SlideShare une entreprise Scribd logo
Le pied diabét ique
Dr Benmoussa
Interniste Mohammadia –Mascara - Algeria
Introduction
• Ensemble des complications atteignant
directement le pied .
• liées aux conséquences du diabète avec
surtout des plaies chroniques trainantes
conduisant souvent à l’amputation.
• Prise en charge complexe et lourde : équipe
multidisciplinaire , dépenses importantes .
Intérêt
les lésions du pied diabétiques :
1- fréquentes :
- 10% présenteront une ulcération au cours de leur vie
- incidence annuelle 2,5 à 10 %
2- graves :
- 1 amputation toutes 30 sec dans le monde
- 50 % des amputations sont d’origine diabétique
3- couteuses :
- économique
- social : perte emploi , dépression
Physiopathologie
3 facteurs souvent intriqués
- neuropathie
- ischémie
- infection ( aggravant )
La neuropathie diabétique
- Fréquente : .30 % des diabétiques
.responsable de + de 50% des ulcérations
- Directement liée à l’hyperglycémie
- Facteurs favorisants : gd age ,sexe masculin, longue
durée d’évolution
- 4 mécanismes :
-troubles de la sensibilité
-troubles de la motricité
-neuropathie végétative
-neuroarthropathie
Troubles de la sensibilité
1- ↓ sensibilité thermique au chaud : risque de brulure
/chaleur ( eau brulante , radiateur)
2-↓ sensibilité au toucher qui supprime les
mécanismes d’alerte qui assure la protection des
pieds contres les agressions ( ongles , chaussure
serrée ,clou ..)
Troubles de la motricité
• Déséquilibre entre les muscles qui stabilisent le pied
• → trouble de la statique
• Zones hyperpression plantaire → hyperkératose réactionnelle
(durillons , callosités) → poche hydrique →fusion tendon ,partie
molle →ulcération indolore et atone: mal perforant plantaire
Neuropathie végétative
• À l’origine de l’ouverture de shunts artério-veineux
• →une ischémie tissulaire et œdèmes neurotrophiques
avec sécheresse cutanée anormale
La neuroarthropathie
• Microfractures indolores en regard des zones
d’hyperpression et zones d’appui
• → remaniement ostéoarticulaires anarchiques
• Le pied s’affaisse , s’aplatit ,s’élargit : pied cubique de
Charcot
Ischémie
• Résulte de la macroangiopathie
• →troubles trophiques par l’hypoperfusion
• Retarde la cicatrisation et favorise l’infection
• ↓ l’éfficacité des ATB
Conduite a tenir
1/ interrogatoire :
-diabète : type ,ancienneté, traitement
-comorbidités : HTA, tabac, dyslipidémie
-date d’apparition : plaie chronique →ostéite
- cause prévenir la récidive→
-SF: .fourmillements ,engourdissement (neuropathie)
.claudication intermittente , douleur de repos
(artériopathie)
2/ examen :
- vue : coloration ,pilosité
ulcération : plantaire (neuro), dorsale (arté)
- palpation des pouls ,chaleur cut , crépitation
- jambes surélevés 45 °,mvt fléxion extension du pied :
disparition de la rougeur (ischémie )
- Exploration de la plaie :profondeur ,extension , recherche
d’un contact osseux.
- rechercher les signes de gravité
Pied diabetique
Classification des troubles trophiques selonWagner
• Stade 0 : Pas de trouble trophique mais pied à risque
• Stade 1 : Ulcère superficiel sans infection
• Stade 2 : Ulcère profond parfois infecté mais sans
atteinte osseuse
• Stade 3 : Ulcère profond avec ostéite, ou ostéoarthrite
ou abcès
• Stade 4 : Gangrène localisée
• Stade 5 : Gangrène étendue
Pied diabetique
Pied diabetique
Pied diabetique
Pied diabetique
Examens complémentaires
• Biologie
• Radio : standard – IRM (dg précoce ostéite)
• Bilan vx :
- IPS
- TCPO : possibilité de cicatrisation
- echodoppler artériel : siège des lésions
- artériographie –angioIRM : geste de
revascularisation
traitement
• Mesures généralesMesures générales :
- insulinothérapie
- correction : anémie (perfusion tissulaire )
- statut vaccinal (tétanos)
- thromboprophylaxie
Prise en charge de la plaiePrise en charge de la plaie
• 1/ décharge de la plaie :
- suppression totale de l’appui
- l’inflammation et la formation de la fibrine↓
- moyens :
*décharges permanentes par bottes plâtrées
* Chaussures à usage temporaire (déambulation)
• 2/Débridement de la plaie :
- détersion , exérèse de l’hyperkératose pour arriver
en zone saine →plaie propre et tissu de granulation
(prudence en cas ischémie → risque extension)
- nettoyage au sérum physiologique (éviter les
désinfectants ).
• 3/ traitement de l’infection
- Ne pas prélever et ne pas traiter /ATB une
plaie cliniquement non infectée
- prélever le fond de la plaie /écouvillonnage,
aspiration à l’aiguille ou par biopsie tissulaire
- type ATB en fonction germe , sévérité :
- modérée : C1G , amoxicilline + ac.clavulanique,
Pristinamycine, quinolone durée→ < 15 j
- sévère : C3G, quinolone , aminoglucoside
- AINS à éviter
• 4/ traitement chirurgical :
- Excision , drainage des collections purulentes
- Nécréctomie des plaies nécrosées
- Résection foyers ostéitiques
- Amputation :
- lésions évoluées et irréversibles ( solution de dernier
recours)
- précédée par un bilan vasculaire
- conservatrice
- adaptée et adaptable à l’appareillage
• 5/traitement vasculaire :
- pas tjrs possible : caractère diffus des lésions
- Rétablir la perfusion par : pontage – angioplastie
- Choix guidé par données : artério ou angio IRM
- Après maitrise de l’infection
Prévention
• permet de réduire le risque d’amputation jusqu’à 50%
• But :
- Sensibilisation du patient aux risques du pied
diabétique
- Dépistage des pieds à risque ( médecin)
- Conseils et adaptation du chaussage
Dépistage des pieds à risque
• Chaque diabétique doit avoir un examen annuel clinique
approfondi des pieds (inspection, état cutané, réflexes
ostéotendineux, monofilament, palpation des pouls, IPS
Education du malade
Chaussures
• Achetées le soir qd le pied est enflé
• Les porter quelques heures (neuves)
• Fermées à lacets
• À bouts larges souple , sans couture intérieure
• Talon limité à 5 cm
• Toujours mettre des chaussettes ( été )
CONCLUSION
• La prise en charge du pied diabétique est
complexe et couteuse
• Manque de structures spécialisées : unité
de podologie, manque d’appareillage …
• Prévention +++

Contenu connexe

Tendances

Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinale
Rose De Sable
 
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
benkourdel mohamed
 
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Claude EUGENE
 
Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë
CHU Tlemcen
 
V A H E D I Lesions
V A H E D I  LesionsV A H E D I  Lesions
V A H E D I Lesions
Salima Ali
 
CAT devant une Pleurésie
CAT devant une PleurésieCAT devant une Pleurésie
CAT devant une Pleurésie
Abdelilah Kouchih
 
Cholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasiqueCholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasique
Dr. Abdellah Benrahou
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguë
drchamadi
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Nouhoum L Traore
 
Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012
Hassan HAMALA
 
Hypertension portale
Hypertension portaleHypertension portale
Hypertension portale
Claude EUGENE
 
Syndrome de volkmann
Syndrome de volkmannSyndrome de volkmann
Syndrome de volkmann
laamlove
 
CAT devant une occlusion intestinale aigue
CAT devant une occlusion intestinale aigueCAT devant une occlusion intestinale aigue
CAT devant une occlusion intestinale aigue
othmaneBenrokhrokh
 
Granulomes hépatiques
Granulomes hépatiquesGranulomes hépatiques
Granulomes hépatiques
Claude EUGENE
 
Panaris phlegmons
Panaris phlegmonsPanaris phlegmons
Panaris phlegmons
somia hind
 
Pancréatite aigue
Pancréatite aiguePancréatite aigue
Pancréatite aigue
Lina
 
La méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuseLa méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuse
Dr. Kerfah Soumia
 
Occlusions intestinales-aiguës
Occlusions intestinales-aiguësOcclusions intestinales-aiguës
Occlusions intestinales-aiguës
Mehdi Razzok
 

Tendances (20)

Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinale
 
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
 
Hydatidose
HydatidoseHydatidose
Hydatidose
 
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
Syndrome de Budd-Chiari (diagnostic, traitement)
 
Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë
 
Pied diabétique
Pied diabétiquePied diabétique
Pied diabétique
 
V A H E D I Lesions
V A H E D I  LesionsV A H E D I  Lesions
V A H E D I Lesions
 
CAT devant une Pleurésie
CAT devant une PleurésieCAT devant une Pleurésie
CAT devant une Pleurésie
 
Cholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasiqueCholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasique
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguë
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
 
Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012
 
Hypertension portale
Hypertension portaleHypertension portale
Hypertension portale
 
Syndrome de volkmann
Syndrome de volkmannSyndrome de volkmann
Syndrome de volkmann
 
CAT devant une occlusion intestinale aigue
CAT devant une occlusion intestinale aigueCAT devant une occlusion intestinale aigue
CAT devant une occlusion intestinale aigue
 
Granulomes hépatiques
Granulomes hépatiquesGranulomes hépatiques
Granulomes hépatiques
 
Panaris phlegmons
Panaris phlegmonsPanaris phlegmons
Panaris phlegmons
 
Pancréatite aigue
Pancréatite aiguePancréatite aigue
Pancréatite aigue
 
La méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuseLa méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuse
 
Occlusions intestinales-aiguës
Occlusions intestinales-aiguësOcclusions intestinales-aiguës
Occlusions intestinales-aiguës
 

En vedette

Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUEDr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
BENAOUDA67
 
Cas Clinique hypertrophie prostate
Cas Clinique hypertrophie prostateCas Clinique hypertrophie prostate
Cas Clinique hypertrophie prostate
urologiebj
 
Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR
BENAOUDA67
 
Continual improvement tools
Continual improvement toolsContinual improvement tools
Continual improvement tools
RADHWEN HRIZI
 
Polyneuropathies
PolyneuropathiesPolyneuropathies
Polyneuropathies
djeutch
 
Une neuropathie atypique...
Une neuropathie atypique...Une neuropathie atypique...
Une neuropathie atypique...
all-in-web
 
Recepteur Master23 10 09
Recepteur Master23 10 09Recepteur Master23 10 09
Recepteur Master23 10 09
bio svi
 
Insulin
InsulinInsulin
Insulin
shrinathraman
 
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
BENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA et FDR CV
Dr Hitache HTA et FDR CV Dr Hitache HTA et FDR CV
Dr Hitache HTA et FDR CV
BENAOUDA67
 
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIEDR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
BENAOUDA67
 
Cas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHDCas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHD
BENAOUDA67
 
Dr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHDDr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHD
BENAOUDA67
 
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIEDR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
BENAOUDA67
 
Dr hitache HTA
Dr hitache HTADr hitache HTA
Dr hitache HTA
BENAOUDA67
 
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIEDr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
BENAOUDA67
 
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
BENAOUDA67
 
La Stratégie de réduction des ulcères et amputations du pied diabétique et in...
La Stratégie de réduction des ulcères et amputations du pied diabétique et in...La Stratégie de réduction des ulcères et amputations du pied diabétique et in...
La Stratégie de réduction des ulcères et amputations du pied diabétique et in...
Champlain Regional Coordination Centre
 
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALEDr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
BENAOUDA67
 

En vedette (20)

Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUEDr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
Dr Hitache DT2 ET NEUROPATHIE DIABETIQUE
 
Pied diab1
Pied diab1Pied diab1
Pied diab1
 
Cas Clinique hypertrophie prostate
Cas Clinique hypertrophie prostateCas Clinique hypertrophie prostate
Cas Clinique hypertrophie prostate
 
Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR Dr hitache HTA ET COEUR
Dr hitache HTA ET COEUR
 
Continual improvement tools
Continual improvement toolsContinual improvement tools
Continual improvement tools
 
Polyneuropathies
PolyneuropathiesPolyneuropathies
Polyneuropathies
 
Une neuropathie atypique...
Une neuropathie atypique...Une neuropathie atypique...
Une neuropathie atypique...
 
Recepteur Master23 10 09
Recepteur Master23 10 09Recepteur Master23 10 09
Recepteur Master23 10 09
 
Insulin
InsulinInsulin
Insulin
 
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE 2013
 
Dr Hitache HTA et FDR CV
Dr Hitache HTA et FDR CV Dr Hitache HTA et FDR CV
Dr Hitache HTA et FDR CV
 
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIEDR HITACHE  DT2 ET NEUROPATHIE
DR HITACHE DT2 ET NEUROPATHIE
 
Cas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHDCas clinique DT2 et RHD
Cas clinique DT2 et RHD
 
Dr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHDDr Hitache DT2 ET RHD
Dr Hitache DT2 ET RHD
 
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIEDR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
DR HITACHE : HTA ET DYSLIPIDEMIE
 
Dr hitache HTA
Dr hitache HTADr hitache HTA
Dr hitache HTA
 
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIEDr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
Dr Hitache DT2 PHYSIOPATHOLOGIE
 
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
 
La Stratégie de réduction des ulcères et amputations du pied diabétique et in...
La Stratégie de réduction des ulcères et amputations du pied diabétique et in...La Stratégie de réduction des ulcères et amputations du pied diabétique et in...
La Stratégie de réduction des ulcères et amputations du pied diabétique et in...
 
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALEDr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
 

Similaire à Pied diabetique

Cat ulcères
Cat ulcèresCat ulcères
Cat ulcères
raymondteyrouz
 
3.infectii fr
3.infectii fr3.infectii fr
3.infectii fr
Salah Eddine
 
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptxINFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
SafaaRou
 
Tumeurs des os primitives et secondaires imprimir.pdf
Tumeurs des os primitives et secondaires imprimir.pdfTumeurs des os primitives et secondaires imprimir.pdf
Tumeurs des os primitives et secondaires imprimir.pdf
sofia260965
 
Fracture des 2 os de la jambe
 Fracture des 2 os de la jambe Fracture des 2 os de la jambe
Fracture des 2 os de la jambe
Eugène NJEBARIKANUYE
 
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.pptorthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
BadrAbouAlia
 
26. infections et plaies de la main
26. infections et plaies de la main26. infections et plaies de la main
26. infections et plaies de la main
Hela Mtir
 
compression medullaire.pptx
compression medullaire.pptxcompression medullaire.pptx
compression medullaire.pptx
IMANE EL MAHDAOUI
 
Endocardite infectieuse
Endocardite infectieuseEndocardite infectieuse
Endocardite infectieuse
soumaia bendjaballah
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
killua zoldyck
 
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptxCaderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
SimoChabbai
 
1- Osteomyelite aigue.ppt
1- Osteomyelite aigue.ppt1- Osteomyelite aigue.ppt
1- Osteomyelite aigue.ppt
BadrAbouAlia
 
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM FoundationSkin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
La polyarthrite rhumatoïde (2)
La polyarthrite rhumatoïde (2)La polyarthrite rhumatoïde (2)
La polyarthrite rhumatoïde (2)
Moni Ra
 
Epistaxis.pptx
Epistaxis.pptxEpistaxis.pptx
Epistaxis.pptx
Pauljr10
 

Similaire à Pied diabetique (20)

Pied diab as 1
Pied diab as  1Pied diab as  1
Pied diab as 1
 
Cat ulcères
Cat ulcèresCat ulcères
Cat ulcères
 
3.infectii fr
3.infectii fr3.infectii fr
3.infectii fr
 
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptxINFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
 
Plaies de la main
Plaies de la mainPlaies de la main
Plaies de la main
 
pied diabetique
pied diabetiquepied diabetique
pied diabetique
 
Les infections de la main
Les infections de la mainLes infections de la main
Les infections de la main
 
Tumeurs des os primitives et secondaires imprimir.pdf
Tumeurs des os primitives et secondaires imprimir.pdfTumeurs des os primitives et secondaires imprimir.pdf
Tumeurs des os primitives et secondaires imprimir.pdf
 
Fracture des 2 os de la jambe
 Fracture des 2 os de la jambe Fracture des 2 os de la jambe
Fracture des 2 os de la jambe
 
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.pptorthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
 
26. infections et plaies de la main
26. infections et plaies de la main26. infections et plaies de la main
26. infections et plaies de la main
 
compression medullaire.pptx
compression medullaire.pptxcompression medullaire.pptx
compression medullaire.pptx
 
Endocardite infectieuse
Endocardite infectieuseEndocardite infectieuse
Endocardite infectieuse
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
 
La goute 2
La goute 2La goute 2
La goute 2
 
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptxCaderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
Caderno Médico para Doenças by Slidesgo-1.pptx
 
1- Osteomyelite aigue.ppt
1- Osteomyelite aigue.ppt1- Osteomyelite aigue.ppt
1- Osteomyelite aigue.ppt
 
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM FoundationSkin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
 
La polyarthrite rhumatoïde (2)
La polyarthrite rhumatoïde (2)La polyarthrite rhumatoïde (2)
La polyarthrite rhumatoïde (2)
 
Epistaxis.pptx
Epistaxis.pptxEpistaxis.pptx
Epistaxis.pptx
 

Pied diabetique

  • 1. Le pied diabét ique Dr Benmoussa Interniste Mohammadia –Mascara - Algeria
  • 2. Introduction • Ensemble des complications atteignant directement le pied . • liées aux conséquences du diabète avec surtout des plaies chroniques trainantes conduisant souvent à l’amputation. • Prise en charge complexe et lourde : équipe multidisciplinaire , dépenses importantes .
  • 3. Intérêt les lésions du pied diabétiques : 1- fréquentes : - 10% présenteront une ulcération au cours de leur vie - incidence annuelle 2,5 à 10 % 2- graves : - 1 amputation toutes 30 sec dans le monde - 50 % des amputations sont d’origine diabétique 3- couteuses : - économique - social : perte emploi , dépression
  • 4. Physiopathologie 3 facteurs souvent intriqués - neuropathie - ischémie - infection ( aggravant )
  • 5. La neuropathie diabétique - Fréquente : .30 % des diabétiques .responsable de + de 50% des ulcérations - Directement liée à l’hyperglycémie - Facteurs favorisants : gd age ,sexe masculin, longue durée d’évolution - 4 mécanismes : -troubles de la sensibilité -troubles de la motricité -neuropathie végétative -neuroarthropathie
  • 6. Troubles de la sensibilité 1- ↓ sensibilité thermique au chaud : risque de brulure /chaleur ( eau brulante , radiateur) 2-↓ sensibilité au toucher qui supprime les mécanismes d’alerte qui assure la protection des pieds contres les agressions ( ongles , chaussure serrée ,clou ..)
  • 7. Troubles de la motricité • Déséquilibre entre les muscles qui stabilisent le pied • → trouble de la statique • Zones hyperpression plantaire → hyperkératose réactionnelle (durillons , callosités) → poche hydrique →fusion tendon ,partie molle →ulcération indolore et atone: mal perforant plantaire
  • 8. Neuropathie végétative • À l’origine de l’ouverture de shunts artério-veineux • →une ischémie tissulaire et œdèmes neurotrophiques avec sécheresse cutanée anormale
  • 9. La neuroarthropathie • Microfractures indolores en regard des zones d’hyperpression et zones d’appui • → remaniement ostéoarticulaires anarchiques • Le pied s’affaisse , s’aplatit ,s’élargit : pied cubique de Charcot
  • 10. Ischémie • Résulte de la macroangiopathie • →troubles trophiques par l’hypoperfusion • Retarde la cicatrisation et favorise l’infection • ↓ l’éfficacité des ATB
  • 11. Conduite a tenir 1/ interrogatoire : -diabète : type ,ancienneté, traitement -comorbidités : HTA, tabac, dyslipidémie -date d’apparition : plaie chronique →ostéite - cause prévenir la récidive→ -SF: .fourmillements ,engourdissement (neuropathie) .claudication intermittente , douleur de repos (artériopathie)
  • 12. 2/ examen : - vue : coloration ,pilosité ulcération : plantaire (neuro), dorsale (arté) - palpation des pouls ,chaleur cut , crépitation - jambes surélevés 45 °,mvt fléxion extension du pied : disparition de la rougeur (ischémie ) - Exploration de la plaie :profondeur ,extension , recherche d’un contact osseux. - rechercher les signes de gravité
  • 14. Classification des troubles trophiques selonWagner • Stade 0 : Pas de trouble trophique mais pied à risque • Stade 1 : Ulcère superficiel sans infection • Stade 2 : Ulcère profond parfois infecté mais sans atteinte osseuse • Stade 3 : Ulcère profond avec ostéite, ou ostéoarthrite ou abcès • Stade 4 : Gangrène localisée • Stade 5 : Gangrène étendue
  • 19. Examens complémentaires • Biologie • Radio : standard – IRM (dg précoce ostéite) • Bilan vx : - IPS - TCPO : possibilité de cicatrisation - echodoppler artériel : siège des lésions - artériographie –angioIRM : geste de revascularisation
  • 20. traitement • Mesures généralesMesures générales : - insulinothérapie - correction : anémie (perfusion tissulaire ) - statut vaccinal (tétanos) - thromboprophylaxie
  • 21. Prise en charge de la plaiePrise en charge de la plaie • 1/ décharge de la plaie : - suppression totale de l’appui - l’inflammation et la formation de la fibrine↓ - moyens : *décharges permanentes par bottes plâtrées
  • 22. * Chaussures à usage temporaire (déambulation)
  • 23. • 2/Débridement de la plaie : - détersion , exérèse de l’hyperkératose pour arriver en zone saine →plaie propre et tissu de granulation (prudence en cas ischémie → risque extension) - nettoyage au sérum physiologique (éviter les désinfectants ).
  • 24. • 3/ traitement de l’infection - Ne pas prélever et ne pas traiter /ATB une plaie cliniquement non infectée - prélever le fond de la plaie /écouvillonnage, aspiration à l’aiguille ou par biopsie tissulaire - type ATB en fonction germe , sévérité : - modérée : C1G , amoxicilline + ac.clavulanique, Pristinamycine, quinolone durée→ < 15 j - sévère : C3G, quinolone , aminoglucoside - AINS à éviter
  • 25. • 4/ traitement chirurgical : - Excision , drainage des collections purulentes - Nécréctomie des plaies nécrosées - Résection foyers ostéitiques - Amputation : - lésions évoluées et irréversibles ( solution de dernier recours) - précédée par un bilan vasculaire - conservatrice - adaptée et adaptable à l’appareillage
  • 26. • 5/traitement vasculaire : - pas tjrs possible : caractère diffus des lésions - Rétablir la perfusion par : pontage – angioplastie - Choix guidé par données : artério ou angio IRM - Après maitrise de l’infection
  • 27. Prévention • permet de réduire le risque d’amputation jusqu’à 50% • But : - Sensibilisation du patient aux risques du pied diabétique - Dépistage des pieds à risque ( médecin) - Conseils et adaptation du chaussage
  • 28. Dépistage des pieds à risque • Chaque diabétique doit avoir un examen annuel clinique approfondi des pieds (inspection, état cutané, réflexes ostéotendineux, monofilament, palpation des pouls, IPS
  • 30. Chaussures • Achetées le soir qd le pied est enflé • Les porter quelques heures (neuves) • Fermées à lacets • À bouts larges souple , sans couture intérieure • Talon limité à 5 cm • Toujours mettre des chaussettes ( été )
  • 31. CONCLUSION • La prise en charge du pied diabétique est complexe et couteuse • Manque de structures spécialisées : unité de podologie, manque d’appareillage … • Prévention +++