hémodynamique stable sous réanimation et l’évolution peut se faire vers la disparition des symptômes soit vers des complications : hémorragie intense ou perforation viscérale. Ceux sont des examens cliniques répétés joint aux données de l’imagerie qui décideront de l’attitude thérapeutique. Biologie : F.N.S, groupage ; hémostase, urée Imagerie : Télé thorax : (pneumothorax, hémothorax) Radio du bassin : fracture potentiellement hémorragique) et faisant suspecter un trauma urétral qui contre indique le sondage vésical ASP : (recherche des perforations) : peu d’intérêt à la recherche d’un pneumopéritoine Echographie abdominale : facile, non invasif peut se faire au lit du malade, systémique a la recherche d’un épanchement péritonéal Intérêt majeur en cas d’instabilité hémodynamique. Inconvénients : les lésions des organes creux sont rarement détecter, permet une surveillance de l’hémopéritoine, examen radiologue dépendant Scanner ; du corps entiers il permet de faire un bilan précis, rapide, objectif et complet.
  • 3. Sa réalisation ne doit pas retarder un TrT urgent, il se fait chez un patient stable, avec surveillance d’un Mdc IL détecte avec précision un pneumopéritoine Exploration des gros VX (aorte, veines caves, sus hépatique...) Retro péritoine : rein, psoas, bassin Artériographie : demandé en cas d’instabilité hémodynamique persistante A la fois diagnostique et thérapeutique/ IRM : s’impose comme méthode de choix dans les lésions diaphragmatique traumatique, permet de visualiser directement le diaphragme et don contenu. Cœlioscopie : méthode de choix Ponction lavage du péritoine : PLP : sous anesthésie locale : 1/3sup de la ligne joignant l’ombilic au pubis, après sondage viscéral On introduit un cathéter dirigé vers la cavité pelvienne, on introduit 1L de sérum physiol et qu’on va le recueillir en suite par siphonage Résultat : Si le liquide qu’on recueille est clair : PLP (-) : pas d’hémorragie Rouge : hémopéritoine Rose====laboratoire==sup a 100000== hémorragie Il me reste 2 lignes, désolé