VHC chez les usagers de drogue Dr Joseph MOUSSALLI
VHC chez les UD <ul><li>Epidémiologie </li></ul><ul><li>Accès aux traitements </li></ul><ul><li>Solutions/Prise en charge ...
EPIDÉMIOLOGIE  VHC et UD Etat des Lieux
Épidémiologie <ul><li>Prévalence   </li></ul><ul><ul><li>30 % des sujets VHC </li></ul></ul><ul><ul><li>50 à 80 % des UDIV...
Épidémiologie VHC en France Roudot-Thoraval F et al. Hépato-Gastro 1999; 6: 101-06.
<ul><li>1462 UD / 5 villes </li></ul><ul><li>Prévalence VIH = 10,8% </li></ul><ul><li>Prévalence VIH < 30 ans = 0 % </li><...
(Mé)Connaissance du statut sérologique Stein et al. Drug and alcohol dependance 2001. Déclaration Négatif Positif Total N ...
Étude Coquelicot 2004 <ul><li>1462 UD </li></ul><ul><li>74 % Hommes </li></ul><ul><li>65 % Ne travaillent pas </li></ul><u...
Coinfectés VHC / VIH <ul><li>90 % usagers de drogues / 5 % hémophiles </li></ul><ul><li>40 % sont au stade de cirrhose </l...
<ul><li>170 000 à 190 000 UD  </li></ul><ul><li>Très marqués par la précarité </li></ul><ul><li>Plus de la moitié serait i...
<ul><li>Plus élevée chez les UD  (dépression, psychose….) </li></ul><ul><li>Alcool </li></ul><ul><li>Evaluation psychiatri...
Durée de l’infection en années VHC + Alcool v = 0.5 ± 0.13 U/an VHC seul v = 0.3 ± 0.07 U/an 5  10  15  20  30 0 1 4 3 2 G...
Lésions hépatiques chez les UD Rhoudot-Thoraval et al. Hepatology 1997. Chossegros et al. THS 2003. Moussalli et al. AFEF ...
Mortalité UDVI <ul><li>Surmortalité: 12% après 24 ans </li></ul><ul><ul><ul><li>Surdose 28% </li></ul></ul></ul><ul><ul><u...
Génotypes
Évolution des génotypes Bourlière et al . J Viral Hep 2002
Pourquoi faut il traiter  les UD ? <ul><li>Principal réservoir de transmission  du VHC </li></ul><ul><li>Maladies hépatiqu...
VHC et Toxicomanie Etat des Lieux ACCÈS AU TRAITEMENT
Les UD sont moins évalués et moins traités <ul><li>Cacoub  et al. Epidemiol Infect. 2005  </li></ul><ul><li>Broers et al. ...
Réalité du terrain <ul><li>404 patients centre spécialisé ambulatoire </li></ul><ul><li>266 dépistés :  - 34% </li></ul><u...
Réalité du terrain <ul><li>Patients traités :  7 %  du total </li></ul><ul><li>Importante déperdition :  - 69 % </li></ul>...
Traitement CSST <ul><li>< 10% des patients sont traités </li></ul><ul><li>Par médecin 7 patients traités sur 79 suivis </l...
Dépistage de l’hépatite C dans les CSAPA en 2007  343 patients  suivis régulièrement  dans le CSAPA (moyenne )* 36% des pa...
Prise en charge de l’hépatite C dans les CSAPA en 2007  En moyenne 343 patients  suivis régulièrement  dans le CSAPA* 24% ...
Alors qu’on peut les traiter, avec les m êmes chances … <ul><li>Backmund.  Hepatology 2001 - Clin Infect Disease 2004. </l...
Traitement VHC Backmund Hepatology 2001
Traitement VHC Bruggman et al. J Viral Hepatitis 2008
Les temps changent ! <ul><li>Instauration du traitement anti-HCV : </li></ul><ul><ul><li>Tout patient toxicomane HCV subst...
VHC et UD ACCÈS AU TRAITEMENT   Un environnement favorable
Recommandations Gouvernementales <ul><li>Améliorer l’accès au dépistage des Hépatites </li></ul><ul><li>Renforcer les mess...
Avènement de techniques  non invasives <ul><li>Possibilité d’évaluer la fibrose    sans PBH </li></ul><ul><li>Validation H...
Prise en charge en CSAPA MARMOTTAN, Paris
<ul><li>Récupérer un maximum de patients aux stades dépistage, confirmation, évaluation </li></ul><ul><li>Multiplier et él...
<ul><li>Équipe multidisciplinaire </li></ul><ul><ul><ul><li>MG = Consultant </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Hépatologu...
<ul><li>Possibilité de : </li></ul><ul><ul><li>bilans biologiques,  </li></ul></ul><ul><ul><li>fibrotest et d'examens comp...
Résultats Groupe 1  n = 113   Groupe 2  n = 224   Fibrotest  Actitest Age moyen  37  40  Genotype 2 ou 3  49%  46%  Drogue...
<ul><li>En 2003-2004, sur 331 patients Virémiques </li></ul><ul><li>224 patients évalués par Fibrotest Actitest  vs  6 bio...
Résultats <ul><ul><li>RVP en ITT = 37/85 patients :  44% </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Génotypes 1 : 10/38 = 26% </li...
<ul><li>Environnement stratégique : CSAPA </li></ul><ul><li>Dispositif spécifique : </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Approche...
Prise de conscience  des soignants <ul><li>De l’intér êt  des CSAPA  comme espace de prise en charge multidisciplinaire </...
COMMENT AMELIORER LA PRISE  EN CHARGE DES PATIENTS VHC Pourriez-vous classer, de la mesure qui vous paraît favoriser le pl...
<ul><li>Propositions thérapeutiques faites au patient  </li></ul><ul><ul><li>En étroite collaboration  de l'équipe médical...
Résultats  MARMOTTAN, Paris Factors improving management of hepatitis C in drug user. An experience in a drug addict’s cen...
<ul><li>1. Évaluer prise en charge et traitement du VHC  </li></ul><ul><li>- Population d’UDIV au sein d’un CSST </li></ul...
<ul><li>586 patients UDIV vus de 01/2002 à 12/2004 </li></ul><ul><li>417 VHC + = 70 % </li></ul><ul><li>337 PCR + </li></u...
<ul><li>Comparaison des 2 groupes </li></ul><ul><ul><li>Bilan  </li></ul></ul><ul><ul><li>Initiation de traitement </li></...
Résultats NS 80% 62 (73%) Substitution NS 14% 20 (23%) Drogue NS 35% 37 (44%) Alcool NS 77% 88% logement P < 0.001 0.39 0....
Résultats Observance P < 0.04 P < 0.01 <ul><li>23% </li></ul><ul><li>8  61% </li></ul><ul><li>4.5% </li></ul><ul><li>3  7%...
Le Programme   HEP’TOX
Les objectifs du programme <ul><li>Améliorer la prise en charge de l’hépatite C  </li></ul><ul><li>chez les UD suivis en C...
Les bases du projet :  la rencontre de 2 expertises … Un hépatologue … <ul><li>Disposé à s’occuper de la population UD,   ...
Etape 1 : La création du lien Rencontre entre  l’hépatologue et l’équipe du CSAPA Mise en place  de la collaboration  Elab...
Etape 2 : Actions du CSAPA <ul><li>Dépistage - Diagnostic </li></ul><ul><li>Evaluation de la compréhension  de la prise en...
Etape 3 :  Le  Staff Réunions au CSST  entre l’équipe du Centre  et l’hépatologue référent autour des dossiers patients Pa...
Les outils Hep’Tox Diagnostic Formations Monitoring <ul><li>Accès aux examens non invasifs d’évaluation de la fibrose </li...
Bilan des 1ères Rencontres Nationales <ul><li>125 participants au workshop dont : </li></ul><ul><li>43 hépatologues </li><...
Tâches effectuées par les hépatologues dans les CSAPA Consultations  Examen des dossiers Participation à des staffs Autres...
L’apport du programme Hep’Tox dans les pratiques des centres  <ul><li>76% (32) des répondants estiment que le programme He...
Chiffres   clés <ul><li>91 centres partenaires   HépatiteC’Toxicomanie   en France </li></ul><ul><li>Le duo HépatiteC’Toxi...
Chiffres   clés <ul><li>Les  équipes soignantes de 50 Centres  HépatiteC’Toxicomanie formées à l’éducation thérapeutique g...
« Un programme avec une dimension nationale »   En 2008,   93 CSAPA   partenaires HepatiteC’Toxicomanie en France
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Addictions Du2009

921 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
921
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
90
Actions
Partages
0
Téléchargements
67
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Addictions Du2009

  1. 1. VHC chez les usagers de drogue Dr Joseph MOUSSALLI
  2. 2. VHC chez les UD <ul><li>Epidémiologie </li></ul><ul><li>Accès aux traitements </li></ul><ul><li>Solutions/Prise en charge en CSAPA </li></ul><ul><li>Conclusions-perspectives </li></ul>
  3. 3. EPIDÉMIOLOGIE VHC et UD Etat des Lieux
  4. 4. Épidémiologie <ul><li>Prévalence </li></ul><ul><ul><li>30 % des sujets VHC </li></ul></ul><ul><ul><li>50 à 80 % des UDIV </li></ul></ul><ul><li>Incidence </li></ul><ul><ul><li>Incidence globale estimée : 5000 cas/an </li></ul></ul><ul><ul><li>3600 cas /an en rapport avec UDIV = 70% </li></ul></ul><ul><ul><li>UDIV : 10 / 100 Personnes Années </li></ul></ul><ul><ul><li>Donneurs de sang : 0,65 / 100.000 Personnes Années </li></ul></ul>Roudot-Thoraval F. Gastroenterol Clin Biol 2002; 26 Spec No 2:B138-43.
  5. 5. Épidémiologie VHC en France Roudot-Thoraval F et al. Hépato-Gastro 1999; 6: 101-06.
  6. 6. <ul><li>1462 UD / 5 villes </li></ul><ul><li>Prévalence VIH = 10,8% </li></ul><ul><li>Prévalence VIH < 30 ans = 0 % </li></ul><ul><li>Prévalence VHC = 59,8% </li></ul><ul><li>Prévalence VHC < 30 ans = 28% </li></ul>Prévalences VIH et VHC en France Résultats de l’étude COQUELICOT 2004 Jauffret-Roustide et al. BEH 2006. <ul><li>Faible impact de la politique de réduction des risques sur la transmission du VHC </li></ul><ul><li>Pourquoi ? </li></ul><ul><ul><li>Prévalence globale élevée 60% </li></ul></ul><ul><ul><li>Pouvoir infectant plus important </li></ul></ul>
  7. 7. (Mé)Connaissance du statut sérologique Stein et al. Drug and alcohol dependance 2001. Déclaration Négatif Positif Total N Non fait inconnu 18% 82% 62 Négatif 33% 67% 45 Positif 2% 98% 104 Total 13% 87% 211
  8. 8. Étude Coquelicot 2004 <ul><li>1462 UD </li></ul><ul><li>74 % Hommes </li></ul><ul><li>65 % Ne travaillent pas </li></ul><ul><li>55 % Pas de logement stable </li></ul><ul><li>19 % Grande précarité </li></ul>
  9. 9. Coinfectés VHC / VIH <ul><li>90 % usagers de drogues / 5 % hémophiles </li></ul><ul><li>40 % sont au stade de cirrhose </li></ul><ul><li>30 % usage nocif d’alcool (>50 g/jour) </li></ul><ul><li>30 % de troubles psychiatriques </li></ul><ul><li>Problèmes sociaux </li></ul>
  10. 10. <ul><li>170 000 à 190 000 UD </li></ul><ul><li>Très marqués par la précarité </li></ul><ul><li>Plus de la moitié serait injecteur actif </li></ul><ul><li>90 000 sont substitués </li></ul><ul><li>48 % sont suivis en CSAPA </li></ul>Epidémiologie Emmanuelli J et al. BEH n°16-17/2003. Observatoire français des drogues et des toxicomanies. Drogues et dépendances ; indicateurs et tendances. 2002.
  11. 11. <ul><li>Plus élevée chez les UD (dépression, psychose….) </li></ul><ul><li>Alcool </li></ul><ul><li>Evaluation psychiatrique </li></ul><ul><li>Suivi rapproché </li></ul>Comorbidité psychiatrique Edel Y. Hépato-Gastro 1999.
  12. 12. Durée de l’infection en années VHC + Alcool v = 0.5 ± 0.13 U/an VHC seul v = 0.3 ± 0.07 U/an 5 10 15 20 30 0 1 4 3 2 Grade de fibrose VIH + VHC + Alcool Alcool & VHC Vitesse de progression accrue de la fibrose Wiley TE et al. Hepatology 1998; 28: 805-09.
  13. 13. Lésions hépatiques chez les UD Rhoudot-Thoraval et al. Hepatology 1997. Chossegros et al. THS 2003. Moussalli et al. AFEF 2005. Gournot et al. GCB 2004. F0-F1 F2 F3-F4 45 % 40 % 15 % Age = 30 32 % 38 % 30 % Age = 35 36 % 30 % 34 % Age = 40 59 % 17 % 25 % Age =32
  14. 14. Mortalité UDVI <ul><li>Surmortalité: 12% après 24 ans </li></ul><ul><ul><ul><li>Surdose 28% </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Suicide 17% </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Cancer 17% </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Hépatites virales (Coinf HIV) 11% </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Cardiovasculaire 11 % </li></ul></ul></ul>Rodger et al. Hepatology 2000.
  15. 15. Génotypes
  16. 16. Évolution des génotypes Bourlière et al . J Viral Hep 2002
  17. 17. Pourquoi faut il traiter les UD ? <ul><li>Principal réservoir de transmission du VHC </li></ul><ul><li>Maladies hépatiques potentiellement sévères et surmortalité </li></ul>
  18. 18. VHC et Toxicomanie Etat des Lieux ACCÈS AU TRAITEMENT
  19. 19. Les UD sont moins évalués et moins traités <ul><li>Cacoub et al. Epidemiol Infect. 2005 </li></ul><ul><li>Broers et al. J Hepatol 2005 </li></ul><ul><li>Cournot et al. GCB 2005 </li></ul><ul><li>Rev et al. J Urban Health. 2004 </li></ul><ul><li>Dore et al Semin Liver Dis 2005 (Review) </li></ul><ul><li>Stoové et al. Drug Alcohol Dep 2005 </li></ul><ul><li>Luken et al. Eur J Gen Prat 2007. </li></ul><ul><li>Grebely et al. Drug Alcohol Dep 2008. </li></ul>
  20. 20. Réalité du terrain <ul><li>404 patients centre spécialisé ambulatoire </li></ul><ul><li>266 dépistés : - 34% </li></ul><ul><li>225 VHC + </li></ul><ul><li>135 effectuent la PCR: - 22% </li></ul><ul><li>120 PCR + </li></ul><ul><li>88 PBH : - 8 % </li></ul><ul><li>47 indications de traitement </li></ul><ul><li>27 traitements : - 5 % </li></ul><ul><li>Grando Lemaire et al. GCB 2002. </li></ul>
  21. 21. Réalité du terrain <ul><li>Patients traités : 7 % du total </li></ul><ul><li>Importante déperdition : - 69 % </li></ul><ul><li>Déperdition massive dans les étapes initiales de dépistage et de confirmation: 56% </li></ul>
  22. 22. Traitement CSST <ul><li>< 10% des patients sont traités </li></ul><ul><li>Par médecin 7 patients traités sur 79 suivis </li></ul><ul><li>Plus de patients traités par médecin dans les gros centres ( file active par médecin plus importante) </li></ul><ul><li>Plus d’exhaustivité dans les petits centres </li></ul><ul><li>Bonne opinion des médecins concernant l’efficacité du traitement </li></ul>Enquête CSA/prospecth 2006
  23. 23. Dépistage de l’hépatite C dans les CSAPA en 2007 343 patients suivis régulièrement dans le CSAPA (moyenne )* 36% des patients suivis ont bénéficié d’un dépistage de l’hépatite C* *% évalués sur la base de 33 répondants
  24. 24. Prise en charge de l’hépatite C dans les CSAPA en 2007 En moyenne 343 patients suivis régulièrement dans le CSAPA* 24% des patients suivis dans les CSAPA sont VHC+** (80) **% évalué sur la base de 31 répondants Dont 8% au stade de cirrhose* *25 répondants 18% avaient été traités pour leur hépatite* *31 répondants Instauration d’un traitement de l’hépatite C dans le centre à 8%* *36 répondants Dont <ul><li>Évaluation de la fibrose chez 40% d’entre eux* : </li></ul><ul><li>Par Fibrostest : 22% </li></ul><ul><li>Par Fibroscan : 14% </li></ul><ul><li>Par PBH : 4% </li></ul>
  25. 25. Alors qu’on peut les traiter, avec les m êmes chances … <ul><li>Backmund. Hepatology 2001 - Clin Infect Disease 2004. </li></ul><ul><li>Sylvestre. Drug Alcohol Depend 2002. </li></ul><ul><li>Dalgard et al. Eur Addict Res 2002. </li></ul><ul><li>Edlin. Hepatology 2001. </li></ul><ul><li>Lorvic et al. J Urban Health 1999. </li></ul><ul><li>Paterson et al. Ann Intern Med 2000. </li></ul><ul><li>Sylvestre et al. J Urban Health 2004. </li></ul><ul><li>Jowett SL et al. Q J Med 2001. </li></ul><ul><li>Moussalli  et al. GCB 2007 </li></ul>
  26. 26. Traitement VHC Backmund Hepatology 2001
  27. 27. Traitement VHC Bruggman et al. J Viral Hepatitis 2008
  28. 28. Les temps changent ! <ul><li>Instauration du traitement anti-HCV : </li></ul><ul><ul><li>Tout patient toxicomane HCV substitué peut être traité </li></ul></ul><ul><li>Abstinence </li></ul><ul><ul><li>N’est plus exigée avant le début d’un traitement </li></ul></ul><ul><li>En cas de poursuite ou reprise des addictions : </li></ul><ul><ul><li>Pas un frein à la poursuite du traitement </li></ul></ul><ul><ul><li>Nécessité d’une prise en charge spécifique : entourage et évaluation renforcée du patient </li></ul></ul>
  29. 29. VHC et UD ACCÈS AU TRAITEMENT Un environnement favorable
  30. 30. Recommandations Gouvernementales <ul><li>Améliorer l’accès au dépistage des Hépatites </li></ul><ul><li>Renforcer les messages d’information sur les risques de contamination </li></ul><ul><li>Favoriser l’observance thérapeutique </li></ul><ul><li>Tenue de dossier pour faire le lien avec le médecin traitant </li></ul><ul><li>Conventions entre CSAPA et partenaires pour améliorer dépistage et soins notamment avec les pôles de référence hépatites </li></ul>Circulaire 9/11/2006 X. BERTRAND aux Directeurs CSST
  31. 31. Avènement de techniques non invasives <ul><li>Possibilité d’évaluer la fibrose sans PBH </li></ul><ul><li>Validation HAS Fibrotest / Fibroscan </li></ul>
  32. 32. Prise en charge en CSAPA MARMOTTAN, Paris
  33. 33. <ul><li>Récupérer un maximum de patients aux stades dépistage, confirmation, évaluation </li></ul><ul><li>Multiplier et élargir les indications thérapeutiques </li></ul><ul><li>Favoriser l’observance </li></ul><ul><li>Limiter les ruptures de soins </li></ul>Les objectifs de la prise en charge
  34. 34. <ul><li>Équipe multidisciplinaire </li></ul><ul><ul><ul><li>MG = Consultant </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Hépatologue délégué </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Psychiatres </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Infirmières </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Médiatrice </li></ul></ul></ul><ul><li>Consultation </li></ul><ul><ul><ul><li>gratuite </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>dissociée d'une démarche vis à vis de la dépendance à un produit </li></ul></ul></ul><ul><li>Disponibilité permanente (CSST) </li></ul><ul><ul><ul><li>Facilités horaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Accès sans rendez-vous </li></ul></ul></ul>La structure du Centre
  35. 35. <ul><li>Possibilité de : </li></ul><ul><ul><li>bilans biologiques, </li></ul></ul><ul><ul><li>fibrotest et d'examens complémentaires, </li></ul></ul><ul><ul><li>- échographie, </li></ul></ul><ul><ul><li>fibroscopie.... </li></ul></ul><ul><li>Circuit simplifié et aménagé permettant des réponses rapides </li></ul><ul><li>Possibilité de non avance de frais </li></ul><ul><li>Anticipation à la remise à jour des droits sociaux </li></ul><ul><ul><li>Travail complémentaire effectué simultanément avec la prise en charge médicale </li></ul></ul>L’organisation des soins
  36. 36. Résultats Groupe 1 n = 113 Groupe 2 n = 224 Fibrotest Actitest Age moyen 37 40 Genotype 2 ou 3 49% 46% Drogue 69 (61%) 38 (18%) p < 0.001 Alcool 45 (40%) 83 (38%) NS Substitution 62 (55%) 169 (76%) p < 0.001 PBH 4 (2002) 2 (2002) NS Traitement 2 (2%) (2002) 85 (38%) (2003-2004) p < 0.001
  37. 37. <ul><li>En 2003-2004, sur 331 patients Virémiques </li></ul><ul><li>224 patients évalués par Fibrotest Actitest vs 6 biopsies en 2002 </li></ul><ul><ul><ul><li>TRAITEMENT = 85 patients vs 2 en 2002 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>GUÉRISON = 37 patients : 44% (Fibrose en moyenne F3 = maladies sévères) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Observance : 77% </li></ul></ul></ul>Résultats RVP
  38. 38. Résultats <ul><ul><li>RVP en ITT = 37/85 patients : 44% </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Génotypes 1 : 10/38 = 26% </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Génotypes 2 et 3 : 25/42 = 60% </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Arrêt prématuré: 15 patients: 17% </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>4 perdus de vue </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>complication cardiaque </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>1 hyperthyroïdie </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>5 effets psy : dépression / alcoolisation ++ </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>4 arrêts après 1ere injection </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fréquence des consultation: 3.8/mois </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>15 % patients = 50 consultations </li></ul></ul></ul></ul>
  39. 39. <ul><li>Environnement stratégique : CSAPA </li></ul><ul><li>Dispositif spécifique : </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Approche différente </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Fibrotest Actitest </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Equipe multidisciplinaire : MG/hépatologue/psychiatre </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>MG : coordonnateur de soins, interlocuteur privilégié </li></ul></ul></ul></ul>La prise en charge et le traitement de l’hépatite C sont possibles
  40. 40. Prise de conscience des soignants <ul><li>De l’intér êt des CSAPA comme espace de prise en charge multidisciplinaire </li></ul><ul><li>Environ 300 CSAPA en France </li></ul>
  41. 41. COMMENT AMELIORER LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS VHC Pourriez-vous classer, de la mesure qui vous paraît favoriser le plus la prise en charge à celle qui la favorise le moins  ?
  42. 42. <ul><li>Propositions thérapeutiques faites au patient </li></ul><ul><ul><li>En étroite collaboration  de l'équipe médicale  avec un hépatologue hospitalier </li></ul></ul><ul><li>Concrètement : </li></ul><ul><ul><li>Réunions sur dossiers </li></ul></ul><ul><ul><li>Avec discussion de mise sous traitement </li></ul></ul><ul><ul><li>Avec discussion de suivi et adaptation du traitement </li></ul></ul><ul><li>Toutes les consultations sont assurées par les généralistes du service </li></ul>La prise en charge thérapeutique
  43. 43. Résultats MARMOTTAN, Paris Factors improving management of hepatitis C in drug user. An experience in a drug addict’s centre. Moussalli J et al. Journal of Hepatology 2007; 46: S211.)
  44. 44. <ul><li>1. Évaluer prise en charge et traitement du VHC </li></ul><ul><li>- Population d’UDIV au sein d’un CSST </li></ul><ul><li>- Mise à disposition du Fibrotest Actitest </li></ul><ul><li>- Équipe multidisciplinaire sur place </li></ul><ul><li>2. Comparer cette stratégie innovante à la prise en charge ancienne </li></ul>Objectifs de l’étude
  45. 45. <ul><li>586 patients UDIV vus de 01/2002 à 12/2004 </li></ul><ul><li>417 VHC + = 70 % </li></ul><ul><li>337 PCR + </li></ul><ul><ul><li>Groupe 1 « non adhérents » = 113 </li></ul></ul><ul><ul><li>Groupe 2 « adhérents » = 224 </li></ul></ul>Population évaluée
  46. 46. <ul><li>Comparaison des 2 groupes </li></ul><ul><ul><li>Bilan </li></ul></ul><ul><ul><li>Initiation de traitement </li></ul></ul><ul><li>Evaluation des patients traités </li></ul><ul><ul><li>Efficacité du traitement : Réponse Virale Prolongée RVP = Guérison </li></ul></ul><ul><ul><li>Tolérance </li></ul></ul><ul><ul><li>Observance ( 80 % doses) </li></ul></ul>Méthodologie
  47. 47. Résultats NS 80% 62 (73%) Substitution NS 14% 20 (23%) Drogue NS 35% 37 (44%) Alcool NS 77% 88% logement P < 0.001 0.39 0.62 Fibrose Non traités N = 139 Traités N = 85
  48. 48. Résultats Observance P < 0.04 P < 0.01 <ul><li>23% </li></ul><ul><li>8 61% </li></ul><ul><li>4.5% </li></ul><ul><li>3 7% </li></ul>Dépression sévère Arrêt P = 0.7 NS 3 23% 13 30% Drogue P = 0.6 NS 6 46% 18 41% alcool P <0.03 10 77% 43 98% logement NS 5 38 % 20 45% RVP Non observants N = 13 23% Observants N=44 77% N = 57
  49. 49. Le Programme HEP’TOX
  50. 50. Les objectifs du programme <ul><li>Améliorer la prise en charge de l’hépatite C </li></ul><ul><li>chez les UD suivis en CSAPA </li></ul><ul><li>Augmenter le nombre de patients traités </li></ul><ul><li>Améliorer la prévention et le dépistage </li></ul>-> Un projet au service du patient Dans son environnement, le CSAPA -> Un système de soin qui s’adapte au patient
  51. 51. Les bases du projet : la rencontre de 2 expertises … Un hépatologue … <ul><li>Disposé à s’occuper de la population UD, la plus touchée par le VHC </li></ul><ul><li>Pr êt à partager son expérience avec l’équipe du CSST </li></ul>… et une équipe de CSAPA <ul><li>Mobilisée autour d’une nouvelle approche de prise en charge de l’hépatite C </li></ul><ul><li>Nécessitant la présence d’un hépatologue </li></ul>… autour du patient
  52. 52. Etape 1 : La création du lien Rencontre entre l’hépatologue et l’équipe du CSAPA Mise en place de la collaboration Elaboration et signature d’une FEUILLE DE ROUTE personnalisée pour les patients au sein du CSST Parcours HEP’TOX
  53. 53. Etape 2 : Actions du CSAPA <ul><li>Dépistage - Diagnostic </li></ul><ul><li>Evaluation de la compréhension de la prise en charge, par le patient </li></ul><ul><li>Evaluation psycho-sociale </li></ul><ul><li>Bilan préthérapeutique </li></ul>Parcours HEP’TOX
  54. 54. Etape 3 : Le Staff Réunions au CSST entre l’équipe du Centre et l’hépatologue référent autour des dossiers patients Parcours HEP’TOX
  55. 55. Les outils Hep’Tox Diagnostic Formations Monitoring <ul><li>Accès aux examens non invasifs d’évaluation de la fibrose </li></ul><ul><li>Entretiens motivationnels </li></ul><ul><li>Programme éducation thérapeutique « Avance HepTox» </li></ul><ul><li>Evaluation - Enquête </li></ul><ul><li>Comité de pilotage pluridisciplinaire </li></ul>Coordination <ul><li>Workshops 2007- 2009 </li></ul><ul><li>Prix Hep’Tox </li></ul><ul><li>Réunions de formation et partage d’expertise </li></ul><ul><li>Logiciel de suivi </li></ul><ul><li>Campagne dépistage – Infos Patients </li></ul>
  56. 56. Bilan des 1ères Rencontres Nationales <ul><li>125 participants au workshop dont : </li></ul><ul><li>43 hépatologues </li></ul><ul><li>52 médecins généralistes </li></ul><ul><li>3 médecins infectiologues </li></ul><ul><li>4 infirmières </li></ul><ul><li>9 psychiatres </li></ul><ul><li>10 membres d’associations de patients : </li></ul><ul><li>SOS Hépatites, SOS DI, AIDES, </li></ul><ul><li>ANIHC, ARCAT, ASUD </li></ul><ul><li>Parution d’un Numéro Spécial du Quotidien du médecin </li></ul><ul><li>Synthèse du Workshop 2007 dans « Réseaux Hépatites » </li></ul>
  57. 57. Tâches effectuées par les hépatologues dans les CSAPA Consultations Examen des dossiers Participation à des staffs Autres NR (Base : 44) (18) (14) (10) (6) (2) (26) (20) (16) Réunions de formation (item non proposé « avant la mise en place d’hep’tox ») (16) (1) <ul><li>(plusieurs réponses possibles) </li></ul><ul><li>Au sein du centre : 27% (12) </li></ul><ul><li>et/ou par téléphone : 16% (7) </li></ul><ul><li>et/ou à l’hôpital : 5% (2) </li></ul>Réunions d’information, enseignement 4% (2), cures de sevrage 4% (2), prise en charge hospitalière 4% (2) Prise en charge hospitalière (12) Avant la mise en place d’Hep’Tox Dans le cadre de la mise en place d’Hep’Tox
  58. 58. L’apport du programme Hep’Tox dans les pratiques des centres <ul><li>76% (32) des répondants estiment que le programme Hept’Tox leur apporte une aide concrète dans la prise en charge des patients VHC+, en particulier en ce qui concerne : </li></ul><ul><li>% effectifs </li></ul><ul><li>(base : 32) </li></ul><ul><ul><li>Le bilan diagnostic 75% 24 </li></ul></ul><ul><ul><li>L’apport d’un accompagnement vis à vis de 69% 22 </li></ul></ul><ul><ul><li>l’hépatite et de ses traitements </li></ul></ul><ul><ul><li>Le dépistage 47% 15 </li></ul></ul><ul><ul><li>L’évaluation de la motivation des patients 44% 14 </li></ul></ul><ul><ul><li>La prévention 31% 10 </li></ul></ul><ul><ul><li>La présentation du dossier patient au staff 31% 10 </li></ul></ul><ul><ul><li>L’apport d’un accompagnement psychiatrique 19% 6 </li></ul></ul><ul><ul><li>Le renforcement de la formation du personnel / 9% 3 </li></ul></ul><ul><ul><li>de l’éducation thérapeutique* </li></ul></ul><ul><ul><li>Le renforcement de la motivation* 6% 2 </li></ul></ul><ul><ul><li>Le renforcement des liens existant / 6% 2 </li></ul></ul><ul><ul><li>des relations interprofessionnelles* </li></ul></ul>
  59. 59. Chiffres clés <ul><li>91 centres partenaires HépatiteC’Toxicomanie en France </li></ul><ul><li>Le duo HépatiteC’Toxicomanie est fonctionnel dans 68 centres </li></ul><ul><li>20 centres sont opérationnels à 100%. </li></ul><ul><li>40 Formations entre les médecins et les équipes soignantes effectuées en staff avec en support les diaporamas hépatites et toxicomanie </li></ul>
  60. 60. Chiffres clés <ul><li>Les équipes soignantes de 50 Centres HépatiteC’Toxicomanie formées à l’éducation thérapeutique grâce au programme AVANCE </li></ul><ul><li>Les médecins et équipes soignantes de 20 CSAPA HépatiteC’Toxicomanie ont été formés sur les techniques d’approche à l’entretien motivationnel (Au total 15 formations ont été organisées, chaque formation accueille 15 personnes issues de plusieurs centres) </li></ul><ul><li>Enfin, plus de 50 centres ont répondus à l’enquête TNS Healthcare « HépatiteC’Toxicomanie » </li></ul>
  61. 61. « Un programme avec une dimension nationale »   En 2008, 93 CSAPA partenaires HepatiteC’Toxicomanie en France

×