SlideShare une entreprise Scribd logo
Plan de la question
I. Introduction :
II. Principes de l’éducation thérapeutique de l’asthme et plans d’action :
A) Etre à l’écoute du malade :
B) Informer le malade :
1- Sur sa maladie :
2- Sur son traitement :
3- Sur son hygiène de vie :
4- Sur les lieux et dates des consultations :
C) Apprendre au malade quelques techniques :
III. Méthodes d’éducation:
A) Méthode individuelle :
B) Méthode par groupe :
Education de l’asthmatique
Objectifs pédagogiques :
a) Identification et gestion des facteurs
déclenchants et aggravants (tabagisme,
RGO, foyer infectieux ORL, stress,
trouble hormonal ...).
b) Reconnaitre les mesures susceptibles
de réduire l’exposition aux allergènes.
c) Informer le patient sur sa maladie,
ses médicaments et reconnaitre les
signes de gravité.
d) Etablir un partenariat soignant-
malade.
e) Connaitre les principes de
l’éducation thérapeutique de l’asthme
et les plans d’action.
I. Introduction:
 La prise en charge de l'asthmatique est incomplète sans l'éducation sanitaire du malade et de son entourage.
 Cette éducation contribue à :
 Mieux gérer la maladie.
 En faire accepter les contraintes par le malade.
 Responsabiliser ce dernier dans la prise en charge de son affection.
 Elle doit être permanente, intégrée, répétée et surtout adaptée au niveau socio-culturel du patient.
 Elle implique :
  Une écoute patiente et attentive.
  Une information individuelle dans un langage clair, compréhensible par le malade et son entourage.
  Un apprentissage de l'utilisation des meilleures techniques de traitement.
  Une identification des personnes ressources capables d'assurer le suivi de l'asthmatique et sa prise en
charge correcte.
II. Principes de l’éducation thérapeutique de l’asthme et plans d’action :
A) Etre à l’écoute du malade :
 C'est là condition préalable nécessaire pour établir une relation médecin-malade de qualité.
 Cette écoute se concrétisera par l'identification des craintes du malade vis-à-vis de son affection, de son
traitement et par la réponse apportée à ses problèmes.
B) Informer le malade :
 En dehors des informations demandées par le malade et auxquelles le médecin se doit de répondre, il est
indispensable de lui communiquer tous les éléments qui contribueront à améliorer son adhésion au traitement
prescrit et à une auto-prise en charge de sa maladie.
1- Sur sa maladie :
 Son affection doit être décrite simplement afin qu'il comprenne la nécessité d'un traitement prolongé lié à la
chronicité de sa maladie.
 L'intérêt de la mesure du DEP pour surveiller l'évolution de l'asthme, doit lui être expliqué.
2- Sur son traitement :
 L'asthmatique doit comprendre qu'il existe deux types de médicaments.
 Il doit distinguer celui qui permet de lever l'obstruction et qui doit donc être pris à la demande et celui qui agit
sur l'inflammation et donc sur la maladie, et qui doit être pris quotidiennement et au long cours.
 Informer le malade sur la nécessité de ne jamais interrompre le traitement prescrit au long cours afin qu'il
dispose toujours de médicaments à son domicile.
 Faire comprendre, en le justifiant, l'intérêt de l'emploi de la voie inhalatoire par rapport aux autres voies
d'administration.
 Le malade doit pouvoir moduler son traitement en cas d'aggravation. On doit donc lui montrer comment
reconnaître les signes d'aggravation et les médicaments qu'il doit prendre, en attendant de consulter.
3- Sur son hygiène de vie :
 Conseiller au malade d'éviter l'exposition aux facteurs favorisant l'apparition de crise : lieux empoussiérés,
pollution tabagique ou industrielle...
 Le malade sera toujours encouragé à pratiquer un sport, même dans le cas où il présente un asthme d'effort.
4- Sur les lieux et dates des consultations :
 Le malade doit être revu régulièrement, et des rendez-vous à des dates fixes, doivent lui être donnés.
 Il doit être encouragé à consulter immédiatement en cas d'urgence, et les lieux des consultations doivent être
identifiés avec le malade.
C) Apprendre au malade quelques techniques :
 L'utilisation du débitmètre doit être enseignée au malade.
 La technique d’utilisation des aérosols doseurs doit être enseignée au malade :
Les échecs thérapeutiques sont le plus souvent liés à une mauvaise utilisation des drogues inhalées.
L'apprentissage doit se faire par le médecin, qui doit constater que le malade inhale correctement, avant de
prescrire un aérosol.
A chaque consultation, la technique d'utilisation est vérifiée.
Si le malade est incapable d'obtenir une coordination correcte entre la main et le mouvement d'inhalation
une chambre d'inhalation doit être préconisée.
L'utilisation du « Turbuhaler » : c'est un inhalateur de poudre prêt à l'emploi, c'est l'inspiration du patient
dans le turbuhaler qui véhicule directement la dose de principe actif au poumon : l'inspiration est naturelle.
L'utilisation du diskus.
L’utilisation du débitmètre.
III. Méthodes d’éducation :
 Différentes méthodes peuvent être utilisées afin de procéder à l'éducation sanitaire des asthmatiques :
A) La méthode individuelle : au moment des consultations. Elle doit être faite en priorité par le médecin traitant,
mais l'ensemble de l'équipe soignante doit y participer.
B) La méthode par groupe peut compléter la première et être dirigée par le personnel de santé.
 Quelle (s) que soit (ent) la ou les méthodes utilisées, l'éducation sanitaire doit tendre à se concrétiser par
différents moyens :
 Disponibilité de l'équipe soignante et intégration permanente de l'éducation du malade durant les
consultations.
 Rédaction correcte de l'ordonnance (lisible, posologie exacte et nombre de boites suffisantes jusqu'à la
prochaine consultation fixée au malade).
 Remise de l'ordonnance pour le traitement au long cours, avec des explications claires.
 Un carnet individuel de l'asthmatique devrait être remis au malade afin d'être tenu régulièrement lors des
consultations. Le traitement au long cours doit être noté.
 Il serait utile que ce carnet comporte également des éléments d'éducation sanitaire ainsi que le traitement
prévu en cas de crise ne répondant pas au traitement habituel.
 L'éducation sanitaire faite par l'équipe soignante sera complétée par des brochures, des affiches, des
diapositives ou des films.
Education de lasthmatique
Education de lasthmatique
Education de lasthmatique
Education de lasthmatique

Contenu connexe

Tendances

Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)
Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)
Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)
Dr. Kerfah Soumia
 
Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune
Dr. Kerfah Soumia
 
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stable
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stableDiagnostic et TRT de la BPCO en état stable
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stable
Dr. Kerfah Soumia
 
PEC de lasthme en situation d'urgence
PEC de lasthme en situation d'urgence PEC de lasthme en situation d'urgence
PEC de lasthme en situation d'urgence
Dr. Kerfah Soumia
 
Pleuresie purulente
Pleuresie purulentePleuresie purulente
Pleuresie purulentebelaibzino
 
Staphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaireStaphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaire
Dr. Kerfah Soumia
 
Anatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBCAnatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBC
Dr. Kerfah Soumia
 
Diagnostic de-l-asthme
Diagnostic de-l-asthmeDiagnostic de-l-asthme
Diagnostic de-l-asthmebelaibzino
 
Insuffisance respiratoire chronique
Insuffisance respiratoire chroniqueInsuffisance respiratoire chronique
Insuffisance respiratoire chronique
Dr. Kerfah Soumia
 
Tuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaireTuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaire
Dr. Kerfah Soumia
 
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA) Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Dr. Kerfah Soumia
 
Méthodes de prélèvements endoscopiques
Méthodes de prélèvements endoscopiquesMéthodes de prélèvements endoscopiques
Méthodes de prélèvements endoscopiques
Dr. Kerfah Soumia
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Mehdy Wayzani
 

Tendances (20)

La miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuseLa miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuse
 
Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)
Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)
Explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)
 
Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune
 
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stable
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stableDiagnostic et TRT de la BPCO en état stable
Diagnostic et TRT de la BPCO en état stable
 
PEC de lasthme en situation d'urgence
PEC de lasthme en situation d'urgence PEC de lasthme en situation d'urgence
PEC de lasthme en situation d'urgence
 
Pleuresie purulente
Pleuresie purulentePleuresie purulente
Pleuresie purulente
 
Staphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaireStaphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaire
 
Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontané Pneumothorax spontané
Pneumothorax spontané
 
Anatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBCAnatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBC
 
Diagnostic de-l-asthme
Diagnostic de-l-asthmeDiagnostic de-l-asthme
Diagnostic de-l-asthme
 
Insuffisance respiratoire chronique
Insuffisance respiratoire chroniqueInsuffisance respiratoire chronique
Insuffisance respiratoire chronique
 
Tuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaireTuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaire
 
Bronchite aiguë
Bronchite aiguëBronchite aiguë
Bronchite aiguë
 
Abces du poumon
Abces du poumonAbces du poumon
Abces du poumon
 
Ponction pleurale
Ponction pleurale  Ponction pleurale
Ponction pleurale
 
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA) Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA)
 
Maladie de Behçet
Maladie de BehçetMaladie de Behçet
Maladie de Behçet
 
Sarcoidose
SarcoidoseSarcoidose
Sarcoidose
 
Méthodes de prélèvements endoscopiques
Méthodes de prélèvements endoscopiquesMéthodes de prélèvements endoscopiques
Méthodes de prélèvements endoscopiques
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
 

Similaire à Education de lasthmatique

Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique DeLe KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
hfoure
 
NCNM Council EXAMEN QUESTION ET COORRECTION.doc
NCNM Council EXAMEN  QUESTION ET COORRECTION.docNCNM Council EXAMEN  QUESTION ET COORRECTION.doc
NCNM Council EXAMEN QUESTION ET COORRECTION.doc
RBGroup
 
Liou a lebray p etp et vhc 2014 final 3
Liou a lebray p   etp et vhc 2014 final 3Liou a lebray p   etp et vhc 2014 final 3
Liou a lebray p etp et vhc 2014 final 3odeckmyn
 
Liou du etp et vhc a liou et p lebray 16 janv 2015 final
Liou  du etp et vhc  a liou et p lebray 16 janv 2015 final Liou  du etp et vhc  a liou et p lebray 16 janv 2015 final
Liou du etp et vhc a liou et p lebray 16 janv 2015 final odeckmyn
 
ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT accompagnement, apprentissage, que pouvons...
ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT accompagnement, apprentissage, que pouvons...ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT accompagnement, apprentissage, que pouvons...
ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT accompagnement, apprentissage, que pouvons...PharmaSuccess
 
Et jo hpa v5
Et jo hpa v5Et jo hpa v5
Et jo hpa v5
patoufette
 
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAREPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
issabbafoussam
 
Chapitre I. II les principes d'intervention en santé publique
Chapitre I. II les principes d'intervention en santé publiqueChapitre I. II les principes d'intervention en santé publique
Chapitre I. II les principes d'intervention en santé publique
L-N
 
Idcc 2046 avenant emploi aide soignant
Idcc 2046 avenant emploi aide soignantIdcc 2046 avenant emploi aide soignant
Idcc 2046 avenant emploi aide soignant
Léo Guittet
 
Evidence Based Medicine | Pr. Midoun
Evidence Based Medicine | Pr. MidounEvidence Based Medicine | Pr. Midoun
Evidence Based Medicine | Pr. Midoun
Dr. Abdellah Benrahou
 
Balnéothérapie et réadaptation après une chirurgie orthopédique.pdf
 Balnéothérapie et réadaptation     après une chirurgie orthopédique.pdf Balnéothérapie et réadaptation     après une chirurgie orthopédique.pdf
Balnéothérapie et réadaptation après une chirurgie orthopédique.pdf
Dr. Jiri Pazdirek
 
Liou lebray du etp et vhc du16
Liou lebray du etp et vhc  du16Liou lebray du etp et vhc  du16
Liou lebray du etp et vhc du16
odeckmyn
 
Liouet lebray d-uhépatitesetpethcv2012v2
Liouet lebray d-uhépatitesetpethcv2012v2Liouet lebray d-uhépatitesetpethcv2012v2
Liouet lebray d-uhépatitesetpethcv2012v2odeckmyn
 
Edusante? & observia & afd pharma success 2013
Edusante? & observia & afd   pharma success 2013Edusante? & observia & afd   pharma success 2013
Edusante? & observia & afd pharma success 2013PharmaSuccess
 
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
PharmaSuccess
 
Traitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeuxTraitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeuxbelaibzino
 
6. guide thérapeutique
6. guide thérapeutique6. guide thérapeutique
6. guide thérapeutique
Lizzy House
 
PRESENTATION Dermatologies GROUPE 3.pptx
PRESENTATION Dermatologies GROUPE 3.pptxPRESENTATION Dermatologies GROUPE 3.pptx
PRESENTATION Dermatologies GROUPE 3.pptx
mboola
 
De l'expérience patient au patient expert...
De l'expérience patient au patient expert...De l'expérience patient au patient expert...
De l'expérience patient au patient expert...
Amah KOUEVI
 

Similaire à Education de lasthmatique (20)

Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique DeLe KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
 
NCNM Council EXAMEN QUESTION ET COORRECTION.doc
NCNM Council EXAMEN  QUESTION ET COORRECTION.docNCNM Council EXAMEN  QUESTION ET COORRECTION.doc
NCNM Council EXAMEN QUESTION ET COORRECTION.doc
 
Liou a lebray p etp et vhc 2014 final 3
Liou a lebray p   etp et vhc 2014 final 3Liou a lebray p   etp et vhc 2014 final 3
Liou a lebray p etp et vhc 2014 final 3
 
Liou du etp et vhc a liou et p lebray 16 janv 2015 final
Liou  du etp et vhc  a liou et p lebray 16 janv 2015 final Liou  du etp et vhc  a liou et p lebray 16 janv 2015 final
Liou du etp et vhc a liou et p lebray 16 janv 2015 final
 
ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT accompagnement, apprentissage, que pouvons...
ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT accompagnement, apprentissage, que pouvons...ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT accompagnement, apprentissage, que pouvons...
ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT accompagnement, apprentissage, que pouvons...
 
Et jo hpa v5
Et jo hpa v5Et jo hpa v5
Et jo hpa v5
 
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAREPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
 
Chapitre I. II les principes d'intervention en santé publique
Chapitre I. II les principes d'intervention en santé publiqueChapitre I. II les principes d'intervention en santé publique
Chapitre I. II les principes d'intervention en santé publique
 
Idcc 2046 avenant emploi aide soignant
Idcc 2046 avenant emploi aide soignantIdcc 2046 avenant emploi aide soignant
Idcc 2046 avenant emploi aide soignant
 
Evidence Based Medicine | Pr. Midoun
Evidence Based Medicine | Pr. MidounEvidence Based Medicine | Pr. Midoun
Evidence Based Medicine | Pr. Midoun
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
Balnéothérapie et réadaptation après une chirurgie orthopédique.pdf
 Balnéothérapie et réadaptation     après une chirurgie orthopédique.pdf Balnéothérapie et réadaptation     après une chirurgie orthopédique.pdf
Balnéothérapie et réadaptation après une chirurgie orthopédique.pdf
 
Liou lebray du etp et vhc du16
Liou lebray du etp et vhc  du16Liou lebray du etp et vhc  du16
Liou lebray du etp et vhc du16
 
Liouet lebray d-uhépatitesetpethcv2012v2
Liouet lebray d-uhépatitesetpethcv2012v2Liouet lebray d-uhépatitesetpethcv2012v2
Liouet lebray d-uhépatitesetpethcv2012v2
 
Edusante? & observia & afd pharma success 2013
Edusante? & observia & afd   pharma success 2013Edusante? & observia & afd   pharma success 2013
Edusante? & observia & afd pharma success 2013
 
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
 
Traitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeuxTraitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeux
 
6. guide thérapeutique
6. guide thérapeutique6. guide thérapeutique
6. guide thérapeutique
 
PRESENTATION Dermatologies GROUPE 3.pptx
PRESENTATION Dermatologies GROUPE 3.pptxPRESENTATION Dermatologies GROUPE 3.pptx
PRESENTATION Dermatologies GROUPE 3.pptx
 
De l'expérience patient au patient expert...
De l'expérience patient au patient expert...De l'expérience patient au patient expert...
De l'expérience patient au patient expert...
 

Plus de Dr. Kerfah Soumia

Mésothélome pleural malin
Mésothélome pleural malin Mésothélome pleural malin
Mésothélome pleural malin
Dr. Kerfah Soumia
 
Coeur pulmonaire chronique
Coeur pulmonaire chroniqueCoeur pulmonaire chronique
Coeur pulmonaire chronique
Dr. Kerfah Soumia
 
La chirurgie dans le cancer bronchique
La chirurgie dans le cancer bronchiqueLa chirurgie dans le cancer bronchique
La chirurgie dans le cancer bronchique
Dr. Kerfah Soumia
 
Endoscopie-interventionnelle dans le cancer bronchique
Endoscopie-interventionnelle dans le cancer bronchiqueEndoscopie-interventionnelle dans le cancer bronchique
Endoscopie-interventionnelle dans le cancer bronchique
Dr. Kerfah Soumia
 
Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires
Dr. Kerfah Soumia
 
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivité
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivitéTransmission du BK chez l'homme et dans la collectivité
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivité
Dr. Kerfah Soumia
 
Tuberculose des séreuses
Tuberculose des séreusesTuberculose des séreuses
Tuberculose des séreuses
Dr. Kerfah Soumia
 
Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigue Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigue
Dr. Kerfah Soumia
 
Les œdèmes pulmonaires
Les œdèmes pulmonairesLes œdèmes pulmonaires
Les œdèmes pulmonaires
Dr. Kerfah Soumia
 
Vascularites et poumon
Vascularites et poumonVascularites et poumon
Vascularites et poumon
Dr. Kerfah Soumia
 

Plus de Dr. Kerfah Soumia (14)

Mésothélome pleural malin
Mésothélome pleural malin Mésothélome pleural malin
Mésothélome pleural malin
 
Syndrome de Goodpasture
Syndrome de Goodpasture Syndrome de Goodpasture
Syndrome de Goodpasture
 
Coeur pulmonaire chronique
Coeur pulmonaire chroniqueCoeur pulmonaire chronique
Coeur pulmonaire chronique
 
Tuberculose et VIH
Tuberculose et VIHTuberculose et VIH
Tuberculose et VIH
 
Rhinite allergique
Rhinite allergiqueRhinite allergique
Rhinite allergique
 
La chirurgie dans le cancer bronchique
La chirurgie dans le cancer bronchiqueLa chirurgie dans le cancer bronchique
La chirurgie dans le cancer bronchique
 
Endoscopie-interventionnelle dans le cancer bronchique
Endoscopie-interventionnelle dans le cancer bronchiqueEndoscopie-interventionnelle dans le cancer bronchique
Endoscopie-interventionnelle dans le cancer bronchique
 
Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires
 
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivité
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivitéTransmission du BK chez l'homme et dans la collectivité
Transmission du BK chez l'homme et dans la collectivité
 
Tuberculose des séreuses
Tuberculose des séreusesTuberculose des séreuses
Tuberculose des séreuses
 
Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigue Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigue
 
Les œdèmes pulmonaires
Les œdèmes pulmonairesLes œdèmes pulmonaires
Les œdèmes pulmonaires
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
 
Vascularites et poumon
Vascularites et poumonVascularites et poumon
Vascularites et poumon
 

Education de lasthmatique

  • 1. Plan de la question I. Introduction : II. Principes de l’éducation thérapeutique de l’asthme et plans d’action : A) Etre à l’écoute du malade : B) Informer le malade : 1- Sur sa maladie : 2- Sur son traitement : 3- Sur son hygiène de vie : 4- Sur les lieux et dates des consultations : C) Apprendre au malade quelques techniques : III. Méthodes d’éducation: A) Méthode individuelle : B) Méthode par groupe : Education de l’asthmatique Objectifs pédagogiques : a) Identification et gestion des facteurs déclenchants et aggravants (tabagisme, RGO, foyer infectieux ORL, stress, trouble hormonal ...). b) Reconnaitre les mesures susceptibles de réduire l’exposition aux allergènes. c) Informer le patient sur sa maladie, ses médicaments et reconnaitre les signes de gravité. d) Etablir un partenariat soignant- malade. e) Connaitre les principes de l’éducation thérapeutique de l’asthme et les plans d’action.
  • 2. I. Introduction:  La prise en charge de l'asthmatique est incomplète sans l'éducation sanitaire du malade et de son entourage.  Cette éducation contribue à :  Mieux gérer la maladie.  En faire accepter les contraintes par le malade.  Responsabiliser ce dernier dans la prise en charge de son affection.  Elle doit être permanente, intégrée, répétée et surtout adaptée au niveau socio-culturel du patient.  Elle implique :   Une écoute patiente et attentive.   Une information individuelle dans un langage clair, compréhensible par le malade et son entourage.   Un apprentissage de l'utilisation des meilleures techniques de traitement.   Une identification des personnes ressources capables d'assurer le suivi de l'asthmatique et sa prise en charge correcte. II. Principes de l’éducation thérapeutique de l’asthme et plans d’action : A) Etre à l’écoute du malade :  C'est là condition préalable nécessaire pour établir une relation médecin-malade de qualité.  Cette écoute se concrétisera par l'identification des craintes du malade vis-à-vis de son affection, de son traitement et par la réponse apportée à ses problèmes. B) Informer le malade :  En dehors des informations demandées par le malade et auxquelles le médecin se doit de répondre, il est indispensable de lui communiquer tous les éléments qui contribueront à améliorer son adhésion au traitement prescrit et à une auto-prise en charge de sa maladie. 1- Sur sa maladie :  Son affection doit être décrite simplement afin qu'il comprenne la nécessité d'un traitement prolongé lié à la chronicité de sa maladie.  L'intérêt de la mesure du DEP pour surveiller l'évolution de l'asthme, doit lui être expliqué. 2- Sur son traitement :  L'asthmatique doit comprendre qu'il existe deux types de médicaments.  Il doit distinguer celui qui permet de lever l'obstruction et qui doit donc être pris à la demande et celui qui agit sur l'inflammation et donc sur la maladie, et qui doit être pris quotidiennement et au long cours.  Informer le malade sur la nécessité de ne jamais interrompre le traitement prescrit au long cours afin qu'il dispose toujours de médicaments à son domicile.  Faire comprendre, en le justifiant, l'intérêt de l'emploi de la voie inhalatoire par rapport aux autres voies d'administration.  Le malade doit pouvoir moduler son traitement en cas d'aggravation. On doit donc lui montrer comment reconnaître les signes d'aggravation et les médicaments qu'il doit prendre, en attendant de consulter. 3- Sur son hygiène de vie :  Conseiller au malade d'éviter l'exposition aux facteurs favorisant l'apparition de crise : lieux empoussiérés, pollution tabagique ou industrielle...  Le malade sera toujours encouragé à pratiquer un sport, même dans le cas où il présente un asthme d'effort.
  • 3. 4- Sur les lieux et dates des consultations :  Le malade doit être revu régulièrement, et des rendez-vous à des dates fixes, doivent lui être donnés.  Il doit être encouragé à consulter immédiatement en cas d'urgence, et les lieux des consultations doivent être identifiés avec le malade. C) Apprendre au malade quelques techniques :  L'utilisation du débitmètre doit être enseignée au malade.  La technique d’utilisation des aérosols doseurs doit être enseignée au malade : Les échecs thérapeutiques sont le plus souvent liés à une mauvaise utilisation des drogues inhalées. L'apprentissage doit se faire par le médecin, qui doit constater que le malade inhale correctement, avant de prescrire un aérosol. A chaque consultation, la technique d'utilisation est vérifiée. Si le malade est incapable d'obtenir une coordination correcte entre la main et le mouvement d'inhalation une chambre d'inhalation doit être préconisée. L'utilisation du « Turbuhaler » : c'est un inhalateur de poudre prêt à l'emploi, c'est l'inspiration du patient dans le turbuhaler qui véhicule directement la dose de principe actif au poumon : l'inspiration est naturelle. L'utilisation du diskus. L’utilisation du débitmètre. III. Méthodes d’éducation :  Différentes méthodes peuvent être utilisées afin de procéder à l'éducation sanitaire des asthmatiques : A) La méthode individuelle : au moment des consultations. Elle doit être faite en priorité par le médecin traitant, mais l'ensemble de l'équipe soignante doit y participer. B) La méthode par groupe peut compléter la première et être dirigée par le personnel de santé.  Quelle (s) que soit (ent) la ou les méthodes utilisées, l'éducation sanitaire doit tendre à se concrétiser par différents moyens :  Disponibilité de l'équipe soignante et intégration permanente de l'éducation du malade durant les consultations.  Rédaction correcte de l'ordonnance (lisible, posologie exacte et nombre de boites suffisantes jusqu'à la prochaine consultation fixée au malade).  Remise de l'ordonnance pour le traitement au long cours, avec des explications claires.  Un carnet individuel de l'asthmatique devrait être remis au malade afin d'être tenu régulièrement lors des consultations. Le traitement au long cours doit être noté.  Il serait utile que ce carnet comporte également des éléments d'éducation sanitaire ainsi que le traitement prévu en cas de crise ne répondant pas au traitement habituel.  L'éducation sanitaire faite par l'équipe soignante sera complétée par des brochures, des affiches, des diapositives ou des films.