SlideShare une entreprise Scribd logo
PSEUDO OBSTRUCTION
INTESTINALE CHRONIQUE
(POIC)
Céline MONTUCLARD
CHU DIJON
DES 15/03/2013
Définition et épidémiologie
 Définition : trouble de la motricité du tube digestif (grêle++)
Episodes chroniques et/ou itératifs évoquant une obstruction
mécanique intestinale, sans obstacle organique
 Rare : incidence et prévalence inconnues (1 nv cas/an/million hab)
 Grave : 20 % des insuffisances intestinales chroniques chez l’adulte
 Prédominance masculine (Ratio H/F: 1,5/1 à 4/1)
 Age moyen au diagnostic : 20-26 ans
Physiopathologie
Système
nerveux
entérique
Système
nerveux
central
Cellule
interstitielle
de Cajal =
Pace-Maker
Fibres
musculaires
lisses
longitudinales
ou circulaires
Anatomopathologie
NeuropathiesMésenchymopathies
-Anomalies des cellules
interstitielles de Cajal (48
% cas)
-Atrophie/
hypertrophie
/dégénérescence du
tissu
musculaire lisse
(couche
longitudinale +)
-Fibrose
Myopathies
-Anomalies de répartition
des neurones: perte
neuronale/aganglionose
-Infiltration des plexus
par lymphocytes ou
plasmocytes
Etiologies
Primitives (50%)
• Idiopathiques ( 80 % )
• Myopathie viscérale ou
neuropathie viscérale
familiale :
− MNGIE syndrome ( ptosis,
ophtalmoplégie,
leucoencéphalite, pseudo-
occlusion )
−Hirschsprung
• Cytopathie mitochondriale
( MNGIE syndrome )
Secondaires (50%)
•Paranéoplasique : poumon petites cellules
•Connectivites : sclérodermie
•Amylose
•Métabolique : hypothyroïdie, Diabète
•Iatrogène : post radique, anti-dépresseurs,
anti-parkinsoniens
•Infectieux : viral (CMV, EBV, rotavirus)
•Autres : maladie cœliaque , sprue réfractaire
Présentation clinique
 Evolution insidieuse : épisode subocclusif / accalmie
Temps médian 1er épisode sub-occlusif diagnostic : 8 ans
 ATCD de laparotomies « blanches » : 90 % patients
(3 en moyenne )
 Symptômes :
 Douleur abdominale, parfois violente
 Distension abdominale
 Nausées, vomissements
 Constipation / Diarrhée (pullulation microbienne)
 Dysphagie, RGO
 Malnutrition (IMC bas)
 Anorexie, asthénie, amaigrissement
 Signes extra-digestifs
Jadis…
Transit du grêleASP
Eliminer un obstacle organique
TDM Abdomino pelvienne Entéroscanner/IRM
 FOGD
 ILEOCOLOSCOPIE
 ENTEROSCOPIE HAUTE ET BASSE
Biopsies peu contributives car n’atteignent
pas les couches profondes
 Perspective : biopsies transmurales
Biopsies systématiques :
Amylose, Maladie cœliaque
Eliminer un obstacle organique :
endoscopies
Eliminer un obstacle organique
Eviter la chirurgie +++
 Risque de complication : création de brides, { l’origine
d’occlusion intestinale ultérieure
 Biopsies cunéiformes du grêle (immunohistochimie)
Diagnostic : manométrie antro-
duodénale
 Référence mais complexe, rarement pratiquée
Quasiment toujours anormale
Si normale : remettre en cause le diagnostic
 En cas d’obstacle organique : contractions postprandiales
prolongées, non propagées ≠ POIC
 Distingue le type de POIC
- Contractions d’amplitude N
non coordonnées , non propagées ou
POIC NEUROGENE
-Contractions d’amplitude N
non coordonnées , non propagées ou
anormales
-Motricité post-prandiale = 0
POIC MYOGENE
- Contractions d’amplitude faible ou nulle
- Hypomotilité coordonnée
Autres examens complémentaires
 Manométrie œsophagienne : non spécifique
Etude 2012, Amiot et al : pathologique dans 73% des cas / 90 % cas
si dysphagie (toujours anormale si sclérodermie)
 Manométrie ano-rectale : non systématique, non spécifique,
anormale dans 60 % cas (toujours anormale si Hirschsprung)
 Breath test
 Electromyogramme
 Biopsie neuromusculaire
 Bilan urodynamique
 IRM cérébrale
Selon la cause évoquée
Biologie
 Biologie standard + recherche carence vitaminique
 Selon l’étiologie suspectée
 TSH
 Ac anti-nucléaires, Ac anti-Scl-70
 Ac anti-neurones (anti-Hu)
 Ag CMV, EBV et herpès
 Mutation RET
 …
Traitement médical
Restaurer l’activité motrice gastro – intestinale
 Prokinétiques : métoclopramide, dompéridone, érythromycine
 Anticholinergique : néostigmine
 Analogue somatostatine : octréotide
 Sérotoninergiques : prucalopride, tegaserode
Traiter la pullulation microbienne
 Antibiothérapie séquentielle : métronidazole, ciprofloxacine,
rifaximine
Traiter la douleur
 opioïde (20 à 25 % patients)
Régime pauvre en fibres et en graisses
Fractionnement des repas
Alimentation mixée
Electrolytes, vitamines ADEK/ B9/ B12, minéraux
Nutrition entérale
Nutrition parentérale
• Si échec nutrition orale et entérale ou si dénutrition sévère
• Définitive +++
• Complications : sepsis, thrombose, cholestase, décès
Prise en charge nutritionnelle
Nutrition parentérale à 10 ans
30 %
50 %
75 %
Amiot et al, 2012
Traitement chirurgical
Potentiellement délétère ; rôle limité dans la prise en charge de la POIC
 Chirurgie essentiellement palliative
 Dérivations : gastrostomie (d’aspiration/
d’alimentation), jéjunostomie et/ou iléostomie
 Complications ( perforation intestinale, ischémie )
 Résection intestinale (limitée voire étendue)
entérectomie subtotale : POIC sévère réfractaire au
traitement médical, indication exceptionnelle
 Transplantation intestinale
Masetti et al. Am J Transplant, 2004
Knowles CW et al. Neurogastroenterol Motil 2008
Indications
• Insuffisance intestinale sévère
• Mise en jeu du pronostic vital liée à la
NP ou possibilité de NP compromise
(perte d’abord vasculaire)
• Qualité de vie précaire
Indication %
Grêle court 63
T. Desmoïde 7
Thrombose
splanchnique
10
POIC 13
Autres 7
Délai Patient Greffon
1 an 85 % 80 %
5 ans 61 % 50 %
10 ans 42 % 33 %
Fishbein TM N Engl J Med 2009
Abu-Elmagd K et al. Ann Surg 2009
Transplantation intestinale
Survie des patients atteints de POIC
Amiot et al, 2012.
90 %
78 %
76 %
Facteurs de mauvais pronostic : sclérodermie, impossibilité de maintenir une
nutrition orale, dysphagie / troubles moteurs œsophagiens sévères
Causes de mortalité : pneumopathie d’ inhalation, complications NP, maladie causale
Conclusion
 La pseudo obstruction intestinale chronique est rare,
grave et de diagnostic difficile
 Le diagnostic repose sur un faisceau d’arguments
cliniques, radiologiques et manométriques, après
avoir éliminé un obstacle organique
 Le traitement, symptomatique, vise à limiter la
dénutrition et améliorer la motricité digestive
 La chirurgie doit être exceptionnelle; elle peut aller
jusqu’{ la transplantation intestinale en l’absence
d’alternative.
Bibliographie
 Alexandra Antonucci et al: World J Gastroenterol (2008)
 Roberto De Giorgio et al : Gastroenterology clinics of North America (2011)
 V. Stanghellini et al: Natural History of Intestinal Failure Induced by Chronic
IdiopathicIntestinal Pseudo-Obstruction (2010)
 Charles H. Knowles et al: New perspectives in the diagnosis and management of
enteric neuropathies (2013)
 A. Amiot et al: Neurogastroenterol Motil (2012)
 Yusuke Sekino et al: World J Gastroenterol (2012 )
 Aurelien Amiot et al : Am J Gastroenterol (2009)
 Frances L et al : Gastroenterology (2006)
 Rosanna F.Cogliandro et al : Best Practice & Research Clinical Gastroenterology
(2007)
 V. Stanghellini et al : Neurogastroenterol Motil (2007)
 Fishbein et al : TM N Engl J Med (2009)
 Abu-Elmagd K et al : Ann Surg (2009)
 Masetti et al : Am J Transplant (2004)
 Knowles CW et al : Neurogastroenterol Motil (2008)

Contenu connexe

Tendances

Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic TraitementTumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
Claude EUGENE
 
Fractures du genou
Fractures du genouFractures du genou
Fractures du genou
abdesselam2015
 
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05 Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Abdennadher Mahdi
 
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
benkourdel mohamed
 
Endocardite infectieuse
Endocardite infectieuseEndocardite infectieuse
Endocardite infectieuse
soumaia bendjaballah
 
Echo doppler vasculaire
Echo doppler vasculaireEcho doppler vasculaire
Echo doppler vasculaire
oussama El-h
 
La ligature-des-varices-mar
La ligature-des-varices-marLa ligature-des-varices-mar
La ligature-des-varices-marHassan HAMALA
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguë
drchamadi
 
IBODE et TIPS
IBODE et TIPSIBODE et TIPS
Diagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatiqueDiagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatiqueFatimazohra Elamrani
 
La névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachialeLa névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachiale
Benjamin NICOT
 
Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinaleRose De Sable
 
Urgences vasculaires
Urgences vasculairesUrgences vasculaires
Urgences vasculaires
oussama El-h
 
Cas cliniques tumeurs du rein
Cas cliniques   tumeurs du reinCas cliniques   tumeurs du rein
Cas cliniques tumeurs du rein
imma-dr
 
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdfas cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
MarieChhim1
 
Ascite non cirrhotique
Ascite non cirrhotiqueAscite non cirrhotique
Ascite non cirrhotique
Claude EUGENE
 
TIPS (Transjugular PortoSystemic Shunt) : ce qu'il faut savoir en 2018
TIPS (Transjugular PortoSystemic Shunt) : ce qu'il faut savoir en 2018TIPS (Transjugular PortoSystemic Shunt) : ce qu'il faut savoir en 2018
TIPS (Transjugular PortoSystemic Shunt) : ce qu'il faut savoir en 2018
Claude EUGENE
 

Tendances (20)

Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
Situations difficiles en chirurgie biliaire : Présentations de trois cas clin...
 
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic TraitementTumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
Tumeurs de l'ampoule de Vater Signes Diagnostic Traitement
 
Fractures du genou
Fractures du genouFractures du genou
Fractures du genou
 
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05 Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
 
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
 
Endocardite infectieuse
Endocardite infectieuseEndocardite infectieuse
Endocardite infectieuse
 
pied diabetique
pied diabetiquepied diabetique
pied diabetique
 
3 discarthrose
 3  discarthrose 3  discarthrose
3 discarthrose
 
Echo doppler vasculaire
Echo doppler vasculaireEcho doppler vasculaire
Echo doppler vasculaire
 
La ligature-des-varices-mar
La ligature-des-varices-marLa ligature-des-varices-mar
La ligature-des-varices-mar
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguë
 
IBODE et TIPS
IBODE et TIPSIBODE et TIPS
IBODE et TIPS
 
Diagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatiqueDiagnostic d'une masse pancréatique
Diagnostic d'une masse pancréatique
 
La névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachialeLa névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachiale
 
Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinale
 
Urgences vasculaires
Urgences vasculairesUrgences vasculaires
Urgences vasculaires
 
Cas cliniques tumeurs du rein
Cas cliniques   tumeurs du reinCas cliniques   tumeurs du rein
Cas cliniques tumeurs du rein
 
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdfas cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
 
Ascite non cirrhotique
Ascite non cirrhotiqueAscite non cirrhotique
Ascite non cirrhotique
 
TIPS (Transjugular PortoSystemic Shunt) : ce qu'il faut savoir en 2018
TIPS (Transjugular PortoSystemic Shunt) : ce qu'il faut savoir en 2018TIPS (Transjugular PortoSystemic Shunt) : ce qu'il faut savoir en 2018
TIPS (Transjugular PortoSystemic Shunt) : ce qu'il faut savoir en 2018
 

En vedette

La dyschésie
La dyschésieLa dyschésie
La dyschésie
Vincent Di Martino
 
Hépatite hypoxique aigue
Hépatite hypoxique aigueHépatite hypoxique aigue
Hépatite hypoxique aigue
Vincent Di Martino
 
Troubles fonctionnels intestinaux
Troubles fonctionnels intestinauxTroubles fonctionnels intestinaux
Troubles fonctionnels intestinaux
Vincent Di Martino
 
Connaissance ccr
Connaissance ccrConnaissance ccr
Connaissance ccr
Vincent Di Martino
 
Depistage cirrhose
Depistage cirrhoseDepistage cirrhose
Depistage cirrhose
Vincent Di Martino
 
Pronostic du cirrhotique en réanimation
Pronostic du cirrhotique en réanimationPronostic du cirrhotique en réanimation
Pronostic du cirrhotique en réanimation
Vincent Di Martino
 
Troubles moteurs oesophagiens
Troubles moteurs oesophagiensTroubles moteurs oesophagiens
Troubles moteurs oesophagiens
Vincent Di Martino
 
Ttt palliatif du chc
Ttt palliatif du chcTtt palliatif du chc
Ttt palliatif du chc
Vincent Di Martino
 
Epidémiologie et dépistage du chc
Epidémiologie et dépistage du chcEpidémiologie et dépistage du chc
Epidémiologie et dépistage du chc
Vincent Di Martino
 
Transplantation et chc
Transplantation et chcTransplantation et chc
Transplantation et chc
Vincent Di Martino
 
Ains cpre
Ains cpreAins cpre
Aspirine et pi3 k ccr 2
Aspirine et pi3 k ccr 2Aspirine et pi3 k ccr 2
Aspirine et pi3 k ccr 2
Vincent Di Martino
 
Diagnostic du carcinome hepato cellulaire
Diagnostic du carcinome hepato cellulaireDiagnostic du carcinome hepato cellulaire
Diagnostic du carcinome hepato cellulaire
Vincent Di Martino
 
Correct.final
Correct.finalCorrect.final
Correct.final
Vincent Di Martino
 
Quizz proctologie des 07_11_2011
Quizz proctologie des 07_11_2011Quizz proctologie des 07_11_2011
Quizz proctologie des 07_11_2011
Vincent Di Martino
 
Epidémiologie et dépistage du cancer colo rectal
Epidémiologie et dépistage du cancer colo rectalEpidémiologie et dépistage du cancer colo rectal
Epidémiologie et dépistage du cancer colo rectal
Vincent Di Martino
 
Mémoire f rostain ampullome
Mémoire f rostain ampullomeMémoire f rostain ampullome
Mémoire f rostain ampullomevdimartino
 
Cztmémoire310312
Cztmémoire310312Cztmémoire310312
Cztmémoire310312
Vincent Di Martino
 
Epidemiology, management and prognosis of
Epidemiology, management and prognosis ofEpidemiology, management and prognosis of
Epidemiology, management and prognosis of
Vincent Di Martino
 
Mémoire adiponutrine
Mémoire adiponutrineMémoire adiponutrine
Mémoire adiponutrine
Vincent Di Martino
 

En vedette (20)

La dyschésie
La dyschésieLa dyschésie
La dyschésie
 
Hépatite hypoxique aigue
Hépatite hypoxique aigueHépatite hypoxique aigue
Hépatite hypoxique aigue
 
Troubles fonctionnels intestinaux
Troubles fonctionnels intestinauxTroubles fonctionnels intestinaux
Troubles fonctionnels intestinaux
 
Connaissance ccr
Connaissance ccrConnaissance ccr
Connaissance ccr
 
Depistage cirrhose
Depistage cirrhoseDepistage cirrhose
Depistage cirrhose
 
Pronostic du cirrhotique en réanimation
Pronostic du cirrhotique en réanimationPronostic du cirrhotique en réanimation
Pronostic du cirrhotique en réanimation
 
Troubles moteurs oesophagiens
Troubles moteurs oesophagiensTroubles moteurs oesophagiens
Troubles moteurs oesophagiens
 
Ttt palliatif du chc
Ttt palliatif du chcTtt palliatif du chc
Ttt palliatif du chc
 
Epidémiologie et dépistage du chc
Epidémiologie et dépistage du chcEpidémiologie et dépistage du chc
Epidémiologie et dépistage du chc
 
Transplantation et chc
Transplantation et chcTransplantation et chc
Transplantation et chc
 
Ains cpre
Ains cpreAins cpre
Ains cpre
 
Aspirine et pi3 k ccr 2
Aspirine et pi3 k ccr 2Aspirine et pi3 k ccr 2
Aspirine et pi3 k ccr 2
 
Diagnostic du carcinome hepato cellulaire
Diagnostic du carcinome hepato cellulaireDiagnostic du carcinome hepato cellulaire
Diagnostic du carcinome hepato cellulaire
 
Correct.final
Correct.finalCorrect.final
Correct.final
 
Quizz proctologie des 07_11_2011
Quizz proctologie des 07_11_2011Quizz proctologie des 07_11_2011
Quizz proctologie des 07_11_2011
 
Epidémiologie et dépistage du cancer colo rectal
Epidémiologie et dépistage du cancer colo rectalEpidémiologie et dépistage du cancer colo rectal
Epidémiologie et dépistage du cancer colo rectal
 
Mémoire f rostain ampullome
Mémoire f rostain ampullomeMémoire f rostain ampullome
Mémoire f rostain ampullome
 
Cztmémoire310312
Cztmémoire310312Cztmémoire310312
Cztmémoire310312
 
Epidemiology, management and prognosis of
Epidemiology, management and prognosis ofEpidemiology, management and prognosis of
Epidemiology, management and prognosis of
 
Mémoire adiponutrine
Mémoire adiponutrineMémoire adiponutrine
Mémoire adiponutrine
 

Similaire à poic 2013

M2 abdominal pain in early pregnancy
M2 abdominal pain in early pregnancyM2 abdominal pain in early pregnancy
M2 abdominal pain in early pregnancy
Idrissou Fmsb
 
Les mystères de la pierre : Dr. Vincent Bettschart
Les mystères de la pierre : Dr. Vincent BettschartLes mystères de la pierre : Dr. Vincent Bettschart
Les mystères de la pierre : Dr. Vincent Bettschart
Actualité de la médecine
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers DigestifsELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers DigestifsELAN REV
 
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdfPATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
lojanalaa
 
Prise en charge de la dénutrition n chapelle
Prise en charge de la dénutrition n chapellePrise en charge de la dénutrition n chapelle
Prise en charge de la dénutrition n chapellevdimartino
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesHana Hanouna
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesHana Hanouna
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesHana Hanouna
 
Syndrome de Guillain-Barré.pptx
Syndrome de Guillain-Barré.pptxSyndrome de Guillain-Barré.pptx
Syndrome de Guillain-Barré.pptx
JeanMalherbeLolo1
 
Principes chirurgie mici endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéaux
Principes chirurgie mici   endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéauxPrincipes chirurgie mici   endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéaux
Principes chirurgie mici endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéaux
Antoine Thicoïpé
 
Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhose
Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhoseEvaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhose
Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhosesoshepatites
 
Notions de pathologies ia 2017
Notions de pathologies ia 2017Notions de pathologies ia 2017
Notions de pathologies ia 2017
elkhantach
 
Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.
Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.
Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.
Dept of Kidney disease, HCA Hospital, Algiers
 
Peritonites post operatpoires
Peritonites post operatpoiresPeritonites post operatpoires
Peritonites post operatpoires
Idris Ahmed
 
Nutrition et cirrhose c chaignat
Nutrition et cirrhose c chaignatNutrition et cirrhose c chaignat
Nutrition et cirrhose c chaignatvdimartino
 
LITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdfLITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdf
Claude EUGENE
 
Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë
CHU Tlemcen
 
Cours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesCours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMes
guest1454d2
 
Cat devant des vomissents
Cat devant des vomissentsCat devant des vomissents
Cat devant des vomissentskillua zoldyck
 

Similaire à poic 2013 (20)

M2 abdominal pain in early pregnancy
M2 abdominal pain in early pregnancyM2 abdominal pain in early pregnancy
M2 abdominal pain in early pregnancy
 
Les mystères de la pierre : Dr. Vincent Bettschart
Les mystères de la pierre : Dr. Vincent BettschartLes mystères de la pierre : Dr. Vincent Bettschart
Les mystères de la pierre : Dr. Vincent Bettschart
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers DigestifsELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
 
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdfPATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
PATHOLOGIE-MEDICALE-2-.elkhalladi.pdf
 
Prise en charge de la dénutrition n chapelle
Prise en charge de la dénutrition n chapellePrise en charge de la dénutrition n chapelle
Prise en charge de la dénutrition n chapelle
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicales
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicales
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicales
 
Syndrome de Guillain-Barré.pptx
Syndrome de Guillain-Barré.pptxSyndrome de Guillain-Barré.pptx
Syndrome de Guillain-Barré.pptx
 
Principes chirurgie mici endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéaux
Principes chirurgie mici   endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéauxPrincipes chirurgie mici   endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéaux
Principes chirurgie mici endométriose - troubles fonctionnels pelvipérinéaux
 
Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhose
Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhoseEvaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhose
Evaluation de l'état nutritionnel au cours de la cirrhose
 
Notions de pathologies ia 2017
Notions de pathologies ia 2017Notions de pathologies ia 2017
Notions de pathologies ia 2017
 
Tv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituelTv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituel
 
Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.
Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.
Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.
 
Peritonites post operatpoires
Peritonites post operatpoiresPeritonites post operatpoires
Peritonites post operatpoires
 
Nutrition et cirrhose c chaignat
Nutrition et cirrhose c chaignatNutrition et cirrhose c chaignat
Nutrition et cirrhose c chaignat
 
LITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdfLITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdf
 
Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë
 
Cours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesCours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMes
 
Cat devant des vomissents
Cat devant des vomissentsCat devant des vomissents
Cat devant des vomissents
 

Plus de Vincent Di Martino

Récidive cc occlus. 30 03-2012
Récidive  cc occlus. 30 03-2012Récidive  cc occlus. 30 03-2012
Récidive cc occlus. 30 03-2012
Vincent Di Martino
 
Mémoire ldk
Mémoire ldkMémoire ldk
Mémoire ldk
Vincent Di Martino
 
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]
Vincent Di Martino
 
Foie et voyages des 2012 - rey [mode de compatibilité]
Foie et voyages   des 2012 - rey [mode de compatibilité]Foie et voyages   des 2012 - rey [mode de compatibilité]
Foie et voyages des 2012 - rey [mode de compatibilité]
Vincent Di Martino
 
Traitement curatif du cancer du rectum
Traitement curatif du cancer du rectumTraitement curatif du cancer du rectum
Traitement curatif du cancer du rectum
Vincent Di Martino
 
Place de la génétique ...
Place de la génétique ...Place de la génétique ...
Place de la génétique ...
Vincent Di Martino
 
Métastases hépatiques résécables
Métastases hépatiques résécablesMétastases hépatiques résécables
Métastases hépatiques résécables
Vincent Di Martino
 
Maladies génétiques du foie
Maladies génétiques du foieMaladies génétiques du foie
Maladies génétiques du foie
Vincent Di Martino
 
Hepatite alcoolique aigue
Hepatite alcoolique aigueHepatite alcoolique aigue
Hepatite alcoolique aigue
Vincent Di Martino
 
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques duAvancees de la conaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques du
Vincent Di Martino
 

Plus de Vincent Di Martino (10)

Récidive cc occlus. 30 03-2012
Récidive  cc occlus. 30 03-2012Récidive  cc occlus. 30 03-2012
Récidive cc occlus. 30 03-2012
 
Mémoire ldk
Mémoire ldkMémoire ldk
Mémoire ldk
 
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]
Conf gist des-mars 12 [mode de compatibilité]
 
Foie et voyages des 2012 - rey [mode de compatibilité]
Foie et voyages   des 2012 - rey [mode de compatibilité]Foie et voyages   des 2012 - rey [mode de compatibilité]
Foie et voyages des 2012 - rey [mode de compatibilité]
 
Traitement curatif du cancer du rectum
Traitement curatif du cancer du rectumTraitement curatif du cancer du rectum
Traitement curatif du cancer du rectum
 
Place de la génétique ...
Place de la génétique ...Place de la génétique ...
Place de la génétique ...
 
Métastases hépatiques résécables
Métastases hépatiques résécablesMétastases hépatiques résécables
Métastases hépatiques résécables
 
Maladies génétiques du foie
Maladies génétiques du foieMaladies génétiques du foie
Maladies génétiques du foie
 
Hepatite alcoolique aigue
Hepatite alcoolique aigueHepatite alcoolique aigue
Hepatite alcoolique aigue
 
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques duAvancees de la conaissance des maladies metaboliques du
Avancees de la conaissance des maladies metaboliques du
 

poic 2013

  • 1. PSEUDO OBSTRUCTION INTESTINALE CHRONIQUE (POIC) Céline MONTUCLARD CHU DIJON DES 15/03/2013
  • 2. Définition et épidémiologie  Définition : trouble de la motricité du tube digestif (grêle++) Episodes chroniques et/ou itératifs évoquant une obstruction mécanique intestinale, sans obstacle organique  Rare : incidence et prévalence inconnues (1 nv cas/an/million hab)  Grave : 20 % des insuffisances intestinales chroniques chez l’adulte  Prédominance masculine (Ratio H/F: 1,5/1 à 4/1)  Age moyen au diagnostic : 20-26 ans
  • 4. Anatomopathologie NeuropathiesMésenchymopathies -Anomalies des cellules interstitielles de Cajal (48 % cas) -Atrophie/ hypertrophie /dégénérescence du tissu musculaire lisse (couche longitudinale +) -Fibrose Myopathies -Anomalies de répartition des neurones: perte neuronale/aganglionose -Infiltration des plexus par lymphocytes ou plasmocytes
  • 5. Etiologies Primitives (50%) • Idiopathiques ( 80 % ) • Myopathie viscérale ou neuropathie viscérale familiale : − MNGIE syndrome ( ptosis, ophtalmoplégie, leucoencéphalite, pseudo- occlusion ) −Hirschsprung • Cytopathie mitochondriale ( MNGIE syndrome ) Secondaires (50%) •Paranéoplasique : poumon petites cellules •Connectivites : sclérodermie •Amylose •Métabolique : hypothyroïdie, Diabète •Iatrogène : post radique, anti-dépresseurs, anti-parkinsoniens •Infectieux : viral (CMV, EBV, rotavirus) •Autres : maladie cœliaque , sprue réfractaire
  • 6. Présentation clinique  Evolution insidieuse : épisode subocclusif / accalmie Temps médian 1er épisode sub-occlusif diagnostic : 8 ans  ATCD de laparotomies « blanches » : 90 % patients (3 en moyenne )  Symptômes :  Douleur abdominale, parfois violente  Distension abdominale  Nausées, vomissements  Constipation / Diarrhée (pullulation microbienne)  Dysphagie, RGO  Malnutrition (IMC bas)  Anorexie, asthénie, amaigrissement  Signes extra-digestifs
  • 8. Eliminer un obstacle organique TDM Abdomino pelvienne Entéroscanner/IRM
  • 9.  FOGD  ILEOCOLOSCOPIE  ENTEROSCOPIE HAUTE ET BASSE Biopsies peu contributives car n’atteignent pas les couches profondes  Perspective : biopsies transmurales Biopsies systématiques : Amylose, Maladie cœliaque Eliminer un obstacle organique : endoscopies
  • 10. Eliminer un obstacle organique Eviter la chirurgie +++  Risque de complication : création de brides, { l’origine d’occlusion intestinale ultérieure  Biopsies cunéiformes du grêle (immunohistochimie)
  • 11. Diagnostic : manométrie antro- duodénale  Référence mais complexe, rarement pratiquée Quasiment toujours anormale Si normale : remettre en cause le diagnostic  En cas d’obstacle organique : contractions postprandiales prolongées, non propagées ≠ POIC  Distingue le type de POIC - Contractions d’amplitude N non coordonnées , non propagées ou POIC NEUROGENE -Contractions d’amplitude N non coordonnées , non propagées ou anormales -Motricité post-prandiale = 0 POIC MYOGENE - Contractions d’amplitude faible ou nulle - Hypomotilité coordonnée
  • 12. Autres examens complémentaires  Manométrie œsophagienne : non spécifique Etude 2012, Amiot et al : pathologique dans 73% des cas / 90 % cas si dysphagie (toujours anormale si sclérodermie)  Manométrie ano-rectale : non systématique, non spécifique, anormale dans 60 % cas (toujours anormale si Hirschsprung)  Breath test  Electromyogramme  Biopsie neuromusculaire  Bilan urodynamique  IRM cérébrale Selon la cause évoquée
  • 13. Biologie  Biologie standard + recherche carence vitaminique  Selon l’étiologie suspectée  TSH  Ac anti-nucléaires, Ac anti-Scl-70  Ac anti-neurones (anti-Hu)  Ag CMV, EBV et herpès  Mutation RET  …
  • 14. Traitement médical Restaurer l’activité motrice gastro – intestinale  Prokinétiques : métoclopramide, dompéridone, érythromycine  Anticholinergique : néostigmine  Analogue somatostatine : octréotide  Sérotoninergiques : prucalopride, tegaserode Traiter la pullulation microbienne  Antibiothérapie séquentielle : métronidazole, ciprofloxacine, rifaximine Traiter la douleur  opioïde (20 à 25 % patients)
  • 15. Régime pauvre en fibres et en graisses Fractionnement des repas Alimentation mixée Electrolytes, vitamines ADEK/ B9/ B12, minéraux Nutrition entérale Nutrition parentérale • Si échec nutrition orale et entérale ou si dénutrition sévère • Définitive +++ • Complications : sepsis, thrombose, cholestase, décès Prise en charge nutritionnelle
  • 16. Nutrition parentérale à 10 ans 30 % 50 % 75 % Amiot et al, 2012
  • 17. Traitement chirurgical Potentiellement délétère ; rôle limité dans la prise en charge de la POIC  Chirurgie essentiellement palliative  Dérivations : gastrostomie (d’aspiration/ d’alimentation), jéjunostomie et/ou iléostomie  Complications ( perforation intestinale, ischémie )  Résection intestinale (limitée voire étendue) entérectomie subtotale : POIC sévère réfractaire au traitement médical, indication exceptionnelle  Transplantation intestinale Masetti et al. Am J Transplant, 2004 Knowles CW et al. Neurogastroenterol Motil 2008
  • 18. Indications • Insuffisance intestinale sévère • Mise en jeu du pronostic vital liée à la NP ou possibilité de NP compromise (perte d’abord vasculaire) • Qualité de vie précaire Indication % Grêle court 63 T. Desmoïde 7 Thrombose splanchnique 10 POIC 13 Autres 7 Délai Patient Greffon 1 an 85 % 80 % 5 ans 61 % 50 % 10 ans 42 % 33 % Fishbein TM N Engl J Med 2009 Abu-Elmagd K et al. Ann Surg 2009 Transplantation intestinale
  • 19. Survie des patients atteints de POIC Amiot et al, 2012. 90 % 78 % 76 % Facteurs de mauvais pronostic : sclérodermie, impossibilité de maintenir une nutrition orale, dysphagie / troubles moteurs œsophagiens sévères Causes de mortalité : pneumopathie d’ inhalation, complications NP, maladie causale
  • 20. Conclusion  La pseudo obstruction intestinale chronique est rare, grave et de diagnostic difficile  Le diagnostic repose sur un faisceau d’arguments cliniques, radiologiques et manométriques, après avoir éliminé un obstacle organique  Le traitement, symptomatique, vise à limiter la dénutrition et améliorer la motricité digestive  La chirurgie doit être exceptionnelle; elle peut aller jusqu’{ la transplantation intestinale en l’absence d’alternative.
  • 21. Bibliographie  Alexandra Antonucci et al: World J Gastroenterol (2008)  Roberto De Giorgio et al : Gastroenterology clinics of North America (2011)  V. Stanghellini et al: Natural History of Intestinal Failure Induced by Chronic IdiopathicIntestinal Pseudo-Obstruction (2010)  Charles H. Knowles et al: New perspectives in the diagnosis and management of enteric neuropathies (2013)  A. Amiot et al: Neurogastroenterol Motil (2012)  Yusuke Sekino et al: World J Gastroenterol (2012 )  Aurelien Amiot et al : Am J Gastroenterol (2009)  Frances L et al : Gastroenterology (2006)  Rosanna F.Cogliandro et al : Best Practice & Research Clinical Gastroenterology (2007)  V. Stanghellini et al : Neurogastroenterol Motil (2007)  Fishbein et al : TM N Engl J Med (2009)  Abu-Elmagd K et al : Ann Surg (2009)  Masetti et al : Am J Transplant (2004)  Knowles CW et al : Neurogastroenterol Motil (2008)