L'élevage ovin en symbiose avec l'environnement

1 332 vues

Publié le

Tech-ovin 2015 - Vincent Manneville (Institut de l'Elevage)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 332
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
791
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'élevage ovin en symbiose avec l'environnement

  1. 1. L'élevage ovin en symbiose avec l'environnement Vincent Manneville - Idele 3 SEPTEMBRE 2015
  2. 2. Le mouton, la haie et la prairie permanente … • Rétablir certaines approximations • L’élevage ovin compense ses impacts environnementaux • Elevage ovin, un acteur de la biodiversité ordinaire • L’élevage ovins producteur de biodiversité • Capacité des territoires ovins à héberger des espèces floristiques et faunistiques • Paysages de moutons, une garantie pour des services écologiques • Elargissement autour de l’agroécosystème pour définir les services • Des contrastes selon les bassins de production
  3. 3. NPK La production ovine ne contribue que très peu au changement climatique • Un secteur qui émet certes… • … mais qui compense !!!! L’élevage ovin est responsable d’environ 1% des émissions totales de GES Les émissions brutes de GES sont de 15kg équivalent CO2 / kg de viande vive mais les prairies, parcours et haies compensent entre 30% et 100% des émissions. Les émissions nettes de GES varient donc seulement de 0 à 8kg équivalent CO2 / kg de viande vive entre les pastoraux et les fourragers.
  4. 4. Infrastructures agroécologiques : une autoroute de la biodiversité des espèces • Les composantes du paysage assurent différentes fonctions : lieux de reproduction, d’alimentation, d’hibernation… • Elles contribuent à la stabilité de la production agricole à la qualité des produits
  5. 5. La production ovine : une assurance pour les continuités écologiques des territoires • Apprécier la qualité du maillage en IAE de l’exploitation ovine : densité-connectivité-répartition 0.0 0.2 0.4 0.6 0.8 1.0 Plateaux de Bourgogne Confins granitiques du limousin Grands Causses Chaine des Puys Préalpes du Sud Plaine de la Crau Densité en IAE du territoire agricole considéré Densité en IAE de la surface agricole utilisée
  6. 6. 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5 4.0 4.5 5.0 Plateaux de Bourgogne Confins granitiques du limousin Grands Causses Chaine des Puys Préalpes du Sud Plaine de la Crau Surfacedebiodiversitédéveloppéeenha/hadeSAU Haies Bosquets Arbres Vergers Bandes enherbées Lisières de bois Jachères, talus et autres Mares et autres Agroforesterie Ripisylve • Inventaire des IAE de la SAU et appréciation de la surface de biodiversité Une diversité de composantes agroécologiques dans la surface Ovine favorable aux espèces floristiques et faunistiques
  7. 7. La prairie permanente ovine, une zone de régulation écologique pour l’écosystème 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Plateaux de Bourgogne Confins granitiques du limousin Grands Causses Chaine des Puys Préalpes du Sud Plaine de la Crau Faible Favorable Très favorable Prairies pâturées (P) Prairies pâturées ou/et fauchées (F) Prairies pâturées ou/et fauchées Kg N minéral Apport organique O occasionnel O régulier < 4O P ; <80 F occasionnel < 4O P ; <80 F régulier >4O P ; >80 F Pâturage continu ou tournant avec fauche des refus ensilage, enrubannage, … Pâturage libre extensive sans fauche des refus Foin séché au sol, avec ou sans déprimage Pâturage libre extensive avec fauche des refus Humide = sol gorgé d’eau au printemps Sec = sol superficiel et/ou en pente. Occ./régulier FaibleTrèsfavorable • Valeur écologique de la prairie permanente = zone de régulation
  8. 8. L’expression de la biodiversité en ovin allaitant selon le bassin de production Favorable Preserve Défavorable  Les gestionnaires de territoires du sud est Utilisation des terres du territoire Utilisation des terres agricoles de l'exploitation Organisation spatiale des IAE du paysage agricole Organisation spatiale des IAE de l'exploitation Gestion des IAE Gestion des cultures Gestion des prairies permanentes Utilisation des terres du territoire Utilisation des terres agricoles de l'exploitation Organisation spatiale des IAE du paysage agricole Organisation spatiale des IAE de l'exploitation Gestion des IAE Gestion des cultures Gestion des prairies permanentes  Les productivistes des zones de grandes cultures
  9. 9. Produire de la viande ovine, c’est produire aussi de la biodiversité ordinaire car l’acte de production … • garde ouvert des territoires qui se fermeraient à terme • maintient des IAE dans les territoires ouverts de grandes cultures • garantit des surfaces en herbe comme zone de régulation écologique • entretient des composantes agroécologiques pour augmenter l'accueil des espèces sur la SAU.
  10. 10. Elargir le débat autour de l’agroécosystème pour qualifier les services rendus par l’élevage ovins  Les services intrants : stabilité structurale des sols, maintien de la fertilité  Les services de production revenu agricole : production de lait, de viande, de céréales  Les services environnementaux : prévention des incendies, qualité de l’eau, typicité paysagère Services intrants Agro- écosystème Services de production Services environnementaux
  11. 11. Caractérisation des services écologiques et principes retenus pour les illustrer Services Thématiques Critères qualifiant les services Environnement Régulation du climat Taux de couverture Eq CO2 solde (Stockage-Emissions) Qualité de l'eau Bilan pour l'azote (kg de N) hors fixation par ha de SFP Conservation de la biodiversité et du paysage Eléments agro-écologiques 'surface développée' en ha par ha de SAU Intrants Stabilité structurale du sol Surface an cultures annuelles en % de la SAU Pollinisation Surface développée de pollinisation en ha par ha de SAU Maintien de la fertilité Balance global humique en t par ha de SAU Production Solde sur coût alimentaire Solde sur coût alimentaire en € par UGB Conversion herbe en viande Productivité autonome de viande vive en kg par UGB Capacité nourricière Nombre de personnes nourries en protéines animales par UGB
  12. 12. L’expression des services rendus par la production ovine selon le bassin de production Contribue Preserve Limite  Les productivistes des zones de grandes cultures Régulation du climat Qualité de l'eau Conservation de la biodiversité et du paysage Stabilité structurale du sol PollinisationMaintien de la fertilité Solde sur coût alimentaire Conversion herbe en viande Capacité nourricière Services environnementaux (Hors Revenu Agricole) Services écosystèmiques ( support à la production) Services de Production (Revenu Agricole) Régulation du climat Qualité de l'eau Conservation de la biodiversité et du paysage Stabilité structurale du sol PollinisationMaintien de la fertilité Solde sur coût alimentaire Conversion herbe en viande Capacité nourricière Services écosystèmiques ( support à la production) Services de Production (Revenu Agricole) Services environnementaux (Hors Revenu Agricole)  Les gestionnaires de territoires du Sud-Est
  13. 13. L’élevage ovin doit faire savoir ….. • qu’il produit des services à la société qui ne sont pas rémunérés • qu’il assure dans de nombreux bassins de production la protection de la ressource en eau • qu’il maintient un tissu économie et rural dans les zones délaissées par les politiques d’aménagement du territoire • et surtout qu’il produit des protéines alimentaires nobles à partir de la diversité floristique des prairies permanentes.
  14. 14. Merci de votre attention Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur idele.fr Venez échanger avec nos ingénieurs sur le stand INN’OVIN (chapiteau A)

×