Arrêt Cardio-circulatoire " Actualisation mars 2015"

4 523 vues

Publié le

Approche pratique de l'arrêt cardio-circulatoire en pré-hospitalier et en unité de réanimation selon les dernières recommandations

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
8 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 523
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
82
Commentaires
0
J’aime
8
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Cause d’arret est le plus souvent d’origine cardiaque => commencer par les compressions , En dehors des causes asphyxiques évidentes !!
    Heimlich n’est plus recommandée pour le grand publique , car potentiellement dangereuse
  • Relaxation pour ne pas gêner le retour veineux ,
    30/2 : privilégiant ainsi le débit cardiaque au détriment d'une suroxygénation
  • HO – CPR si témoin retissant au BAB
  • Ainsi, lorsque l'AC se produit devant témoin et lorsque son origine paraît être une ischémie coronarienne
    , il est licite pour le premier témoin de débuter la réanimation par le seul MCE,
    dont l'efficacité paraît suffisante sans suppléance ventilatoire pendant 3 à 4 minutes.
  • Traduction du consensus 2010 :
    * After drowning the duration of hypoxia is the most critical factor in determining the victim’s outcome; therefore, oxygenation, ventilation, and perfusion should be restored as rapidly as possible.
    * Immediate resuscitation at the scene is essential for survival and neurological recovery after a drowning incident.
    * The key feature to note in the pathophysiology of drowning is that cardiac arrest occurs as a con-sequence of hypoxia and correction of hypoxaemia is critical to obtaining a return of spontaneous circulation.
    * If possible supplement rescue breaths/ventilations with oxygen.
    * Give five initial ventilations/rescue breaths as soon as possible.
    * Rescue breathing can be initiated while the victim is still in shallow water provided the safety of the rescuer is not compromised.
    It is likely to be difficult to pinch the victim’s nose, so mouth-to-nose ventilation may be used as an alternative to mouth-to-mouth ventilation.

  • If the victim is in deep water, open their airway and if there is No spontaneous breathing start in-water rescue breathing if trained to do so. In-water resuscitation is possible, but should ideally be performed with the support of a buoyant rescue aid.
    Give 10–15 rescue breaths over approximately 1min .
    If normal breathing does not start spontaneously, and the victims < 5min of from land, continue rescue breaths while towing. If more than an estimated 5min from land, give further rescue breaths over 1min, then bring the victim to land as quickly as possible without further attempts at ventilation
  • Arrêt Cardio-circulatoire " Actualisation mars 2015"

    1. 1. EPH Kouba – Service Anesthésie Réanimation Pr Toudji Arrêt cardio-circulatoire Fait par : Dr Islem SOUALHI , Résident 1iére année Anesthésie-Réanimation « Actualisation mars 2015 »
    2. 2. Introduction • Urgence médicale extrême, où le besoin de Cinque actions dites «chaîne de survie» vise a améliorer le taux de survie
    3. 3. Seulement Si !!! • chances de survie sont multipliées par deux ou trois si RCP précoce ! • Et peut atteindre des chiffres de 49 à 75% si défibrillation précoce
    4. 4. Points importants
    5. 5. Abréviations : • LVA: liberté des voies aériennes. • PLS: position latérale de sécurité. • RCP: réanimation cardio-pulmonaire. • AC : arrêt cardiaque
    6. 6. Bases Anatomiques Obtenir une perfusion cardiaque et cerebrale
    7. 7. Rappel des Fonctions Vitales • Les trois fonctions vitales sont étroitement liées et toute altération de l’une entraîne une perturbation des autres.
    8. 8. Gagner du temps… En l’absence de RCP, la survie diminue de 10% chaque minute
    9. 9. Mort des cellules myocardiques
    10. 10. La chaine de survie • 01 – Reconnaissance • 02 – RCP de base ( compression ++++) • 03 – Défibrillation précoce • 04 – RCP spécialisée • 05 – Soins post-arrêt
    11. 11. Reconnaissance de l’AC
    12. 12. RCP de base 1. Identification de l’arrêt cardiaque et alerte des secours spécialisés : Toute victime inconsciente ne répond pas aux questions, reste immobile et ne respirant pas ou respire anormalement. => Alerter = une priorité • Pouls carotidien ou autre : Peu fiable !! • MVT respiratoires : 40% GASPS !!
    13. 13. 2. Réanimation cardio-pulmonaire :
    14. 14. Réanimation circulatoire Le MCE est prioritaire et peut être débuté sans ventilation. position des mains sur le sternum a été simplifiée : la paume de la main est positionnée au milieu du thorax, entre les deux mamelons. La RCP de l'adulte commence par 30 compressions thoraciques avant toute réanimation respiratoire. 15
    15. 15. Le rythme du MCE est actuellement de 100/min chez l'adulte avec une dépression thoracique d’au moins 5 cm ; Avec relaxation thoracique totale après chaque compression . le temps de compression et de décompression doivent être approximativement égaux. 16
    16. 16. Au mieux : une RCP de base peut assurer une perfusion coronaire et cérébrale égale a 30% de sa valeur physiologique
    17. 17. Quelle synchronisation ?
    18. 18. Faut-il ventiler ??
    19. 19. Effet de la Fréquence respiratoire sur la PPC et la survie :
    20. 20. Réanimation respiratoire Dans les premières 5-10 minutes suivant l'AC , la ventilation n'est pas absolument nécessaire la ventilation interrompt le MCE, ce qui est délétère pour la survie. 24
    21. 21. • Ouverture bouche • Bascule de la tête en arrière et par élévation du menton • Insufflation = une seconde environ (au lieu des 2 secondes préalablement préconisées) • Au mieux avec un masque avec ballon auto remplisseur. Le volume courant limité à environ 500 mL 25 Ventilation
    22. 22. 3 - La défibrillation automatisée externe (DAE)
    23. 23. Défibrillation La fibrillation ventriculaire (FV) = mode électrique initial d'AC d'origine non traumatique le plus fréquent.
    24. 24. améliore le pronostic des AC Cependant, la RCP doit être systématiquement débutée dans l’attente de disponibilité du défibrillateur. 29 Défibrillation Palettes Vs Patches autocollants : Patches sont plus pratiques + meilleure impédance
    25. 25. Le niveau d'énergie est proposé d'utiliser une énergie entre 150 et 200 joules. Il est recommandé de réaliser un choc électrique externe (CEE) unique suivi immédiatement de 2 minutes de RCP. le rythme cardiaque et la présence d'un pouls n'étant vérifiés qu'après ces 2 minutes de RCP. 31
    26. 26. Algorithme de la RCP b
    27. 27. En 2015 :
    28. 28. 4- RÉANIMATION CARDIO-PULMONAIRE SPÉCIALISÉE
    29. 29. Coup de poing sternal • N’est plus recommandé en extrahospitalier •Indication : TV si défibrillateur non disponible immédiatement •Susceptible d’être efficace que dans les premières secondes suivant le passage en TV ou FV •Taux de réussite très faible •Risques : Fracture sternale , AVC ?!
    30. 30. Insufflation continue
    31. 31. Médicaments
    32. 32. Voies d’abords vasculaire • Voie intra-osseuse => même niveau de priorité que la voie intraveineuse chez l’Adulte . (AHA 2011) • Abord Périphérique (plus rapide) ou I.O > Abord central • Quelque soit la drogue administrée : Suivie de 20 cc de liquide vecteur ( exp : SSI 9%0 ) • Voie intra trachéale n’est plus recommandée ( sauf abs toute autre voie )
    33. 33. Causes réversibles d’AC
    34. 34. Monitorage de la RCP :
    35. 35. Apport et limites du monitorage
    36. 36. Thrombolyse :
    37. 37. CAT au bloc opératoire :
    38. 38. NOYADES: Les noyés doivent être extraits du milieu aquatique le plus rapidement possible; La réanimation doit débuter par 5insufflations; La stabilisation rachidienne n’est pas systématique; circonstances particulières(plongeon,signes neurologiques) Réanimation de base dans le milieux => mortalité baisse de 30% Situations particulières 48
    39. 39. 2010 International Consensus on Cardiopulmonary Resuscitation and Emergency • Le point clef a noter dans la physiologie de la noyade est que l’arrét cardiaque survient comme consequence de l’hypoxie et la correction de l’hypoxie est critique pour obtenir un retour a une circulation spontanée • L’initiation précoce d’une ventilation/insuflations augmente la survie et si possible suplementer en oxygéne
    40. 40. • Donnez 05 insufflations/ventilations initiales le plus précocement possible • Les insufflations peuvent être initiées dans l’eau peu profonde au moment du sauvetage si la sécurité du sauveteur n’est pas compromise. • Il est difficile d’effectuer un Bouche a Bouche en fermant le nez de la victime , un bouche a nez peut être une alternative.
    41. 41. Un masque de réanimation peut être utilisé dans l’eau pour effectuer des insufflations , il pourra être garder dans la poche du gilet stabilisateur pour les plongeurs .
    42. 42. • Si la victime et dans une eau profonde , liberez les voies aériennes superieurs , si il n’ya pas de respiration spontanée commencez les insufflations dans l’eau si vous étes formez pour le faire , elle se fera idéallement avec un support flottant ( gilet stabilisateurs pour les plongeurs ) • Donnez 10–15 insufflation pour approxymativement 01 minute. • Si une respiration normale n’est pas revenue et la victime < 5 min de la terre , continez les insufflations pendant le tractage .
    43. 43. • Si il y’a > 5 min de tractage donnez plusieurs insufflations pendant 1 min puis faites sortir la victime le plus rapidement possible sans insufflation . Remarque : L’utilisation D’un Tuba est possible pour effectuer les Insufflations .
    44. 44. Hypothermie accidentelle: En cas d’hypothermie la RCP doit être poursuivie jusqu’au réchauffement de la victime; Le diagnostic de l’AC est très difficile; La victime peut bénéficier d’un réchauffement invasif; Si FV ,la tentative de CEE doit être limitée à un essai des lors que la T°corporelle est inf.30°; Pour cette T°,l’administration des médicaments doit être limitée. 54
    45. 45. ACC et grossesse: Incidence est 1/30 000 accouchements; À partir de 20 semaines, l’uterus doit etre récliné vers la gauche, pour favoriser le retour veineux,pendant le MCE; Les talons des mains doivent être appliqués plus haut que pour la femme non enceinte; La défibrillation suit les mêmes règles; Le Pc fœtal dépend de la rapidité de la réanimation; Une extraction de sauvetage peut être proposer, après 25semaines de grossesse. Elle peut améliorer le Pc de la mère et de l’enfant si elle est réaliser dans les 5minutes. 55
    46. 46. AC PEDIATRIQUE • Causes sont différentes de celles de l’adultes, • Avant l’age de 2ans,50% de deces sont liés à la mort subite du nourrisson; • Apres cet age,les accidents dominent; • « traumatismes,noyades,corps etrangés inhalés » • Le premier rythme enregistré est une asystolie dans ¾ des cas, et défibrillables(FV,TV) 10% 56
    47. 47. Réanimation de base • Ventilation: plus 1an…….bouche-à-bouche , moins d’un 1 an,c’est bouche-à-bouche-nez ou BàB? • Chaque insufflation dure 1 à 1,5seconde • Recherche pouls: • Avant 1an, pouls brachial ou fémoral; Apres 1an, c’est le pouls carotidien ou fémoral •Massage cardiaque externe: •Rythme de compression thoracique est de 100/mn •Realisées 1/3 inf.sternum •Avec une dépression du 1/3 de la hauteur du thorax •Réalisée avec deux doigts chez le NRS, avec les talons des mains chez le grand enfant. 57
    48. 48. Conclusion
    49. 49. • BIBLIOGRAPHIE : • 1.Prise en charge de l’arrêt cardiaque, Recommandations formalisées d’experts (Société de réanimation de langue française) Septembre 2006. • 2. Arrêt cardiaque : quoi de neuf en 2007 ? SFAR 2007, P 559-569. • 3.Herlitz J, Bahr J, Fischer M, Kuisma M, Lexow K, Thorgeirsson G. – Resuscitation in Europe: a tale of five European regions. Resuscitation 1999;41:121-31. • 4. Larsen MP, Eisenberg MS, Cummins RO, Hallstrom AP. - Predicting survival from out-of-hospital cardiac arrest: a graphic model. – Ann Emerg Med 1993;22:1652-8. • 5. Valenzuela TD, Roe DJ, Cretin S, Spaite DW, Larsen MP. - Estimating effectiveness of cardiac arrest interventions: a logistic regression survival model. - Circulation 1997; 96: • 3308-13. • 6. Waalewijn RA, De Vos R, Tijssen JGP, Koster RW. - Survival models for out-of-hospital cardiopulmonary resuscitation from the perspectives of the bystander, the first responder, and the paramedic. - Resuscitation 2001; 51: 113-22. • 7. Weaver WD, Hill D, Fahrenbruch CE, et al. - Use of the automatic external defibrillator in the management of out-of-hospital cardiac arrest. N Engl J Med 1988; 319: 661. • 8. Valenzuela TD, Roe DJ, Nichol G, Clark LL, Spaite DW, Hardman RG. - Outcomes of rapid defibrillation by security officers after cardiac arrest in casinos. N Engl J Med 2000; 343: 1206 • 9.Pell JP, Sirel JM, Marsden AK, Ford I, Walker NL, Cobbe SM. - Presentation management, and outcome of out of hospital cardiopulmonary arrest: comparison by underlying aetiology. - Heart 2003;89:839-42. • 10-Sans S, Kesteloot H, Kromhout D. - The burden of cardiovascular diseases mortality inEurope. Task Force of the European Society of Cardiology on Cardiovascular Mortality and Morbidity Statistics in Europe. Eur Heart J 1997;18:1231-48. • 11-recommandations formalisées d’experts ,prise en charge de l’arret cardiaque,SFAR 2006
    50. 50. • 12- European Resuscitation Council Guidelines for Resuscitation 2010 • Section 8. Cardiac arrest in special circumstances: Electrolyte abnormalities, • poisoning, drowning, accidental hypothermia, hyperthermia, asthma, • anaphylaxis, cardiac surgery, trauma, pregnancy, electrocution • Jasmeet Soara,∗, Gavin D. Perkins ,b, Gamal Abbasc, Annette Alfonzod, Alessandro Barellie,Joost J.L.M. Bierensf, Hermann Bruggerg, Charles D. Deakinh, Joel Dunning • 13- Le secourisme et Les gestes élémentaires de survie : Houcine KHALDI - M.H.A • Secrétariat Général du Ministère de la Santé Rabat – Maroc 2005 • 14 – Filme arrêt cardiaque chez l’enfant : UPMC Sorbonne université • 15 - Japan Resuscitation Council Guidelines 2010 • 16 – Réanimation pour arrêt cardiaque extra-hospitalier EMC janvier 2015 • 17 –Conférence Got ressucitation : ACLS update 2013 • 18 – Conférence SOAP : No IV acces and stat • 19 – Conférence Pr Patrick Plaisance Arrêt cardiaque 06/01/2012

    ×