SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  40
Télécharger pour lire hors ligne
« Enjeux et regards croisés sur l’avenir du
lait dans le Massif central»
4-10-2022
4-10-2022
« Enjeux et regards croisés sur l’avenir du
lait dans le Massif central»
Enjeux d’avenir
Filière laitière
Climat
Yann BOUCHARD
Démographie
Christophe PERROT
Economie – coûts
de production
Yannick PECHUZAL
Stratégies
d’éleveurs
CASSIOPEE 12
Stratégies aval
Florent KAPLON
Stratégies
interprofessionnelles
Jean Michel JAVELLE
?
Producteurs de lait de vache:
un défi démographique inédit
Christophe Perrot, Institut de l’Elevage
4-10-2022
Paradoxes apparents
• Particulièrement intensive en travail,
la production laitière bovine est le 1er secteur
pourvoyeur d’emplois agricoles non salariés en France
… mais les emplois y diminuent 2 à 3 fois plus vite que la moyenne générale
• Elle attire environ 2000 nouveaux producteurs par an.
1er secteur choisi par les moins de 40 ans (19%)
… un nombre pourtant très insuffisant pour remplacer les (nombreux) départs.
Avec 45% de taux de remplacement,
la production laitière est en dernière position de tous les secteurs agricoles.
4-10-2022
• Effet des politiques publiques
• Sans Elevage ruminants, la situation est pire: 18%<40 ans, 62%>50ans
5
Eleveurs de vaches
allaitantes (>=20)
Eleveurs laitiers bovins
Eleveurs Ovins V >150 brebis
(hors bovins-ovins)
Eleveurs Ovins lait
Eleveurs Caprins
Source : Agreste enquêtes
structures et Recensements
agricoles (yc 2020), MSA et
SPIE-BDNI [2011-2019] -
traitement Institut de
l’Elevage
51%>=50 ans
dont
33%>=55 ans
dont
12%>= 60 ans
24,7%<40 ans
Vieillissement des chefs d’exploitation
mais stabilisation du % éleveurs<40 ans
6
Des situations départementales contrastées
Beaucoup
d’éleveurs âgés
Très peu de JA
25-Doubs:
34%<40 ans,
25%>55 ans
84% départs
remplacés
29-Finistère:
20%<40 ans,
38%>55 ans
Source :
Agreste
Recensement
agricole 2020
- traitement
Institut de
l’Elevage
C’est l’ampleur des départs
et non la chute des installations qui pose un défi
7
7
Nombre d’installations par an avec
Vaches laitières: ~2000/an
Bovins viande
Ovins-caprins
• Des installations plutôt stables
Baisse en 2019 (et 2020)
• Flux et reflux des
installations à plus de 40 ans
• Avec bovins lait = 19% des installations
en agriculture à moins de 40 ans
• Nombre insuffisant pour compenser les
départs (BL et BV)
• Taux de remplacement des départs:
• France 45%/55%(hors reconversion)
• Massif Central Ouest 50%/74%
• Massif Central Est 52%/63%
2010 2015 2019
<40
ans
>=40
ans
2000
1000
4-10-2022
Diversité des Installations avec Bovins lait (toutes exploitations)
en 2017 ou 2018
• 69% d’installations en GAEC.
• Plus jeunes: médiane 27 ans (25%<23 ans,
25%>33)
• Plus de MO: 3,2 UTA dont 2,7 coexploitants
+salariés dans 42% des cas (0,9 UTA)
• Plus grand: 80 VL (25%<57, 25%>110)
• 14% en EARL.
• 29 ans (25-32).
• 2,5 UTA (1 UTA salarié dans 40% des cas)
• 63 VL (46-81).
• 12% en individuel.
• 29 ans (25-32).
• 1,1 UTA (0,3 salariés dans 9% des cas).
• 40 VL (27-55).
8
source: MSA et SPIE-BDNI - traitement Institut de l'Elevage
à 70% en GAEC:
une bombe à retardement ?
1/3 des GAEC entre tiers éclatent au bout de 3 ans
170 insertions de tiers dans des GAEC: ~10% installations de moins de 40 ans
SCEA,…
GAEC
EARL
Individuel
4-10-2022
Projection tendancielle
(départs + installations + trajectoires):
la décapitalisation jusqu’où ?
-1%/an
-2%/an
La chute du nombre
d’actifs n’est pas
nouvelle, mais
retrouve un rythme
inédit depuis le
début des quotas.
Les conséquences
sur le nombre de VL
et la collecte sont
nouvelles
Projections
VL 2021/2030:
France -13%,
Rh Alpes: -10%
Auvergne: -14%
Midi-Pyr: -24%
Nombre d’éleveurs laitiers Nombre de vaches
4-10-2022
Renouvellement ? Des générations ? Des actifs ?
De la production ? Des modèles de production ?
Un débat protéiforme qui cache un double décalage:
• Entre les souhaits des nombreux « candidats à l’installation »
et l’offre de fermes ou de plus en plus souvent de places (dans une forme sociétaire) à reprendre
• Entre les projets agricoles des installés récents
et les attentes des filières longues pour approvisionner les outils de transformation, alimenter la
population française, voire exporter.
« banalisation » du métier
installations tardives (>40ans: 19% en 2010-2015,  13% en 2019)
départs précoces (25%<57ans)
carrières courtes (10%<8 ans; 25%<19ans)
 Renouvellement des actifs:
une génération se retire, les entrants ont des projets plus variés
incluent salariés, 17% des ETP, qui peuvent devenir associés ou repreneurs
10
4-10-2022
Enjeu climatique
Yann BOUCHARD – Chambre d’agriculture du Cantal
4-10-2022
LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES A L’ECHELLE DU MASSIF
04/10/2022
QUELS IMPACTS DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES SUR LES
FOURRAGES ET CEREALES
04/10/2022
Marcenat
Maurs
ANNEES 20 ANNEES 50 ANNEES 20 ANNEES 50
MISE A L'HERBE 10-mars 04-mars 30-mars 19-mars
DERNIERE GELÉE 23-mars 07-mars 08-mai 03-mai
DATE RÉCOLTE - 9 JOURS - 12 jours
JOURS DISPONIBLES ENSILAGE + 0,7 jours FOIN - 0,7 JOURS
FREQUENCE ANNEES A RÉCOLTE D'HERBE NORMALE * 7/10 5,8/10 8/10 8,1/10
DURÉE MISE A L'HERBE - 1ERE GELÉE + 10 JOURS + 20 JOURS
RISQUE ÉCHAUDAGE CÉRÉALES + FORT SIMILAIRE
SOMME TEMPERATURE MAÏS 2065 ° 1290 °
SOMME TEMPERATURE DÉROBÉE 890 ° 450 °
MAURS MARCENAT
MAURS: nombre de jours > 30 ° C
19 32
2 axes d’adaptation
Au niveau de l’offre
alimentaire
Achats compensateurs
Augmentation de la SFP (substitution SCOP)
Modification de l’assolement, conduite fourragère
Augmentation de la SFP (SAU+)
Irrigation
Au niveau des besoins du
troupeau
04/10/2022
MIS EN PLACE OU ENVISAGÉS
EXCLUS POUR L’INSTANT
Source idele AP3C 2021
QUELS AXES D’ADAPTATION MIS EN PLACE, ENVISAGÉS OU
EXCLUS PAR LES ÉLEVEURS, QUELS EFFETS SUR LA FILIERE ?
04/10/2022
2 axes d’adaptation
Au niveau de
l’offre alimentaire
Au niveau des
besoins du
troupeau
Réduction proportionnelle de
l’ensemble du cheptel
Modification de la conduite
du troupeau
Suppression, diminution d’une
production (mixte)
Gestion du renouvellement (taux,
âge au 1er vêlage)
Externalisation :
- Achat extérieur de génisses
- Délégation élevage
- Estive, pension
MIS EN PLACE OU ENVISAGÉS
EXCLUS POUR L’INSTANT
Source idele AP3C 2021
QUELS AXES D’ADAPTATION MIS EN PLACE, ENVISAGÉS OU
EXCLUS PAR LES ÉLEVEURS, QUELS EFFETS SUR LA FILIERE ?
04/10/2022
QUELS IMPACTS POUR LES STRATÉGIES DE DIFFERENCIATION,
EXEMPLE DU CANTAL
Des inquiétudes pour le respect des cahiers
des charges…
Démarche « tout foin »
Limitation des achats
… Mais une attractivité supérieure
pour compenser des baisses de
chargement ?
04/10/2022
CHANGEMENTS CLIMATIQUES : DES RISQUES EVIDENTS, DES
FACTEURS DE RÉSILIENCE ?
Des risques évidents:
. Baisse de collecte, dilution sur le territoire
. Hausse des coûts de production
. Perte de repères, baisse de l’attractivité pour le métier
Mais des facteurs de résilience:
. Phénomène mondial, quels impacts ailleurs ?
. Une problématique à laquelle on se prépare
. Une grande capacité d’adaptation des
éleveurs pour relever ce défi !
Enjeu économique
4-10-2022
Yannick PECHUZAL – Institut de l’élevage
4-10-2022
Des coûts de production supérieurs à la plaine, un prix du lait à peine supérieur!
Source : tableaux de bord CNIEL
Des productivités de la main d’œuvre et des
surfaces inférieures
Des appro à tarifs majorés (transport)
Un déficit d’autonomie alimentaire
Des infrastructures (bâtiments) plus
onéreuses (investissements récents)
Des écarts de compétitivité que partiellement
compensés par les ICHN
Des valorisations AOP (majoritairement)
insuffisantes
Très forte proportion du lait vendu sans
démarcation
Malgré des atouts, des revenus laitiers majoritairement
insuffisants
Malgré des atouts, des revenus laitiers majoritairement
insuffisants
Deux années marquées par la flambée des matières premières…
Une hausse des charges 2021 : + 20 à 30 €/1000 l
Flambée appro 2022 : confirmation hypothèse haute (sur 3 appro majeurs) au-delà de + 60 €/1000l
Source : Institut de l’élevage
IPAMPA Lait de vache
2019/
2018
2020/
2019
2021/
2020
2022/
2021*
+1,3% +0,1% +8,6% +17,7%
* jusqu’à juin 2022
4-10-2022
Malgré des atouts, des revenus laitiers majoritairement
insuffisants
Mais des produits d’atelier également en hausse :
Lait (*) :
- 2021 : +13 € /1000 l
- 2022 : + 57 € /1000 l
Produits joints : +10 à 20 €/1000 l
(*) source EML AURA hors Savoie tous lait hors bio S12022/S12022
Hors aléas et adaptations éleveurs un
écart produits - charges maintenu?
4-10-2022
Malgré des atouts, des revenus laitiers majoritairement
insuffisants
A moyen et long terme, améliorer la rémunération des éleveurs laitiers de montagne:
(*) source France AgriMer 2018 : la filière lait de montagne et ses
dynamiques pour les années à avenir
Maintenir et accroître les dispositifs d’aide spécifiques :
- ICHN sanctuarisées dans la PAC 2022-2027
- PCAE, MAE…
PAC 2022-2027 : 1ER Pilier + ICHN 2027/2020 : -5% à +5% (-5 €/1000 l à 6 €/1000 l)
Soutenir et accroître les « dispositifs » de démarcation du prix du lait en montagne :
- SIQO (25% du lait du Massif central), démarche montagne…
Des atouts : SIQO, tradition fromagère, densité d’élevages laitiers et d’outils industriels, modes
d’élevages en phase avec les attentes sociétales : bonne image de la montagne, BEA, herbe,
bilan carbone, biodiversité…(*)
Accroître, rechercher et diffuser des leviers de maîtrise des coûts de production en élevage
4-10-2022
Quels systèmes laitiers demain?
Yannick PECHUZAL – Institut de l’élevage
4-10-2022
Aveyron
Etude Prospective à 10 ans en Aveyron
Volet 3 : analyse qualitative des effets de l’évolution du contexte de
production (économique, social et environnemental) sur l’évolution des
systèmes d’exploitation
Adapter le système actuel aux enjeux 2032
« Quels sont les leviers envisageables pour adapter le système
actuel sur les 4 dimensions : travail - main-d’œuvre, revenu -
PAC, filières - produits - marchés et changement climatique »
Aveyron
4-10-2022
Focus groupe éleveurs - conseillers
Projections à 10 ans de 3 systèmes
laitiers illustratifs des systèmes
Aveyronnais
Système intensif maïs-
herbe du Ségala
GAEC parents-enfant
605 000 l Lait standard
Système extensif
herbager du Lévezou
1 couple
270 000 l Lait standard
Système herbager AOP du Nord
Aveyron (jeune Montagne)
1 couple
226 000 l Lait AOP
Aveyron
4-10-2022
Système intensif Ségala
GAEC familial
(2 parts)
2,5 UMO exploitant
(parents – enfant)
98 ha SAU
83 ha SFP
20 ha maïs irr.
15 ha céréales
1,5 UGB/ha
75 VL x 8000 l
605 000 l
(367 €/1000 l Std)
Substitution parent retraité / salarié PT + robot de traite
(1 stalle)
Perte éco d’une part PAC (ICHN, PR…)
Reprise capital (>400 000 €) + investissements bâtiment :
robot de traite ventilation/ brumisation
Désintensification surface fourragère (SAU +, UGB-,
lait/ha -)
Diversification :
SFP : luzerne, GCU vendues : colza,
légumineuses, féverole
Production d’énergie
(méthaniseur…)
Intensification lait/VL : saturation robot, maintien du
volume 2020 => +100 000 l/UMOt
Prix du lait EGALIM
EARL
(1 part)
2 UMO
1 exploitant
+ 1 salarié
128 ha SAU
75 ha SFP
20 ha maïs irr.
18 ha céréales
1,3 UGB/ha
35 ha GCU
60 vaches X 11000 l
660 000 l
Aveyron
4-10-2022
Système extensif Levezou
Exp.individuelle
(1 part)
1,5 UMO
exploitant
(52-54 ans)
80 ha SAU
65 ha SFP
15 ha céréales
1,1 UGB/ha
44 VL x 6100 l
270 000 l
(367 €/1000 l Standard)
Recherche repreneur HCF
Désintensification surface fourragère
SAU +
+10 ha céréale +10 ha SFP
Autonomie fourrages (100%) concentrés (80%)
Diversification végétale :
Rotation (campagnols)
Maxi pâture (nuit, précocité)
15-20 ha luzerne
10 -15 ha de PT avec lég.
Intensification lait/VL : + 1000 l (0 kg conc.+)
investissements bâtiment : brumisation SDT
Prix du lait démarqué
100 ha SAU
75 ha SFP herbe
25 ha céréales
1 UGB/ha
45 VL X 7000 l
300 000 l
450 €/1000 l
(démarqué)
Exp.individuelle
(1 part)
1 exploitant (60 ans)
1 JA (35 ans)
Aveyron
4-10-2022
Système herbager AOP Laguiole
Exp.individuelle
(1 part)
1,5 UMO exploitant
(44-43 ans)
75 ha SAU
63 ha SFP
12 ha céréales
1,1 UGB/ha
42 VL x 5500 l
226 000 l AOP
(558€/1000 l)
80 ha SAU
63 ha SFP herbe
17 ha céréales
1,1 UGB/ha
42 VL X 6000 l
250 000 l
(600 €/1000 l)
Exp.individuelle
(1 part)
1,5 UMO exploitant
(55-53 ans)
Croissance surface maîtrisée : +5 ha (limiter la
concurrence avec allaitant)
+5 ha céréale
Autonomie fourrages (100%) et concentrés (100%)
100% foin
Affouragement estival (3kg MS/VL/jr)
Diversification végétale :
Rotation (campagnols)
50% PT avec luzerne et méteils
fourragers
50% PN
Intensification lait/VL : + 500 l investissements
Bâtiment : brumisation SDT
Marché porteur AOP Laguiole
Aveyron
4-10-2022
Synthèse
• Le salariat, l’installation HCF et l’équipement (travail)
• L’agrandissement foncier pour :
• Maintenir l’autonomie (voir la rechercher en énergie-protéines)
• Diversifier les assolements (y compris pour la vente)
Désintensification laitière (pas ou peu de volume supplémentaire)
• Diversification des sources de revenu : productions végétales, production
d’énergie
• Equipements liés au BEA (canicule)
• Prix du lait rémunérateurs (EGALIM, AOP)
Aveyron
4-10-2022
Enjeux amont-aval
Florent KAPLON – Fromageries Paul DISCHAMP
4-10-2022
FromagerieDISCHAMPenquelquesmots
PME Familiale
Affineur depuis 1911 St Nectaire Fermier AOP.
(Produit historique de l’entreprise).
Diversification progressive vers la fabrication de toutes les AOP laitières
Auvergnates (St Nectaire, Cantal, Bleu d’Auvergne, Fourme d’Ambert).
Collecte actuelle : 60 ML auprès de 270 producteurs dans le Puy de Dôme
et le Cantal principalement.
La quasi-totalité de nos producteurs produisent du lait AOP.
4-10-2022
FromagerieDISCHAMPenquelquesmots
Différents sites:
Sayat (63): Affinage St Nectaire et Cantal
St Nectaire (63): Fabrication et affinage St Nectaire, Bleu d’Auvergne et
Fourme D’Ambert notamment
Coren / St Flour (15): Fabrication de Cantal – Démarrage février 2022
4-10-2022
Perspectives–DISCHAMPEnjeuxamont- aval
Consolider notre ressource laitière sur nos territoires AOP (attractivité, installation JA,
Dispositif prix garanti…)
Maitriser nos hausses de charges notamment:
Collecte: Surcouts zone de montagne, hausse carburant
Energies
Emballages , fournitures diverses
Continuer investissements modernisation: bâtiments, matériels,…
Economiser ressources en eau – apport suffisant pour travailler
Améliorer attractivité des métiers de la transformation laitière (conditions de travail,
horaires décalés, rémunération…)
Obtenir des hausses sur nos prix de vente tout en arrivant à maintenir
les tonnages vendus. 4-10-2022
Mise en place en 2017 de différents dispositifs d’aides à l’installation :
Garanti de volume : Attribution de 100 kl à 200 kl / Jeune Installé à
produire sur 3 ans
Prix de base minimum garanti sur 7 ans – Modalités :
- Contrat avec notre Organisation de Producteurs
- Volume primé: Part du nouvel installé (exemple 50 % du volume pour
un GAEC de 2 associés) – évalué chaque année.
- Prix de base 38/32 hors primes.
- Paiement en début d’année suivante avec le solde AOP (taux de
transformation).
- Maintien en AOP. 4-10-2022
DispositifsJeunesInstallés– DISCHAMP2022
Prix de base minimum garanti sur 7 ans à compter de 2022 :
Filières AOP Cantal, Bleu d’Auvergne et Fourme d’Ambert:
Lait transformé en AOP: 450 € / 1 000 Litres
Garanti Minimum de 50 % de lait valorisé en AOP
=> Soit une plus value d’environ 18 € / 1 000 Litres par rapport à
notre indicateur AOP pour 2022.
4-10-2022
DispositifsJeunesInstallés– DISCHAMP2022
Prix de base minimum garanti sur 7 ans à compter de 2022 :
Filières AOP Saint Nectaire Laitier :
Lait transformé en AOP St Nectaire : 500 € / 1 000 Litres
Taux de transformation des dernières années > 95 %
=> Soit une plus value d’environ 21 € / 1 000 Litres par rapport à
notre indicateur AOP pour 2021.
4-10-2022
DispositifsJeunesInstallés– DISCHAMP2022
Nos prix de base minimum garanti Jeunes installés sont évolutifs
en fonction de l’évolution de nos marchés AOP afin de garantir une
meilleure valorisation à nos Jeunes Installés.
Par exemple sur le marché du St Nectaire, évolution de nos prix de
base 38/32: :
Année Prix de base AOP Prix minimum garanti
Jeunes Installés
2017 380 400
2018 389 400
2019 400 450
2020 430 450
2021 439 470
DispositifsJeunesInstallés– DISCHAMP2021
Evolutions du nombre de bénéficiaires du dispositif pour 2021 :
- Cantal : 20
- St Nectaire : 17
- Bleu : 3
- Fourme : 3
Depuis 2017 sur la zone St Nectaire, nous avons noté l’installation
de producteurs uniquement en production laitière alors que sur
notre bassin de collecte les 4 années précédentes toutes les
installations incluaient un projet de fabrication à la ferme.
4-10-2022
Conclusion
Jean Michel JAVELLE – CRIEL Alpes Massif Central
4-10-2022
Merci de votre attention
Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur
idele.fr
Venez échanger avec nos ingénieurs sur notre
stand C1 (Hall 1)

Contenu connexe

Tendances

GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementée
GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementéeGAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementée
GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementéeInstitut de l'Elevage - Idele
 
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?Institut de l'Elevage - Idele
 
Décapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la productionDécapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la productionInstitut de l'Elevage - Idele
 
GAV2023 - Diversité et transformation de l'élevage bovin allaitant français. ...
GAV2023 - Diversité et transformation de l'élevage bovin allaitant français. ...GAV2023 - Diversité et transformation de l'élevage bovin allaitant français. ...
GAV2023 - Diversité et transformation de l'élevage bovin allaitant français. ...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2023 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier français
GAL2023 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier françaisGAL2023 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier français
GAL2023 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier françaisInstitut de l'Elevage - Idele
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 6 - Alimentation des chèvres : de la stratégie glob...
JPO Pradel 2022 - Atelier 6 - Alimentation des chèvres : de la stratégie glob...JPO Pradel 2022 - Atelier 6 - Alimentation des chèvres : de la stratégie glob...
JPO Pradel 2022 - Atelier 6 - Alimentation des chèvres : de la stratégie glob...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAV2023 - Quelles perspectives de production de viandes bovines selon les dyn...
GAV2023 - Quelles perspectives de production de viandes bovines selon les dyn...GAV2023 - Quelles perspectives de production de viandes bovines selon les dyn...
GAV2023 - Quelles perspectives de production de viandes bovines selon les dyn...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2022 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier français
GAL2022 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier françaisGAL2022 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier français
GAL2022 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier françaisInstitut de l'Elevage - Idele
 
Atelier JPO Pradel 2022 - Atelier 1 - Le rendement fromager : un outil de pil...
Atelier JPO Pradel 2022 - Atelier 1 - Le rendement fromager : un outil de pil...Atelier JPO Pradel 2022 - Atelier 1 - Le rendement fromager : un outil de pil...
Atelier JPO Pradel 2022 - Atelier 1 - Le rendement fromager : un outil de pil...Institut de l'Elevage - Idele
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 2 - Chevreaux lourds : quelles conduites pour quell...
JPO Pradel 2022 - Atelier 2 - Chevreaux lourds : quelles conduites pour quell...JPO Pradel 2022 - Atelier 2 - Chevreaux lourds : quelles conduites pour quell...
JPO Pradel 2022 - Atelier 2 - Chevreaux lourds : quelles conduites pour quell...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAV2023 - La filière bovins viande face aux imports - Point sur les accords d...
GAV2023 - La filière bovins viande face aux imports - Point sur les accords d...GAV2023 - La filière bovins viande face aux imports - Point sur les accords d...
GAV2023 - La filière bovins viande face aux imports - Point sur les accords d...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2023 - Optim'Al v2 : une application web pour calculer des rations optimis...
GAL2023 - Optim'Al v2 : une application web pour calculer des rations optimis...GAL2023 - Optim'Al v2 : une application web pour calculer des rations optimis...
GAL2023 - Optim'Al v2 : une application web pour calculer des rations optimis...Institut de l'Elevage - Idele
 
Travaux de valorisation des mâles laitiers à Mauron
Travaux de valorisation des mâles laitiers à MauronTravaux de valorisation des mâles laitiers à Mauron
Travaux de valorisation des mâles laitiers à MauronInstitut de l'Elevage - Idele
 
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2023 Viande - L'Espagne, acteur de l'évolution du marché intra-européen
MMX2023 Viande - L'Espagne, acteur de l'évolution du marché intra-européenMMX2023 Viande - L'Espagne, acteur de l'évolution du marché intra-européen
MMX2023 Viande - L'Espagne, acteur de l'évolution du marché intra-européenInstitut de l'Elevage - Idele
 
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défis
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défisGAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défis
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défisInstitut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementée
GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementéeGAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementée
GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementée
 
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
 
Décapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la productionDécapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la production
 
GAV2023 - Diversité et transformation de l'élevage bovin allaitant français. ...
GAV2023 - Diversité et transformation de l'élevage bovin allaitant français. ...GAV2023 - Diversité et transformation de l'élevage bovin allaitant français. ...
GAV2023 - Diversité et transformation de l'élevage bovin allaitant français. ...
 
Beef Carbon
Beef CarbonBeef Carbon
Beef Carbon
 
GAL2023 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier français
GAL2023 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier françaisGAL2023 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier français
GAL2023 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier français
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 6 - Alimentation des chèvres : de la stratégie glob...
JPO Pradel 2022 - Atelier 6 - Alimentation des chèvres : de la stratégie glob...JPO Pradel 2022 - Atelier 6 - Alimentation des chèvres : de la stratégie glob...
JPO Pradel 2022 - Atelier 6 - Alimentation des chèvres : de la stratégie glob...
 
GAV2023 - Quelles perspectives de production de viandes bovines selon les dyn...
GAV2023 - Quelles perspectives de production de viandes bovines selon les dyn...GAV2023 - Quelles perspectives de production de viandes bovines selon les dyn...
GAV2023 - Quelles perspectives de production de viandes bovines selon les dyn...
 
GAL2022 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier français
GAL2022 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier françaisGAL2022 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier français
GAL2022 - Vers l'autonomie protéique de l'élevage laitier français
 
Atelier JPO Pradel 2022 - Atelier 1 - Le rendement fromager : un outil de pil...
Atelier JPO Pradel 2022 - Atelier 1 - Le rendement fromager : un outil de pil...Atelier JPO Pradel 2022 - Atelier 1 - Le rendement fromager : un outil de pil...
Atelier JPO Pradel 2022 - Atelier 1 - Le rendement fromager : un outil de pil...
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 2 - Chevreaux lourds : quelles conduites pour quell...
JPO Pradel 2022 - Atelier 2 - Chevreaux lourds : quelles conduites pour quell...JPO Pradel 2022 - Atelier 2 - Chevreaux lourds : quelles conduites pour quell...
JPO Pradel 2022 - Atelier 2 - Chevreaux lourds : quelles conduites pour quell...
 
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
 
GAV2023 - La filière bovins viande face aux imports - Point sur les accords d...
GAV2023 - La filière bovins viande face aux imports - Point sur les accords d...GAV2023 - La filière bovins viande face aux imports - Point sur les accords d...
GAV2023 - La filière bovins viande face aux imports - Point sur les accords d...
 
Focus sur le persillé
Focus sur le persilléFocus sur le persillé
Focus sur le persillé
 
GAL2023 - Optim'Al v2 : une application web pour calculer des rations optimis...
GAL2023 - Optim'Al v2 : une application web pour calculer des rations optimis...GAL2023 - Optim'Al v2 : une application web pour calculer des rations optimis...
GAL2023 - Optim'Al v2 : une application web pour calculer des rations optimis...
 
Travaux de valorisation des mâles laitiers à Mauron
Travaux de valorisation des mâles laitiers à MauronTravaux de valorisation des mâles laitiers à Mauron
Travaux de valorisation des mâles laitiers à Mauron
 
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...
 
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
 
MMX2023 Viande - L'Espagne, acteur de l'évolution du marché intra-européen
MMX2023 Viande - L'Espagne, acteur de l'évolution du marché intra-européenMMX2023 Viande - L'Espagne, acteur de l'évolution du marché intra-européen
MMX2023 Viande - L'Espagne, acteur de l'évolution du marché intra-européen
 
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défis
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défisGAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défis
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défis
 

Similaire à Sommet 2022 Enjeux et regards croisés sur l’avenir du lait dans le Massif central.pdf

Une filière laitière tournée vers l’avenir : créer de la valeur, investir dan...
Une filière laitière tournée vers l’avenir : créer de la valeur, investir dan...Une filière laitière tournée vers l’avenir : créer de la valeur, investir dan...
Une filière laitière tournée vers l’avenir : créer de la valeur, investir dan...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2023 - Situation laitière 2022-2023 : la production laitière dans le tourb...
GAL2023 - Situation laitière 2022-2023 : la production laitière dans le tourb...GAL2023 - Situation laitière 2022-2023 : la production laitière dans le tourb...
GAL2023 - Situation laitière 2022-2023 : la production laitière dans le tourb...Institut de l'Elevage - Idele
 
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotas
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotasPanorama de l'économie laitière depuis la fin des quotas
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotasInstitut de l'Elevage - Idele
 
Conjoncture économique de la filière caprine : La conjoncture fragilisée par ...
Conjoncture économique de la filière caprine : La conjoncture fragilisée par ...Conjoncture économique de la filière caprine : La conjoncture fragilisée par ...
Conjoncture économique de la filière caprine : La conjoncture fragilisée par ...Institut de l'Elevage - Idele
 
4-Actualités Ovines-9 juin 2023-Démographie agricole.pptx
4-Actualités Ovines-9 juin 2023-Démographie agricole.pptx4-Actualités Ovines-9 juin 2023-Démographie agricole.pptx
4-Actualités Ovines-9 juin 2023-Démographie agricole.pptxInstitut de l'Elevage - Idele
 
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engage
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engageGAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engage
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engageInstitut de l'Elevage - Idele
 
Chiffrages de l'impact de la flambée des prix des matières premières filières...
Chiffrages de l'impact de la flambée des prix des matières premières filières...Chiffrages de l'impact de la flambée des prix des matières premières filières...
Chiffrages de l'impact de la flambée des prix des matières premières filières...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAOv2021 : Qui sont les éleveurs de brebis viande d'aujourd'hui et de demain ?
GAOv2021 : Qui sont les éleveurs de brebis viande d'aujourd'hui et de demain ?GAOv2021 : Qui sont les éleveurs de brebis viande d'aujourd'hui et de demain ?
GAOv2021 : Qui sont les éleveurs de brebis viande d'aujourd'hui et de demain ?Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2023 Lait - Marchés des ingrédients laitiers : nouvelle source de valeur p...
MMX2023 Lait - Marchés des ingrédients laitiers : nouvelle source de valeur p...MMX2023 Lait - Marchés des ingrédients laitiers : nouvelle source de valeur p...
MMX2023 Lait - Marchés des ingrédients laitiers : nouvelle source de valeur p...Institut de l'Elevage - Idele
 
Chiffres clés et enjeux de l'attractivité des métiers de l'élevage
Chiffres clés et enjeux de l'attractivité des métiers de l'élevageChiffres clés et enjeux de l'attractivité des métiers de l'élevage
Chiffres clés et enjeux de l'attractivité des métiers de l'élevageInstitut de l'Elevage - Idele
 
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAV2021 - Les projections démographiques des chefs d'exploitations d'élevage ...
GAV2021 - Les projections démographiques des chefs d'exploitations d'élevage ...GAV2021 - Les projections démographiques des chefs d'exploitations d'élevage ...
GAV2021 - Les projections démographiques des chefs d'exploitations d'élevage ...Institut de l'Elevage - Idele
 
La filière laitière néo-zélandaise : conquérante ou à bout de souffle ?
La filière laitière néo-zélandaise : conquérante ou à bout de souffle ? La filière laitière néo-zélandaise : conquérante ou à bout de souffle ?
La filière laitière néo-zélandaise : conquérante ou à bout de souffle ? Institut de l'Elevage - Idele
 
Retour sur la crise. Perspectives, par Sébastien BOUYSSIERE (Institut de l'Él...
Retour sur la crise. Perspectives, par Sébastien BOUYSSIERE (Institut de l'Él...Retour sur la crise. Perspectives, par Sébastien BOUYSSIERE (Institut de l'Él...
Retour sur la crise. Perspectives, par Sébastien BOUYSSIERE (Institut de l'Él...Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à Sommet 2022 Enjeux et regards croisés sur l’avenir du lait dans le Massif central.pdf (20)

Une filière laitière tournée vers l’avenir : créer de la valeur, investir dan...
Une filière laitière tournée vers l’avenir : créer de la valeur, investir dan...Une filière laitière tournée vers l’avenir : créer de la valeur, investir dan...
Une filière laitière tournée vers l’avenir : créer de la valeur, investir dan...
 
GAL2023 - Situation laitière 2022-2023 : la production laitière dans le tourb...
GAL2023 - Situation laitière 2022-2023 : la production laitière dans le tourb...GAL2023 - Situation laitière 2022-2023 : la production laitière dans le tourb...
GAL2023 - Situation laitière 2022-2023 : la production laitière dans le tourb...
 
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotas
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotasPanorama de l'économie laitière depuis la fin des quotas
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotas
 
5 JTC 2022 Presentation Economie.pptx
5 JTC 2022 Presentation Economie.pptx5 JTC 2022 Presentation Economie.pptx
5 JTC 2022 Presentation Economie.pptx
 
Conjoncture économique de la filière caprine : La conjoncture fragilisée par ...
Conjoncture économique de la filière caprine : La conjoncture fragilisée par ...Conjoncture économique de la filière caprine : La conjoncture fragilisée par ...
Conjoncture économique de la filière caprine : La conjoncture fragilisée par ...
 
4-Actualités Ovines-9 juin 2023-Démographie agricole.pptx
4-Actualités Ovines-9 juin 2023-Démographie agricole.pptx4-Actualités Ovines-9 juin 2023-Démographie agricole.pptx
4-Actualités Ovines-9 juin 2023-Démographie agricole.pptx
 
#DevenirEleveur
#DevenirEleveur#DevenirEleveur
#DevenirEleveur
 
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
 
Webinaire Qualainov déc23
Webinaire Qualainov déc23Webinaire Qualainov déc23
Webinaire Qualainov déc23
 
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engage
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engageGAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engage
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engage
 
Chiffrages de l'impact de la flambée des prix des matières premières filières...
Chiffrages de l'impact de la flambée des prix des matières premières filières...Chiffrages de l'impact de la flambée des prix des matières premières filières...
Chiffrages de l'impact de la flambée des prix des matières premières filières...
 
GAOv2021 : Qui sont les éleveurs de brebis viande d'aujourd'hui et de demain ?
GAOv2021 : Qui sont les éleveurs de brebis viande d'aujourd'hui et de demain ?GAOv2021 : Qui sont les éleveurs de brebis viande d'aujourd'hui et de demain ?
GAOv2021 : Qui sont les éleveurs de brebis viande d'aujourd'hui et de demain ?
 
MMX2023 Lait - Marchés des ingrédients laitiers : nouvelle source de valeur p...
MMX2023 Lait - Marchés des ingrédients laitiers : nouvelle source de valeur p...MMX2023 Lait - Marchés des ingrédients laitiers : nouvelle source de valeur p...
MMX2023 Lait - Marchés des ingrédients laitiers : nouvelle source de valeur p...
 
Chiffres clés et enjeux de l'attractivité des métiers de l'élevage
Chiffres clés et enjeux de l'attractivité des métiers de l'élevageChiffres clés et enjeux de l'attractivité des métiers de l'élevage
Chiffres clés et enjeux de l'attractivité des métiers de l'élevage
 
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
 
2023 Revenus des exploitations bovins lait 2022
2023 Revenus des exploitations bovins lait 20222023 Revenus des exploitations bovins lait 2022
2023 Revenus des exploitations bovins lait 2022
 
GAV2021 - Les projections démographiques des chefs d'exploitations d'élevage ...
GAV2021 - Les projections démographiques des chefs d'exploitations d'élevage ...GAV2021 - Les projections démographiques des chefs d'exploitations d'élevage ...
GAV2021 - Les projections démographiques des chefs d'exploitations d'élevage ...
 
La filière laitière néo-zélandaise : conquérante ou à bout de souffle ?
La filière laitière néo-zélandaise : conquérante ou à bout de souffle ? La filière laitière néo-zélandaise : conquérante ou à bout de souffle ?
La filière laitière néo-zélandaise : conquérante ou à bout de souffle ?
 
1 jtc 2015_economie-vf
1 jtc 2015_economie-vf1 jtc 2015_economie-vf
1 jtc 2015_economie-vf
 
Retour sur la crise. Perspectives, par Sébastien BOUYSSIERE (Institut de l'Él...
Retour sur la crise. Perspectives, par Sébastien BOUYSSIERE (Institut de l'Él...Retour sur la crise. Perspectives, par Sébastien BOUYSSIERE (Institut de l'Él...
Retour sur la crise. Perspectives, par Sébastien BOUYSSIERE (Institut de l'Él...
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

05-La génétique, un levier majeur pour les enjeux à venir
05-La génétique, un levier majeur pour les enjeux à venir05-La génétique, un levier majeur pour les enjeux à venir
05-La génétique, un levier majeur pour les enjeux à venirInstitut de l'Elevage - Idele
 
04-La génomique, un outil pour la sélection des ovins
04-La génomique, un outil pour la sélection des ovins04-La génomique, un outil pour la sélection des ovins
04-La génomique, un outil pour la sélection des ovinsInstitut de l'Elevage - Idele
 
02-Le bélier de sélection:investissement technique, économique,environnemental
02-Le bélier de sélection:investissement technique, économique,environnemental02-Le bélier de sélection:investissement technique, économique,environnemental
02-Le bélier de sélection:investissement technique, économique,environnementalInstitut de l'Elevage - Idele
 
01-La génétique s’adapte à la demande de la filière ovine
01-La génétique s’adapte à la demande de la filière ovine01-La génétique s’adapte à la demande de la filière ovine
01-La génétique s’adapte à la demande de la filière ovineInstitut de l'Elevage - Idele
 
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversité
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversitéGAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversité
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversitéInstitut de l'Elevage - Idele
 
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentes
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentesGAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentes
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentesInstitut de l'Elevage - Idele
 
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenus
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenusGAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenus
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenusInstitut de l'Elevage - Idele
 
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdf
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdfJTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdf
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...Institut de l'Elevage - Idele
 
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdf
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdfJTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdf
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

05-La génétique, un levier majeur pour les enjeux à venir
05-La génétique, un levier majeur pour les enjeux à venir05-La génétique, un levier majeur pour les enjeux à venir
05-La génétique, un levier majeur pour les enjeux à venir
 
04-La génomique, un outil pour la sélection des ovins
04-La génomique, un outil pour la sélection des ovins04-La génomique, un outil pour la sélection des ovins
04-La génomique, un outil pour la sélection des ovins
 
03-La sélection pour la résistance au parasitisme
03-La sélection pour la résistance au parasitisme03-La sélection pour la résistance au parasitisme
03-La sélection pour la résistance au parasitisme
 
02-Le bélier de sélection:investissement technique, économique,environnemental
02-Le bélier de sélection:investissement technique, économique,environnemental02-Le bélier de sélection:investissement technique, économique,environnemental
02-Le bélier de sélection:investissement technique, économique,environnemental
 
01-La génétique s’adapte à la demande de la filière ovine
01-La génétique s’adapte à la demande de la filière ovine01-La génétique s’adapte à la demande de la filière ovine
01-La génétique s’adapte à la demande de la filière ovine
 
Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024
Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024
Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024
 
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...
 
#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf
#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf
#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf
 
JTC 2024 Bâtiment et Photovoltaïque.pdf
JTC 2024  Bâtiment et Photovoltaïque.pdfJTC 2024  Bâtiment et Photovoltaïque.pdf
JTC 2024 Bâtiment et Photovoltaïque.pdf
 
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversité
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversitéGAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversité
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversité
 
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...
 
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...
 
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentes
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentesGAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentes
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentes
 
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...
 
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
 
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenus
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenusGAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenus
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenus
 
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdf
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdfJTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdf
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdf
 
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...
 
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdf
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdfJTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdf
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdf
 
JTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdf
JTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdfJTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdf
JTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdf
 

Sommet 2022 Enjeux et regards croisés sur l’avenir du lait dans le Massif central.pdf

  • 1. « Enjeux et regards croisés sur l’avenir du lait dans le Massif central» 4-10-2022
  • 2. 4-10-2022 « Enjeux et regards croisés sur l’avenir du lait dans le Massif central» Enjeux d’avenir Filière laitière Climat Yann BOUCHARD Démographie Christophe PERROT Economie – coûts de production Yannick PECHUZAL Stratégies d’éleveurs CASSIOPEE 12 Stratégies aval Florent KAPLON Stratégies interprofessionnelles Jean Michel JAVELLE ?
  • 3. Producteurs de lait de vache: un défi démographique inédit Christophe Perrot, Institut de l’Elevage 4-10-2022
  • 4. Paradoxes apparents • Particulièrement intensive en travail, la production laitière bovine est le 1er secteur pourvoyeur d’emplois agricoles non salariés en France … mais les emplois y diminuent 2 à 3 fois plus vite que la moyenne générale • Elle attire environ 2000 nouveaux producteurs par an. 1er secteur choisi par les moins de 40 ans (19%) … un nombre pourtant très insuffisant pour remplacer les (nombreux) départs. Avec 45% de taux de remplacement, la production laitière est en dernière position de tous les secteurs agricoles. 4-10-2022
  • 5. • Effet des politiques publiques • Sans Elevage ruminants, la situation est pire: 18%<40 ans, 62%>50ans 5 Eleveurs de vaches allaitantes (>=20) Eleveurs laitiers bovins Eleveurs Ovins V >150 brebis (hors bovins-ovins) Eleveurs Ovins lait Eleveurs Caprins Source : Agreste enquêtes structures et Recensements agricoles (yc 2020), MSA et SPIE-BDNI [2011-2019] - traitement Institut de l’Elevage 51%>=50 ans dont 33%>=55 ans dont 12%>= 60 ans 24,7%<40 ans Vieillissement des chefs d’exploitation mais stabilisation du % éleveurs<40 ans
  • 6. 6 Des situations départementales contrastées Beaucoup d’éleveurs âgés Très peu de JA 25-Doubs: 34%<40 ans, 25%>55 ans 84% départs remplacés 29-Finistère: 20%<40 ans, 38%>55 ans Source : Agreste Recensement agricole 2020 - traitement Institut de l’Elevage
  • 7. C’est l’ampleur des départs et non la chute des installations qui pose un défi 7 7 Nombre d’installations par an avec Vaches laitières: ~2000/an Bovins viande Ovins-caprins • Des installations plutôt stables Baisse en 2019 (et 2020) • Flux et reflux des installations à plus de 40 ans • Avec bovins lait = 19% des installations en agriculture à moins de 40 ans • Nombre insuffisant pour compenser les départs (BL et BV) • Taux de remplacement des départs: • France 45%/55%(hors reconversion) • Massif Central Ouest 50%/74% • Massif Central Est 52%/63% 2010 2015 2019 <40 ans >=40 ans 2000 1000 4-10-2022
  • 8. Diversité des Installations avec Bovins lait (toutes exploitations) en 2017 ou 2018 • 69% d’installations en GAEC. • Plus jeunes: médiane 27 ans (25%<23 ans, 25%>33) • Plus de MO: 3,2 UTA dont 2,7 coexploitants +salariés dans 42% des cas (0,9 UTA) • Plus grand: 80 VL (25%<57, 25%>110) • 14% en EARL. • 29 ans (25-32). • 2,5 UTA (1 UTA salarié dans 40% des cas) • 63 VL (46-81). • 12% en individuel. • 29 ans (25-32). • 1,1 UTA (0,3 salariés dans 9% des cas). • 40 VL (27-55). 8 source: MSA et SPIE-BDNI - traitement Institut de l'Elevage à 70% en GAEC: une bombe à retardement ? 1/3 des GAEC entre tiers éclatent au bout de 3 ans 170 insertions de tiers dans des GAEC: ~10% installations de moins de 40 ans SCEA,… GAEC EARL Individuel 4-10-2022
  • 9. Projection tendancielle (départs + installations + trajectoires): la décapitalisation jusqu’où ? -1%/an -2%/an La chute du nombre d’actifs n’est pas nouvelle, mais retrouve un rythme inédit depuis le début des quotas. Les conséquences sur le nombre de VL et la collecte sont nouvelles Projections VL 2021/2030: France -13%, Rh Alpes: -10% Auvergne: -14% Midi-Pyr: -24% Nombre d’éleveurs laitiers Nombre de vaches 4-10-2022
  • 10. Renouvellement ? Des générations ? Des actifs ? De la production ? Des modèles de production ? Un débat protéiforme qui cache un double décalage: • Entre les souhaits des nombreux « candidats à l’installation » et l’offre de fermes ou de plus en plus souvent de places (dans une forme sociétaire) à reprendre • Entre les projets agricoles des installés récents et les attentes des filières longues pour approvisionner les outils de transformation, alimenter la population française, voire exporter. « banalisation » du métier installations tardives (>40ans: 19% en 2010-2015,  13% en 2019) départs précoces (25%<57ans) carrières courtes (10%<8 ans; 25%<19ans)  Renouvellement des actifs: une génération se retire, les entrants ont des projets plus variés incluent salariés, 17% des ETP, qui peuvent devenir associés ou repreneurs 10 4-10-2022
  • 11. Enjeu climatique Yann BOUCHARD – Chambre d’agriculture du Cantal 4-10-2022
  • 12. LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES A L’ECHELLE DU MASSIF 04/10/2022
  • 13. QUELS IMPACTS DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES SUR LES FOURRAGES ET CEREALES 04/10/2022 Marcenat Maurs ANNEES 20 ANNEES 50 ANNEES 20 ANNEES 50 MISE A L'HERBE 10-mars 04-mars 30-mars 19-mars DERNIERE GELÉE 23-mars 07-mars 08-mai 03-mai DATE RÉCOLTE - 9 JOURS - 12 jours JOURS DISPONIBLES ENSILAGE + 0,7 jours FOIN - 0,7 JOURS FREQUENCE ANNEES A RÉCOLTE D'HERBE NORMALE * 7/10 5,8/10 8/10 8,1/10 DURÉE MISE A L'HERBE - 1ERE GELÉE + 10 JOURS + 20 JOURS RISQUE ÉCHAUDAGE CÉRÉALES + FORT SIMILAIRE SOMME TEMPERATURE MAÏS 2065 ° 1290 ° SOMME TEMPERATURE DÉROBÉE 890 ° 450 ° MAURS MARCENAT MAURS: nombre de jours > 30 ° C 19 32
  • 14. 2 axes d’adaptation Au niveau de l’offre alimentaire Achats compensateurs Augmentation de la SFP (substitution SCOP) Modification de l’assolement, conduite fourragère Augmentation de la SFP (SAU+) Irrigation Au niveau des besoins du troupeau 04/10/2022 MIS EN PLACE OU ENVISAGÉS EXCLUS POUR L’INSTANT Source idele AP3C 2021 QUELS AXES D’ADAPTATION MIS EN PLACE, ENVISAGÉS OU EXCLUS PAR LES ÉLEVEURS, QUELS EFFETS SUR LA FILIERE ?
  • 15. 04/10/2022 2 axes d’adaptation Au niveau de l’offre alimentaire Au niveau des besoins du troupeau Réduction proportionnelle de l’ensemble du cheptel Modification de la conduite du troupeau Suppression, diminution d’une production (mixte) Gestion du renouvellement (taux, âge au 1er vêlage) Externalisation : - Achat extérieur de génisses - Délégation élevage - Estive, pension MIS EN PLACE OU ENVISAGÉS EXCLUS POUR L’INSTANT Source idele AP3C 2021 QUELS AXES D’ADAPTATION MIS EN PLACE, ENVISAGÉS OU EXCLUS PAR LES ÉLEVEURS, QUELS EFFETS SUR LA FILIERE ?
  • 16. 04/10/2022 QUELS IMPACTS POUR LES STRATÉGIES DE DIFFERENCIATION, EXEMPLE DU CANTAL Des inquiétudes pour le respect des cahiers des charges… Démarche « tout foin » Limitation des achats … Mais une attractivité supérieure pour compenser des baisses de chargement ?
  • 17. 04/10/2022 CHANGEMENTS CLIMATIQUES : DES RISQUES EVIDENTS, DES FACTEURS DE RÉSILIENCE ? Des risques évidents: . Baisse de collecte, dilution sur le territoire . Hausse des coûts de production . Perte de repères, baisse de l’attractivité pour le métier Mais des facteurs de résilience: . Phénomène mondial, quels impacts ailleurs ? . Une problématique à laquelle on se prépare . Une grande capacité d’adaptation des éleveurs pour relever ce défi !
  • 18. Enjeu économique 4-10-2022 Yannick PECHUZAL – Institut de l’élevage
  • 19. 4-10-2022 Des coûts de production supérieurs à la plaine, un prix du lait à peine supérieur! Source : tableaux de bord CNIEL Des productivités de la main d’œuvre et des surfaces inférieures Des appro à tarifs majorés (transport) Un déficit d’autonomie alimentaire Des infrastructures (bâtiments) plus onéreuses (investissements récents) Des écarts de compétitivité que partiellement compensés par les ICHN Des valorisations AOP (majoritairement) insuffisantes Très forte proportion du lait vendu sans démarcation Malgré des atouts, des revenus laitiers majoritairement insuffisants
  • 20. Malgré des atouts, des revenus laitiers majoritairement insuffisants Deux années marquées par la flambée des matières premières… Une hausse des charges 2021 : + 20 à 30 €/1000 l Flambée appro 2022 : confirmation hypothèse haute (sur 3 appro majeurs) au-delà de + 60 €/1000l Source : Institut de l’élevage IPAMPA Lait de vache 2019/ 2018 2020/ 2019 2021/ 2020 2022/ 2021* +1,3% +0,1% +8,6% +17,7% * jusqu’à juin 2022 4-10-2022
  • 21. Malgré des atouts, des revenus laitiers majoritairement insuffisants Mais des produits d’atelier également en hausse : Lait (*) : - 2021 : +13 € /1000 l - 2022 : + 57 € /1000 l Produits joints : +10 à 20 €/1000 l (*) source EML AURA hors Savoie tous lait hors bio S12022/S12022 Hors aléas et adaptations éleveurs un écart produits - charges maintenu? 4-10-2022
  • 22. Malgré des atouts, des revenus laitiers majoritairement insuffisants A moyen et long terme, améliorer la rémunération des éleveurs laitiers de montagne: (*) source France AgriMer 2018 : la filière lait de montagne et ses dynamiques pour les années à avenir Maintenir et accroître les dispositifs d’aide spécifiques : - ICHN sanctuarisées dans la PAC 2022-2027 - PCAE, MAE… PAC 2022-2027 : 1ER Pilier + ICHN 2027/2020 : -5% à +5% (-5 €/1000 l à 6 €/1000 l) Soutenir et accroître les « dispositifs » de démarcation du prix du lait en montagne : - SIQO (25% du lait du Massif central), démarche montagne… Des atouts : SIQO, tradition fromagère, densité d’élevages laitiers et d’outils industriels, modes d’élevages en phase avec les attentes sociétales : bonne image de la montagne, BEA, herbe, bilan carbone, biodiversité…(*) Accroître, rechercher et diffuser des leviers de maîtrise des coûts de production en élevage 4-10-2022
  • 23. Quels systèmes laitiers demain? Yannick PECHUZAL – Institut de l’élevage 4-10-2022 Aveyron
  • 24. Etude Prospective à 10 ans en Aveyron Volet 3 : analyse qualitative des effets de l’évolution du contexte de production (économique, social et environnemental) sur l’évolution des systèmes d’exploitation Adapter le système actuel aux enjeux 2032 « Quels sont les leviers envisageables pour adapter le système actuel sur les 4 dimensions : travail - main-d’œuvre, revenu - PAC, filières - produits - marchés et changement climatique » Aveyron 4-10-2022
  • 25. Focus groupe éleveurs - conseillers Projections à 10 ans de 3 systèmes laitiers illustratifs des systèmes Aveyronnais Système intensif maïs- herbe du Ségala GAEC parents-enfant 605 000 l Lait standard Système extensif herbager du Lévezou 1 couple 270 000 l Lait standard Système herbager AOP du Nord Aveyron (jeune Montagne) 1 couple 226 000 l Lait AOP Aveyron 4-10-2022
  • 26. Système intensif Ségala GAEC familial (2 parts) 2,5 UMO exploitant (parents – enfant) 98 ha SAU 83 ha SFP 20 ha maïs irr. 15 ha céréales 1,5 UGB/ha 75 VL x 8000 l 605 000 l (367 €/1000 l Std) Substitution parent retraité / salarié PT + robot de traite (1 stalle) Perte éco d’une part PAC (ICHN, PR…) Reprise capital (>400 000 €) + investissements bâtiment : robot de traite ventilation/ brumisation Désintensification surface fourragère (SAU +, UGB-, lait/ha -) Diversification : SFP : luzerne, GCU vendues : colza, légumineuses, féverole Production d’énergie (méthaniseur…) Intensification lait/VL : saturation robot, maintien du volume 2020 => +100 000 l/UMOt Prix du lait EGALIM EARL (1 part) 2 UMO 1 exploitant + 1 salarié 128 ha SAU 75 ha SFP 20 ha maïs irr. 18 ha céréales 1,3 UGB/ha 35 ha GCU 60 vaches X 11000 l 660 000 l Aveyron 4-10-2022
  • 27. Système extensif Levezou Exp.individuelle (1 part) 1,5 UMO exploitant (52-54 ans) 80 ha SAU 65 ha SFP 15 ha céréales 1,1 UGB/ha 44 VL x 6100 l 270 000 l (367 €/1000 l Standard) Recherche repreneur HCF Désintensification surface fourragère SAU + +10 ha céréale +10 ha SFP Autonomie fourrages (100%) concentrés (80%) Diversification végétale : Rotation (campagnols) Maxi pâture (nuit, précocité) 15-20 ha luzerne 10 -15 ha de PT avec lég. Intensification lait/VL : + 1000 l (0 kg conc.+) investissements bâtiment : brumisation SDT Prix du lait démarqué 100 ha SAU 75 ha SFP herbe 25 ha céréales 1 UGB/ha 45 VL X 7000 l 300 000 l 450 €/1000 l (démarqué) Exp.individuelle (1 part) 1 exploitant (60 ans) 1 JA (35 ans) Aveyron 4-10-2022
  • 28. Système herbager AOP Laguiole Exp.individuelle (1 part) 1,5 UMO exploitant (44-43 ans) 75 ha SAU 63 ha SFP 12 ha céréales 1,1 UGB/ha 42 VL x 5500 l 226 000 l AOP (558€/1000 l) 80 ha SAU 63 ha SFP herbe 17 ha céréales 1,1 UGB/ha 42 VL X 6000 l 250 000 l (600 €/1000 l) Exp.individuelle (1 part) 1,5 UMO exploitant (55-53 ans) Croissance surface maîtrisée : +5 ha (limiter la concurrence avec allaitant) +5 ha céréale Autonomie fourrages (100%) et concentrés (100%) 100% foin Affouragement estival (3kg MS/VL/jr) Diversification végétale : Rotation (campagnols) 50% PT avec luzerne et méteils fourragers 50% PN Intensification lait/VL : + 500 l investissements Bâtiment : brumisation SDT Marché porteur AOP Laguiole Aveyron 4-10-2022
  • 29. Synthèse • Le salariat, l’installation HCF et l’équipement (travail) • L’agrandissement foncier pour : • Maintenir l’autonomie (voir la rechercher en énergie-protéines) • Diversifier les assolements (y compris pour la vente) Désintensification laitière (pas ou peu de volume supplémentaire) • Diversification des sources de revenu : productions végétales, production d’énergie • Equipements liés au BEA (canicule) • Prix du lait rémunérateurs (EGALIM, AOP) Aveyron 4-10-2022
  • 30. Enjeux amont-aval Florent KAPLON – Fromageries Paul DISCHAMP 4-10-2022
  • 31. FromagerieDISCHAMPenquelquesmots PME Familiale Affineur depuis 1911 St Nectaire Fermier AOP. (Produit historique de l’entreprise). Diversification progressive vers la fabrication de toutes les AOP laitières Auvergnates (St Nectaire, Cantal, Bleu d’Auvergne, Fourme d’Ambert). Collecte actuelle : 60 ML auprès de 270 producteurs dans le Puy de Dôme et le Cantal principalement. La quasi-totalité de nos producteurs produisent du lait AOP. 4-10-2022
  • 32. FromagerieDISCHAMPenquelquesmots Différents sites: Sayat (63): Affinage St Nectaire et Cantal St Nectaire (63): Fabrication et affinage St Nectaire, Bleu d’Auvergne et Fourme D’Ambert notamment Coren / St Flour (15): Fabrication de Cantal – Démarrage février 2022 4-10-2022
  • 33. Perspectives–DISCHAMPEnjeuxamont- aval Consolider notre ressource laitière sur nos territoires AOP (attractivité, installation JA, Dispositif prix garanti…) Maitriser nos hausses de charges notamment: Collecte: Surcouts zone de montagne, hausse carburant Energies Emballages , fournitures diverses Continuer investissements modernisation: bâtiments, matériels,… Economiser ressources en eau – apport suffisant pour travailler Améliorer attractivité des métiers de la transformation laitière (conditions de travail, horaires décalés, rémunération…) Obtenir des hausses sur nos prix de vente tout en arrivant à maintenir les tonnages vendus. 4-10-2022
  • 34. Mise en place en 2017 de différents dispositifs d’aides à l’installation : Garanti de volume : Attribution de 100 kl à 200 kl / Jeune Installé à produire sur 3 ans Prix de base minimum garanti sur 7 ans – Modalités : - Contrat avec notre Organisation de Producteurs - Volume primé: Part du nouvel installé (exemple 50 % du volume pour un GAEC de 2 associés) – évalué chaque année. - Prix de base 38/32 hors primes. - Paiement en début d’année suivante avec le solde AOP (taux de transformation). - Maintien en AOP. 4-10-2022
  • 35. DispositifsJeunesInstallés– DISCHAMP2022 Prix de base minimum garanti sur 7 ans à compter de 2022 : Filières AOP Cantal, Bleu d’Auvergne et Fourme d’Ambert: Lait transformé en AOP: 450 € / 1 000 Litres Garanti Minimum de 50 % de lait valorisé en AOP => Soit une plus value d’environ 18 € / 1 000 Litres par rapport à notre indicateur AOP pour 2022. 4-10-2022
  • 36. DispositifsJeunesInstallés– DISCHAMP2022 Prix de base minimum garanti sur 7 ans à compter de 2022 : Filières AOP Saint Nectaire Laitier : Lait transformé en AOP St Nectaire : 500 € / 1 000 Litres Taux de transformation des dernières années > 95 % => Soit une plus value d’environ 21 € / 1 000 Litres par rapport à notre indicateur AOP pour 2021. 4-10-2022
  • 37. DispositifsJeunesInstallés– DISCHAMP2022 Nos prix de base minimum garanti Jeunes installés sont évolutifs en fonction de l’évolution de nos marchés AOP afin de garantir une meilleure valorisation à nos Jeunes Installés. Par exemple sur le marché du St Nectaire, évolution de nos prix de base 38/32: : Année Prix de base AOP Prix minimum garanti Jeunes Installés 2017 380 400 2018 389 400 2019 400 450 2020 430 450 2021 439 470
  • 38. DispositifsJeunesInstallés– DISCHAMP2021 Evolutions du nombre de bénéficiaires du dispositif pour 2021 : - Cantal : 20 - St Nectaire : 17 - Bleu : 3 - Fourme : 3 Depuis 2017 sur la zone St Nectaire, nous avons noté l’installation de producteurs uniquement en production laitière alors que sur notre bassin de collecte les 4 années précédentes toutes les installations incluaient un projet de fabrication à la ferme. 4-10-2022
  • 39. Conclusion Jean Michel JAVELLE – CRIEL Alpes Massif Central 4-10-2022
  • 40. Merci de votre attention Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur idele.fr Venez échanger avec nos ingénieurs sur notre stand C1 (Hall 1)