Programme pour l’Amélioration Continue du Travail en Equipe (PACTE) - HAS

26 346 vues

Publié le

Les objectifs de ce programme sont de
- Sensibiliser les professionnels aux pratiques collaboratives autour de la qualité et de la sécurité des soins ;
- Faire levier au niveau du microsystème clinique, là où les patients, les familles et les équipes se retrouvent,autour d’un programme d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins,
- Élaborer un programme d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins en équipe, là où la prise en charge réelle traduit la réalité de la pratique, suivre et évaluer les effets produits (individuel, patient, collectif, clinique, etc.)

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
26 346
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21 382
Actions
Partages
0
Téléchargements
39
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Programme pour l’Amélioration Continue du Travail en Equipe (PACTE) - HAS

  1. 1. Programme d'amélioration continue du travail en équipe (PACTE) et simulation Mission pour la Sécurité du Patient 1
  2. 2. Sommaire 1) Programme d’amélioration continu du travail en équipe PACTE 2) 1- Pourquoi PACTE ? 3) 2- PACTE en pratique 4) 3- PACTE et Simulation 2
  3. 3. 1 Pourquoi PACTE? 3
  4. 4. Enjeu : Sécurité des patients Réduire à un niveau acceptable les risques d’évènements indésirables associés aux soins (EIAS) liés aux prises en charge par le système de santé (OMS 2009). •Quelques données sur les EIAS • « To err is human » (IOM) EIAS = 8ème cause décès, • EIAS chez 9% des patients hospitalisés (2008 : Incidence and nature of in-hospital adverse events : a systematic review. Qual. Saf. Health Care) • ENEIS (2005 et 2009) 1EIG / 5jours / 30 lits • IRDES (2011) : cout EIG 700 millions euros en 2007 4
  5. 5. Données de la Base REX de l’Accréditation Accréditation des médecins : Répartition des causes profondes sur 28705 événements déclarés entre 2011 et 2013 selon les 7 catégories de la grille ALARM Causes profondes liées : 5
  6. 6. Base REX : Causes profondes liées à « équipe » Accréditation des médecins: Répartition des causes profondes dans la catégorie « Causes liées à l’équipe » Communication entre professionnels 35,67% Transmissions et alertes 14,51% Encadrement, supervision 12,26% Répartition des tâches 12,16% Informations écrites (dossier patient, etc.) 11,72% Communication vers le patient et son entourage Autre Demande de soutien ou comportement face aux incidents 0,00% 8,51% 3,40% 1,76% 10,00% 20,00% 30,00% 40,00% 6
  7. 7. C’est quoi travailler en équipe 6 principaux traits* dans la littérature L’équipe : Être 2 au minimum • Les membres peuvent être sur des lieux différents • Mais avec des compétences et des habilités particulières de chacun (techniques et non techniques), supposées être maitrisées • Intégrée à un groupe qui lui donne des directives Le travail en équipe : • Un rôle précis, une tâche pour chacun et le besoin de se coordonner aux autres pour réaliser son propre travail • Des décisions à prendre régulièrement • Des échanges obligatoires entre membres pour atteindre le résultat *Salas E, Dickinson TL, Converse SA, Tannenbaum SI. Toward an understanding of team performance and training. In: Swezey RW, Salas E, editors. Teams: their training and performance. Norwood (NJ): Ablex; 1992. p. 3-29. Hackman JR. The design of work teams. In: Lorsch JW, editor. Handbook of organizational behavior. Englewood Cliffs (NJ): Prentice Hall; 1987. p. 315-42. 7
  8. 8. En quelques mots Equipe : au moins 2 personnes, qui ont chacune des rôles spécifiques et complémentaires, qui coordonnent leurs actions, coopèrent et s’entraident pour atteindre un objectif commun dont ils se sentent collectivement responsables. Travail en équipe = ce qui permet à l’équipe d’atteindre l’objectif fixé nécessite : - compétences techniques = expertise individuelle et technique - non techniques = comment travailler ensemble  ce n’est pas automatique, ce n’est pas enseigné, ne nécessite pas « d’aimer » tout le monde, ne nécessite pas forcément « être ensemble » Salas 2005 et 2013 - Alonso 2006 - Baker 2006
  9. 9. Les compétences non techniques….c’est des savoirs, des pratiques, des comportements tels que : • • • • • leadership entraide briefing, débriefing évaluation de la situation communication….
  10. 10. 2 PACTE en pratique 10
  11. 11. Qu’est-ce que PACTE (projet expérimental) Un travail sur les déterminants du travail en équipe : faire prendre conscience du facteur humain et rendre l’équipe plus efficace Les domaines d’action : la communication, le leadership, la culture sécurité, la gestion des compétences, etc. Identifier les bonnes pratiques de sécurité : importance du système, gestion des risques en équipe, briefing, débriefing, etc. 11
  12. 12. Les objectifs Définir une équipe efficace Formaliser les méthodes et outils Définir la participation du patient et ses modalités Evaluer l’efficacité des équipes Fournir un guide pédagogique & Un dispositif d’évaluation d’une équipe 12
  13. 13. Comment et avec qui ? Lancement d’une démarche expérimentale Groupe de travail & 15 ES volontaires Accompagnées par des « facilitateurs » Projet d’équipe visant la sécurité du patient 2013 Elaboration du cahier des charges avec un groupe de travail 2014 Lancement de l’expérimentation S1 2015 Bilan de l’expérimentation Fin 2015 Lancement d’une phase pilote 13
  14. 14. La sélection des candidats Suite à la conférence de presse PACTE, l’information des présidents de CME et la relance des fédérations, • 100 candidats se sont manifestés et ont été contactés • 65 ont renvoyé leur dossier de candidature La sélection des équipes par le comité de pilotage PACTE de la HAS repose sur les critères prioritaires suivants : • • • • • • absence d’un sursis à la certification, engagement de la direction et du président de CME, représentativité des établissements, existence d’un facilitateur « associé » à l’équipe, absence d’une situation de crise, projets identifiés par l’équipe/thématiques/secteurs d’activité impliqués. 14
  15. 15. Présentation des candidatures Nbre d’ES candidats 100 2 4 1 3 1 10 3 3 Retour candidats 65 (65%) attendu DONT 5 équipes CHU de NICE 1 CHU CLCC 2 1 CH / HL 6 12 5 PRIVE LUCRATIF ESPIC 1 8 HIA CHS / EPMS 11 2 4 2 19 4 10 5 11 2 6 4 15
  16. 16. Calendrier prévisionnel Année 2013 2013 : GDR équipe obstétrique PACTE Année 2015 .. Novembre 2013 : Bilan GDR équipe obstétrique et réa et réanimation Juin 2013 annonce Année 2014 Octobre 2013 Groupe expérimental PACTE Début 2014 Fin 2014 V0 cahier des charges guide Version finale guide expérimentation PACTE bilan expérimentation PACTE 2015 : phase pilote, faisabilité … 2016 : 2016 : généralisation ? 16
  17. 17. 3 PACTE et simulation 17
  18. 18. Qualité des soins, sécurité et simulation Aux USA, en 1999, rapport « to err is human » 98 000 décès par an par erreurs médicales http://www.csen.com/err.pdf RECOMMENDATION 8.1 Health care organizations and the professionals affiliated with them should make continually improved patient safety a declared and serious aim by establishing patient safety programs with a defined executive responsibility. Patient safety programs should: (1) provide strong, clear, and visible attention to safety; implement nonpunitive systems for reporting and analyzing errors within their organizations; (2) incorporate well-understood safety principles, such as, standardizing and simplifying equipment, supplies, and processes; and (3) establish interdisciplinary team training programs, such as simulation, that incorporate proven methods of team management. 18
  19. 19. La simulation en santé est une méthode pédagogique active… But : recréer des scénarios ou des apprentissages techniques dans un environnement réaliste Double objectif : retour d’expérience immédiat et évaluation des acquis Support à la construction des scénarios : situations cliniques et/ou professionnelles, simples ou complexes, habituelles ou exceptionnelles Différentes techniques de simulation : choisies en fonction des objectifs pédagogiques des scénarios 19
  20. 20. Les différentes techniques de simulation en santé Schéma inspiré de la classification de Chiniara G. Simulation médicale pour acquisition des compétences en anesthésie. In: Société française d'anesthésie et de réanimation, ed. Congrès national d'anesthésie et de réanimation 2007. Conférences d'actualisation. Paris: Masson; 2007. p. 41-9. 20
  21. 21. Intérêts de la simulation dans PACTE (1) Concerne un grand nombre de professionnels et peut s’appliquer à toutes les disciplines Peut être utilisée pour le développement professionnel continu (DPC) Utilise des techniques de simulation in situ facile à mettre en place et à utiliser 21
  22. 22. Intérêts de la simulation dans PACTE (2) Peut être utilisée pour la gestion des comportements (travail sur les facteurs humains dits non techniques) • Mise en situation professionnelle dans son environnement habituel • Travail en équipe permettant d’apprendre ensemble • S’entrainer à la communication, etc. Peut être utilisée pour la gestion des risques • Identification des points critiques (zones de vulnérabilité) dans l’environnement habituel • Reconstitution d’événements indésirables, enseignements et solutions adaptés au contexte • Capacité à faire face à des situations exceptionnelles, etc • Évaluation possible du travail en équipe 22
  23. 23. Simulation « in situ »…. Déjà utilisée pour entrainer les équipes…. Titre session 23
  24. 24. Conclusion 24
  25. 25. En conclusion Des projets centrés sur l’équipe Un enjeu principal : la sécurité des patients Des enjeux secondaires : • La qualité de vie au travail • Le développement professionnel continu •Des outils progressivement professionnels à disposition des •Un dispositif de valorisation (certification, transparence…) 25
  26. 26. Discussion 1) contact  B.A.L. pour écrire à la mission : contact.msp@has-sante.fr  rubrique sécurité du patient fin 2013 2) nouveau site 3) Nouvelle lettre HAS : Sécurité du Patient & Pratiques 4) Se mobiliser  Semaine de sécurité du patient (25 au 29 novembre) 26

×