Que « dit » la participation ? Hypothèses et contexte•   Deux hypothèses centrales     – Un témoignage de l’accroissement ...
Le diagnostic en communication interne ou……connaît-on bien les acteurs ?•   Rompre avec l’idée du consensus, de l’homogéné...
Logiques d’acteurs face à la participation                                       Logique d’action                         ...
Les postures face à la participation                          Pertes        Gains    Faible degré    d’influence          ...
Motivation et engagementQuels leviers pour la communication interne ?• Considérer la motivation à participer comme une  co...
Motivation et engagement dans un dispositifparticipatif : la diversité des attentes des acteurs                           ...
Quels facteurs de motivation et d’engagementà prendre en compte par la communication interne ?•   Apprendre et témoigner d...
Quels facteurs de résistance à prendre en compte parla communication interne ?•   Peur de l’inconnu, préférence pour la st...
Les risques et les limites de la communication interneen matière de participation•   Incohérence et injonction paradoxale•...
Donner du sens à la participation•   L’inclure dans une stratégie globale de communication interne•   Témoigner d’un rappo...
En guise de conclusion très provisoire : le signe n’estpas le sens, le support n’est pas le message…•    La participation ...
Merci pour votre attention et place aux échanges   jacques.bonnet.couchey@orange.fr
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence : Pourquoi favoriser la participation des agents territoriaux ?

726 vues

Publié le

Conférence de Jacques Bonnet dans le cadre des 6e Rencontres nationales de la communication Cap'Com, le 21 mars 2013.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
726
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
268
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence : Pourquoi favoriser la participation des agents territoriaux ?

  1. 1. Que « dit » la participation ? Hypothèses et contexte• Deux hypothèses centrales – Un témoignage de l’accroissement des Interactions, de la complexité et des incertitudes dans les organisations – Des approches parfois transmissives et instrumentalistes de la participation• Trois types de complexification ont introduit le principe de la participation : mutations des organisations, du travail et des relations sociales• Coopération, coordination, intercompréhension et efficience collective : amener les personnels à prendre une place et des rôles dans les changements qui concernent leur organisation.
  2. 2. Le diagnostic en communication interne ou……connaît-on bien les acteurs ?• Rompre avec l’idée du consensus, de l’homogénéité et de la transmission envers les personnels• Au delà de la rationalité des dispositifs et des outils de la communication/participation : le sensible et le symbolique• Diagnostiquer représentations valeurs; pratiques, identités, attentes, en amont de toute démarche ou dispositif participatif  Différentes logiques d’acteurs• Liens et corrélations entre image de soi et participation
  3. 3. Logiques d’acteurs face à la participation Logique d’action Appréhender le réel Transformer Transformer par extension par intention Logique Logique d’observation d’expérimentation réfléchie/Projection Comprendre Logique de conceptualisation
  4. 4. Les postures face à la participation Pertes Gains Faible degré d’influence Retrait Suiveur Fort degré d’influence Opposition Moteur
  5. 5. Motivation et engagementQuels leviers pour la communication interne ?• Considérer la motivation à participer comme une conséquence et non comme une cause• Distinguer motivation et engagement• Des sources de motivation différentes selon les acteurs…• … donc des stratégies de communication différentes mais non exagérément segmentées
  6. 6. Motivation et engagement dans un dispositifparticipatif : la diversité des attentes des acteurs Goût du risque/change ment Performances collectives avec Récompense de la qualité des relations humaines performance Socialisation/ Expression de soi relation hédonisme Sécurité et appartenance Considération et reconnaissance Recherche de sécurité/ stabilité
  7. 7. Quels facteurs de motivation et d’engagementà prendre en compte par la communication interne ?• Apprendre et témoigner des apprentissages• Se voir proposer des alternatives = la part du libre arbitre• Engagement pris en public• Progressivité des exigences liées à l’engagement• Participer à la co-construction des diagnostics et autres phases du projet ou de la démarche participative• Et la promesse narcissique dans tout cela ?• ….
  8. 8. Quels facteurs de résistance à prendre en compte parla communication interne ?• Peur de l’inconnu, préférence pour la stabilité et la visibilité, besoin de sécurité• Poids de l’histoire, héritage du passé organisationnel et de ses pratiques, attachement aux habitudes et aux usages• Incompréhension et non appropriation des enjeux et du sens de la participation : le Sens en trois volets : direction, enjeux, plus-value• Messages sur la participation inadaptés à des cibles/acteurs mal identifiés/caractérisés• Absence de relais humains et organisationnels pour porter, valoriser et faire vivre la participation et plus globalement la communication interne• ….
  9. 9. Les risques et les limites de la communication interneen matière de participation• Incohérence et injonction paradoxale• L’incantatoire ou la surpromesse• Démotivation et frustration• Situations sensibles ou conflictuelles non diagnostiquées• Insuffisance de transversalités et d’échanges• La non prise en compte des nouvelles donnes sociétales et comportementales• L’ « overdose » de propositions participatives• ….
  10. 10. Donner du sens à la participation• L’inclure dans une stratégie globale de communication interne• Témoigner d’un rapport clair et cohérent avec le référent/projet de service, d’organisme ou de territoire• Concevoir un récit pour la participation : une trame narrative, une « histoire » crédible, accessible et partageable (approche et outils sémiotiques)• Des éléments de langage et de méthode co-construits et partagés
  11. 11. En guise de conclusion très provisoire : le signe n’estpas le sens, le support n’est pas le message…• La participation : un principe à fort potentiel• La participation ne se décrète pas, elle se construit• Participation = un processus de changement social au delà de la conception d’outils et de supports de communication• Revisiter les notions de service et de Cité• D’abord donner du sens à toute proposition de participation et adapter la communication au contexte, aux acteurs et au message à faire passer Un élément clé de l’intelligence du social dans les organisations
  12. 12. Merci pour votre attention et place aux échanges jacques.bonnet.couchey@orange.fr

×