Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

1 jtc 2015_economie-vf

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Consultez-les par la suite

1 sur 43 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Similaire à 1 jtc 2015_economie-vf (20)

Publicité

Plus par Institut de l'Elevage - Idele (20)

1 jtc 2015_economie-vf

  1. 1. 1 www.idele.fr 5èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Retour sur la crise caprine et perspectives BOUYSSIERE Sébastien LE PAPE MarilyneSALINGARDES Jacky
  2. 2. 25èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Introduction Retour sur la crise caprine I - Des difficultés d’ajustement des volumes à l’évolution des fabrications et du marché II - Des difficultés d’établissement de prix soutenables pour les différents maillons de la filière 2014, année de transition et perspectives 2015 Plan
  3. 3. 35èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Lait livré aux industriels 78% Lait transformé sur l'exploitation 22% La production de lait de chèvre en France
  4. 4. 45èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Une transformation orientée quasi-exclusivement vers la production fromagère Achat des ménages 71% RHF 7% Industrie Agro- alimentaire 4% Export 18% Les débouchés des fromages de chèvres Source: ANICAP et FranceAgriMer, Kantar, Gira Une très forte dépendance au marché français
  5. 5. 55èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Retour sur les évolutions entre 2009 et 2013 Trois années de crises qui révèlent des difficultés… d’ajustement des volumes à l’évolution des fabrications et du marché d’établissement de prix soutenables pour les différents maillons de la filière
  6. 6. 65èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Retour sur la crise caprine I - Des difficultés d’ajustement des livraisons à l’évolution des fabrications et des débouchés
  7. 7. 75èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Une collecte fortement pénalisée par la crise caprine 200 250 300 350 400 450 500 550 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Evolution de la collecte annuelle de lait de chèvre 1000 litres Source: GEB - Institut de l'élevage d'après FranceAgriMer +6% / an = - 8% = - 6% Rupture en 2012 la collecte s’effondre - 70 millions de litres en 2 ans +5% / an 2009 La collecte redémarre + 50 millions de litres en 2 ans 2007 – 2008 La production patine
  8. 8. 85èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 La stabilisation de la collecte compensée par l’accroissement des importations 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 200 250 300 350 400 450 500 550 600 Approvisionnement des industriels français en lait de chèvre Collecte Importations Part des importationsmillions de litres Source: GEB - Institut de l'élevage d'après Un recours très important aux importations entre 2007 et 2009 100 millions de litres soit 20% de l’approvisionnement des industriels
  9. 9. 95èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Les fabrications se tassent à partir de 2009 40 50 60 70 80 90 100 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Evolution des fabrications industrielles de fromages de chèvre 1000 tonnes Source: GEB - Institut de l'Elevage d'après FranceAgriMer Marché dynamique: +6% / an en moyenne Marché mâture: +1% /an en moyenne -2% 2013 : 92 600 tonnes
  10. 10. 105èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 -65 -45 -25 -5 15 35 55 75 janv-09 M M J S N janv-10 M M J S N janv-11 M M J S N janv-12 M M J S N janv-13 M M J S N Estimation des surstocks et sous-stocks de produits de report caprins Sur-stocks Sous-stocksmillions d'EqL Source: GEB-Institut de l'élevage d'après FranceAgriMer Une filière pénalisée par des surstocks de fin 2009 à fin 2012 Un passage brutal à une situation aigüe de sous- stocks en 2013 Des surtocks à la pénurie… sans transition
  11. 11. 115èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Une pénurie de fromages fin 2013 -10.0 -8.0 -6.0 -4.0 -2.0 0.0 2.0 4.0 6.0 8.0 janv-11 janv-12 janv-13 Evolution annuelle en % Evolution des achats des ménages et du prix du fromage de chèvre en libre- service des GMS Volumes Prix Evolution des ventes en valeur sur 12 mois - Consommation peu dynamique - Phase de résorption des stocks Source: GEB - Institut de l'élevage d'après IRI - CNIEL - Chute de consommation - Pénurie de fromages - Revalorisation Un marché arrivé à maturité - Volumes commercialisés et prix stagnent
  12. 12. 125èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Retour sur la crise caprine II - Des difficultés d’établissement de prix soutenables pour les différents maillons de la filière
  13. 13. 135èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Une dégradation spectaculaire des prix de vente sortie usine 92 97 102 107 112 Evolution des indices de prix de vente industriels Source: GEB-Institut de l'élevage d'après INSEE et SSP Base 100 = 2010 Tous fromages Chèvres MDD et 1er prix Tous chèvres Chèvres MN* *MN: Marques Nationales Evolution 2009 – 2012 PVI chèvre= - 6 % MDD et 1er prix= - 9% La pénurie permet de revaloriser les produits caprins
  14. 14. 145èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 2009 : 623 €/1 000 l 2012 : 588 €/1 000 l …qui a impacté directement le prix du lait 450 500 550 600 650 700 750 800 2005 m s 2006 m s 2007 m s 2008 m s 2009 m s 2010 m s 2011 m s 2012 m s 2013 m s 2014 m s Evolution du prix moyen du lait de chèvre Prix moyen du lait de chèvre Tendance€/1000 l Source: GEB-Institut de l'élevage - 35 € / -6%
  15. 15. 155èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 … alors même que les charges flambaient 70 80 90 100 110 120 130 140 janv.-07 mai-07 sept.-07 janv.-08 mai-08 sept.-08 janv.-09 mai-09 sept.-09 janv.-10 mai-10 sept.-10 janv.-11 mai-11 sept.-11 janv.-12 mai-12 sept.-12 janv.-13 mai-13 sept.-13 janv.-14 mai-14 sept.-14 Evolution des principaux postes de l'IPAMPA lait de chèvre Indice général Aliments achetés Enérgie et lubrifiants Frais généraux Source: GEB - Institut de l'Elevage d'après INSEE et SSP base 100 = 2010 Evolution 2009 – 2012 IPAMPA = + 16 % Aliment acheté: + 24 % Energie: + 40%
  16. 16. 165èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Un ciseau des prix dévastateur… Evolution 2009 – 2012 IPAMPA = + 16 % Prix moyen du lait = - 6 % PVI = - 6 % 90 100 110 120 130 140 150 160 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Indices des prix du lait, des prix de vente industriels et Ipampa (100 en 2000) IPAMPA Prix moyen Prix de base PVI Source: GEB-Institut de l'élevage d'après INSEE et SSP Evolution 2012 - 2013 IPAMPA = + 3 % Prix moyen du lait = + 9 % PVI = + 4 %
  17. 17. 175èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 10000 15000 20000 25000 30000 35000 40000 45000 50000 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 RCAIparUMOexploitant Caprins livreurs et cultures de vente Caprins livreurs et vaches allaitantes Caprins spécialisés livreurs , troupeaux moyens Caprins spécialisés livreurs , grands troupeaux Fromagers spécialisé, circuits courts, Sud Méditerranée Qui va impacter fortement le revenu des éleveurs RESULTATS DES FERMES DES RESEAUX D'ELEVAGE Evolution comparée, depuis 2007, du RCAI/UMO exploitant des principaux systèmes caprins
  18. 18. 18 Une accélération des arrêts de production Selon le RA, un phénomène de restructuration entre 2000 et 2010, en période de croissance du marché Quelle évolution entre 2010 – 2013 ? -5% par an du nombre de livreurs, selon l’enquête annuelle laitière, Des éleveurs fermiers moins touchés par la crise caprine. Type d’exploitations caprines (> 10 chèvres) Evolution du nombre d’exploitations 2000 – 2010 (RA) Evolution du cheptel 2000 – 2010 (RA) Livreurs - 23% (-2%/an en moyenne) + 31% (+3%/an en moyenne) Fermiers - 34% (-3%/an en moyenne) - 6% (< -1%/an en moyenne)
  19. 19. 195èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 2014, année de transition et perspectives 2015?
  20. 20. 205èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Evolution 2014 : Les charges en élevage se détendent Ipampa: - 4% Le prix du lait continue sa progression Prix du lait: +5% La revalorisation des fromages se poursuit: PVI: +4% Les indicateurs de prix plus favorables 90 100 110 120 130 140 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Indices des prix du lait, des prix de vente industriels et Ipampa (100 en 2005) IPAMPA Prix moyen Prix de base PVI Source: GEB-Institut de l'élevage d'après INSEE et SSP
  21. 21. 215èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Le prix du lait de chèvre rebondit grâce à la médiation et atteint des sommets 500 550 600 650 700 750 800 J F M A M J J A S O N D Evolution du prix moyen du lait de chèvre €/1000 litres 2014 2013 2012 Source: GEB – Institut de l’élevage Evolution du prix du lait: 2009: 622 € / 1000 l 2012: 588 € / 1000 l - 34 € / 2009 2013 : 642 € / 1000 l +54 € / 2012 2014: 672 € / 1000 l + 30 €/ 2013
  22. 22. 225èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 La collecte s’équilibre sur le second semestre 20 25 30 35 40 45 50 55 60 J F M A M J J A S O N D 2012 2013 2014 1000 litres Evolution mensuelle de la collecte de lait de chèvre Source: GEB - Institut de l'élevage d'après FranceAgriMer Un 1er semestre difficile: -1% / 2013 Un rattrapage au 2nd semestre: +1% / 2013 Un bilan très légèrement positif : 457 millions de litres (+0,6% /2013) Des importations très certainement en hausse. De quelle ampleur ?
  23. 23. 235èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Fabrications de bûchettes affinées en 2014 : 44 000 tonnes (= 2013) Lissage des fabrications sur l’année -3% au 1er semestre: Une reconstitution des stocks en période de hausse saisonnière +3% au 2nd semestre Pas de pénurie en période de fêtes de fin d’année Les fabrications de bûchettes reprennent en fin d’année 2 000 2 500 3 000 3 500 4 000 J F M A M J J A S O N D 2012 2013 2014 Fabrications de bûchettes affinées Source: GEB-Institut de l'élevage d'après FranceAgriMer tonnes
  24. 24. 245èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Comment ont évolué les fabrications des autres fromages ? Comment ont évolué les importations ? Comment ont évolué les stocks ? Des incertitudes sur le reste des fabrications Bûchettes affinées 46% Autres affinés 30% Fromage frais 20% Mi-chèvre et mélanges 4% Répartition des types de fromages industriels fabriqués en 2013 Source: GEB - Institut de l'Elevage d'après FranceAgriMer
  25. 25. 255èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Un rattrapage de la consommation de fin d’année -10.0 -8.0 -6.0 -4.0 -2.0 0.0 2.0 4.0 6.0 8.0 10.0 12.0 janv-13 P3 P5 P7 P9 P11 P13janv-14 P3 P5 P7 P9 P11 P13 Evolution annuelle en % Source: GEB-Institut de l'Elevage d'après IRI-CNIEL Evolution des achats des ménages et du prix du fromage de chèvre en libre-service des GMS Volume Prix Evolution des ventes en valeur sur 12 mois 4T 2013 1T 2014 2T 2014 3T2014 4T2014 Volume -5% -7% -5% -2% +5% Prix +5% +6% +10% +7% +3% Bilan 2014: Moins de fromages (-2%) Mieux vendus(+6%) Une demande toujours présente
  26. 26. 265èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Dans un contexte de ventes de fromages en léger repli en volumes au LS Evol. volume : -0,5% Evol. valeur : + 1,2 Prix moyen: 8,75 € / kg (+1,7%)
  27. 27. 275èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Des ventes de chèvres davantage en repli sur l’année en volume que la moyenne du marché mais mieux valorisés Evol. volume : -1,6% Evol. valeur : + +4,8% Prix moyen: 11,64 € / kg (+6,4%)
  28. 28. 285èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Les ventes en volumes des chèvres AOP sont plus stables mais leurs PVC ont moins augmenté Evol. volume : +0,9% Evol. valeur : + 2,7% Prix moyen : 22,35 €/kg (+1,8%)
  29. 29. 295èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Les chèvres affinés sont dans la tendance générale de la catégorie des chèvres Evol. volume : - 2,2% Evol. valeur : + 5,4% Prix moyen : 10,51 €/kg (+7,8%)
  30. 30. 305èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Les ventes en volumes des bûchettes affinées baissent davantage que la moyenne des chèvres affinés Evol. volume : -3,2% Evol. valeur : +5,5% Prix moyen : 9,19 €/kg (+9,0%)
  31. 31. 315èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Les chèvres frais sont mieux orientés en volumes mais moins bien en valeur que la moyenne du segment Evol. volume : -0,4% Evol. valeur : + 3,0% Prix moyen : 12,52 €/kg (+3,4%)
  32. 32. 325èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Les ventes de chèvre à marques nationales sont bien orientées en volumes comme en valeur Evol. volume : +3,5% Evol. valeur : +9,6% Prix moyen : 11,95 €/kg (+5,9%)
  33. 33. 335èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 En revanche, celles des chèvres MDD sont mal orientées en volumes Evol. volume : -4,6% Evol. valeur : +1,4% Prix moyen : 10,06 €/kg (+6,4%)
  34. 34. 345èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 …comme les autres marques Evol. volume : -3,9% Evol. valeur : +3,1% Prix moyen : 18,56 €/kg (+7,2%)
  35. 35. 355èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Les yaourts au lait de chèvre poursuivent leur belle progression Evol. volume : +43,5 % Evol. valeur : +40,2 % Prix moyen : 5,41 €/kg (-2,2 %)
  36. 36. 365èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Alors que le lait de chèvre UHT voit ses ventes baisser en volumes Evol. volume : -2,5 % Evol. valeur : +1,1% Prix moyen : 1,83 €/kg (+3,7%)
  37. 37. 375èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 En résumé : des hausses de PVC sur toutes les catégories pour des ventes en volumes orientées à la baisse -6.0% -4.0% -2.0% 0.0% 2.0% 4.0% 6.0% 8.0% 10.0% Fromages LS Chèvres LS Chèvres LS AOP Chèvres LS affinés Bûchettes affinées LS Chèvres LS Frais Chèvres LS Marques nationales Chèvres LS MDD Chèvres LS Autres Marques Evolution volumes Evolution valeur Evol Prix/kg
  38. 38. 385èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Des PVC globalement supérieurs à la moyenne des fromages 0 5 10 15 20 25 Fromages LS Chèvres LS Chèvres LS AOP Chèvres LS affinés Bûchettes affinées LS Chèvres LS Frais Chèvres LS Marques nationales Chèvres LS MDD Chèvres LS Autres Marques Prix/kg
  39. 39. 395èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Des indicateurs positifs… Un cheptel qui s’est stabilisé avec plus de chevrettes conservées. Des stocks conséquents et de qualité, suite à une meilleure année fourragère en 2014. Un prix du lait qui sera relativement élevé. Des charges en élevage en retrait bien qu’elles restent élevées. … mais aussi des incertitudes Encore une marge de récupération de volumes sur le marché français. Quel potentiel par la suite ? Un marché intérieur à maturité ? Croissance/développement d’un marché à l’international ? Quels volumes? Quelle valeur ? La gestion des volumes reste primordiale Quid des importations ? Quid des stocks ? Perspectives 2015: un début de reprise?
  40. 40. 405èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Des enjeux importants pour l’avenir de la filière : Retrouver des volumes et pérenniser une collecte de lait de chèvre apte à répondre à la demande (environ 520 millions de litres) Favoriser les installations pour permettre le remplacement des départs à la retraite et le renouvellement des générations Consolider la situation économique des producteurs Pour attirer des jeunes, susciter des vocations, redonner confiance aux partenaires bancaires, le métier doit offrir la possibilité d’amortir des installations modernes et de tirer un revenu attrayant du métier. Perspectives 2015 et au-delà : Poursuivre la revalorisation du lait et des fromages de chèvre engagée en 2014 pour redonner des marges de manœuvre à la filière
  41. 41. 415èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Amélioration de la valorisation du lait de chèvre pour faire face à une hausse continue des charges (+20%) depuis 2010 Investissement conséquent en promotion collective pour redynamiser les ventes de 2011 à 2014 Amélioration de la qualité du lait sur l’aspect des numérations cellulaires Meilleure maîtrise des volumes par la contractualisation Mise en avant des atouts et spécificités de la filière caprine française à travers un Référentiel de Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) Perspectives 2015 et au-delà : les initiatives de l’interprofession Pour préserver la valorisation du lait et des fromages de chèvre Un plan stratégique en 5 points :
  42. 42. 42 Pourquoi un Référentiel Responsabilité Sociétale et Environnementale de la filière caprine (RSE) ? Une démarche collective pour garantir la transparence des pratiques de la filière caprine française, de l’amont à l’aval, promouvoir son savoir-faire auprès de la grande distribution et lui apporter la preuve que la filière caprine française est la seule capable de répondre à ses attentes. Une démarche qui s’appuie sur 3 piliers fondamentaux : • Le respect de l’homme : producteur, salarié, consommateur • Le respect de l’animal : bonnes conditions d’élevage et bien-être • Le respect de l’environnement : gestion des déchets et effluents, pratiques économes en intrants, préservation des ressources Une démarche qui s’appuie sur deux volets : • Volet Amont / Producteurs : Code Mutuel de Bonnes Pratiques d’Elevage (version 2015) • Volet Aval / Entreprises : Charte de Bonnes Pratiques
  43. 43. 43 www.idele.fr 5èmes Journées Techniques Caprines – 31 mars et 1er avril 2015 Merci de votre attention

×