Urgences ophtalmo jc 14 02 12

1 443 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 443
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
17
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Urgences ophtalmo jc 14 02 12

  1. 1. LLeess UUrrggeenncceess OOpphhttaallmmoollooggiiqquueess CAT devant un traumatisme oculaire. Gestion d'une baisse brutale de l'acuité visuelle. Qu'évoquer face à des "éclairs, des mouches, des scintillements, des vagues" ? J. CHARBONNEL Praticien Hospitalier CH Le Mans FMC Le Bailleul 14 février 2012
  2. 2. Signes fonctionnels : Douleur Acuité visuelle Signes physiques : Paupières : plaie, bord libre ou non Voies lacrymales : plaie Conjonctive : hémorragie, ulcère (test à la fluo), plaie Cornée : ulcère (test à la fluo), plaie Chambre antérieure : plate, hyphéma Pupille : forme
  3. 3. Signes : • Très douloureux • OEil peu hyperhémié, propre • Test à la fluorescéine CAT : • Vérifier la présence d’un corps étranger par l’examen des culs de sac (retourner la paupière supérieure) • Collyre antibiotique • Pommade à visée antalgique
  4. 4. Erosion cornéenne
  5. 5. Corps étranger superficiel de la cornée
  6. 6. Abcès de cornée
  7. 7. Signes : • Baisse d’acuité visuelle • Hémorragie sous-conjonctivale • Hyphéma CAT : • Consultation ophtalmo systématique
  8. 8. Hémorragie sous-conjonctivale
  9. 9. Sang en chambre antérieure (hyphéma)
  10. 10. Signes : • Pas ou peu de plainte • Examiner le bord libre • Examiner les voies lacrymales CAT : • Si doute sur une plaie du bord libre ou des voies lacrymales : avis ophtalmo • Sinon prise en charge d’une plaie simple (VAT, désinfection, suture si besoin)
  11. 11. Plaie du bord libre
  12. 12. Suture plan par plan Le but : bien affronter les bords
  13. 13. Signes : • Enophtalmie • Anesthésie sous orbitaire • Emphysème sous-cutané • Diplopie douloureuse dans le regard vers le haut Conduite à tenir : •Consultation ophtalmologique pour test de Lancaster, scanner, •et traitement chirurgical
  14. 14. Simple (Cornéenne isolée, Sclérale isolée) ou complexe Signes : • Douleur variable • Signe de Seidel • Chambre antérieure plate • Pupille déronde CAT : • Urgence ophtalmo pour suture, antibiothérapie, TDM si besoin
  15. 15. Groupes à risque Myopes forts Diabétiques Antécédent de traumatisme oculaire Porteur de lentilles
  16. 16. Examen oeil par oeil Avec lunettes En vision de loin et de près Comparer la vision par rapport à « d’habitude » Evaluer la chronologie des événements par l’interrogatoire « PLUS LES SYMPTOMES APPARAISSENT « PLUS LES SYMPTOMES APPARAISSENT BRUTALEMENT, PLUS ILS SONT BRUTALEMENT, PLUS ILS SONT INQUIETANTS » INQUIETANTS »
  17. 17. Névrite Optique Rétro Bulbaire (NORB) Décollement de rétine Besoin de lunettes Baisse brutale Le sujet jeune Le sujet jeune Le sujet agé Cataracte DMLA atrophique Besoin de lunettes Le sujet agé Baisse progressive Occlusion de l’artère centrale de la rétine (OACR) Occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR) Névrite optique ischémique antérieure aigüe (NOIAA) DMLA exsudative (Dégénerescence Maculaire Liée à l’Age)
  18. 18. = en quelques secondes ou minutes 2 cas de figure : Soit totale Soit seulement centrale = scotome central A évaluer par : l’interrogatoire l’examen (grille d’Amsler)
  19. 19. Penser à une cause vasculaire : Occlusion de l’artère centrale de la rétine (OACR) Occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR) Névrite optique ischémique antérieure aigüe (NOIAA) A l’examen clinique : BAV très importante habituellement Indolore ( sauf céphalées si Horton dans le cadre de la NOIAA) Classiquement, rechercher d’autre signe de pathologie vasculaire Parfois mydriase aréactive si OACR
  20. 20. Seule vraie urgence ophtalmo •Céphalées surtout temporales ou hyperesthésie du cuir chevelu • Claudication des mâchoires • Artères temporales non battantes et ou douloureuses • Syndrome d’AEG : fièvre, asthénie, amaigrissement Épisodes : • d’amaurose transitoire • de diplopie Si doute : mettre sous corticoïdes en débutant par un bolus La biopsie d’artère temporale se négative après 10 jours de corticothérapie
  21. 21. Névrite Optique Rétro Bulbaire (NORB) • Douleurs oculaires rétro-bulbaires augmentées aux mouvements oculaires • Signes antérieurs de poussée de SEP • Signe de Uthoff Décollement de rétine  Phosphènes  Voile gris qui progresse de la périphérie vers le centre  BAV
  22. 22. • Sujet agé = DMLA • Sujet jeune = NORB
  23. 23. Cataracte Peut survenir à tout âge Pupille grise ou blanche Parfois d’apparition brutale Besoin de lunettes BAV variable dans le temps Associée à des céphalées chez un sujet jeune Des picotements, une gène visuelle bilatérale
  24. 24. Très fréquent Visible sur fond clair Variable dans le temps N’entraîne pas de BAV Rechercher des signes de décollement de rétine associés
  25. 25. Merci de votre attention

×