CHIRURGIE VISCERALE ANOMALIES DU CANAL PERITONEO-VAGINAL Dr R Massicot Pôle Mère-enfant CH Le Mans 12 Avril 2011
DEFINITION A l’origine de plusieurs pathologies:    Hernie inguinale    Hydrocèle    Kyste du cordon Généralités:    6...
EMBRYOLOGIE 7e - 8e mois: Descente du testicule
EMBRYOLOGIE 8 e -9 e  mois: Régression du processus vaginal
PHYSIOPATHOLOGIE Anatomie normale
La non-fermeture du CPV: hernies PHYSIOPATHOLOGIE
La non-fermeture du CPV: hydrocèle - kyste PHYSIOPATHOLOGIE
HERNIE INGUINALE    Incidence: 1 %    Hernie inguinale: congénitale = indirecte    Descente d’une anse grêle ou de l ’o...
CLINIQUE Hernie inguinale simple: Tuméfaction inguinale ou inguino-scrotale asymptomatique,  intermittente ou permanente, ...
CLINIQUE hernie inguinale simple
CLINIQUE grande hernie inguinale simple
CLINIQUE hydrocèle bilatérale
CLINIQUE hydrocèle bilatérale
CLINIQUE kyste du cordon
CLINIQUE kyste du cordon
CLINIQUE kyste du cordon
CLINIQUE hernie inguinale avec ovaire
EVOLUTION    Rarement spontanément favorable!    Toute hernie inguinale extériorisée a un risque permanent d’étranglemen...
ATTITUDE    Toute hernie inguinale doit être opérée: Cure du côté atteint     Chez le prématuré, cure bilatérale d’emblé...
CLINIQUE Hernie inguinale étranglée: Tuméfaction inguinale ou inguino-scrotale permanente,  inflammatoire, très douloureus...
CLINIQUE Hernie inguinale étranglée
ATTITUDE En cas d ’étranglement:    Réduction manuelle , et cure chirurgicale  48 heures après; surveillance hospitalière...
TECHNIQUE Voie d ’abord:
TECHNIQUE Préparation du cordon spermatique:
TECHNIQUE Isolement et ligature-section du CPV:
<ul><li>Intéressante en cas de récidive pour diminer les risques vasculaires et défférentiels lors de la dissection </li><...
Orifice inguinal profond fermé
D’autres hernies Hernie  ombilicale Hernie  Inguinale bilatérale Régression habituelle sauf majeure, chirurgie rare et tar...
D’autres hernies Hernie sus-ombilicale Gênante ou douloureuse A répérer avant l’AG Pas de régression A opérer
 
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Urogyn pedia 3 rm 12 04 11

4 630 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 630
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
350
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • 1
  • Urogyn pedia 3 rm 12 04 11

    1. 1. CHIRURGIE VISCERALE ANOMALIES DU CANAL PERITONEO-VAGINAL Dr R Massicot Pôle Mère-enfant CH Le Mans 12 Avril 2011
    2. 2. DEFINITION A l’origine de plusieurs pathologies:  Hernie inguinale  Hydrocèle  Kyste du cordon Généralités:  6 garçons pour 1 fille  60% à droite  25% à gauche  ~15% bilatérale
    3. 3. EMBRYOLOGIE 7e - 8e mois: Descente du testicule
    4. 4. EMBRYOLOGIE 8 e -9 e mois: Régression du processus vaginal
    5. 5. PHYSIOPATHOLOGIE Anatomie normale
    6. 6. La non-fermeture du CPV: hernies PHYSIOPATHOLOGIE
    7. 7. La non-fermeture du CPV: hydrocèle - kyste PHYSIOPATHOLOGIE
    8. 8. HERNIE INGUINALE  Incidence: 1 %  Hernie inguinale: congénitale = indirecte  Descente d’une anse grêle ou de l ’ovaire  Associée avec une anomalie de migration testiculaire dans 6% des cas  Complication: ETRANGLEMENT, avec risque de nécrose de l’intestin et/ou de la gonade
    9. 9. CLINIQUE Hernie inguinale simple: Tuméfaction inguinale ou inguino-scrotale asymptomatique, intermittente ou permanente, sans signes généraux.
    10. 10. CLINIQUE hernie inguinale simple
    11. 11. CLINIQUE grande hernie inguinale simple
    12. 12. CLINIQUE hydrocèle bilatérale
    13. 13. CLINIQUE hydrocèle bilatérale
    14. 14. CLINIQUE kyste du cordon
    15. 15. CLINIQUE kyste du cordon
    16. 16. CLINIQUE kyste du cordon
    17. 17. CLINIQUE hernie inguinale avec ovaire
    18. 18. EVOLUTION  Rarement spontanément favorable!  Toute hernie inguinale extériorisée a un risque permanent d’étranglement: ~20% des hernies ~60% des étranglements dans les 3 premiers mois
    19. 19. ATTITUDE  Toute hernie inguinale doit être opérée: Cure du côté atteint  Chez le prématuré, cure bilatérale d’emblée: Intervention dès la 60ème semaine post-conception en cas de grande prématurité
    20. 20. CLINIQUE Hernie inguinale étranglée: Tuméfaction inguinale ou inguino-scrotale permanente, inflammatoire, très douloureuse, irréductible spontanément, accompagnée de signes généraux:  agitation, pleurs  inappétence  arrêt du transit  vomissements, déshydrat ation
    21. 21. CLINIQUE Hernie inguinale étranglée
    22. 22. ATTITUDE En cas d ’étranglement:  Réduction manuelle , et cure chirurgicale 48 heures après; surveillance hospitalière dans l’intervalle / jusqu’à reprise du transit  Si échec de réduction: opération en urgence  Complication: atrophie testiculaire +++
    23. 23. TECHNIQUE Voie d ’abord:
    24. 24. TECHNIQUE Préparation du cordon spermatique:
    25. 25. TECHNIQUE Isolement et ligature-section du CPV:
    26. 26. <ul><li>Intéressante en cas de récidive pour diminer les risques vasculaires et défférentiels lors de la dissection </li></ul>TECHNIQUE Coelioscopique Orifice inguinale profond ouvert
    27. 27. Orifice inguinal profond fermé
    28. 28. D’autres hernies Hernie ombilicale Hernie Inguinale bilatérale Régression habituelle sauf majeure, chirurgie rare et tardive (3 à 5 ans)
    29. 29. D’autres hernies Hernie sus-ombilicale Gênante ou douloureuse A répérer avant l’AG Pas de régression A opérer

    ×