SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  31
Zoom sur deux systèmes bovins charolais naisseurs
herbagers différenciés sur leur période de vêlage :
quel niveau d’efficacité technico-économique ?
quels leviers d’optimisation ?
Travaux issus de la ferme expérimentale de Jalogny
Jérémy DOUHAY (Idele) et Julien RENON (Chambre d’Agriculture 71)
Thierry LAHEMADE (Chambre d’Agriculture 71), Mathieu VELGHE (Idele)
Vendredi 16 Octobre 2020
Contexte et motivations
Mise au point de deux systèmes bovins viande « naisseurs »
et producteurs de « maigre » pour :
 Filière : répondre à la demande en mâles maigres en été…
 Exploitation : avec une bonne efficience technico-économique…
 Environnement : tout en maîtrisant les impacts environnementaux
Objectif :
Évaluation comparée du fonctionnement de deux systèmes allaitants
naisseurs herbagers de dimensions similaires,
construits autour de stratégies zootechniques et fourragères
contrastées sur 6 campagnes de production (2012-2017)
Vendredi 16 Octobre 2020 2-
Dispositif expérimental :
deux stratégies de fonctionnement distinctes
3-
J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N
Sevrage
Broutards 9 mois
Alourdissement - Complémentation Taurillons d'herbe
15 mois
Hivernage Pâturage Hivernage Pâturage
Vêlages
Système
d'automne
Système de
printemps
Veaux non complémentés
Vêlages
Repro
Repro Sevrage
Veaux complémentés
Vente
Vente
Système d’automne (A) :
 Sécurisation des stocks hivernaux,
 Complémentation sous la mère des mâles,
 Sécurité des performances
Système de printemps (P) :
 Ajustement des conduites au cycle de l’herbe,
 Logique de croissance modérée des mâles,
 Rattrapage possible des performances
Vendredi 16 Octobre 2020
Deux systèmes herbagers
typiques du bassin Charolais
Vendredi 16 Octobre 2020 4-
Système d’automne Système de printemps
SAU : 67,7 ha SAU : 76,9 ha
UGB 81,1
Chargement 1,26
UGB/ha SFP
Vêlages 52
Coeff UGB/vêlage 1,56
5%
95%
Herbe : 64,6 ha
Céréales : 3,1 ha 5%
95%
Herbe : 72,8 ha
Céréales : 4,1 ha
UGB 86,4
Chargement 1,19
UGB/ha SFP
Vêlages 52
Coeff UGB/vêlage 1,67
Vendredi 16 Octobre 2020
Des résultats de reproduction en lien avec
des périodes de vêlages courtes : 2,5 mois
Système
d’automne
Système
de printemps
Interprétation
Période de reproduction
01/11-15/01
15/11-30/01
(dès 2014)
01/05-15/07
2 périodes de reproduction
courtes (75 jours stricts)
Mode de reproduction
Synchro + IA (génisses),
MN + IA (vaches)
100 % MN
70 % de vaches et 30 % de génisses
Taux d’IA sur femelles en repro
(système d’automne) :
41,5 %Mise à la reproduction 68 66
Taux de gestation 75,2 % 85,8 % Arrêt du vêlage à 2 ans en
2015 (syst.d’automne) :
lot trop petit, problème de
conduite
Taux de gestation vaches 79,1 % 83,5 %
Taux de gestation génisses 65,8 % 92,2 %
Période de vêlages 12/08 - 05/11 05/02 - 02/05
2 plages de vêlages courtes
(≈85-90 jours )
Taux de 1ers vêlages 28,3 % 29,4 % Elevés (plages vêlages)
Taux de prolificité 111,5 % 106,8 % Taux élevés/moy race
Taux de mortalité
(naissance-sevrage)
11,4 % 11,2 % Taux élevés
Moy 6 ans
Références Réseau
Charolais 2017
18-22 %
104 %
12 % - 8 % 5-
Amélioration du taux de gestation
grâce à une évolution des pratiques alimentaires
(système A)
68.6
77.9
73.9
74.6
64.7
92.4 92.4 95.5
89.6
89.9 88.4
85.1
82.5
75.8
92.1
80.6
86.9
40
50
60
70
80
90
100
2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
Taux de gestation (%)
Automne (veaux nés sept n) Printemps (veaux nés mars n)
Vendredi 16 Octobre 2020 6-
Ration mélangée distribuée aux
vaches avant vêlage au pré
Vendredi 16 Octobre 2020 7-
108.5
100
88.2
102
98.1 96.7
92.3
100
96.3
96.2
86.5
90.4
102
98
100
98.1
70
75
80
85
90
95
100
105
110
2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
Taux de réussite (%)
Automne Printemps
De bons taux de réussite
≈ 1 veau vivant/vache vêlée/an
Bilans de commercialisation :
répartition de la production de viande vive vendue (%)
Système d’automne Système de printemps
Poids moyen du bovin vendu : 488 kg vifs Poids moyen du bovin vendu : 505 kg vifs
Broutards 8-10
mois, 35%
Broutardes
9-10 mois,
3%
Génisses 2 ans, 3%
Génisses 30-36 mois,
12%
Femelles
adultes,
42%
Autres catégories;
5%
Taurillons
15-18 mois,
39%
Broutardes
8-9 mois,
0.4%
Génisses 18 mois,
7%
Génisses 30-36 mois,
3%
Femelles
adultes,
43%
Autres catégories,
7%
PVVV : 24 740 kg - 51 ventes PVVV : 26 008 kg - 52 ventes
Prix moyen du kg vif vendu : 2,32 €/kg vif Prix moyen du kg vif vendu : 2,23 €/kg vif
Vendredi 16 Octobre 2020 8-
Prix moyen du bovin vendu : 1 131 € Prix moyen du bovin vendu : 1 124 €
Système d’automne :
des broutards vendus à 9 mois, des poids en progression
345
315
335
355
373
390
2.89
3.05
2.80
2.84
2.81
2.84
2.65
2.70
2.75
2.80
2.85
2.90
2.95
3.00
3.05
3.10
0
50
100
150
200
250
300
350
400
450
2012 2013 2014 2015 2016 2017
Prixaukg(€)
Poidsvifmoyen(kg)
2012 2013 2014 2015 2016 2017 moy 12-17
Nombre 27 30 21 23 24 22 25
Age (mois) 8,1 8,5 8,7 9,6 8,8 9,0 8,8
Prix moyen (€) 996 961 939 1007 1046 1107 1009
Moyenne 6 ans : 350 kg vifs
Vendredi 16 Octobre 2020 9-
Système de printemps :
des taurillons vendus à l’objectif d’âge : 15 mois
413
440
415 421
437 430
2.82
2.52
2.61
2.60
2.54
2.64
2.35
2.40
2.45
2.50
2.55
2.60
2.65
2.70
2.75
2.80
2.85
200
250
300
350
400
450
500
2012 2013 2014 2015 2016 2017
Prixaukg(€)
Poidsvifmoyen(kg)
2012 2013 2014 2015 2016 2017 moy 12-17
Nombre 23 29 25 19 22 24 24
Age (mois) 14,7 14,8 15,1 15,3 14,5 14,9 14,9
Prix moyen 1166 1109 1082 1096 1107 1134 1116
Moyenne 6 ans : 426 kg vifs
Vendredi 16 Octobre 2020 10-
Une production de viande vive par UGB
légèrement supérieure pour le système A
Moyenne 6 ans : 288 kg vifs/UGB et 277 kg vifs/UGB
Réseau Charolais : 260-290 kg vifs/UGB : en cours de maîtrise
kgvifs/UGB
290
264
311
280 288 296
287 287
272 280
264
273
100
150
200
250
300
350
2012 2013 2014 2015 2016 2017
Automne Printemps
288 kg vifs/UGB - 282 kg vifs/UGB 288 kg vifs/UGB - 272 kg vifs/UGB
Vendredi 16 Octobre 2020 11-
En système d’automne,
des stocks basés sur des fauches précoces…
1.03
1.65
1.26 1.12
1.76
1.08
0.13
0.05
0.61
0.22
0.10
0.46
0.75
0.66
0.48
0.51
0.97
0.36
0.00
0.50
1.00
1.50
2.00
2.50
3.00
2012 2013 2014 2015 2016 2017
TMSrécoltées/UGBhivernée
Ensilage d'herbe Enrubannage Foin
1,91
2,36 2,35
1,85
2,83
1,90
 Objectif visé : 2,2 T de MS récoltées/UGB hivernée
 Réalisé : 2,2 T de MS récoltées/UGB hivernée
Moy 6 ans :
60 % ensilage d’herbe,
12 % enrubannage,
28 % foin.
12-
Bilan de récoltes, consommations et reports de stocks
Système d’automne
TMS consommées/UGB annuelles
150
174 182
147
236
166
151
132
161
208 205
194
-2
42
21
-61
31
-29
-100
-50
0
50
100
150
200
250
300
2012 2013 2014 2015 2016 2017
TMS
Récoltes Consommation hiver-pâturage Reports de stocks
1,93 1,68 2,09 2,51 2,39 2,32
1,90 (hiver) 2,41 (2,30 hiver + 0,11 pâturage)
123-160 jours de rations mélangées 213-233 jours de rations mélangées
 Système A peu résilient (aucune marge de sécurité)
Vendredi 16 Octobre 2020 13-
En système de printemps,
des stocks basés sur des foins…
1.14
0.40
1.03 1.19
1.61
0.87
0.99
1.27
0.77
0.81
1.44
1.18
0.00
0.50
1.00
1.50
2.00
2.50
3.00
3.50
2012 2013 2014 2015 2016 2017
TMSrécoltées/UGBhivernée
Enrubannage Foin
2,13
1,67 1,81
2,00
3,05
2,05
 Objectif visé : 1,6 T de MS récoltées/UGB hivernée
 Réalisé : 2,1 T de MS récoltées/UGB hivernée
Moy 6 ans :
50 % enrubannage,
50 % foin.
Vendredi 16 Octobre 2020 14-
Bilan de récoltes, consommations et reports de stocks
Système de printemps
175
135 139
156
238
150
110 112 114
148
132
150
65
23 25
8
106
0
0
50
100
150
200
250
300
2012 2013 2014 2015 2016 2017
TMS
Récoltes Consommation hiver-pâturage Reports de stocks
1,22 1,26 1,35 1,75 1,54 1,77
TMS consommées/UGB annuelles
1,28 (hiver) 1,69 (1,34 hiver + 0,35 pâturage)
118-125 jours d’hivernage 122-140 jours d’hivernage
 Système P résilient (+ 38 TMS/an soit 0,43 TMS/UGB)
Vendredi 16 Octobre 2020 15-
Une augmentation de la quantité de concentrés/UGB
en lien avec une évolution de conduite
mais qui reste « maîtrisée »
402 411
436
511
736
527
265
340
377
346
495
347
0
100
200
300
400
500
600
700
800
2012 2013 2014 2015 2016 2017
kgdeconcentrés/UGB
Automne Printemps
416 kg [c]/UGB - 326 kg [c]/UGB 593 kg [c]/UGB - 396 kg [c]/UGB
Réseau Charolais :
620 kg - 440 kg/UGB
Vendredi 16 Octobre 2020 16-
Répartition des volumes de concentrés
par catégorie animale (moy 6 ans)
Vaches
36%
Génisses
2 ans
12%
Génisses
1 an
7%
Veaux
mâles
24%
Veaux
femelles
21%
Système d’automne Système de printemps
Vaches
42%
Génisses 18 mois
6%
Laitonnes
20%
Taurillons
d'herbe
32%
2012-2014 2015-2017
Vaches 25,1% 48,8%
Génisses 2 ans 15,8% 9,0%
Génisses 1 an 7,0% 7,4%
Veaux mâles 25,3% 20,9%
Veaux femelles 26,8% 13,8%
2012-2014 2015-2017
Vaches 41,3% 40,9%
Génisses 18 mois 2,9% 11,3%
Laitonnes 22,9% 16,8%
Taurillons d'herbe 32,9% 31,0%
Volume total concentrés (T) 32,4  50
Qté (T)
2015-2017
24,5
4,5
3,7
10,4
6,9
Qté (T)
2015-2017
13,8
3,7
5,7
10,5
Volume total concentrés (T) 28,6  33,7
Vendredi 16 Octobre 2020 17-
Une recherche de sécurisation des stocks fourragers
et de l’optimisation du pâturage
par des apports de fertilisation azotée
Système A P
kg d’N minéral/ha fauché 59 43
kg d’N minéral/ha pâturé 19 7
Rendement moyen 1ères
coupes (TMS/ha)
5,1 4,4
Rendement moyen 2èmes
coupes (TMS/ha)
2,1 2,6
Augmentation du niveau de fertilisation (système A) :
 Part de fauches précoces plus élevée,
 Apport d’azote sur les 2èmes coupes
1/3 des surfaces en herbe reçoivent du fumier ou du compost
Vendredi 16 Octobre 2020 18-
Evaluation économique des deux systèmes
 Une production de viande vendue fluctuante dans les deux systèmes,
 Une baisse marquée du prix du kg vif vendu,
 Une réduction de l’écart de prix entre les deux systèmes
Vendredi 16 Octobre 2020 19-
20-Vendredi 16 Octobre 2020
Charges bovines : concentrés
Réseau Charolais :
• 2,15 kg
• 1,50 kg
Réseau
Charolais :
2015-2017 :
• 0,44 €
• 0,33 €
• Volumes de concentrés / kg vif produit en augmentation liés au changement de pratiques mais
restent inférieurs aux volumes « maîtrisés » des références du réseau Charolais.
• Prix moyen / tonne des concentrés consommés identique dans les 2 systèmes : 218 €/T.
• Ramené au kg vif produit : coûts inférieurs aux références « maîtrisées » du réseau Charolais.
21-Vendredi 16 Octobre 2020
Charges bovines : paille de litière
100 t Quantité 85 t
7 900 € Coût moyen 6 700 €
145 j Durée moyenne 126 j
Charges bovines :
des frais vétérinaires élevés
et proches entre les deux systèmes
Moyenne 6 ans
Automne :
123 €/UGB
Printemps :
113 €/UGB
 Contribution identique des produits vétérinaires entre les deux systèmes :
Honoraires + antibiotiques : 65-70 % de la dépense
128
89 98
198
121
106
116
77
109
128 138
111
0
50
100
150
200
250
2012 2013 2014 2015 2016 2017
€/UGB
Frais vétérinaires/UGB
Automne Printemps
Réseau Charolais :
+ de 80 €/UGB ; - de 60 €/UGB
22-Vendredi 16 Octobre 2020
Un système P
plus performant économiquement
Système A P
Total kg vifs vendus 24 740 26 008
Prix du kg vif vendu (€) 2,32 2,23
kg vifs bruts produits/UGB 288 277
Produit bovin (hors aides) €/UGB 646 603
Coût de concentrés (€/UGB) 111 78
Frais de paille litière (€/UGB) 98 78
Frais d’IA (€/UGB) 21 0
Frais vétérinaires (€/UGB) 123 113
Marge sur charges (€/UGB) 293 334
Marge sur charges (€/vêlage) 454 558
• Produit bovin par UGB : écart de + 43 €/UGB en faveur du système A
• Ramené au vêlage : écart de produit de + 35 à + 40 €/vêlage pour le troupeau P
• Marge : + 41 €/UGB dans le système P soit + 104 €/vêlage
23-Vendredi 16 Octobre 2020
Evaluation environnementale
• Evaluation environnementale multicritère sur la base de la
méthodologie de l’outil CAP’2ER® :
- Impact du changement climatique (gaz à effet de serre),
- Impact sur la qualité de l’eau,
- Impact sur la consommation d’énergie
• Deux types d’indicateurs calculés :
- émissions brutes de GES,
- émissions nettes de GES (stockage carbone)
 norme : 570 kg de carbone/ha de prairie/an
Vendredi 16 Octobre 2020 24-
Impacts du changement climatique :
peu de différence entre les deux systèmes
Vendredi 16 Octobre 2020
19.17 19.68
7.30 8.03
11.87 11.65
0
5
10
15
20
25
1 2
kgeqCO2/PBVV
Comparaison du bilan GES
GES bruts/PBVV Stockage/PBVV GES nets/PBVV
Automne Printemps
• Des émissions brutes
de GES équivalentes
entre systèmes,
• Le stockage de carbone
compense 40 % des
émissions brutes,
• Des émissions nettes
légèrement à
l’avantage du système
de Printemps
25-
Une répartition des 3 principaux GES
très proche entre les deux systèmes
289
325
91 100
60
44
0
50
100
150
200
250
300
350
1 2
tonneseqCO2/an
Quantité moyenne annuelle de GES émis
par système sur 6 ans
Méthane (CH4)
Protoxyde d'azote (N2O)
Dioxyde de carbone (CO2)
Automne Printemps
Vendredi 16 Octobre 2020
Le temps de présence supérieur et des
animaux plus lourds augmentent les
quantités de CH4 émis dans le système P
Un système A nettement plus
consommateur d’énergie (+ 40 %)
et de ressources fossiles
26-
Des bilans azotés équilibrés
sans réel risque sur la qualité de l’eau
min P Moy P max P min A Moy A max A
Excédent du bilan d'azote (kg N/ha) 61 71 77 57 82 112
Pertes potentielles vers l'eau (kg N/ha) 0 0 0 0 5 30
Pertes potentielles vers l'air (kg N/ha) 17 18 20 15 19 23
Des bilans azotés inférieurs à 90 kg N/ha  très faibles risques environnementaux,
Un bilan azote plus favorable dans le système P dû à une fertilisation minérale moins
soutenue (- 10 unités N/ha),
Forte proportion d’herbe dans les 2 systèmes  stockage de l’excédent d’N produit,
limite fortement les risques de lessivage vers l’eau
Vendredi 16 Octobre 2020 27-
Consommations d’énergie :
un système A plus consommateur
d’énergie et de ressources fossiles
min P Moy P max P min A Moy A max A
Consommation d'énergie totale (MJ) 353 422 535 484 586 770
Consommation de carburant (l/ha) 41 49 67 67 83 90
Consommation d'énergie (MJ/PBVV) 14 18 24 23 25 30
Part carburant 38 % 42 %
Part achat aliment 26 % 27 %
Part achat engrais 21 % 19 %
Part achat paille 8 % 7 %
Part électricité 7 % 5 %
Le système A consomme 40 % d’énergie en plus
Une répartition des consommations d’énergie proche entre les 2 systèmes
Vendredi 16 Octobre 2020 28-
Bilans et leviers d’optimisation
- Système A -
Un système A qui permet d’apporter une réponse à la production de jeunes mâles maigres
durant l’été à condition :
- d’adapter la conduite alimentaire des veaux sous la mère,
- de maîtriser la reproduction,
- d’exploiter au mieux l’herbe au printemps et à l’automne.
Un système permettant la pratique de l’IA  accès à un plus large éventail de choix
génétiques pour un effectif restreint de vêlages
Des pistes d’adaptation envisageables :
- regroupement des pâtures autour des bâtiments d’élevage,
- faciliter l’alimentation des vaches autour du vêlage,
- adaptation à un contexte de « polyculture-élevage », plus autonome en paille et en céréales
Vendredi 16 Octobre 2020 29-
Bilans et leviers d’optimisation
- Système P -
Un système P « plus traditionnel », calé sur le cycle de pousse de l’herbe
 atouts importants en termes de maîtrise des coûts : besoins des vaches
(reproduction et lactation) couverts par le pâturage…
…mais plus de lots à gérer au pâturage et moins de choix génétiques possibles
Constitution de stocks fourragers de sécurité
 forte résilience sur le plan fourrager, bonne adaptation au changement climatique
Différentes pistes d’adaptation envisageables : réduction du niveau de fertilisation,
augmentation du nombre de vêlages, développement de la finition de vaches…
Performances environnementales plus favorables dans le système P
Vendredi 16 Octobre 2020 30-
Merci de votre attention
Retrouvez le replay sur
idele.fr

Contenu connexe

Tendances

Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...Institut de l'Elevage - Idele
 
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...Institut de l'Elevage - Idele
 
La complémentation des veaux d’automne en bâtiment
La complémentation des veaux d’automne en bâtimentLa complémentation des veaux d’automne en bâtiment
La complémentation des veaux d’automne en bâtimentInstitut de l'Elevage - Idele
 
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viandeInstitut de l'Elevage - Idele
 
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...Institut de l'Elevage - Idele
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiques
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiquesImplantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiques
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiquesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...Institut de l'Elevage - Idele
 
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitièresMaitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitièresInstitut de l'Elevage - Idele
 
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsSystemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsInstitut de l'Elevage - Idele
 
A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...
A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...
A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...Institut de l'Elevage - Idele
 
A la conquête de l’autonomie protéique en France
A la conquête de l’autonomie protéique en FranceA la conquête de l’autonomie protéique en France
A la conquête de l’autonomie protéique en FranceInstitut de l'Elevage - Idele
 
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de productionInstitut de l'Elevage - Idele
 
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissementInstitut de l'Elevage - Idele
 
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischlerInstitut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
 
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
 
La complémentation des veaux d’automne en bâtiment
La complémentation des veaux d’automne en bâtimentLa complémentation des veaux d’automne en bâtiment
La complémentation des veaux d’automne en bâtiment
 
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
 
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
 
Les coproduits ! Quoi de plus local ?
Les coproduits ! Quoi de plus local ? Les coproduits ! Quoi de plus local ?
Les coproduits ! Quoi de plus local ?
 
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiques
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiquesImplantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiques
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiques
 
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
 
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitièresMaitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
 
La production d'ovins bio données amont
La production d'ovins bio données amont La production d'ovins bio données amont
La production d'ovins bio données amont
 
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsSystemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
 
Space2018 reine mathilde
Space2018 reine mathildeSpace2018 reine mathilde
Space2018 reine mathilde
 
Les rations possibles pour les agneaux de bergerie
Les rations possibles pour les agneaux de bergerieLes rations possibles pour les agneaux de bergerie
Les rations possibles pour les agneaux de bergerie
 
A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...
A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...
A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...
 
A la conquête de l’autonomie protéique en France
A la conquête de l’autonomie protéique en FranceA la conquête de l’autonomie protéique en France
A la conquête de l’autonomie protéique en France
 
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production
 
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement
5. Les principaux enseignements sur les nouvelles conduites en engraissement
 
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
 
Etat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performancesEtat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performances
 

Similaire à 2020 10 16 webinaire sommet de l'elevage essai systemes jalogny

Projet Valcabri - Reconquête de l'engraissement du chevreau à la ferme
Projet Valcabri - Reconquête de l'engraissement du chevreau à la fermeProjet Valcabri - Reconquête de l'engraissement du chevreau à la ferme
Projet Valcabri - Reconquête de l'engraissement du chevreau à la fermeInstitut de l'Elevage - Idele
 
Cap Protéines Space 2022 Remplacer correcteurs par graines possible ou pas po...
Cap Protéines Space 2022 Remplacer correcteurs par graines possible ou pas po...Cap Protéines Space 2022 Remplacer correcteurs par graines possible ou pas po...
Cap Protéines Space 2022 Remplacer correcteurs par graines possible ou pas po...Institut de l'Elevage - Idele
 
Itinéraires techniques d'engraissement - Claire Boyer
Itinéraires techniques d'engraissement - Claire BoyerItinéraires techniques d'engraissement - Claire Boyer
Itinéraires techniques d'engraissement - Claire BoyerInstitut de l'Elevage - Idele
 
[iSAGE] La valeur génétique d'un animal dépend-elle du système dans lequel il...
[iSAGE] La valeur génétique d'un animal dépend-elle du système dans lequel il...[iSAGE] La valeur génétique d'un animal dépend-elle du système dans lequel il...
[iSAGE] La valeur génétique d'un animal dépend-elle du système dans lequel il...Institut de l'Elevage - Idele
 
Cap-Protéines : L’autonomie protéique mesurée dans les élevages laitiers (Res...
Cap-Protéines : L’autonomie protéique mesurée dans les élevages laitiers (Res...Cap-Protéines : L’autonomie protéique mesurée dans les élevages laitiers (Res...
Cap-Protéines : L’autonomie protéique mesurée dans les élevages laitiers (Res...Institut de l'Elevage - Idele
 
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...Institut de l'Elevage - Idele
 
Caprinov2023 Distribution quotidienne des fourrages quelles stratégies pour ...
Caprinov2023 Distribution quotidienne des fourrages  quelles stratégies pour ...Caprinov2023 Distribution quotidienne des fourrages  quelles stratégies pour ...
Caprinov2023 Distribution quotidienne des fourrages quelles stratégies pour ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Conférence Cap Protéine Sommet 2022_Remplacer correcteurs par graines
Conférence Cap Protéine Sommet 2022_Remplacer correcteurs par grainesConférence Cap Protéine Sommet 2022_Remplacer correcteurs par graines
Conférence Cap Protéine Sommet 2022_Remplacer correcteurs par grainesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Journée Technique Trévarez - 20 février 2024 - Atelier 3 génisses
Journée Technique Trévarez - 20 février 2024 - Atelier 3 génissesJournée Technique Trévarez - 20 février 2024 - Atelier 3 génisses
Journée Technique Trévarez - 20 février 2024 - Atelier 3 génissesInstitut de l'Elevage - Idele
 
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèseInstitut de l'Elevage - Idele
 
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à 2020 10 16 webinaire sommet de l'elevage essai systemes jalogny (20)

Projet Valcabri - Reconquête de l'engraissement du chevreau à la ferme
Projet Valcabri - Reconquête de l'engraissement du chevreau à la fermeProjet Valcabri - Reconquête de l'engraissement du chevreau à la ferme
Projet Valcabri - Reconquête de l'engraissement du chevreau à la ferme
 
Val cabri caprinov
Val cabri caprinovVal cabri caprinov
Val cabri caprinov
 
SPACE 2022 Produire de jeunes génisses viande.pdf
SPACE 2022 Produire de jeunes génisses viande.pdfSPACE 2022 Produire de jeunes génisses viande.pdf
SPACE 2022 Produire de jeunes génisses viande.pdf
 
Cap Protéines Space 2022 Remplacer correcteurs par graines possible ou pas po...
Cap Protéines Space 2022 Remplacer correcteurs par graines possible ou pas po...Cap Protéines Space 2022 Remplacer correcteurs par graines possible ou pas po...
Cap Protéines Space 2022 Remplacer correcteurs par graines possible ou pas po...
 
Chevrettes
ChevrettesChevrettes
Chevrettes
 
Itinéraires techniques d'engraissement - Claire Boyer
Itinéraires techniques d'engraissement - Claire BoyerItinéraires techniques d'engraissement - Claire Boyer
Itinéraires techniques d'engraissement - Claire Boyer
 
[iSAGE] La valeur génétique d'un animal dépend-elle du système dans lequel il...
[iSAGE] La valeur génétique d'un animal dépend-elle du système dans lequel il...[iSAGE] La valeur génétique d'un animal dépend-elle du système dans lequel il...
[iSAGE] La valeur génétique d'un animal dépend-elle du système dans lequel il...
 
Cap-Protéines : L’autonomie protéique mesurée dans les élevages laitiers (Res...
Cap-Protéines : L’autonomie protéique mesurée dans les élevages laitiers (Res...Cap-Protéines : L’autonomie protéique mesurée dans les élevages laitiers (Res...
Cap-Protéines : L’autonomie protéique mesurée dans les élevages laitiers (Res...
 
SMARTER_Sèvremont_MChassier.pdf
SMARTER_Sèvremont_MChassier.pdfSMARTER_Sèvremont_MChassier.pdf
SMARTER_Sèvremont_MChassier.pdf
 
6 quelle_race_quel_système
6 quelle_race_quel_système6 quelle_race_quel_système
6 quelle_race_quel_système
 
Cap_Protéine au JTC 2022
Cap_Protéine au JTC 2022Cap_Protéine au JTC 2022
Cap_Protéine au JTC 2022
 
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...
Performances techniques, économiques et environnementales de deux systèmes la...
 
webinaires InnOvin_Diaporama du 6 mai 2022.pdf
webinaires InnOvin_Diaporama du 6 mai 2022.pdfwebinaires InnOvin_Diaporama du 6 mai 2022.pdf
webinaires InnOvin_Diaporama du 6 mai 2022.pdf
 
Caprinov2023 Distribution quotidienne des fourrages quelles stratégies pour ...
Caprinov2023 Distribution quotidienne des fourrages  quelles stratégies pour ...Caprinov2023 Distribution quotidienne des fourrages  quelles stratégies pour ...
Caprinov2023 Distribution quotidienne des fourrages quelles stratégies pour ...
 
CIIRPO - webinaire du 9 juin 2022
CIIRPO - webinaire du 9 juin 2022CIIRPO - webinaire du 9 juin 2022
CIIRPO - webinaire du 9 juin 2022
 
Conférence Cap Protéine Sommet 2022_Remplacer correcteurs par graines
Conférence Cap Protéine Sommet 2022_Remplacer correcteurs par grainesConférence Cap Protéine Sommet 2022_Remplacer correcteurs par graines
Conférence Cap Protéine Sommet 2022_Remplacer correcteurs par graines
 
Journée Technique Trévarez - 20 février 2024 - Atelier 3 génisses
Journée Technique Trévarez - 20 février 2024 - Atelier 3 génissesJournée Technique Trévarez - 20 février 2024 - Atelier 3 génisses
Journée Technique Trévarez - 20 février 2024 - Atelier 3 génisses
 
CIIRPO - webinaire du 7 juillet 2022.pdf
CIIRPO - webinaire du 7 juillet 2022.pdfCIIRPO - webinaire du 7 juillet 2022.pdf
CIIRPO - webinaire du 7 juillet 2022.pdf
 
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse
 
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues
Capr'Inov : Capri'Tech posez toutes vos questions sur les lactations longues
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...Institut de l'Elevage - Idele
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
 
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 

Dernier

Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...France Travail
 
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptxanalyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptxHadJer61
 
To_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentationTo_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentationbahija babzine
 
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel AttalELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attalcontact Elabe
 
Bidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from TransformersBidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from Transformersbahija babzine
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023France Travail
 

Dernier (6)

Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
 
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptxanalyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
 
To_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentationTo_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentation
 
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel AttalELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
 
Bidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from TransformersBidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from Transformers
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
 

2020 10 16 webinaire sommet de l'elevage essai systemes jalogny

  • 1. Zoom sur deux systèmes bovins charolais naisseurs herbagers différenciés sur leur période de vêlage : quel niveau d’efficacité technico-économique ? quels leviers d’optimisation ? Travaux issus de la ferme expérimentale de Jalogny Jérémy DOUHAY (Idele) et Julien RENON (Chambre d’Agriculture 71) Thierry LAHEMADE (Chambre d’Agriculture 71), Mathieu VELGHE (Idele) Vendredi 16 Octobre 2020
  • 2. Contexte et motivations Mise au point de deux systèmes bovins viande « naisseurs » et producteurs de « maigre » pour :  Filière : répondre à la demande en mâles maigres en été…  Exploitation : avec une bonne efficience technico-économique…  Environnement : tout en maîtrisant les impacts environnementaux Objectif : Évaluation comparée du fonctionnement de deux systèmes allaitants naisseurs herbagers de dimensions similaires, construits autour de stratégies zootechniques et fourragères contrastées sur 6 campagnes de production (2012-2017) Vendredi 16 Octobre 2020 2-
  • 3. Dispositif expérimental : deux stratégies de fonctionnement distinctes 3- J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N Sevrage Broutards 9 mois Alourdissement - Complémentation Taurillons d'herbe 15 mois Hivernage Pâturage Hivernage Pâturage Vêlages Système d'automne Système de printemps Veaux non complémentés Vêlages Repro Repro Sevrage Veaux complémentés Vente Vente Système d’automne (A) :  Sécurisation des stocks hivernaux,  Complémentation sous la mère des mâles,  Sécurité des performances Système de printemps (P) :  Ajustement des conduites au cycle de l’herbe,  Logique de croissance modérée des mâles,  Rattrapage possible des performances Vendredi 16 Octobre 2020
  • 4. Deux systèmes herbagers typiques du bassin Charolais Vendredi 16 Octobre 2020 4- Système d’automne Système de printemps SAU : 67,7 ha SAU : 76,9 ha UGB 81,1 Chargement 1,26 UGB/ha SFP Vêlages 52 Coeff UGB/vêlage 1,56 5% 95% Herbe : 64,6 ha Céréales : 3,1 ha 5% 95% Herbe : 72,8 ha Céréales : 4,1 ha UGB 86,4 Chargement 1,19 UGB/ha SFP Vêlages 52 Coeff UGB/vêlage 1,67
  • 5. Vendredi 16 Octobre 2020 Des résultats de reproduction en lien avec des périodes de vêlages courtes : 2,5 mois Système d’automne Système de printemps Interprétation Période de reproduction 01/11-15/01 15/11-30/01 (dès 2014) 01/05-15/07 2 périodes de reproduction courtes (75 jours stricts) Mode de reproduction Synchro + IA (génisses), MN + IA (vaches) 100 % MN 70 % de vaches et 30 % de génisses Taux d’IA sur femelles en repro (système d’automne) : 41,5 %Mise à la reproduction 68 66 Taux de gestation 75,2 % 85,8 % Arrêt du vêlage à 2 ans en 2015 (syst.d’automne) : lot trop petit, problème de conduite Taux de gestation vaches 79,1 % 83,5 % Taux de gestation génisses 65,8 % 92,2 % Période de vêlages 12/08 - 05/11 05/02 - 02/05 2 plages de vêlages courtes (≈85-90 jours ) Taux de 1ers vêlages 28,3 % 29,4 % Elevés (plages vêlages) Taux de prolificité 111,5 % 106,8 % Taux élevés/moy race Taux de mortalité (naissance-sevrage) 11,4 % 11,2 % Taux élevés Moy 6 ans Références Réseau Charolais 2017 18-22 % 104 % 12 % - 8 % 5-
  • 6. Amélioration du taux de gestation grâce à une évolution des pratiques alimentaires (système A) 68.6 77.9 73.9 74.6 64.7 92.4 92.4 95.5 89.6 89.9 88.4 85.1 82.5 75.8 92.1 80.6 86.9 40 50 60 70 80 90 100 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Taux de gestation (%) Automne (veaux nés sept n) Printemps (veaux nés mars n) Vendredi 16 Octobre 2020 6- Ration mélangée distribuée aux vaches avant vêlage au pré
  • 7. Vendredi 16 Octobre 2020 7- 108.5 100 88.2 102 98.1 96.7 92.3 100 96.3 96.2 86.5 90.4 102 98 100 98.1 70 75 80 85 90 95 100 105 110 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Taux de réussite (%) Automne Printemps De bons taux de réussite ≈ 1 veau vivant/vache vêlée/an
  • 8. Bilans de commercialisation : répartition de la production de viande vive vendue (%) Système d’automne Système de printemps Poids moyen du bovin vendu : 488 kg vifs Poids moyen du bovin vendu : 505 kg vifs Broutards 8-10 mois, 35% Broutardes 9-10 mois, 3% Génisses 2 ans, 3% Génisses 30-36 mois, 12% Femelles adultes, 42% Autres catégories; 5% Taurillons 15-18 mois, 39% Broutardes 8-9 mois, 0.4% Génisses 18 mois, 7% Génisses 30-36 mois, 3% Femelles adultes, 43% Autres catégories, 7% PVVV : 24 740 kg - 51 ventes PVVV : 26 008 kg - 52 ventes Prix moyen du kg vif vendu : 2,32 €/kg vif Prix moyen du kg vif vendu : 2,23 €/kg vif Vendredi 16 Octobre 2020 8- Prix moyen du bovin vendu : 1 131 € Prix moyen du bovin vendu : 1 124 €
  • 9. Système d’automne : des broutards vendus à 9 mois, des poids en progression 345 315 335 355 373 390 2.89 3.05 2.80 2.84 2.81 2.84 2.65 2.70 2.75 2.80 2.85 2.90 2.95 3.00 3.05 3.10 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Prixaukg(€) Poidsvifmoyen(kg) 2012 2013 2014 2015 2016 2017 moy 12-17 Nombre 27 30 21 23 24 22 25 Age (mois) 8,1 8,5 8,7 9,6 8,8 9,0 8,8 Prix moyen (€) 996 961 939 1007 1046 1107 1009 Moyenne 6 ans : 350 kg vifs Vendredi 16 Octobre 2020 9-
  • 10. Système de printemps : des taurillons vendus à l’objectif d’âge : 15 mois 413 440 415 421 437 430 2.82 2.52 2.61 2.60 2.54 2.64 2.35 2.40 2.45 2.50 2.55 2.60 2.65 2.70 2.75 2.80 2.85 200 250 300 350 400 450 500 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Prixaukg(€) Poidsvifmoyen(kg) 2012 2013 2014 2015 2016 2017 moy 12-17 Nombre 23 29 25 19 22 24 24 Age (mois) 14,7 14,8 15,1 15,3 14,5 14,9 14,9 Prix moyen 1166 1109 1082 1096 1107 1134 1116 Moyenne 6 ans : 426 kg vifs Vendredi 16 Octobre 2020 10-
  • 11. Une production de viande vive par UGB légèrement supérieure pour le système A Moyenne 6 ans : 288 kg vifs/UGB et 277 kg vifs/UGB Réseau Charolais : 260-290 kg vifs/UGB : en cours de maîtrise kgvifs/UGB 290 264 311 280 288 296 287 287 272 280 264 273 100 150 200 250 300 350 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Automne Printemps 288 kg vifs/UGB - 282 kg vifs/UGB 288 kg vifs/UGB - 272 kg vifs/UGB Vendredi 16 Octobre 2020 11-
  • 12. En système d’automne, des stocks basés sur des fauches précoces… 1.03 1.65 1.26 1.12 1.76 1.08 0.13 0.05 0.61 0.22 0.10 0.46 0.75 0.66 0.48 0.51 0.97 0.36 0.00 0.50 1.00 1.50 2.00 2.50 3.00 2012 2013 2014 2015 2016 2017 TMSrécoltées/UGBhivernée Ensilage d'herbe Enrubannage Foin 1,91 2,36 2,35 1,85 2,83 1,90  Objectif visé : 2,2 T de MS récoltées/UGB hivernée  Réalisé : 2,2 T de MS récoltées/UGB hivernée Moy 6 ans : 60 % ensilage d’herbe, 12 % enrubannage, 28 % foin. 12-
  • 13. Bilan de récoltes, consommations et reports de stocks Système d’automne TMS consommées/UGB annuelles 150 174 182 147 236 166 151 132 161 208 205 194 -2 42 21 -61 31 -29 -100 -50 0 50 100 150 200 250 300 2012 2013 2014 2015 2016 2017 TMS Récoltes Consommation hiver-pâturage Reports de stocks 1,93 1,68 2,09 2,51 2,39 2,32 1,90 (hiver) 2,41 (2,30 hiver + 0,11 pâturage) 123-160 jours de rations mélangées 213-233 jours de rations mélangées  Système A peu résilient (aucune marge de sécurité) Vendredi 16 Octobre 2020 13-
  • 14. En système de printemps, des stocks basés sur des foins… 1.14 0.40 1.03 1.19 1.61 0.87 0.99 1.27 0.77 0.81 1.44 1.18 0.00 0.50 1.00 1.50 2.00 2.50 3.00 3.50 2012 2013 2014 2015 2016 2017 TMSrécoltées/UGBhivernée Enrubannage Foin 2,13 1,67 1,81 2,00 3,05 2,05  Objectif visé : 1,6 T de MS récoltées/UGB hivernée  Réalisé : 2,1 T de MS récoltées/UGB hivernée Moy 6 ans : 50 % enrubannage, 50 % foin. Vendredi 16 Octobre 2020 14-
  • 15. Bilan de récoltes, consommations et reports de stocks Système de printemps 175 135 139 156 238 150 110 112 114 148 132 150 65 23 25 8 106 0 0 50 100 150 200 250 300 2012 2013 2014 2015 2016 2017 TMS Récoltes Consommation hiver-pâturage Reports de stocks 1,22 1,26 1,35 1,75 1,54 1,77 TMS consommées/UGB annuelles 1,28 (hiver) 1,69 (1,34 hiver + 0,35 pâturage) 118-125 jours d’hivernage 122-140 jours d’hivernage  Système P résilient (+ 38 TMS/an soit 0,43 TMS/UGB) Vendredi 16 Octobre 2020 15-
  • 16. Une augmentation de la quantité de concentrés/UGB en lien avec une évolution de conduite mais qui reste « maîtrisée » 402 411 436 511 736 527 265 340 377 346 495 347 0 100 200 300 400 500 600 700 800 2012 2013 2014 2015 2016 2017 kgdeconcentrés/UGB Automne Printemps 416 kg [c]/UGB - 326 kg [c]/UGB 593 kg [c]/UGB - 396 kg [c]/UGB Réseau Charolais : 620 kg - 440 kg/UGB Vendredi 16 Octobre 2020 16-
  • 17. Répartition des volumes de concentrés par catégorie animale (moy 6 ans) Vaches 36% Génisses 2 ans 12% Génisses 1 an 7% Veaux mâles 24% Veaux femelles 21% Système d’automne Système de printemps Vaches 42% Génisses 18 mois 6% Laitonnes 20% Taurillons d'herbe 32% 2012-2014 2015-2017 Vaches 25,1% 48,8% Génisses 2 ans 15,8% 9,0% Génisses 1 an 7,0% 7,4% Veaux mâles 25,3% 20,9% Veaux femelles 26,8% 13,8% 2012-2014 2015-2017 Vaches 41,3% 40,9% Génisses 18 mois 2,9% 11,3% Laitonnes 22,9% 16,8% Taurillons d'herbe 32,9% 31,0% Volume total concentrés (T) 32,4  50 Qté (T) 2015-2017 24,5 4,5 3,7 10,4 6,9 Qté (T) 2015-2017 13,8 3,7 5,7 10,5 Volume total concentrés (T) 28,6  33,7 Vendredi 16 Octobre 2020 17-
  • 18. Une recherche de sécurisation des stocks fourragers et de l’optimisation du pâturage par des apports de fertilisation azotée Système A P kg d’N minéral/ha fauché 59 43 kg d’N minéral/ha pâturé 19 7 Rendement moyen 1ères coupes (TMS/ha) 5,1 4,4 Rendement moyen 2èmes coupes (TMS/ha) 2,1 2,6 Augmentation du niveau de fertilisation (système A) :  Part de fauches précoces plus élevée,  Apport d’azote sur les 2èmes coupes 1/3 des surfaces en herbe reçoivent du fumier ou du compost Vendredi 16 Octobre 2020 18-
  • 19. Evaluation économique des deux systèmes  Une production de viande vendue fluctuante dans les deux systèmes,  Une baisse marquée du prix du kg vif vendu,  Une réduction de l’écart de prix entre les deux systèmes Vendredi 16 Octobre 2020 19-
  • 20. 20-Vendredi 16 Octobre 2020 Charges bovines : concentrés Réseau Charolais : • 2,15 kg • 1,50 kg Réseau Charolais : 2015-2017 : • 0,44 € • 0,33 € • Volumes de concentrés / kg vif produit en augmentation liés au changement de pratiques mais restent inférieurs aux volumes « maîtrisés » des références du réseau Charolais. • Prix moyen / tonne des concentrés consommés identique dans les 2 systèmes : 218 €/T. • Ramené au kg vif produit : coûts inférieurs aux références « maîtrisées » du réseau Charolais.
  • 21. 21-Vendredi 16 Octobre 2020 Charges bovines : paille de litière 100 t Quantité 85 t 7 900 € Coût moyen 6 700 € 145 j Durée moyenne 126 j
  • 22. Charges bovines : des frais vétérinaires élevés et proches entre les deux systèmes Moyenne 6 ans Automne : 123 €/UGB Printemps : 113 €/UGB  Contribution identique des produits vétérinaires entre les deux systèmes : Honoraires + antibiotiques : 65-70 % de la dépense 128 89 98 198 121 106 116 77 109 128 138 111 0 50 100 150 200 250 2012 2013 2014 2015 2016 2017 €/UGB Frais vétérinaires/UGB Automne Printemps Réseau Charolais : + de 80 €/UGB ; - de 60 €/UGB 22-Vendredi 16 Octobre 2020
  • 23. Un système P plus performant économiquement Système A P Total kg vifs vendus 24 740 26 008 Prix du kg vif vendu (€) 2,32 2,23 kg vifs bruts produits/UGB 288 277 Produit bovin (hors aides) €/UGB 646 603 Coût de concentrés (€/UGB) 111 78 Frais de paille litière (€/UGB) 98 78 Frais d’IA (€/UGB) 21 0 Frais vétérinaires (€/UGB) 123 113 Marge sur charges (€/UGB) 293 334 Marge sur charges (€/vêlage) 454 558 • Produit bovin par UGB : écart de + 43 €/UGB en faveur du système A • Ramené au vêlage : écart de produit de + 35 à + 40 €/vêlage pour le troupeau P • Marge : + 41 €/UGB dans le système P soit + 104 €/vêlage 23-Vendredi 16 Octobre 2020
  • 24. Evaluation environnementale • Evaluation environnementale multicritère sur la base de la méthodologie de l’outil CAP’2ER® : - Impact du changement climatique (gaz à effet de serre), - Impact sur la qualité de l’eau, - Impact sur la consommation d’énergie • Deux types d’indicateurs calculés : - émissions brutes de GES, - émissions nettes de GES (stockage carbone)  norme : 570 kg de carbone/ha de prairie/an Vendredi 16 Octobre 2020 24-
  • 25. Impacts du changement climatique : peu de différence entre les deux systèmes Vendredi 16 Octobre 2020 19.17 19.68 7.30 8.03 11.87 11.65 0 5 10 15 20 25 1 2 kgeqCO2/PBVV Comparaison du bilan GES GES bruts/PBVV Stockage/PBVV GES nets/PBVV Automne Printemps • Des émissions brutes de GES équivalentes entre systèmes, • Le stockage de carbone compense 40 % des émissions brutes, • Des émissions nettes légèrement à l’avantage du système de Printemps 25-
  • 26. Une répartition des 3 principaux GES très proche entre les deux systèmes 289 325 91 100 60 44 0 50 100 150 200 250 300 350 1 2 tonneseqCO2/an Quantité moyenne annuelle de GES émis par système sur 6 ans Méthane (CH4) Protoxyde d'azote (N2O) Dioxyde de carbone (CO2) Automne Printemps Vendredi 16 Octobre 2020 Le temps de présence supérieur et des animaux plus lourds augmentent les quantités de CH4 émis dans le système P Un système A nettement plus consommateur d’énergie (+ 40 %) et de ressources fossiles 26-
  • 27. Des bilans azotés équilibrés sans réel risque sur la qualité de l’eau min P Moy P max P min A Moy A max A Excédent du bilan d'azote (kg N/ha) 61 71 77 57 82 112 Pertes potentielles vers l'eau (kg N/ha) 0 0 0 0 5 30 Pertes potentielles vers l'air (kg N/ha) 17 18 20 15 19 23 Des bilans azotés inférieurs à 90 kg N/ha  très faibles risques environnementaux, Un bilan azote plus favorable dans le système P dû à une fertilisation minérale moins soutenue (- 10 unités N/ha), Forte proportion d’herbe dans les 2 systèmes  stockage de l’excédent d’N produit, limite fortement les risques de lessivage vers l’eau Vendredi 16 Octobre 2020 27-
  • 28. Consommations d’énergie : un système A plus consommateur d’énergie et de ressources fossiles min P Moy P max P min A Moy A max A Consommation d'énergie totale (MJ) 353 422 535 484 586 770 Consommation de carburant (l/ha) 41 49 67 67 83 90 Consommation d'énergie (MJ/PBVV) 14 18 24 23 25 30 Part carburant 38 % 42 % Part achat aliment 26 % 27 % Part achat engrais 21 % 19 % Part achat paille 8 % 7 % Part électricité 7 % 5 % Le système A consomme 40 % d’énergie en plus Une répartition des consommations d’énergie proche entre les 2 systèmes Vendredi 16 Octobre 2020 28-
  • 29. Bilans et leviers d’optimisation - Système A - Un système A qui permet d’apporter une réponse à la production de jeunes mâles maigres durant l’été à condition : - d’adapter la conduite alimentaire des veaux sous la mère, - de maîtriser la reproduction, - d’exploiter au mieux l’herbe au printemps et à l’automne. Un système permettant la pratique de l’IA  accès à un plus large éventail de choix génétiques pour un effectif restreint de vêlages Des pistes d’adaptation envisageables : - regroupement des pâtures autour des bâtiments d’élevage, - faciliter l’alimentation des vaches autour du vêlage, - adaptation à un contexte de « polyculture-élevage », plus autonome en paille et en céréales Vendredi 16 Octobre 2020 29-
  • 30. Bilans et leviers d’optimisation - Système P - Un système P « plus traditionnel », calé sur le cycle de pousse de l’herbe  atouts importants en termes de maîtrise des coûts : besoins des vaches (reproduction et lactation) couverts par le pâturage… …mais plus de lots à gérer au pâturage et moins de choix génétiques possibles Constitution de stocks fourragers de sécurité  forte résilience sur le plan fourrager, bonne adaptation au changement climatique Différentes pistes d’adaptation envisageables : réduction du niveau de fertilisation, augmentation du nombre de vêlages, développement de la finition de vaches… Performances environnementales plus favorables dans le système P Vendredi 16 Octobre 2020 30-
  • 31. Merci de votre attention Retrouvez le replay sur idele.fr