Hépatite C
Virus & Marqueurs
Stéphane Chevaliez
Centre National de Référence
des Hépatites Virales B, C et delta
Laboratoi...
Découverte du Virus de l’Hépatite C
From New England Journal of Medicine, 1975
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Identification du Virus de l’Hépatite C
From Science 21 April 1989
Hépatite C : Virus et Marqueurs
The Global Burden of HCV Infection
• Approximately 170 million people are chronically
infected with HCV
• HCV is responsib...
SVR Rates in the Past 25 Years
Heim M. Nat Rev Immunol 2013;13(7):535-42.
Hépatite C : Structure et Virologie Moléculaire
...
Outline
Hépatite C : Virus et Marqueurs
I. TAXONOMIE
Virus de l’Hépatite C
• Famille : Flaviviridae
• Genre : Hepacivirus
Phylogénie de la région codant la protéine NS5B
Adapt...
• Famille : Flaviviridae
• Genre : Hepacivirus
• Hôte naturel : Homme
• Tropisme : Hépatocyte
Virus de l’Hépatite C
Hépati...
Identification d’Homologues du VHC chez
les Non Primates
Kapoor et al, Proc Natl Acad Sci U S A 2011;108(28):11608-13; Kap...
II. MODÈLES EXPERIMENTAUX
Les Différents Modèles d’Etude in vitro
• cDNA développés en 1997
• Réplicons subgénomiques (1999)
• Pseudoparticules rétr...
Les Modèles Animaux
Tawar et al., Cell Res. 2014;24(10):1153-4.
Hépatite C : Virus et Marqueurs
III. ORGANISATIONS
STRUCTURALE & GENOMIQUE
Organisation Structurale
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Catanese et al., Proc Natl Acad Sci U S A. 2013;110(23):9505-10.
Densité des Particules Circulantes
Lindenbach BD. Curr Top Microbiol Immunol 2013;369:199-218.
Hépatite C : Virus et Marqu...
The “Lipidome“ of HCVcc Particles
Merz et al., J Biol Chem 2011;286(4):3018-32.
LPC: lysophosphotidylserine
CE: cholestery...
Organisation Structurale
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Lindenbach BD, Rice CM. Nat Rev Microbiol 2013;11:688-700; Catane...
Organisation Génomique des
Flaviviridae
Hépatite C : Virus et Marqueurs
0 1800 3600 5400 7200 9000 10800
C
4A
p7
NS5BNS5AN...
Organisation Génomique
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Scheel TK, Rice CM. Nat Med 2013;19(7):837-49.
Structure de l’IRES
Hépatite C : Virus et Marqueurs
“Pseudoknot domain“
Berry et al., Structure 2011;19(10):1456-66.
Crystal Structure of the Full HCV IRES
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Berry et al., Structure 2011;19(10):1456-66.
MicroRNA (miR)-122 et Infection VHC
Hépatite C : Virus et Marqueurs
• Expression abondante et spécifique du
foie
• Interac...
miR-122 : Cible Thérapeutique ?
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Janssen et al., N Engl J Med. 2013;368(18):1685-94.
Efficacité Antivirale du Miravirsen
Janssen et al., N Engl J Med 2013;368(18):1685-94.
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Pros & Cons des Antagonistes de miR-122
• Activité pangénotypique
• Barrière à la résistance élevée (HTA)
• Administration...
IV. LES DIFFÉRENTES
PROTÉINES VIRALES
Protéines du VHC
Bartenschlager et al., Nature Reviews Microbiology 2013; 11, 482–496.
Assembly module Replication module
...
Réseaux d’Interactions
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Park et al, BMC Bioinformatics 2010, 11(Suppl 1): S23.
Protéine de Capside
• Forme mature formée de ~177 amino
acides (21-kDa)
• Capacité de lier les lipides et l’ARN
• Structur...
Protéine de Capside
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Boulant et al, J Virol 2005, 79(17): 11353-11365.
Domaine d’interactio...
Piodi et al., Hepatology 2008, 48(1): 16-27.
VHC G1b
Glycoprotéine E2
Khan et al., Nature 2014;509(7500):381-4.
• Protéine de fusion classe II
– Hétérodimères avec E1
Hépatite...
Kong et al,Science. 2013 Nov 29;342(6162):1090-4; Khan et al., Nature 2014;509(7500):381-4.
Hépatite C : Virus et Marqueur...
Structure de E2
Purple and red: Ig ß sandwich
Blue: CD81 receptor binding loop
Kong et al,Science 2013;342(6162):1090-4; K...
Glycoprotéine E2
Khan et al., Nature 2014;509(7500):381-4.
• Protéine de fusion classe II
– Hétérodimères avec E1
• Intera...
Étape Précoce : Entrée du VHC
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Lindenbach BD, Rice CM. Nat Rev Microbiol 2013;11:688-700.
E2 : Trois Domaines Variables
• E2 contient 3 domaines très variables
– HVR1
– VR2
– VR3
• Délétion HVR1 est non létale ma...
Variabilité du VHC
Magiorkinis et al., PLoS Med. 2009;6(12):e1000198.
Hépatite C : Virus et Marqueurs
HVR1
Région HVR1 (27 amino-acides)
 80% de divergence nucléotidique entre génotypes
 Epitope majeur de neutralisation
Ti...
Transmission du VHC
Hépatite C : Virus et Marqueurs
6a_33
2b_JFH1
Patient 1 (7/04)
5a_SA13
1b_HVR3812
S5 (7/05)
Patient 3 (7/05)
Patient 3 (9/05)
Patient 2 (7/04)
Patient 2 (...
Protéine p7
Hépatite C : Virus et Marqueurs
• Viroporine dont la
structure 3D a été
récemment déterminée par
ME
• Rôle(s) ...
Rôle in vivo ?
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Scheel TK, Rice CM. Nat Med 2013;19(7):837-49.
Activité Antivirale du BIT225
Hépatite C : Virus et Marqueurs
• IC50 de 314 nM dans le modèle du BVDV
• Activité synergiqu...
Activité Antivirale in vivo
• Phase II
- Patients VHC (G1a, G1b, G3)
- Patients VIH (inhibiteur de Vpu)
- Patients coinfec...
Taux de Réponses Virologiques
• Futurs développements
– Génotypes 1 & 3
– 3 mois de traitement en association à pegIFN/RBV...
Protéine NS2
Hépatite C : Virus et Marqueurs
• NS2 (région N-ter)
– Rôle dans l’organisation
de la formation des
nucléocap...
Protéine NS3-4A
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Raney et al., J Biol Chem 2010, 285(30): 22725-731.
Inhibition de la Production d’IFN par NS3
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Rehermann B., J Clin Invest 2009;119(7):1745-54.
Cycle Viral du VHC & Cibles des DAAs
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Lange et al., EMBO Mol Med 2014;6(1):4-15.
Protéase NS3
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Raney et al., J Biol Chem 2010, 285(30): 22725-731.
Telaprevir
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Kieffer et al. Hepatology 2007;46:631-639.
Telaprevir Dosing Telaprevir Dosing
...
Schinazi et al., Liver Int 2014;34 Suppl 1:69-78.
Caractéristiques des IP
DAA
PI 1st
generation
PI 2nd
generation
NS5A Inh...
Telaprevir Approved First generation
Boceprevir Approved First generation
Simeprevir Approved Second wave
Faldaprevir (BI1...
• Protéine essentielle à la formation des complexes
de réplication
• Phosphoprotéine régulée par PI4KIII alpha
(enzyme loc...
Protéine NS5A
Hépatite C : Virus et Marqueurs
RNA binding
groove
Tellinghuisen et al., Nature 2005;435(7040):374-9.
Cycle Viral du VHC & Cibles des DAAs
Hépatite C : virus et marqueurs
Lange et al., EMBO Mol Med 2014;6(1):4-15.
Schinazi et al., Liver Int 2014;34 Suppl 1:69-78.
Caractéristiques des anti-NS5A
DAA
PI 1st
generation
PI 2nd
generation
N...
Daclatasvir Phase 3 First generation
Ledipasvir (GS-5885) Phase 3 First generation
Ombitasvir (ABT-267) Phase 3 First gene...
Mécanismes d’Action des anti-NS5A
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Eyre NS, Beard MR.
Gastroenterology.
2014;147(5):959-62.
Lesburg et al., Nat struct Biol 1999, 6: 937-943; Bressanelli et al., Proc Natl Acad Sci USA 1999, 96: 13034-13039; Ago et...
Réplication
– Modèle du poliovirus
. Virus à ARN monocaténaire de
polarité positive
De Clercq., Nature Review Drug Discove...
Variabilité Génétique
• Erreurs au cours de la réplication
– Fréquentes
. 10
-4
-10
-5
mutations par nucléotide copié au c...
Diversification des Génotypes
Smith et al., Hepatology 2014;59(1):318-27.
Hépatite C : Virus et Marqueurs
4
1
5a
3
2
6
7a
Distribution des Génotypes
Manns and von Hahn., Nat Rev Drug Discov 2013;12(8):595-610.
Hépatite C : Virus et Structure
Répartition des Génotypes en France
61%
9%
19%
9%
2%
Génotype 1 (n=961)
Génotype 5 (n=29)
Génotype 4 (n=144)
Génotype 2 (n...
Distribution en Quasi-espèce
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Domingo E., Cell 1978, 13 (4):735-744.
Quasi-espèces
• Décrites pour la première fois en 1978 par
Domingo et coll
– Bactériophage Qβ
• Evolution Darwinienne
– Gé...
“Last but not Least“
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Consequence of Genetic Bottleneck
Domingo et al., Microbiol Mol Biol Rev 2012;76(2):159-216.
Hépatite C : Virus et Marqueu...
Inhibitors of RdRp
Copyright © 2006 Merck & Co., Inc., Whitehouse Station, New Jersey, USA
Site A (Thumb/fingertips)
Site ...
Caractéristiques des anti-NS5B
Schinazi et al., Liver Int 2014;34 Suppl 1:69-78.
DAA
PI 1st
generation
PI 2nd
generation
N...
Sofosbuvir Approved Nuc
VX-135 Partial clinical hold Nuc
Deleobuvir Phase 2 NNuc
BMS-791325 Phase 2 NNuc
TMC-647055 Phase ...
0
1
2
3
4
5
6
7
-15 -10 -5 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70
Days
HCVRNA(LogIU/mL)
TMA + + + + - - - - - - - - + ...
Efficacité de la Combinaison Paritaprevir/r (ABT-
450/r), Ombitasvir (ABT-267) et Dasabuvir (ABT-
333) ±RBV
Population Tre...
Efficacité du SOF-LDV (FDC) ±RBV
Population Treatment groups SVR12 rates (n/N)
ION-1
G1
Treatment-naive
SOF+LDV 12 wks
SOF...
V. CYCLE VIRAL
Cycle Viral
deLemos & Chung., Trends Mol Med 2014;20(6):315-21.
Hépatite C : Virus et Marqueurs
HCV Entry
Lindenbach & Rice. Nature Reviews Microbiology 2013;11, 688–700.
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Réplication du VHC
• Mécanismes moléculaires encore mal
connus
• Localisation cytoplasmique au sein de
complexes de réplic...
"Membranous Web"
Paul et al., J Virol 2013;87(19):10612-27.
Hépatite C : Virus et Marqueurs
Modèle de Réplication du VHC
• Selon modèle des virus à ARN ss polarité
positive (exemple du PV)
Ding., Nature Reviews Imm...
Assemblage & Sécrétion du VHC
Lindenbach & Rice. Nature Reviews Microbiology 2013;11, 688–700.
Hépatite C : Virus et Marqu...
Hépatite C
Stratégie Diagnostique & Suivi
Virologique
Stéphane Chevaliez
Centre National de Référence
des Hépatites Virale...
Marqueurs indirects
Anticorps anti-VHC totaux
Marqueurs directs
Ag de capside (AgC)
ARN VHC
Génotype VHC
Profil de résista...
Tests Sérologiques
• Détection of des anticorps anti-VHC par EIA de 3ème
génération
• Tests “Combo”
– Détection simultanée...
Détection des Anticorps Anti-VHC
• Diagnostic de l’infection par le VHC
– Trousses commerciales
– Faciles à utiliser, auto...
Test “Combo“ (AgC/Anti-VHC)
• Diagnostic de l’infection par le VHC
– Trousses commerciales (2 trousues disponibles)
– Faci...
Tests rapides Disposant d’un Marquage CE/IVD
ou OMS pour la Détection des Ab anti-VHC
Oraquick
®
HCV
Toyo®
HCV
Labmen®
HCV...
Tests rapides “en cours de Marquage CE/IVD“
pour la Détection des Ab anti-VHC
Assure®
HCV
First Response®
HCV
Manufacturer...
Performances des Tests rapides pour la
Détection des Ab anti-VHC
Spécificité Sensibilité VPP VPN
Sang total capillaire
Ora...
Performances des Tests rapides pour la
Détection des Ab anti-VHC
Spécificité Sensibilité VPP VPN
Sang total veineux
OraQui...
Antigène de Capside : un Marqueur
de la Réplication
0 2 4 6 8
0
2
4
6
8
HCV RNAlevel m2000 (LogIU/mL)
HCVcoreAglevel(Logfm...
Antigène de Capside en Fonction des
Génotypes
Chevaliez et al., J Clin Virol. 2014;61(1):145-8.
Stratégie diagnostique & s...
Quantification de l’AgC à partir de Sang
Total Déposé sur DBS
Stratégie diagnostique & suivi virologique
0 2 4 6
0
2
4
6
C...
Quantification de l’AgC à partir de Sang
Total Déposé sur DBS
Stratégie diagnostique & suivi virologique
0 2 4 6 8
0
2
4
6...
Intérêts Cliniques de la Quantification de
l’AgC
• Diagnostic de l’infection
– Trousses commerciales
– Facile à utiliser, ...
Performances Analytiques de la Trousse
Architect (Abbott)
• Spécificité
– 99,2% à 100%
• Sensibilité
– 3 fmol/L (i.e ~ 500...
Trousse Architect : Monitorage des
Cinétiques Virales
RVR (G1b) RVS (G1b)
Rechuteur (G1b) Non-répondeur (G1a)
Ross et al.,...
Performances de la Trousse Architect
chez Différentes Populations
Mederacke et al., J Clin Virol. 2012 Feb;53(2):110-5.
St...
Tests Moléculaires
Détermination
du Génotype
Quel est le génotype du VHC ?
Détection de la résistanceDétection de la résis...
- Identify active viral replication
- Make appropriate decisions
. Shorten or extend treatment duration
. Stop treatment d...
Requirements for HCV RNA Assays
• Real-time-based assays with
– A low lower limit of detection
– A broader range of linear...
10 102
103
104
107
108
Cobas Amplicor
HCV Monitor v2.0
SuperQuant
LCx HCV RNA
Assay
Versant HCV RNA
3.0 (bDNA)
CTM HCV tes...
Quantification de l’ARN VHC (CTM v1.0)
Adapted from Chevaliez et al., Hepatology 2007;46(1): 22-31.
HCVRNAlevelinCAP/CTMv1...
Impact de Substitutions Nucléotidiques
sur la Quantification de l’ARN du VHC
Chevaliez et al., Hepatology 2009;50(5):1681....
Quantification de l’ARN VHC G4
(CAP/CTM v2.0)
HCVRNAlevelinCAP/CTMv2.0(Log10IU/mL)
HCV RNA level in HCV 3.0 bDNA (Log10 IU...
Chevaliez et al., J Clin Microbiol, 2009,47(6):1726-32.
HCV RNA Quantification
(m2000, Abbott)
Genotype 3 (n=29)
Genotype ...
HCV RNA Level Assessment in the Era of DAA
• HCV RNA quantification should be regularly assessed
before, during and after ...
Europe or FDA Approval for HCV RNA
Quantification Tests
• Only 2 tests are approved by the FDA and in
Europe for HCV RNA q...
Monitorage de l’Efficacité des
Traitements avec DAA
Avant
traitement
Au cours du traitement Après
traitementFin de traitem...
Génotypes
Smith et al., Hepatology 2014;59(1):318-27.
4
1
5a
3
2
6
7a
Stratégie diagnostique & suivi virologique
Détermination du Génotype
• Méthodes moléculaires (genotyping)
– Analyse de la séquence après séquençage direct
– Hybridat...
Arens et al., J Clin Virol 2001; 22:11-29; Davidson et al., J Gen Virol 1995; 76: 1197-204; Lareu et al., 1997; Le Pogam e...
Analyse Phylogénique après Séquençage
Direct
Région NS5B(286 nt)
CLUSTALX
DNADist (PHYLIP 3.5)
Matrice de distance: Kimura...
Versant®
HCV Genotype 2.0 Assay
(INNO-LiPA)
Stratégie diagnostique & suivi virologique
Résumé
• Détermination du génotype (sous-type)
VHC
– La détermination du génotype sur la seule
région 5’NC doit être prosc...
Intérêt de la Détermination du Sous-Type
(1a vs 1b) ?
- Différence d’efficacité de la combinaison
thérapeutique
- Profils ...
Impact du Sous-Type sur la Barrière
Génétique à la Résistance aux IP
HCV-1a prototype ...PAGHAVGIFFRAAVCTRGVAKAVDFIP...
HC...
Résistance au SMV dans les Essais
• 1254 patients G1 inclus dans les phases 2b/3
(C206,C208, C216, HPC3007)
– 197/1254 (15...
Impact du Sous-Type sur la Barrière
Génétique à la Résistance aux anti-NS5A
Stratégie diagnostique & suivi virologique
Gao...
SMV plus PegIFN/RBV: QUEST-1 − 24-48
Weeks in Treatment-naïve G1 patients
SMV group
(n=261)
Placebo group
(n=130)
Week 4
<...
Impact du Polymorphisme Q80K sur la
Réponse au SMV plus SOF ± Ribavirin
Cohorte 1 : répondeurs nuls à la
bithérapie pégylé...
Le Génotype du VHC Détermine l’Approche
du Traitement VHC
• Siméprevir uniquement chez les patients de
génotypes 1 et 4
– ...
Intérêt de la Détermination des Profils de
Résistance ?
• Pas d’intérêt à la détermination
systématique avant traitement d...
Intérêt de la Détermination des Profils de
Résistance ?
• Intérêt à la détermination chez les
patients en échec d’un trait...
Chevaliez  du hépatites 2015
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chevaliez du hépatites 2015

1 539 vues

Publié le

Chevaliez du hépatites 2015

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 539
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
40
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Human pegivirus (HPgV) infects an estimated 2% and 5% of the world’s population.
    HPgV is lymphotrophic, but its pathogenicity for humans is unknown.
  • cDNA a permis la caractérisation moléculaire du virus mais ce système ne répliquait que le chimpanzé.
    Réplicons subgénomiques ont permis l’étude de la réplication intracellulaire en l’absence de production de particules virales
    Pseudoparticules pour l’étude des étapes précoces de l’infection
  • Les particules VHC infectieuses issues de patients virémiques, c’est-à-dire contenant de l’ARN sédimentent à une densité &amp;lt;1,08 g/mL, à une valeur inférieure de celles observées pour les autres virus appartenant à différentes familles et les particules VHC infectieuses (HCVcc) produites en culture cellulaire.
    Cette valeur est voisine des coefficients de sédimentation de certaines lipoprotéines plasmatiques, type HDL ou VLDL.
  • Using mass spectrometry
    Les esters de CH représentent plus de la moitié de la composition lipidique des particules HCVcc et s’apparentent aux lipoprotéines de type VLDL ou LDL
  • La région 5’NC est richement structuré avec une structure secondaire de type tige-boucle.
    La région 5’NC est formée de 4 domaines dont 3 constitue l’IRES ou site d’entrée interne du ribosome.
    La portion apicale du domaine III présentant une forte affinité pour le su 40S du ribosome et le facteur d’initiation de la traduction eIF3
    Le domaine en pseudo-nœud (pseudoknot), situé à la base du domaine 3, est capitale car joue un rôle dans l’orientation du domaine 4 et de l’ORF permettant de placer le codon initiateur AUG en face du du tRNA initiateur pour le démarrage de la traduction. Ce domaine a un rôle capital et est placé au centre de l’IRES
  • Les microARN sont des ARN non codant de petite taille dont la fonction est d’induire la formation d’un complexe qui a pour rôle de réprimer l’expression du gène targeter.
    miR-122 est un micro ARN qui joue un rôle majeur dans l’infection VHC
  • Phase 2b
    36 patients G1
    Injections SC
  • Core protéine est formée de 2 domaines D1 et D2.
    L’analyse HCA (hydrophobic cluster analysis) montre la présence de 2 clusters hydrophobes (2 et 4) et 3 clusters fortement basiques (1, 3 et 5) au niveau du domaine D1.
    Le domaine D1 est capable d’interagir avec l’ARN viral, tandis que le domaine D2 hydrophobe permet l’association de la protéine de capside avec les gouttelettes lipidiques intracytoplasmiques
  • Core protein, lipid droplets, and nuclei are stained in red, green, and blue, respectively.
  • Caractéristiques des protéines de fusion class II : structure avec une prédominance de feuillets beta et existence sous forme de monomères ou hétérodimères avec fusion membranaire
  • Ig-fold which has a sandwich-like structure formed by two sheets of antiparallel beta strands
    BVDV: bovine viral diarrhea virus (virus de la diarrhées bovine)
    TBEV: tick born encephalitis virus
  • Ig-fold which has a sandwich-like structure formed by two sheets of antiparallel beta strands
    CD81 interagit avec the front layer et the CD81 binding loop (mutagenesis analysis)
  • Caractéristiques des protéines de fusion class II : structure avec une prédominance de feuillets beta et existence sous forme de monomères ou hétérodimères avec fusion membranaire
  • La région E2P7NS2n est plus informative pour les études épidémiologiques que la région NS5B car moins variable entre les génotypes
  • P7 s’organise sous forme d’hexamères d’un PM de 42 kDa avec 2 domaines transmembranbaires
    In vitro en culture cellulaire, a été montré jouer un rôle dans la sécrétion des néovirions
    P7 est requis au virus pour se répliquer chez le chimpanzé.
    De plus en plus d’études suggèrent que p7 pourrait avoir des fonction similaires à M2 des virus grippaux de type A, c&amp;apos;est-à-dire un rôle dans les étapes précoces au cours de l’entré virale ainsi qu’un rôle dans les tapes tardives au cours de la sécrétion des particules virales protégeant ainsi les Gp des pH acides même si cette deuxième hypothèse est discuté car Gp HCV sont relativement stable à pH acide et on ne sait pas si p7 fait parti de la particule virale.
  • BVDV: bovine viral diarrhea virus
    CMA and CMC are two nucloeside analogues
  • BVDV: bovine viral diarrhea virus
  • NS2 est une cysteine-protéase de 217 aa qui comprend un domaine N-ter hydrophobe permettant de se lier aux membranes et un domaine C-ter globulaire avec un sous-domaine cytosolique protéasique.
    Le domaine protéasique est capable de former des homodimères afin de former un site catalytique actif permettant d’assurer en cis le clivage NS2-NS3.
    La topologie du domaine hydrophobe NS2 a été récemment déterminé par RMN (résonance magnétique nucléaire) et fait apparaître 3 segments transmembranaires (TMS1, 2 et 3). De plus, il a été démontré que la région N-ter de NS2 apparaît indispensable dans l’organisation de la formation des nucléocapsides, mécanisme complexe, qui semble étroitement associé aux gouttelettes lipidiques et qui en plus de la protéine de capside requiert d’autre partenaires tel que E1, E2, p7 et NS2.
    NS2 est capable d’interagir avec de nombreux partenaires p7, E2, NS3 et plus modérément NS5A
  • La protéine NS3 comprend deux domaines, un domaine protéasique (serine protéase qui assure la plupart des clivages en trans puis en cis) et un domaine hélicase qui represénte 70% de la protéine NS3 avec 444 amino acides.
    En rouge est représenté le domaine protéasique en présence de son cofacteur la potéine NS4A en violet et son substrat. Le site actif est constitué d’une triade catalytique (His-57, Asp-81, Ser-139).
    En gris sur votre droite le domaine hélicase avec le site catalytique/NTP
  • Sur cette diapositive, les acides aminées participant à la poche hydrophobe responsable de l’interaction avec le substrat.
    Comme vous le savez, la protéase NS3 est une des cibles majeur des antiviraux en développement, dont le boceprevir et le telaprevir qui bénéficient de l’AMM depuis septembre 2011.
    Les principlaes substitutions amino acidiques impliqués dans la résistance à ces composés, il s’agit des positions 36, 41, 43, 54, 155, 168, 170 et 156 qui peuvent être présentes seules ou en association et qui confèrent des degrés variables de résistance.
  • 2nd wave: better dosing, improved tolerability, broader genotype coverage
    2nd generation: pan-genotype, high barrier to resistance
  • Plusieurs mécanismes d’action des anti-NS5A ont été décrits dans la littérature:
    1-Inhibition de la formation des complexes de réplication
    2- Inhibition du recrutement de la protéine kinase PI4KIII alpha
    3- Augmentation de la stabilité de la protéine NS5A
    4-Augmentation de la capacité de dimérisation de NS5A
    5-Facilitation de la disruption des complexes NS5A
  • Example of population bottleneck : passage in a new host with a profound decrease of viral diversity and emergence of a new population of viruses
  • One of these genomes, indicated by the arrow, is able to survive a selection event (also called a genetic bottleneck), such as passage to a new host. This virus multiplies in the host and a new population of viruses emerges, shown by the diagram on the right. The consensus sequence for this population indicates that three mutations selected to survive the bottleneck are found in every member of the population.
  • Essai de phase 2b menés chez 571 patients non cirrhotiques naïfs de traitement (n=438, 76%) ou en échec (n=133, 24%) montrait des taux de RVS de 83% à 100% selon la durée et la combinaison utilisée. Résultats récemment publiés dans N Eng J Med en janvier 2014.
    ABT450/r: anti-NS3
    ABT-267: anti-NS5A
    ABT-333: NN polymerase inhibitor
  • Neutrino : 89% de patients G1 (69% G1a et 20% G1b)
    Fission: 71% G3 et 27% G2
  • The first step of HCV LVP entry is the binding of E1/E2 and /or ApoE on heparan sulfate proteoglycan and LDLR.
    SRBI may play a role in HCV binding via HCV E2 and/or lipoproteins. SRBI may play also a role at the post-binding step of HCV entry.
    Receptor tyrosine kinase including epidermal growth factor (EGFR) but also ephrin receptor A2 mediate HCV entry through facilitating association between CD81 and claudin 1.
    Claudin 1 and occludin are component of tight junctions that contributes to post-binding steps of the HCV entry process.
    Recently, Niemann Pick C-1 like 1 (NPC1L1) plays an important role in CH reabsorption from biliary secretion and as a cofactor for HCV entry during post-binding steps.
    Un facteur clé dans l’entrée du VHC est la capacité de mouvement latéral du complexe HCV-CD81 jusqu’au jonctions serrées permettant l’interaction avec claudin-1 et induction de l’endocytose clathrine-dépendante. On a une acidification du compartiment endosomal et induction de la fusion entre la membrane endosomale et celle de l’enveloppe virale. Suite à la fusion, le génome viral est libéré dans la cytosol, où il est directement traduit afin de produire les différentes protéines virales
  • Double membrane vesicles (DMV)
  • L’ARN viral fraichement répliqué au sein des complexes de réplication va servir pour la formation de nouvelles particules virales qui vont budder à travers le RE.
    Ce processus implique la protéine de capside et les glycoprotéines E1 et E2, ainsi que l’ARN viral.
    Les particules virales naissantes sont maturées au sein du Golgi afin d’acquérir leur faible densité avant exocytose à la surface des hépatocytes. De nombreuses protéines virales et cellulaires sont impliquées dans ce processus.
    La protéine de capside une fois synthétisée à la capacité de s’homodimériser et d’interagir avec les LD qui sont les organelles intracellulaires de stockage des lipides. La transit de la protéine de capside via les LD n’est pas totalement élucidé, peut être un rôle de séquestration de protéine de capside jusqu’à l’assemblage…
    Ce trafficking implique des protéines cellulaires comme des MAPK et DGAT1, une des 2 enzymes nécessaires à la biosynthèse des TG.
    Ensuite la protéine de core doit être transférée vers les sites d’assemblage et cela implique des facteurs cellulaires.
    De nombreuses protéines virales sont impliquées dans l’assemblage et la sécrétion, c’est le cas de p7-NS2, NS3/4A, NS5A et NS5B bien que toutes ne soient pas empaquetées dans la particules virale. La première étape implique l’interaction de NS5A avec les LD-core.
    NS2-P7 jouent également un rôle majeur.
  • 12 weeks of SMV plus dual therapy followed by 12 or 36 weeks of dual therapy according to HCV RNA at weeks 4 and 12
    SVR12=85% in patients without Q80K at baseline
  • COSMOS Study
  • Chevaliez du hépatites 2015

    1. 1. Hépatite C Virus & Marqueurs Stéphane Chevaliez Centre National de Référence des Hépatites Virales B, C et delta Laboratoire de Virologie & INSERM U955 Hôpital Henri Mondor Université Paris-Est Créteil
    2. 2. Découverte du Virus de l’Hépatite C From New England Journal of Medicine, 1975 Hépatite C : Virus et Marqueurs
    3. 3. Identification du Virus de l’Hépatite C From Science 21 April 1989 Hépatite C : Virus et Marqueurs
    4. 4. The Global Burden of HCV Infection • Approximately 170 million people are chronically infected with HCV • HCV is responsible for >350,000 deaths per year worldwide - 60,000 in Europe - >7,500 in the US • Up to 85% of HCV-infected patients are unaware of their status - 50.3% in the US - 42.6% in France (i.e., 100,000 persons) • Less than 10% of the HCV-infected population has received treatment in the US Hépatite C : Virus et Marqueurs
    5. 5. SVR Rates in the Past 25 Years Heim M. Nat Rev Immunol 2013;13(7):535-42. Hépatite C : Structure et Virologie Moléculaire 2014-2015
    6. 6. Outline Hépatite C : Virus et Marqueurs
    7. 7. I. TAXONOMIE
    8. 8. Virus de l’Hépatite C • Famille : Flaviviridae • Genre : Hepacivirus Phylogénie de la région codant la protéine NS5B Adapted from Simmonds et al., 1999; 2001. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    9. 9. • Famille : Flaviviridae • Genre : Hepacivirus • Hôte naturel : Homme • Tropisme : Hépatocyte Virus de l’Hépatite C Hépatite C : virus et marqueurs
    10. 10. Identification d’Homologues du VHC chez les Non Primates Kapoor et al, Proc Natl Acad Sci U S A 2011;108(28):11608-13; Kapoor et al., Mbio 2013;4(2):e00216-13. Phylogénie de la région codant RdRp (7711-8550 HCV g1a) CHV: canine hepacivirus RHV: rodent hepacivirus Hépatite C : Virus et Marqueurs
    11. 11. II. MODÈLES EXPERIMENTAUX
    12. 12. Les Différents Modèles d’Etude in vitro • cDNA développés en 1997 • Réplicons subgénomiques (1999) • Pseudoparticules rétrovirales (HCVpp) (2003) • Système de culture permettant le production de particules virales infectieuses (HCVcc) (2005) Hépatite C : Virus et Marqueurs
    13. 13. Les Modèles Animaux Tawar et al., Cell Res. 2014;24(10):1153-4. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    14. 14. III. ORGANISATIONS STRUCTURALE & GENOMIQUE
    15. 15. Organisation Structurale Hépatite C : Virus et Marqueurs Catanese et al., Proc Natl Acad Sci U S A. 2013;110(23):9505-10.
    16. 16. Densité des Particules Circulantes Lindenbach BD. Curr Top Microbiol Immunol 2013;369:199-218. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    17. 17. The “Lipidome“ of HCVcc Particles Merz et al., J Biol Chem 2011;286(4):3018-32. LPC: lysophosphotidylserine CE: cholestery ester Chol: cholesterol PI: phosphatidylinositol PS: phosphatidylserine PE: phosphatidylethanolamine SM: shingomyelin PC: phospahtidylcholine PG: phosphatidylglycerol Total lipid profile Phospholipid profile Hépatite C : Virus et Marqueurs
    18. 18. Organisation Structurale Hépatite C : Virus et Marqueurs Lindenbach BD, Rice CM. Nat Rev Microbiol 2013;11:688-700; Catanese et al., Proc Natl Acad Sci U S A. 2013;110(23):9505-10.
    19. 19. Organisation Génomique des Flaviviridae Hépatite C : Virus et Marqueurs 0 1800 3600 5400 7200 9000 10800 C 4A p7 NS5BNS5ANS4BNS3NS2E2E1 5’UTR 3’UTR Hepatitis C virus Npro C E1 E2E0 NS2 NS3 NS4B NS5A NS5B 4A p7 5’UTR 3’UTR Pestivirus C prM E NS1 2A 2B NS3 NS5NS4A 4BCap 5’UTR 3’UTR Yellow fever virus
    20. 20. Organisation Génomique Hépatite C : Virus et Marqueurs Scheel TK, Rice CM. Nat Med 2013;19(7):837-49.
    21. 21. Structure de l’IRES Hépatite C : Virus et Marqueurs “Pseudoknot domain“ Berry et al., Structure 2011;19(10):1456-66.
    22. 22. Crystal Structure of the Full HCV IRES Hépatite C : Virus et Marqueurs Berry et al., Structure 2011;19(10):1456-66.
    23. 23. MicroRNA (miR)-122 et Infection VHC Hépatite C : Virus et Marqueurs • Expression abondante et spécifique du foie • Interaction avec la région 5’NC du génome viral – 2 sites au niveau du domaine I • Favorise la stabilité de l’ARNm viral
    24. 24. miR-122 : Cible Thérapeutique ? Hépatite C : Virus et Marqueurs Janssen et al., N Engl J Med. 2013;368(18):1685-94.
    25. 25. Efficacité Antivirale du Miravirsen Janssen et al., N Engl J Med 2013;368(18):1685-94. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    26. 26. Pros & Cons des Antagonistes de miR-122 • Activité pangénotypique • Barrière à la résistance élevée (HTA) • Administration parentérale • Faible taux de miR-122 dans les hépatocytes a été associé au développement d’HCC Tsai et al., J Clin Invest 2012;122(8):2884-97; Wilson et al., Curr Opin Virol 2014;7C:11-18. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    27. 27. IV. LES DIFFÉRENTES PROTÉINES VIRALES
    28. 28. Protéines du VHC Bartenschlager et al., Nature Reviews Microbiology 2013; 11, 482–496. Assembly module Replication module Hépatite C : Virus et Marqueurs
    29. 29. Réseaux d’Interactions Hépatite C : Virus et Marqueurs Park et al, BMC Bioinformatics 2010, 11(Suppl 1): S23.
    30. 30. Protéine de Capside • Forme mature formée de ~177 amino acides (21-kDa) • Capacité de lier les lipides et l’ARN • Structure tridimensionnelle non résolue – Conformation en hélices alpha (~ 50%) – Constituée de 2 domaines (D1 & D2) Hépatite C : Virus et Marqueurs
    31. 31. Protéine de Capside Hépatite C : Virus et Marqueurs Boulant et al, J Virol 2005, 79(17): 11353-11365. Domaine d’interaction avec l’ARN viral Domaine d’interaction avec LD
    32. 32. Piodi et al., Hepatology 2008, 48(1): 16-27. VHC G1b
    33. 33. Glycoprotéine E2 Khan et al., Nature 2014;509(7500):381-4. • Protéine de fusion classe II – Hétérodimères avec E1 Hépatite C : Virus et Marqueurs
    34. 34. Kong et al,Science. 2013 Nov 29;342(6162):1090-4; Khan et al., Nature 2014;509(7500):381-4. Hépatite C : Virus et Marqueurs Topologie de la Protéine E2 : Domaine “Ig-like“
    35. 35. Structure de E2 Purple and red: Ig ß sandwich Blue: CD81 receptor binding loop Kong et al,Science 2013;342(6162):1090-4; Khan et al., Nature 2014;509(7500):381-4. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    36. 36. Glycoprotéine E2 Khan et al., Nature 2014;509(7500):381-4. • Protéine de fusion classe II – Hétérodimères avec E1 • Interaction avec récepteurs membranaires – CD81 – SRB-I Hépatite C : Virus et Marqueurs
    37. 37. Étape Précoce : Entrée du VHC Hépatite C : Virus et Marqueurs Lindenbach BD, Rice CM. Nat Rev Microbiol 2013;11:688-700.
    38. 38. E2 : Trois Domaines Variables • E2 contient 3 domaines très variables – HVR1 – VR2 – VR3 • Délétion HVR1 est non létale mais augmente la sensibilité du virus aux anticorps neutralisants Hépatite C : Virus et Marqueurs
    39. 39. Variabilité du VHC Magiorkinis et al., PLoS Med. 2009;6(12):e1000198. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    40. 40. HVR1 Région HVR1 (27 amino-acides)  80% de divergence nucléotidique entre génotypes  Epitope majeur de neutralisation Timm et al., World J Gastroenterol 2007; 13(36)4808-4817. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    41. 41. Transmission du VHC Hépatite C : Virus et Marqueurs
    42. 42. 6a_33 2b_JFH1 Patient 1 (7/04) 5a_SA13 1b_HVR3812 S5 (7/05) Patient 3 (7/05) Patient 3 (9/05) Patient 2 (7/04) Patient 2 (9/04) Patient 3 (7/04) S4 (6/05) S3 (6/05) S2 (6/05) Patient 3 (01/05) S1 (6/05) 1a_HCT27X5 2a_Q2B 3a_CB 1a_HCT18X5 Patient 6 1b_AWV2C33 Patient 8 Patient 4 Patient 7 4a_ED43 0.2 100 Surfaces inertes Girou et al., Clin Infect Disease 2008, 47(5): 627-633. Patients VHC chroniques Séroconversion VHC Analyse Phylogénique Région HVR1 (81 nt) CLUSTALX DNADist (PHYLIP 3.5) Matrice de distance: Kimura 2-parameter (Ts/Tv=2) Neighbor-Joining Bootstraping : 1000 replicates NJPlot Hépatite C : Virus et Marqueurs
    43. 43. Protéine p7 Hépatite C : Virus et Marqueurs • Viroporine dont la structure 3D a été récemment déterminée par ME • Rôle(s) in vivo ? • Cible thérapeutique potentielle Luik et al., Proc Natl Acad Sci 2009, 4;106(31): 12712-6; Griffin S, Proc Natl Acad Sci 2009, 106(31): 12567-68.
    44. 44. Rôle in vivo ? Hépatite C : Virus et Marqueurs Scheel TK, Rice CM. Nat Med 2013;19(7):837-49.
    45. 45. Activité Antivirale du BIT225 Hépatite C : Virus et Marqueurs • IC50 de 314 nM dans le modèle du BVDV • Activité synergique Luscombe et al., Antiviral Res 2010;86(2):144-53.
    46. 46. Activité Antivirale in vivo • Phase II - Patients VHC (G1a, G1b, G3) - Patients VIH (inhibiteur de Vpu) - Patients coinfectés • Activité antivirale chez les patients G1 naïfs de traitement - 200 à 400 mg en combinaison avec SOC pendant 4 semaines suivi de la bithérapie pendant 44 semaines Tanwandee et al., AASLD 2012 LB abstract. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    47. 47. Taux de Réponses Virologiques • Futurs développements – Génotypes 1 & 3 – 3 mois de traitement en association à pegIFN/RBV – Evaluation de l’efficacité en association à d’autres DAA Treatment EVR (%) SVR % (n/N) 200 mg BIT225+ pegIFN/RBV 88 88 400 mg BIT225+ pegIFN/RBV 86 100 (7/7) pegIFN/RBV 63 75 (6/8) Tanwandee et al., AASLD 2012 LB abstract. Hépatite C : Structure et Virologie Moléculaire
    48. 48. Protéine NS2 Hépatite C : Virus et Marqueurs • NS2 (région N-ter) – Rôle dans l’organisation de la formation des nucléocapsides • NS2pro (région C-ter) Jirasko et al., PLoS pathog 2010;6(12): e1001233; Ivo et al., Nature 2006, 442: 831-835.
    49. 49. Protéine NS3-4A Hépatite C : Virus et Marqueurs Raney et al., J Biol Chem 2010, 285(30): 22725-731.
    50. 50. Inhibition de la Production d’IFN par NS3 Hépatite C : Virus et Marqueurs Rehermann B., J Clin Invest 2009;119(7):1745-54.
    51. 51. Cycle Viral du VHC & Cibles des DAAs Hépatite C : Virus et Marqueurs Lange et al., EMBO Mol Med 2014;6(1):4-15.
    52. 52. Protéase NS3 Hépatite C : Virus et Marqueurs Raney et al., J Biol Chem 2010, 285(30): 22725-731.
    53. 53. Telaprevir Hépatite C : Virus et Marqueurs Kieffer et al. Hepatology 2007;46:631-639. Telaprevir Dosing Telaprevir Dosing 0 2 4 6 8 0 2 4 6 8 Log10HCVRNA(IU/mL) Log10HCVRNA(IU/mL) HCV RNA (>100 IU/mL) Wild type T54A V36A/M R155K/T 36/155 A156V/T 36/156 Days Days Patient 1002Patient 1018 LODLOD 1 14 1 14
    54. 54. Schinazi et al., Liver Int 2014;34 Suppl 1:69-78. Caractéristiques des IP DAA PI 1st generation PI 2nd generation NS5A Inh. 1s t generation NS5A Inh. 2nd generation NS5B nucleos(t)ide inh. NS5B non nucleos(t)ide inh. Efficacy Resistance profile Pangenotypi c efficacy Adverse events Drug-drug interaction Good profile Average profile least favorable profile Hépatite C : Virus et Marqueurs
    55. 55. Telaprevir Approved First generation Boceprevir Approved First generation Simeprevir Approved Second wave Faldaprevir (BI1335) Phase 3 Second wave Asunaprevir Phase 3 Second wave ABT450/r Phase 3 Second wave Sovaprevir Clinical hold Second wave Vedroprevir Phase 2 Second wave IDX-320 Phase 2 Second wave Vaniprevir Phase 3 (Japan) Second wave Danoprevir Phase 2 Second wave MK-5172 Phase 3 Second generation ACH-2684 Phase 2 Second generation Inhibiteurs de Protéase Pawlotsky JM., Gastroenterology 2014;146(5):1176-92. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    56. 56. • Protéine essentielle à la formation des complexes de réplication • Phosphoprotéine régulée par PI4KIII alpha (enzyme localisé au niveau du RE) – P56 et p58 (forme hyperphosphoryléee) • Formée de 3 domaines • Cible d’inhibiteurs spécifiques Protéine NS5A Hépatite C : Virus et Marqueurs Reiss et al., PLoS Pathog. 2013 May;9(5):e1003359.
    57. 57. Protéine NS5A Hépatite C : Virus et Marqueurs RNA binding groove Tellinghuisen et al., Nature 2005;435(7040):374-9.
    58. 58. Cycle Viral du VHC & Cibles des DAAs Hépatite C : virus et marqueurs Lange et al., EMBO Mol Med 2014;6(1):4-15.
    59. 59. Schinazi et al., Liver Int 2014;34 Suppl 1:69-78. Caractéristiques des anti-NS5A DAA PI 1st generation PI 2nd generation NS5A Inh. 1s t generation NS5A Inh. 2nd generation NS5B nucleos(t)ide inh. NS5B non nucleos(t)ide inh. Efficacy Resistance profile Pangenotypi c efficacy Adverse events Drug-drug interaction Good profile Average profile least favorable profile Hépatite C : Virus et Marqueurs
    60. 60. Daclatasvir Phase 3 First generation Ledipasvir (GS-5885) Phase 3 First generation Ombitasvir (ABT-267) Phase 3 First generation ACH-2928 Phase 2 First generation PPI-668 Phase 2 First generation GSK 2336805 Phase 2 First generation BMS 824393 Phase 2 First generation Samatasvir Phase 2 First generation AD4025 Phase 1b ? MK-8742 Phase 2 Second generation ACH-3102 Phase 2 Second generation GS-5816 Phase 2 Second generation Inhibiteurs de NS5A Link et al,. J Med Chem. 2014;57(5):2033-46; Degoey et al., J Med Chem 2014;57(5):2047-57; Ivachtchenko et al., J Med Chem 2014 Sep 9. Pawlotsky JM., Gastroenterology 2014;146(5):1176-92. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    61. 61. Mécanismes d’Action des anti-NS5A Hépatite C : Virus et Marqueurs Eyre NS, Beard MR. Gastroenterology. 2014;147(5):959-62.
    62. 62. Lesburg et al., Nat struct Biol 1999, 6: 937-943; Bressanelli et al., Proc Natl Acad Sci USA 1999, 96: 13034-13039; Ago et al., Srructure Fold Des 1999, 7: 1417-1426. Protéine NS5B: RdRp Hépatite C : Virus et Marqueurs
    63. 63. Réplication – Modèle du poliovirus . Virus à ARN monocaténaire de polarité positive De Clercq., Nature Review Drug Discovery 2007; 6: 1001-18. Réplication Virale Hépatite C : Virus et Marqueurs
    64. 64. Variabilité Génétique • Erreurs au cours de la réplication – Fréquentes . 10 -4 -10 -5 mutations par nucléotide copié au cours de la réplication du VHC – Spontanées – Au hasard • Absence d’activité exonucléasique 3’⇒5’ ("proofreading") – Accumulation de mutations • A l’origine de : – La diversification des types et des sous-types – La distribution en quasi-espèces Hépatite C : Virus et Marqueurs
    65. 65. Diversification des Génotypes Smith et al., Hepatology 2014;59(1):318-27. Hépatite C : Virus et Marqueurs 4 1 5a 3 2 6 7a
    66. 66. Distribution des Génotypes Manns and von Hahn., Nat Rev Drug Discov 2013;12(8):595-610. Hépatite C : Virus et Structure
    67. 67. Répartition des Génotypes en France 61% 9% 19% 9% 2% Génotype 1 (n=961) Génotype 5 (n=29) Génotype 4 (n=144) Génotype 2 (n=137) Génotype 3 (n=293) Génotypes6 (n=10) 0,6% Brouard et al., J Hepatol 2009, 50(Supl. 1): S148 (abstract 390). Hépatite C : Virus et Marqueurs
    68. 68. Distribution en Quasi-espèce Hépatite C : Virus et Marqueurs Domingo E., Cell 1978, 13 (4):735-744.
    69. 69. Quasi-espèces • Décrites pour la première fois en 1978 par Domingo et coll – Bactériophage Qβ • Evolution Darwinienne – Génération de mutants compétition avantages aux variants les plus “fit“ Domingo et al., Cell 1978;13(4):735-44; Domingo et al., Microbiol Mol Biol Rev 2012;76(2):159-216. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    70. 70. “Last but not Least“ Hépatite C : Virus et Marqueurs
    71. 71. Consequence of Genetic Bottleneck Domingo et al., Microbiol Mol Biol Rev 2012;76(2):159-216. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    72. 72. Inhibitors of RdRp Copyright © 2006 Merck & Co., Inc., Whitehouse Station, New Jersey, USA Site A (Thumb/fingertips) Site B (Thumb) Site C (Palm) Site Actif Site D (Palm) AA BB CC DD EE Hépatite C : Virus et Marqueurs
    73. 73. Caractéristiques des anti-NS5B Schinazi et al., Liver Int 2014;34 Suppl 1:69-78. DAA PI 1st generation PI 2nd generation NS5A Inh. 1s t generation NS5A Inh. 2nd generation NS5B nucleos(t)ide inh. NS5B non nucleos(t)ide inh. Efficacy Resistance profile Pangenotypi c efficacy Adverse events Drug-drug interaction Good profile Average profile least favorable profile Hépatite C : Virus et Marqueurs
    74. 74. Sofosbuvir Approved Nuc VX-135 Partial clinical hold Nuc Deleobuvir Phase 2 NNuc BMS-791325 Phase 2 NNuc TMC-647055 Phase 2 NNuc Lomibuvir Phase 2 NNuc GS-9669 Phase 2 NNuc ABT-333 Phase 3 NNuc ABT-072 Phase 2 NNuc Setrobuvir Phase 2 NNuc Inhibiteurs de NS5B Pawlotsky et al., Seminars in Liver Disease, in press. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    75. 75. 0 1 2 3 4 5 6 7 -15 -10 -5 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70 Days HCVRNA(LogIU/mL) TMA + + + + - - - - - - - - + + LOQ (20 IU/mL) MK-0608 at 1mg.kg-1 orally - 4,6 - 4,1 wt S282R/T/I wt S282 Activité Antivirale du MK-0608 Hépatite C : Virus et Marqueurs
    76. 76. Efficacité de la Combinaison Paritaprevir/r (ABT- 450/r), Ombitasvir (ABT-267) et Dasabuvir (ABT- 333) ±RBV Population Treatment groups SVR12 rates (n/N) PEARL-II G1b Treatment-exp. AbbVie regimen+RBV 12 wks AbbVie regimen 12 wks 97% (85/88) 100% (91/91) PEARL-III G1b Treatment-naïve AbbVie regimen+RBV 12 wks AbbVie regimen 12 wks 99% (209/210) 99% (207/209) PEARL-IV G1a Treatment-naïve AbbVie regimen+RBV 12 wks AbbVie regimen 12 wks 97% (97/100) 90% (185/205) TURQUOISE-II G1 Treatment-naïve & -exp. with cirrhosis AbbVie regimen+RBV 12 wks AbbVie regimen 24 wks 92% (191/208) 96% (165/172) SAPPHIRE-I G1 Treatment-naïve AbbVie regimen+RBV 12 wks 96% (455/473) SAPPHIRE-II G1 Treatment-exp. AbbVie regimen+RBV 12 wks 96% (286/297) Andreone et al., Gastroenterology 2014 May 9; Ferenci et al., N Engl J Med 2014 May 22;370(21):1983-92; Poordad et al., N Engl J Med 2014;370(21):1973-82; Feld et al., N Engl J Med 2014;370(17):1594-603; Zeuzem et al., N Engl J Med 2014;370(17):1604-14. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    77. 77. Efficacité du SOF-LDV (FDC) ±RBV Population Treatment groups SVR12 rates (n/N) ION-1 G1 Treatment-naive SOF+LDV 12 wks SOF+LDV+RBV 12 wks SOF+LDV 24 wks SOF+LDV+RBV 24 wks 99% (211/214) 97% (211/217) 98% (212/217) 99% (215/217) ION-2 G1 Treatment experienced SOF+LDV 12 wks SOF+LDV+RBV 12 wks SOF+LDV 24 wks SOF+LDV+RBV 24 wks 94% (102/109) 96% (107/111) 99% (108/109) 99% (110/111) ION-3 G1 Treatment-naive SSOF+LDV 8 wks SOF+LDV+RBV 8 wks SOF+LDV 12 wks 94% (202/215) 93% (201/216) 95% (206/216) Afdhal et al., N Engl J Med 2014;370(20):1889-98; Afdhal et al., N Engl J Med 2014;370(16):1483-93; Kowdley et al. N Engl J Med 2014;370(20):1879-88. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    78. 78. V. CYCLE VIRAL
    79. 79. Cycle Viral deLemos & Chung., Trends Mol Med 2014;20(6):315-21. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    80. 80. HCV Entry Lindenbach & Rice. Nature Reviews Microbiology 2013;11, 688–700. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    81. 81. Réplication du VHC • Mécanismes moléculaires encore mal connus • Localisation cytoplasmique au sein de complexes de réplication (membranous web) – NS4B, NS5A, NS34A et NS5B (RdRp) – Association étroite avec des facteurs cellulaires Hépatite C : Virus et Marqueurs
    82. 82. "Membranous Web" Paul et al., J Virol 2013;87(19):10612-27. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    83. 83. Modèle de Réplication du VHC • Selon modèle des virus à ARN ss polarité positive (exemple du PV) Ding., Nature Reviews Immunolog, 2010; 10: 632-644. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    84. 84. Assemblage & Sécrétion du VHC Lindenbach & Rice. Nature Reviews Microbiology 2013;11, 688–700. Hépatite C : Virus et Marqueurs
    85. 85. Hépatite C Stratégie Diagnostique & Suivi Virologique Stéphane Chevaliez Centre National de Référence des Hépatites Virales B, C et delta Laboratoire de Virologie & INSERM U955 Hôpital Henri Mondor Université Paris-Est Créteil
    86. 86. Marqueurs indirects Anticorps anti-VHC totaux Marqueurs directs Ag de capside (AgC) ARN VHC Génotype VHC Profil de résistance Marqueurs Virologiques Stratégie diagnostique & suivi virologique
    87. 87. Tests Sérologiques • Détection of des anticorps anti-VHC par EIA de 3ème génération • Tests “Combo” – Détection simultanée de l’AgC et des anticorps anti-VHC • TROD (test rapide d’orientation diagnostique) • Détection et quantification de l’antigène de capside (AgC) Stratégie diagnostique & suivi virologique
    88. 88. Détection des Anticorps Anti-VHC • Diagnostic de l’infection par le VHC – Trousses commerciales – Faciles à utiliser, automatisées – A l’aide d’un test de 3ème génération . ADVIA Centaur (Siemens) . VITROS ECi (Ortho-Clinical Diagnostic) . AXSYM HCV 3.0 (Abbott) . Cobas Elecsys Modular HCV (Roche) . INNOTEST HCV Ab IV (Innogenetics) . Monolisa anti-HCV Plus version 2 (Bio-Rad) Stratégie diagnostique & suivi virologique
    89. 89. Test “Combo“ (AgC/Anti-VHC) • Diagnostic de l’infection par le VHC – Trousses commerciales (2 trousues disponibles) – Faciles à utiliser – Non automatisées – Diminution de la fenêtre sérologique d’environ 20-30 jours – Moins sensibles que les tests de 3ème génération pour la détection des anticorps anti-VHC Stratégie diagnostique & suivi virologique
    90. 90. Tests rapides Disposant d’un Marquage CE/IVD ou OMS pour la Détection des Ab anti-VHC Oraquick ® HCV Toyo® HCV Labmen® HCV Multisure HCV Signal HCV v2.0 HCV TriDot 4th Manufacturer Orasure Turklab Turklab MP Diagnostics Span Diagnostics J Mitra & Co Specimen type oral fluid, whole blood, serum, plasma whole blood, serum, plasma whole blood, serum, plasma whole blood, serum, plasma serum, plasma serum, plasma Volume required (µL) 40 (oral fluid) 20 30 10 25 100 One drop (35 µL) Time to read (min) 20 15 15 15 10 3 Stratégie diagnostique & suivi virologique
    91. 91. Tests rapides “en cours de Marquage CE/IVD“ pour la Détection des Ab anti-VHC Assure® HCV First Response® HCV Manufacturer MP Diagnostics Premier Medical Corporation Ltd Specimen type whole blood, serum, plasma whole blood, serum, plasma Volume required (µL) 50 One drop (35 µL) Time to read (min) 15 20 Stratégie diagnostique & suivi virologique
    92. 92. Performances des Tests rapides pour la Détection des Ab anti-VHC Spécificité Sensibilité VPP VPN Sang total capillaire OraQuick® HCV Rapid Ab Test 100% 99,4% 100% 98,4% TOYO® anti-HCV test 98,2% 96,2% 99,0% 93,1% Labmen® HCV test 100% 62,7% 100% 49,6% Liquide craviculaire OraQuick® HCV Rapid Ab Test 100% 98,2% 100% 96,6% Chevaliez S, et al., article soumis. Stratégie diagnostique & suivi virologique
    93. 93. Performances des Tests rapides pour la Détection des Ab anti-VHC Spécificité Sensibilité VPP VPN Sang total veineux OraQuick® HCV Rapid Ab Test 100 98,7 100 98,1 Assure® anti-HCV 100 94,9 100 93,0 First Response HCV 100 96,2 100 94,6 Multisure HCV 100 96,2 100 94,6 Chevaliez S, et al., unpublished results. Stratégie diagnostique & suivi virologique
    94. 94. Antigène de Capside : un Marqueur de la Réplication 0 2 4 6 8 0 2 4 6 8 HCV RNAlevel m2000 (LogIU/mL) HCVcoreAglevel(Logfmol/L) r=0.89;p<0.0001 0 2 4 6 8 0 2 4 6 8 HCV RNAlevel CAP/CTM v2.0 (LogIU/mL) HCVcoreAglevel(Logfmol/L) r=0.88;p<0.0001 Chevaliez et al., J Clin Virol. 2014;61(1):145-8. Stratégie diagnostique & suivi virologique
    95. 95. Antigène de Capside en Fonction des Génotypes Chevaliez et al., J Clin Virol. 2014;61(1):145-8. Stratégie diagnostique & suivi virologique
    96. 96. Quantification de l’AgC à partir de Sang Total Déposé sur DBS Stratégie diagnostique & suivi virologique 0 2 4 6 0 2 4 6 Core antigen level in serum with the Architect HCV Ag assay (Log fmol/L) CoreantigenlevelinwholebloodfromDBS withtheArchitectHCVAgassay(Logfmol/L) r=0.56; p<0.0001 0 1 2 3 4 0 1 2 3 4 Mean of HCV core antigen level in serum and whole blood from DBS (Log fmol/L) Diffrencebetweenserumand wholebloodfromDBS(Logfmol/L) 2.46 1.66 3.26 0 2 4 6 0 2 4 6 Core antigen level in serum with the Architect HCV Ag assay (Log fmol/L) CoreantigenlevelinwholebloodfromDBS withtheArchitectHCVAgassay(Logfmol/L) r=0.56; p<0.0001 0 1 2 3 4 0 1 2 3 4 Mean of HCV core antigen level in serum and whole blood from DBS (Log fmol/L) Diffrencebetweenserumand wholebloodfromDBS(Logfmol/L) 2.46 1.66 3.26
    97. 97. Quantification de l’AgC à partir de Sang Total Déposé sur DBS Stratégie diagnostique & suivi virologique 0 2 4 6 8 0 2 4 6 8 HCV RNA level in whole blood from DBS with m2000 (Log IU/mL) HCVcoreAglevelinwholeblood fromDBS(Logfmol/L) r=0.65; p<0.0001 0 2 4 6 8 0 2 4 6 8 HCVcoreAglevelinwholeblood fromDBS(Logfmol/L) HCV RNA level in whole blood from DBS with CAP/CTM96 v2.0 (Log IU/mL) r=0.66; p<0.0001 0 2 4 6 8 0 2 4 6 8 HCV RNA level in whole blood from DBS with m2000 (Log IU/mL) HCVcoreAglevelinwholeblood fromDBS(Logfmol/L) r=0.65; p<0.0001 0 2 4 6 8 0 2 4 6 8 HCVcoreAglevelinwholeblood fromDBS(Logfmol/L) HCV RNA level in whole blood from DBS with CAP/CTM96 v2.0 (Log IU/mL) r=0.66; p<0.0001
    98. 98. Intérêts Cliniques de la Quantification de l’AgC • Diagnostic de l’infection – Trousses commerciales – Facile à utiliser, automatisé, peu coûteux (30% par rapport à une charge virale VHC) • Décision de traiter et suivi de l’efficacité des traitements antiviraux – Quantitatif – Alternative aux techniques de détection-quantification de l’ARN du VHC Stratégie diagnostique & suivi virologique
    99. 99. Performances Analytiques de la Trousse Architect (Abbott) • Spécificité – 99,2% à 100% • Sensibilité – 3 fmol/L (i.e ~ 500 to 3 000 UI/mL d’ARN VHC) – Tous les génotypes (excepté génotype 2) • Intervalle de quantification – 3 à 20 000 fmol/L (≤ 7,8 Log10 UI/mL d’ARN VHC) • Stable à 37°C pendant 96 heures Ross et al., J Clin Microbiol 2010, 48(4): 1161-8; Mederacke et al., J Clin Virol 2009, 46(3): 210-5; Miedouge et al., J Clin Virol 2010, 48(1):18-21. Stratégie diagnostique & suivi virologique
    100. 100. Trousse Architect : Monitorage des Cinétiques Virales RVR (G1b) RVS (G1b) Rechuteur (G1b) Non-répondeur (G1a) Ross et al., J Clin Microbiol 2010, 48(4): 1161-8. Core Ag RNA Stratégie diagnostique & suivi virologique
    101. 101. Performances de la Trousse Architect chez Différentes Populations Mederacke et al., J Clin Virol. 2012 Feb;53(2):110-5. Stratégie diagnostique & suivi virologique
    102. 102. Tests Moléculaires Détermination du Génotype Quel est le génotype du VHC ? Détection de la résistanceDétection de la résistance Quel type de VHC est présent ? Est-ce que le VHC est présent et en quelle quantité ? Tests Qualitatifs-Quantitatifs Stratégie diagnostique & suivi virologique
    103. 103. - Identify active viral replication - Make appropriate decisions . Shorten or extend treatment duration . Stop treatment due to futility ­ Identify treatment failure and the emergence of resistance . Virological failure is associated with selection of viral variants with reduced susceptibility to DAAs Clinical Utility of HCV RNA Assays Stratégie diagnostique & suivi virologique
    104. 104. Requirements for HCV RNA Assays • Real-time-based assays with – A low lower limit of detection – A broader range of linear quantification – Identical lower limits of detection (LLOD) and quantification (LLOQ) • Satisfactory analytical performance, regardless of the HCV genotype Stratégie diagnostique & suivi virologique
    105. 105. 10 102 103 104 107 108 Cobas Amplicor HCV Monitor v2.0 SuperQuant LCx HCV RNA Assay Versant HCV RNA 3.0 (bDNA) CTM HCV test v2.0CTM HCV test v2.0 (Roche)(Roche) RealTiRealTimme™ HCVe™ HCV (Abbott)(Abbott) Artus HCV QS-RGQArtus HCV QS-RGQ (Qiagen)(Qiagen) CAP/CTM HCV test,CAP/CTM HCV test, v2.0 (Roche)v2.0 (Roche) Versant HCV RNAVersant HCV RNA 1.0 (kPCR, Siemens)1.0 (kPCR, Siemens) 105 106 Chevaliez et al., Gastroenterology 2012;142(6):1303-1313. Intervalles de Quantification Stratégie diagnostique & suivi virologique
    106. 106. Quantification de l’ARN VHC (CTM v1.0) Adapted from Chevaliez et al., Hepatology 2007;46(1): 22-31. HCVRNAlevelinCAP/CTMv1.0(Log10IU/mL) HCV RNA level in HCV 3.0 bDNA (Log10 IU/mL) 8 7 6 5 4 3 876543 876543 Mean of HCV RNA levels in CAP/CTM v1.0 and bDNA (Log10IU/mL) Differencebetween CAP/CTMv1.0andbDNA(Log10IUI/mL) +1.5 +1.0 +0.5 0.0 -0.5 -1.5 -1.0 -0.15 +0.48 +1.11 Genotype 3 (n=29) Genotype 2 (n=27) Genotype 1 (n=29) Genotype 4 (n=30) Genotype 6 (n=2) Genotype 5 (n=9) Stratégie diagnostique & suivi virologique
    107. 107. Impact de Substitutions Nucléotidiques sur la Quantification de l’ARN du VHC Chevaliez et al., Hepatology 2009;50(5):1681. WT G4 or WT G1 A165T or G145A G145A+A165T HCVRNAlevels(Log10IU/mL) 5.7 6.1 6.4 4.0 6.0 6.7 4.3 5.9 6.3 <1.2 6.0 6.6 0 2 4 6 8 CTM v1.0 m2000RT bDNA Stratégie diagnostique & suivi virologique
    108. 108. Quantification de l’ARN VHC G4 (CAP/CTM v2.0) HCVRNAlevelinCAP/CTMv2.0(Log10IU/mL) HCV RNA level in HCV 3.0 bDNA (Log10 IU/mL) 8 7 6 5 4 3 876543 876543 Mean of HCV RNA levels in CAP/CTM v1.0 and bDNA (Log10IU/mL) Differencebetween CAP/CTMv1.0andbDNA(Log10IUI/mL) +1.5 +1.0 +0.5 0.0 -0.5 -1.5 -1.0 +0.08 +0.35 +0.62 Genotype 4 (n=122) Chevaliez et al., J Clin Microbiol 2013;51(4):1078-82. Stratégie diagnostique & suivi virologique
    109. 109. Chevaliez et al., J Clin Microbiol, 2009,47(6):1726-32. HCV RNA Quantification (m2000, Abbott) Genotype 3 (n=29) Genotype 2 (n=21) Genotype 1 (n=55) Genotype 4 (n=24) Genotype 6 (n=3) Genotype 5 (n=9) 876543 Mean of HCV RNA levels in m2000 and bDNA (Log10IU/mL) Differencebetween m2000andbDNA(Log10IUI/mL) +1.5 +1.0 +0.5 0.0 -0.5 -1.5 -1.0 -0.06 +0.26 +0.58 HCVRNAlevelinm2000(Log10IU/mL) HCV RNA level in HCV 3.0 bDNA (Log10 IU/mL) 8 7 6 5 4 3 876543 Stratégie diagnostique & suivi virologique
    110. 110. HCV RNA Level Assessment in the Era of DAA • HCV RNA quantification should be regularly assessed before, during and after treatment • HCV RNA quantification should be based on a real- time PCR (or TMA) assay – With results expressed in IU/mL – With identical LLOD and LLOQ, of the order of 10-15 IU/mL • In a given patient, HCV RNA level monitoring must be performed with the same real-time assay Stratégie diagnostique & suivi virologique
    111. 111. Europe or FDA Approval for HCV RNA Quantification Tests • Only 2 tests are approved by the FDA and in Europe for HCV RNA quantification in clinical practice – m2000 since May 2011 – New version of CAP/CTM since March 2013 Stratégie diagnostique & suivi virologique
    112. 112. Monitorage de l’Efficacité des Traitements avec DAA Avant traitement Au cours du traitement Après traitementFin de traitement S2 S4 S10 S12 S24 S48 SVR12 SVR24 SOF/PR X X X SMV/PR X X X Xa Xa DCV/PR X X X X SANS IFNb X X Xc Xc X X a Fin de traitement en fonction si en échec d’un traitement antérieur et si oui le type de réponse b SOF+RBV; SOF+SMV±RBV; SOF+DCV±RBV c S12 ou S24 : fin de traitement selon la combinaison thérapeutique utilisée Stratégie diagnostique & suivi virologique
    113. 113. Génotypes Smith et al., Hepatology 2014;59(1):318-27. 4 1 5a 3 2 6 7a Stratégie diagnostique & suivi virologique
    114. 114. Détermination du Génotype • Méthodes moléculaires (genotyping) – Analyse de la séquence après séquençage direct – Hybridation inverse des produits d’amplification sur des supports solides comportant des sondes génotype spécifique : Line Probe Assay (INNO-LiPA HCV, Innogenetics) – PCR en temps réel à l’aide d’amorces et de sondes génotype spécifique • Méthodes sérologiques (“serotyping”) – ELISA compétitif Arens et al., J Clin Virol, 2001; 22:11-29; Davidson et al., J Gen Virol 1995; 76: 1197-204; Lareu et al., 1997; Le Pogam et al., 1998; J Clin Microbiol; 36: 1461-3; Ilina et al., J Clin Miocrobiol, 2005; 43(6): 2810-15. Stratégie diagnostique & suivi virologique
    115. 115. Arens et al., J Clin Virol 2001; 22:11-29; Davidson et al., J Gen Virol 1995; 76: 1197-204; Lareu et al., 1997; Le Pogam et al., 1998; J Clin Microbiol; 36: 1461-3; Ilina et al., J Clin Miocrobiol, 2005; 43(6): 2810-15. • Méthodes moléculaires (genotyping) – Analyse de la séquence après séquençage direct – Hybridation inverse des produits d’amplification sur des supports solides comportant des sondes génotype spécifique : Line Probe Assay (INNO-LiPA HCV, Innogenetics) – PCR en temps réel à l’aide d’amorces et de sondes génotype spécifique • Méthodes sérologiques (“serotyping”) – ELISA compétitif Stratégie diagnostique & suivi virologique Détermination du Génotype
    116. 116. Analyse Phylogénique après Séquençage Direct Région NS5B(286 nt) CLUSTALX DNADist (PHYLIP 3.5) Matrice de distance: Kimura 2- parameter (Ts/Tv=2) Neighbor-Joining Bootstraping : 1000 replicates NJPlot 5aSA13 2aHCJ6 Patient 49 6aEUHK2 3aNLZ1 Patient 62 4aED43 1hFrSSD98 1h98CM1357 1h98CM1521 1cHCG9 1cSR031 1cKhaja1 1aHCV1 1aHCVH 1aHCJ1 1jQC2 1jQC89 1kQC68 1kQC82 1eM4541N 1eCAM1078 1eQC172 1g1382 1g2152 1gEG024 1lM5186N 1l98CM1427 1l98CM1457 1fFR2 Patient 59 Patient 46 Patient 54 Patient 2 Patient 28 Patient 64 Patient 16 Patient 36 Patient 18 Patient 17 Patient 8 Patient 7 1bHCJ4 1bHCVBK 1bHCP01 Patient 40 1iFR16 1iQC77 1iQC181 Patient 48 Patient 60 Patient 52 Patient 26 1dFR17 1dHC1N16 1dBA107 1mGUI17 1mGUI11 1mGUI24 0.05 59 99 96 34 100 72 100 98 43 Génotype 2 Génotype 4 Génotype 3 Génotype 1 Génotype 6 Génotype 2 Génotype 5 Génotype 1, sous-type b Génotype 3, sous-type a Génotype 1, sous-type i Génotype 1, sous-type ? 100 Stratégie diagnostique & suivi virologique
    117. 117. Versant® HCV Genotype 2.0 Assay (INNO-LiPA) Stratégie diagnostique & suivi virologique
    118. 118. Résumé • Détermination du génotype (sous-type) VHC – La détermination du génotype sur la seule région 5’NC doit être proscrite – La 2nde génération de Line Probe Assay qui utilise des sondes dirigées contre la région core en plus de la région 5’NC est la meilleure méthode permettant de distinguer les sous-types 1a et 1b EASL CPG., J Hepatol. 2011 Aug;55(2):245-64. Stratégie diagnostique & suivi virologique
    119. 119. Intérêt de la Détermination du Sous-Type (1a vs 1b) ? - Différence d’efficacité de la combinaison thérapeutique - Profils de résistance différents en cas d’échec thérapeutique - Influence sur la décision thérapeutique Stratégie diagnostique & suivi virologique
    120. 120. Impact du Sous-Type sur la Barrière Génétique à la Résistance aux IP HCV-1a prototype ...PAGHAVGIFFRAAVCTRGVAKAVDFIP... HCV-1b prototype ...-S------------------------V-... HCV-1a AGAAAA (R155K) AGAACA (R155T) HCV-1b CGAAAA (R155K) CGAACA (R155T) Stratégie diagnostique & suivi virologique
    121. 121. Résistance au SMV dans les Essais • 1254 patients G1 inclus dans les phases 2b/3 (C206,C208, C216, HPC3007) – 197/1254 (15,7%) étaient en échec % patients with mutations at time of failure not achieving SVR Emerging mutations at time of failure Overall 91 (180/197) GT1a* with Q80K 93 (49/53) 84% (41/49) R155K 12% (6/49) D168E 4% (2/49) Other GT1a* without Q80K 97 (61/63) 41% (25/61) R155K 36% (22/61) R155K in combination with mutations at 80, 122 and/or 168 23 (14/61) Other GT1b 86 (70/81) 60% (42/70) D168V 17% (12/70) D168A, E, H, T, A/V or E/V 22% (16/70) Other Stratégie diagnostique & suivi virologique
    122. 122. Impact du Sous-Type sur la Barrière Génétique à la Résistance aux anti-NS5A Stratégie diagnostique & suivi virologique Gao et al., Nature 2010 6;465(7294):96-100.
    123. 123. SMV plus PegIFN/RBV: QUEST-1 − 24-48 Weeks in Treatment-naïve G1 patients SMV group (n=261) Placebo group (n=130) Week 4 <25 IU/mL (RVR) 202/254 (80%) 15/127 (12%) <25 IU/mL 230/254 (91%) 25/127 (20%) SVR12 210/264 (80%) 65/130 (50%) Breakthrough 24 (9%) 44 (34%) Relapse 21/234 (9%) 18/84 (21%) 41% With Q80K 60/146 59% Without Q80K At baseline 86/146 SVR12 31/60 Jacobson et al., Lancet 2014;384(9941):403-13. Stratégie diagnostique & suivi virologique
    124. 124. Impact du Polymorphisme Q80K sur la Réponse au SMV plus SOF ± Ribavirin Cohorte 1 : répondeurs nuls à la bithérapie pégylée F0-F2 (N=74) Cohorte 2 : naïfs de traitement et répondeurs nuls à la bithérapie pégylée F3-F4 (N=40) Lawitz et al., Lancet 2014;384(9956):1756-65. 24/27 31/31 17/17 25/26 38/40 18/18 Stratégie diagnostique & suivi virologique
    125. 125. Le Génotype du VHC Détermine l’Approche du Traitement VHC • Siméprevir uniquement chez les patients de génotypes 1 et 4 – Excepté les patients de génotype 1a avec la mutation Q80K • Importance de la ribavirine chez les patients non cirrhotiques de génotype 1a avec la combinaison “3D“ Abbvie Stratégie diagnostique & suivi virologique
    126. 126. Intérêt de la Détermination des Profils de Résistance ? • Pas d’intérêt à la détermination systématique avant traitement des patients naïfs de traitement et en échec d’un traitement par bithérapie pégylée car taux de RVS élevés • Pas d’intérêt à la détermination au moment de l’échec car la plupart des patients abritent des variants résistants Hépatite C : Résistance au traitement
    127. 127. Intérêt de la Détermination des Profils de Résistance ? • Intérêt à la détermination chez les patients en échec d’un traitement contenant un ou plusieurs DAA avant retraitement – Importance des études observationnelles longitudinales Hépatite C : Résistance au traitement

    ×