Signaux au vert pour 
l'élevage ovin !
LE MARCHÉ DE LA VIANDE OVINE
La France dans un marché mondial en 
mouvement
Marie CARLIER, 
GEB – Institut de l’Élevage
Le...
Origine de la viande ovine consommée       
en France
Source: GEB – Institut de l’Élevage d’après le SSP et les Douanes fr...
Un marché mondial en 
mouvement
Des zones excédentaires et déficitaires
5
UE 28
Afrique
Chine
Inde
Australie
NZ
Turquie
Moyen‐
Orient
Asie
Centrale
Source...
Source: GEB –Institut de l’élevage d’après Trade Map(Chiffres 2014)
L’Océanie fournit plus de 70% de la viande 
ovine écha...
CHINE: Ralentissement des importations de 
viande ovine en 2015
0,0
0,5
1,0
1,5
2,0
2,5
3,0
3,5
4,0
4,5
0
50
100
150
200
2...
Nouvelle‐Zélande: Baisse des exportations 
et réorientation vers l’UE
Prix moyens en Août 2015:
4,81 $NZ/kgéc
7,94 $NZ/kgé...
UE: Légère progression des importations 
de viande ovine début 2015
 Contingents tarifaires à droit
de douanes nuls:
 No...
Union européenne: des 
dynamiques contrastées 
selon les pays
La France est le 3ème producteur et le             
2ème consommateur européen de viande ovine
298 298
69 65
112
86
80
177...
Le Royaume‐Uni est le 1er importateur en 
provenance des pays tiers
France
Espagne
Irlande
Royaume‐Uni Pays‐Bas
Hong‐Kong
...
RU: Disponibilités en hausse en 2015 malgré 
la baisse des importations
+3%
 Importations de viande ovine                ...
RU: Pression sur le cours de l’agneau lourd
Semaine 38
(du 14 au 20 septembre)
4,74 €/kg de carcasse
+6% /2014 (+27 centim...
Focus sur le marché 
français
Ralentissement de la baisse du cheptel 
 5,48 millions de brebis et agnelles saillies fin
2014 (‐1% /2013)
 Brebis allai...
Stabilisation de la production en 2014
Une productivité numérique en hausse?
84 82 81
74 69 69 71 68 65 66
47 46
16 17 16
...
Les importations de viande ovine 
continuent de reculer
 Prix à l’import (juillet 2015):
 Carcasses fraîches d’agneaux b...
La consommation reste orientée à la baisse
 Manque de disponibilités
(recul sur le long terme de la production et des imp...
Le recul de la production française 
soutient le cours de l’agneau
 PMPmoyen 2013 = 6,24 €/kg de carcasse (+1% /2012)
 P...
BILAN
PERSPECTIVES
Merci de votre attention
Retrouvez les diaporamas 
de nos conférences sur 
idele.fr
Venez échanger avec nos 
ingénieurs
Ha...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Signaux au vert pour l'élevage ovin - Le marché de la viande ovine

479 vues

Publié le

Sommet de l'Elevage 2015 - Marie Carlier (Institut de l'Elevage)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
479
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
41
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Signaux au vert pour l'élevage ovin - Le marché de la viande ovine

  1. 1. Signaux au vert pour  l'élevage ovin !
  2. 2. LE MARCHÉ DE LA VIANDE OVINE La France dans un marché mondial en  mouvement Marie CARLIER,  GEB – Institut de l’Élevage Le 8 Octobre 2015
  3. 3. Origine de la viande ovine consommée        en France Source: GEB – Institut de l’Élevage d’après le SSP et les Douanes françaises (Chiffres 2014) 38% 3%24% 11% 10% 5% 8% Ovins issus des  exploitations  françaises Ovins importés vivants 41% ABATTAGES    FRANÇAIS Royaume‐Uni Irlande Nouvelle‐ Zélande Espagne Autres (import) 59% IMPORTATIONS  DE VIANDE  OVINE
  4. 4. Un marché mondial en  mouvement
  5. 5. Des zones excédentaires et déficitaires 5 UE 28 Afrique Chine Inde Australie NZ Turquie Moyen‐ Orient Asie Centrale Source: GEB – Institut de l’élevage d’après FAOSTAT Production de  viande ovine Consommation de  viande ovine Amérique du Nord
  6. 6. Source: GEB –Institut de l’élevage d’après Trade Map(Chiffres 2014) L’Océanie fournit plus de 70% de la viande  ovine échangée dans le monde
  7. 7. CHINE: Ralentissement des importations de  viande ovine en 2015 0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3,0 3,5 4,0 4,5 0 50 100 150 200 250 300 350 2010 2011 2012 2013 2014 7  mois 2014 7 mois 2015 USD/kgéc1 000 téc Importations chinoises de viande ovine  Source: GEB ‐ Institut de l'Elevage d'après Trade Map et les douanes chinoises Nouvelle‐Zélande Australie Uruguay Valeur unitaire des achats ‐23%
  8. 8. Nouvelle‐Zélande: Baisse des exportations  et réorientation vers l’UE Prix moyens en Août 2015: 4,81 $NZ/kgéc 7,94 $NZ/kgéc ‐2%
  9. 9. UE: Légère progression des importations  de viande ovine début 2015  Contingents tarifaires à droit de douanes nuls:  Nouvelle‐Zélande = 228 254 téc Remplissage à 68% en 2014 Remplissage à 62% au 28 sept. 2015  Australie = 19 186 téc Remplissage à 100% en 2014 Remplissage à 61% au 28 sept. 2015 +1%
  10. 10. Union européenne: des  dynamiques contrastées  selon les pays
  11. 11. La France est le 3ème producteur et le              2ème consommateur européen de viande ovine 298 298 69 65 112 86 80 177 58 19 58 62 30 58 31 53 PRODUCTION & CONSOMMATION de VIANDE OVINE dans les principaux pays européens en 2014 Source : GEB ‐ Institut de l’Elevage d’après Eurostat Abattages (1 000 téc) Consommation de viande ovine (1 000 téc) * Uniquement abattages contrôlés pour la France Royaume‐Uni Irlande Espagne France* Italie Allemagne Roumanie Grèce
  12. 12. Le Royaume‐Uni est le 1er importateur en  provenance des pays tiers France Espagne Irlande Royaume‐Uni Pays‐Bas Hong‐Kong Allemagne Australie et  Nouvelle‐ Zélande Source : GEB ‐ Institut de l’Elevage d’après Eurostat et les Douanes françaises (Chiffres 2014)
  13. 13. RU: Disponibilités en hausse en 2015 malgré  la baisse des importations +3%  Importations de viande ovine                         = 64 000 t de janvier à juillet (‐4% /2014)
  14. 14. RU: Pression sur le cours de l’agneau lourd Semaine 38 (du 14 au 20 septembre) 4,74 €/kg de carcasse +6% /2014 (+27 centimes) +4% /2013 (+17 centimes) 3 3,5 4 4,5 5 5,5 6 6,5 3,0 3,5 4,0 4,5 5,0 5,5 6,0 6,5 J F M A M J Jt A S O N D £/kg de carcasse Cotation de l'agneau lourd au Royaume‐Uni Source: GEB ‐ Institut de l'Elevage, d'après la Commission européenne et Eblex € 2014 € 2015 £ 2014 £ 2015 €/kg de carcasse
  15. 15. Focus sur le marché  français
  16. 16. Ralentissement de la baisse du cheptel   5,48 millions de brebis et agnelles saillies fin 2014 (‐1% /2013)  Brebis allaitantes : ‐0,9% à 3,90 millions de têtes  Brebis laitières : ‐1,3% à 1,58 million de têtes Rayon de  Roquefort Pyrénées‐ Atlantiques  Brebis  laitières  (29%) Source : Agreste RA 2010 –Cartographie Institut de l’Elevage Brebis  allaitantes  (71%) reproducteur fin 2015 0 1 2 3 4 5 6 7 2010 2011 2012 2013 2014 Millions de têtes Cheptel reproducteur français (en décembre) Source: GEB ‐ Institut de l'Elevage d'après Eurostat ‐4,1% ‐2,1% ‐3,1% ‐1,0% Brebis allaitantes Brebis laitières
  17. 17. Stabilisation de la production en 2014 Une productivité numérique en hausse? 84 82 81 74 69 69 71 68 65 66 47 46 16 17 16 16 14 14 15 15 15 14 10 10 0 20 40 60 80 100 120 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 8 mois 2014 8 mois 2015 1 000 tonnes  Abattages d'ovins en France Source: GEB ‐ Institut de l'Elevage d'après le SSP Agneaux Ovins adultes ‐1%
  18. 18. Les importations de viande ovine  continuent de reculer  Prix à l’import (juillet 2015):  Carcasses fraîches d’agneaux britanniques = 4,8 €/kgéc (‐6% /2014)  Carcasses fraîches d’agneaux irlandais = 5,2 €/kgéc (‐1% /2014)
  19. 19. La consommation reste orientée à la baisse  Manque de disponibilités (recul sur le long terme de la production et des importations)  Prix au détail élevés  Les consommateurs français d’agneau sont  de plus en plus âgés: en 2014, 76% avaient  plus de 50 ans d’après le panel Kantar. 0 50 100 150 200 250 300 1960 1963 1966 1969 1972 1975 1978 1981 1984 1987 1990 1993 1996 1999 2002 2005 2008 2011 2014 Consommation Abattages français Source: GEB‐Institut de l'Elevage d'après le SSP, les douanes françaises et Eurostat Déficit 1 000 téc  Consommation calculée par bilan = ‐5% /2014 sur 7 mois  Achats des ménages relevés par le panel Kantar (Hors RHD) = ‐9% /2014 sur 7 mois
  20. 20. Le recul de la production française  soutient le cours de l’agneau  PMPmoyen 2013 = 6,24 €/kg de carcasse (+1% /2012)  PMPmoyen 2014 = 6,35 €/kg de carcasse (+2% /2013) Semaine 38 (du 14 au 20 septembre) 6,43 €/kg de carcasse +5% /2014 (+30 centimes) ‐2% /2013 (‐12 centimes) 5,0 5,2 5,4 5,6 5,8 6,0 6,2 6,4 6,6 6,8 7,0 J F M A M J Jt A S O N D € / kg de carcasse Cotation de l'agneau français ‐ Prix Moyen Pondéré des régions (PMP) Source: GEB ‐ Institut de l'Elevage d'après FranceAgriMer 2013 2014 2015
  21. 21. BILAN PERSPECTIVES
  22. 22. Merci de votre attention Retrouvez les diaporamas  de nos conférences sur  idele.fr Venez échanger avec nos  ingénieurs Hall 1, stand C 77

×