Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Le stretching est il toujours d'actualité

719 vues

Publié le

Le stretching est il toujours d'actualité

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

Le stretching est il toujours d'actualité

  1. 1. Le stretching est il toujours d’actualité? Dr G. LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport
  2. 2. Introduction Vient des USA 1983 Bénéfices supposés: – Sur la préparation musculaire à l’effort – Prévention des blessures – Faciliter la récupération – Améliorer la souplesse musculaire
  3. 3. Quelques bases Différencier – étirement actif : association contraction musculaire dynamique et étirement, plutôt en échauffement – étirement passif: après l’effort, restaure les capacités élastiques du muscle, adopter la posture progressivement puis accentuer la tension
  4. 4. Qu’est ce que l’on étire ? Les muscles – Composés de fibres musculaires (actine et myosine) , de cloisons et d’enveloppe – Fuseaux neuromusculaires qui contrôlent la contraction (sensible à l’étirement) – Boucle réflexe avec muscles agonistes antagonistes Étirement doit être progressif pour ne pas provoquer de contraction du muscle antagoniste
  5. 5. Qu’est ce que l’on étire ? Capsule articulaire Les tendons – contiennent des récepteurs sensible à l’étirement ( se contractent si étirement avec saccade)
  6. 6. PRINCIPALES ACTIONS DES ETIREMENTS : Programmation neuro musculaire. Equilibration du tonus musculaire. Actions sur les tensions parasites. Action sur le temps de réaction. Action sur la puissance de la contraction.
  7. 7. Actions (suite) : Action thermique. Action sur la visco élasticité. Prévention des accidents musculaires. Action sur la récupération. Action sur le mental.
  8. 8. Avant l’effort Échauffement – Étirements provoquent tensions bloquant flux sanguin – Relâchement augmente l’apport sanguin Production de force etou vitesse – Étirements réduisent mouvements de vitesse des muscles et de force explosive pour sauts verticaux – Sprint moins performants si étirements effectués (pas d’action si endurance)
  9. 9. Prévention des blessures musculaires – Pas démontrée – Étirements passifs entraînent tensions importantes (équivalent entraînement force)
  10. 10. Effets à long terme Récupération ( améliorer apport sanguin, pompe) – Étirements statiques compromettent la vascularisation en post effort, augmentent les microtraumatismes dus à l’effort – Pas d’étirements sur des muscles courbatus – Préférer enchaînements de contracté relâché doux Amplitudes articulaires Prévention lésion surcharge de l’appareil locomoteur – pour sports à prédominance excentrique (basket, tennis), non chez les cyclistes
  11. 11. Principes généraux : On n’étire pas un muscle froid. Pas de temps de ressort. Point fixe pour éviter les compensations. Indolore , ne doit pas faire mal ! Les faire au calme (concentration + respiration) et au propre. Notion de progressivité.
  12. 12. En pratique Échauffement Basée essentiellement sur l’étirement des chaînes musculaires. C’est plus une recherche de préparation du muscle à l’effort qu’un gain d’amplitude. – Pas d’E pour sports de force, vitesse, explosivité – Jouer sur mouvements naturels exagérés et course et sauts d’intensité moyenne+++
  13. 13. En pratique Récupération Basée sur des étirements beaucoup plus spécifiques et centrés sur chaque groupe musculaire. – Oui sans forcer pour améliorer l’amplitude et surtout infra douloureux sur Q, IJ, ADD, T – Penser hydratation, sucres lents +++ – Surélévation membres inférieurs – Mobilisation articulaire, électrostimulation – Attention aux massages post effort séances spécifiques d’étirements?
  14. 14. Remarque pour le jeune joueur : En général mieux vaut un joueur souple et moins fort qu’un joueur raide et fort ! Il faut donc insister sur la souplesse puis sur le gain de force. Les étirements doivent faire partie intégrante d’une séance qu’elle soit physique ou tennistique.
  15. 15. CONCLUSION : Les étirements même s’ils sont de plus en plus décriés doivent faire partie d’un entrainement adapté mais ils ne peuvent pas à eux seuls tous solutionner !!!!!!

×