Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Engraissement à la luzerne au
GAEC du PAIN de SUCRE
(Agincourt 54)
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
L’EXPLOITATION
22 mai 2015
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
GAEC du Pain de Sucre
La main d’oeuvre: 4 UTH
Les surfaces
505 (+12 ha achat herbe)...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
De la luzerne
enrubannée pour les JB
22 mai 2015
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
La luzerne: une bonne productrice
 3 à 4 coupes /an
Des précautions à prendre pou...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
La luzerne: une bonne productrice
tMS/HA
1ère 2ème 3ème 4ème 5ème Total
2011 9.6
20...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
La luzerne: une grosse consommatrice?
Quelle fertilisation apporter?
Pas d’azote
...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
La luzerne: les arrières effets
Après 3 campagnes, retournement de la
luzerne
Min...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
La luzerne: les valeurs alimentaires
07/07/10 25/04/11 02/07/13 10/08/13 17/04/14 0...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Performances des JB de l’exploitation
Naissances
14/11/13
Sevrage
349 kgv
5/7/14
Ve...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Performances des JB de l’exploitation
Naissance Sevrage Vente
45 kgv 349 kgv 458 kg...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Consommation
mélangeuse pour 9 JB par JB brut par JB MS
kg brut %MS kg MS
proportio...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Atelier Jeunes Bovins
Engraissement à la luzerne:
De 320 kgv à 450 kgc (rdt ident...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
IMPACT ECONOMIQUE
Produits
CH OP
D Structure
EBE
Comparaison économique de 2 modes ...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
IMPACT ECONOMIQUE
Comme dans le cas de l’engraissement au maïs ensilage,
l’engrais...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Hypothèses de PRIX
Les résultats se basent sur l’utilisation de prix moyens en
fon...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Hypothèses de PRIX
(référentiel économique des réseaux d’élevage de l’EST)
2006 200...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Coût entretien Matériel
Cultures/maïs
Par an
Luzerne
Par an
Disques 1 1/3
Labour 1 ...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Résultats
Les résultats présentés permettent de comparer les
résultats obtenus par...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Les différents projets
Itinéraire
Maïs
Itinéraire
Luzerne
1400 kg MS
maïs
(11.5 tMS...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Résultats
La ration d’un JB et les performances qu’il obtient se
basent au départ ...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
EBE dégagé par JB
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Résultats
Nos hypothèses se basent ici sur l’enrubannage de toutes
les coupes de l...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Résultats
Les performances obtenus avec la luzerne
s’expliquent en partie par le r...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
CONCLUSION
AU FINAL
L’engraissement à la luzerne semble
tout à fait possible sans...
Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54
Florian BOYER
Conseiller Economie - Elevage
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant,avec luzerne enrubannée pour l’engraissement

652 vues

Publié le

1ères Biennales des conseillers fourragers 2015 - GAEC du Pain de Sucre à Agincourt (54), Florian Boyer (Chambre d’agriculture de Meurthe et Moselle, Inosys-Réseaux d’Élevage)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
652
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
229
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant,avec luzerne enrubannée pour l’engraissement

  1. 1. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Engraissement à la luzerne au GAEC du PAIN de SUCRE (Agincourt 54)
  2. 2. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 L’EXPLOITATION 22 mai 2015
  3. 3. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 GAEC du Pain de Sucre La main d’oeuvre: 4 UTH Les surfaces 505 (+12 ha achat herbe) Etienne, Vincent, Marc DROUVILLE Jean-Rémi (salarié) 336ha Cultures 151ha Herbe (+12ha achat) 18 ha Luzerne Le troupeau 271 UGB 130 VA CHAROLAISES et SALERS Système Naisseur Engraisseur (JB, G 23mois) 300 brebis en agneaux de bergerie
  4. 4. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 De la luzerne enrubannée pour les JB 22 mai 2015
  5. 5. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 La luzerne: une bonne productrice  3 à 4 coupes /an Des précautions à prendre pour la récolte Attendre la floraison la 1ère année Ensuite laisser fleurir 1 fois/an Tenir compte de l’hygrométrie pour l’exploiter Hypothèses dans l’étude : Enrubannage 11 tMS/HA retenu dans l’étude
  6. 6. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 La luzerne: une bonne productrice tMS/HA 1ère 2ème 3ème 4ème 5ème Total 2011 9.6 2012 12.3 2013 13.5ha 4.9 (27/05 et 4/06) 3.5 (8/07) 3.2 (16/08) 0.9 (24/09) 12.5 2014 18ha 2.4 (17/04) 3.2 (7/06) 1.9 (16/07) 3.2 (21/08) 1.4 (27/09) 12.1 2015 15.7ha 4.0 (11/05) 3.6 (17/06) 1.9 (30/07) 1.0 (11/09) 10.5
  7. 7. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 La luzerne: une grosse consommatrice? Quelle fertilisation apporter? Pas d’azote Quelle fumure de fond? 40P et 80K Sur l’exploitation:  80 P et 54K
  8. 8. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 La luzerne: les arrières effets Après 3 campagnes, retournement de la luzerne Mini 50uN économisés la 1ère année Mini 30uN économisés la 2ème année Sur le cas étudié:  40uN économisés la 1ère année Nettoyage de la parcelle? Lutte contre le vulpin? Changement de flore?
  9. 9. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 La luzerne: les valeurs alimentaires 07/07/10 25/04/11 02/07/13 10/08/13 17/04/14 05/06/14 Moyenne MS% 60 52 60 52 48 57 55 MAT 195 188 170 197 207 179 189 UEB 1.01 0.96 0.97 1.04 1.00 UFL 0.83 0.89 0.67 0.7 0.83 0.77 0.78 UFV 0.75 0.83 0.58 0.61 0.75 0.69 0.7 PDIN 121 153 111 130 131 112 126 PDIE 86 98 88 95 83 83 89
  10. 10. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Performances des JB de l’exploitation Naissances 14/11/13 Sevrage 349 kgv 5/7/14 Vente 458 kgc 25/04/15
  11. 11. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Performances des JB de l’exploitation Naissance Sevrage Vente 45 kgv 349 kgv 458 kgc 14/11/13 7.6 mois 17.3 mois 1305 g 1546 g
  12. 12. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Consommation mélangeuse pour 9 JB par JB brut par JB MS kg brut %MS kg MS proportion brut proportion MS de 490kg vif paille 100 88% 88 6% 8% 7,1 0,8 0,69 luz 1000 55% 550 59% 47% 70,6 7,8 4,31 céréales 600 87% 522 35% 45% 42,4 4,7 4,09 Total 1700 1160 120,0 1,86 kgMS/100 kg vif 0.9UF/kg MS 106g PDI/UF 1469 g GMQ INRATION
  13. 13. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Atelier Jeunes Bovins Engraissement à la luzerne: De 320 kgv à 450 kgc (rdt identique) 1540 g GMQ 295 j engraissement 0.8 kg MS paille 5.2 kg MS enrubannage 5.7 kg (blé/orge) 250 kg MS paille/ JB 1550 kg MS luz/ JB 1700 kg céréales/ JB
  14. 14. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 IMPACT ECONOMIQUE Produits CH OP D Structure EBE Comparaison économique de 2 modes d’engraissement (Maïs ou Luzerne) « Le TOUT est plus que la somme des parties »
  15. 15. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 IMPACT ECONOMIQUE Comme dans le cas de l’engraissement au maïs ensilage, l’engraissement à la luzerne revient à réduire les surfaces qui pourraient être dédiées à la production de cultures de vente Il faut ensuite tenir compte de toutes les conséquences de la mise en place de l’engraissement à la luzerne (moins d’entretien de matériel utilisé pour les cultures, plus d’entretien du matériel de fenaison, économies de charges opérationnelles avec la luzerne, arrière effet, économies grâce au fumier des JB, gestion des besoins en paille,… )
  16. 16. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Hypothèses de PRIX Les résultats se basent sur l’utilisation de prix moyens en fonction des années civiles (par exemple c’est le prix du broutard et du JB de la même année)
  17. 17. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Hypothèses de PRIX (référentiel économique des réseaux d’élevage de l’EST) 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Colza 225 275 360 250 350 410 475 370 310 Blé 103 175 155 110 155 175 220 170 140 Orge 97 160 150 95 135 175 200 160 135 T° colza 150 170 190 180 240 260 290 330 300 Vref 3,11 2,97 3,1 2,98 3,04 3,16 3,67 4,05 3,73 Brd 2,78 2,3 2,3 2,47 2,41 2,47 2,79 2,74 2,67 JB 3,28 3 3,25 3,25 3,15 3,45 3,85 3,85 3,7 GV 3,38 3,24 3,29 3,15 3,11 3,24 3,67 4,24 3,96 uN 0,59 0,73 0,89 0,99 0,56 0,75 0,93 0,9 0,77 uP 0,47 0,47 0,75 1,29 0,53 0,83 1,04 1 0,82 uK 0,355 0,355 0,5 0,93 0,7 0,6 0,68 0,68 0,64
  18. 18. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Coût entretien Matériel Cultures/maïs Par an Luzerne Par an Disques 1 1/3 Labour 1 1/3 Semoir rotative 1 1/3 Pulvés 3 0 1 moisson 1 0 Fauches 0 4 Fannage 0 4 Andainage 0 4 Enrubannage avec matériel en propriété 0 3 Pressage 0 1
  19. 19. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Résultats Les résultats présentés permettent de comparer les résultats obtenus par l’engraissement avec une ration à base de maïs ensilage (Maïs, céréales, T° colza) ou une ration à base de luzerne avec toutes les conséquences économiques à chaque fois  La luzerne est enrubannée avec du matériel de l’exploitation. Seul l’entretien de cette enrubanneuse est donc compté pour approcher l’EBE du système
  20. 20. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Les différents projets Itinéraire Maïs Itinéraire Luzerne 1400 kg MS maïs (11.5 tMS/ha) 1550 kg MS luz 1120 kg céréales 1700 kg céréales 450 kg T° Colza 1540g GMQ 1540g GMQ
  21. 21. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Résultats La ration d’un JB et les performances qu’il obtient se basent au départ sur la consommation d’énergie (UF) qui provient soit du maïs ensilage soit des céréales consommés. Le coût de cette énergie influence donc fortement le coût de l’engraissement. Dans un 2ème temps, c’est le coût de la protéine qui influence le coût alimentaire. En fonction du prix des tourteaux ou des autres protéines, l’utilisation de la luzerne est alors + ou – intéressante.
  22. 22. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 EBE dégagé par JB
  23. 23. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Résultats Nos hypothèses se basent ici sur l’enrubannage de toutes les coupes de luzerne. Dans la réalité, il sera certainement nécessaire de laisser fleurir une des coupes de luzerne pour assurer sa pérennité. Or cette coupe « fleurie » ne sera ni de même valeur alimentaire, ni de même utilisation (plutôt orientée vers les génisses ou vaches mais pas les JB). Aussi, il faudrait donc prévoir une augmentation des surfaces de luzerne pour disposer de suffisamment d’enrubannage pour les JB. Cela revient à diminuer encore les surfaces en culture de vente avec certainement pour conséquence la disparition de l’écart de résultats économiques entre l’engraissement au maïs ensilage ou la luzerne.
  24. 24. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Résultats Les performances obtenus avec la luzerne s’expliquent en partie par le rendement atteint sur l’exploitation. Or dans un rendement moyen, il ne faut pas oublier de tenir compte des aléas éventuels  rendement en dernière année?  risque d’échec à l ’implantation et donc re- semis  …
  25. 25. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 CONCLUSION AU FINAL L’engraissement à la luzerne semble tout à fait possible sans pour autant atteindre des niveaux de résultats économiques réellement différents de rations plus traditionnelles. Mais il permet à l’exploitation d’atteindre un niveau d’autonomie rarement rencontré
  26. 26. Florian Boyer Chambre d’Agriculture 54 Florian BOYER Conseiller Economie - Elevage

×