SlideShare une entreprise Scribd logo
INTRODUCTION
OBSERVATION
CONCLUSION
DISCUSSION
P 46
Difficultés diagnostiques d’un kyste thymique : A propos d’un cas
Masmoudi M, Hasnaoui M, Guizani H, Aouf L, Mighri K , Driss N
Service ORL et CCF EPS Taher Sfar Mahdia
 Les kystes thymiques (KT) sont des lésions rares (1% des masses
cervicales kystiques).
 extrêmement rares chez l’adulte.
 La migration thymique au cours de l'organogenèse explique la
topographie cervico-thoracique de ces kystes et la diversité des
présentations cliniques.
 difficultés diagnostiques
 enfant âgé de 9 ans
 Antécédents: mise à plat d’un adénophlégmon basicervical gauche
en 2015,
 Motif une tuméfaction latéro-cervicale évoluant depuis 3 mois.
 A l’examen :
- tuméfaction latéro-cervicale paramédiane gauche de 1,5cm de
grand axe, ferme indolore bien limité sans signes inflammatoires
locaux. pas de mobilité de la tuméfaction à la protrusion de la
langue ni à la déglutition.
- La loge thyroïdienne était libre avec présence d’adénomégalies
jugulo carotidiennes bilatérales de taille centimétrique.
- Le reste de l’examen ORL est sans anomalies.
 L’échographie cervicale a montré une masse kystique située au
niveau du pole inférieur de la thyroïde faisant 11*7mm para
trachéale gauche, à droite de l’artère carotide et en avant de
l’œsophage
 la tomodensitométrie cervicale a montré une formation kystique
remaniée para- trachéale et sous thyroïdienne gauche ( fig 1)
 En per-opératoire on a découvert une formation sous lobulaire
gauche de 3 cm de grand axe bien encapsulé indépendante de la
thyroïde ( Fig 2 et Fig 3 )
 L’examen histologique a confirmé le diagnostic d’un tissu
thymique ectopique.
 Les suites opératoires étaient simples avec un recul de 3 mois.
 Le thymus se développe à partir de l’épithélium du récessus ventral
de la troisième poche branchiales vers la 5ème semaine du
développement.
 La migration thymique s’effectue de la 7éme à la 10 éme semaine,
suivant un trajet caudal et médial jusqu’au médiastin.
la localisation cervico-médiastinale des kystes du thymus et la
variation des formes cliniques.
 Epidémiologie
- Rare (3 % des masses médiastinales et 50% des masses
médiastinales antérieures)
- Découvert en général au cours des 2 premières décades.
 Tableau clinique
- Le KT peut être asymptomatique ou révélé par des complications
compressives (39 % des cas).
En position cervicale les kystes asymptomatiques sont plus facilement
découverts à l’examen cervical.
 Examens complémentaires
 l’échographie cervicale-doppler représente l’examen de choix:
précise la nature liquidienne de la tumeur / ses rapports
anatomiques (notamment avec les vaisseaux du cou) / le caractère
« non -circulant » du liquide.
 Le scanner cervical réalisé en seconde intention, apporte des
précisions complémentaires sur la cartographie .
 L’IRM cervicale Cet examen peut avoir un apport majeur en cas de
doute diagnostic sur l’étiologie du kyste notamment en position
intrathoracique
Il n’y a pas de marqueur biologique spécifique de KT.
 Traitement
 Chirurgie
Pour les localisations cervicales, une cervicotomie dans tous les cas
est proposée. C’est la voie standard permettant l’exploration de la
tumeur et les tissus de voisinage et permet l’exérèse chirurgicale du KT
Le kyste thymique est une tumeur bégnine rare.
la tomodensitométrie cervicale aide à établir le diagnostic étiologique .
la confirmation de la nature est anatomopathologique .
Fig 1 : coupe axiale montrant les rapport du kyste thymique
Fig 2 : vue per opératoire du
kyste thymique
Fig 3 : pièce opératoire

Contenu connexe

Tendances

Gastro Oncologie
Gastro OncologieGastro Oncologie
Gastro Oncologie
Mede Space
 
La Chirurgie Colique
La Chirurgie ColiqueLa Chirurgie Colique
La Chirurgie Colique
Mede Space
 
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennesTumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
imma-dr
 
Cancer de l'endomètre
Cancer de l'endomètreCancer de l'endomètre
Cancer de l'endomètre
esf3
 
Procédure de sécurité des kystes de l’ovaire
Procédure de sécurité des kystes de l’ovaireProcédure de sécurité des kystes de l’ovaire
Procédure de sécurité des kystes de l’ovaire
nefissahamoud
 
Anomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphrose
Anomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphroseAnomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphrose
Anomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphrose
imma-dr
 
Colpocystogramme technique et résultats
Colpocystogramme   technique et résultatsColpocystogramme   technique et résultats
Colpocystogramme technique et résultats
imma-dr
 
Carcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréasCarcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréas
Hugo Lebrun
 
Approche diagnostique des masses médiastinales
Approche diagnostique des masses médiastinalesApproche diagnostique des masses médiastinales
Approche diagnostique des masses médiastinales
imma-dr
 

Tendances (20)

P18
P18P18
P18
 
Gastro Oncologie
Gastro OncologieGastro Oncologie
Gastro Oncologie
 
La Chirurgie Colique
La Chirurgie ColiqueLa Chirurgie Colique
La Chirurgie Colique
 
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennesTumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
 
P113
P113P113
P113
 
P107
P107P107
P107
 
Cancer de l'endomètre
Cancer de l'endomètreCancer de l'endomètre
Cancer de l'endomètre
 
P109
P109P109
P109
 
Procédure de sécurité des kystes de l’ovaire
Procédure de sécurité des kystes de l’ovaireProcédure de sécurité des kystes de l’ovaire
Procédure de sécurité des kystes de l’ovaire
 
P110
P110P110
P110
 
P114
P114P114
P114
 
P111
P111P111
P111
 
P108
P108P108
P108
 
Anomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphrose
Anomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphroseAnomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphrose
Anomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphrose
 
Colpocystogramme technique et résultats
Colpocystogramme   technique et résultatsColpocystogramme   technique et résultats
Colpocystogramme technique et résultats
 
P40
P40P40
P40
 
Lhk urethre
Lhk urethreLhk urethre
Lhk urethre
 
Carcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréasCarcinomes sarcomatoides du pancréas
Carcinomes sarcomatoides du pancréas
 
Approche diagnostique des masses médiastinales
Approche diagnostique des masses médiastinalesApproche diagnostique des masses médiastinales
Approche diagnostique des masses médiastinales
 
P61
P61P61
P61
 

Similaire à P46

Maladie de hirschprung
Maladie de  hirschprungMaladie de  hirschprung
Maladie de hirschprung
Hana Hanouna
 
TEP TDM du cou
TEP TDM du couTEP TDM du cou
TEP TDM du cou
Dr Oufroukhi.Yacir
 
cancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptxcancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptx
cyliabenali1
 
Cancer du larynx
Cancer du larynxCancer du larynx
Cancer du larynx
IhabGuermah
 
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf
OnLine68
 
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennesTumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
imma-dr
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
KHETTABDJOUHER
 
Urgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiquesUrgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiques
imma-dr
 
Cancer du sien.ppt
Cancer    du   sien.pptCancer    du   sien.ppt
Cancer du sien.ppt
cyliabenali1
 
Cancer de l'endometre
Cancer de l'endometreCancer de l'endometre
Cancer de l'endometre
Mede Space
 
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minimacancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
madiassakonate1
 
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfantTumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
imma-dr
 
PRISE EN CHARGE DES TUMEURS BENIGNES DE L'OVAIRE.pdf
PRISE EN CHARGE DES TUMEURS BENIGNES DE L'OVAIRE.pdfPRISE EN CHARGE DES TUMEURS BENIGNES DE L'OVAIRE.pdf
PRISE EN CHARGE DES TUMEURS BENIGNES DE L'OVAIRE.pdf
MainaOumara
 
kc de l_endometre.pptx
kc de l_endometre.pptxkc de l_endometre.pptx
kc de l_endometre.pptx
cyliabenali1
 
Pénectomie partielle pour un carcinome de la verge: A propos de 24 cas
Pénectomie partielle pour un carcinome de la verge: A propos de 24 casPénectomie partielle pour un carcinome de la verge: A propos de 24 cas
Pénectomie partielle pour un carcinome de la verge: A propos de 24 cas
iosrjce
 
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueConduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
imma-dr
 
Les traumatismes abdominaux
Les traumatismes abdominauxLes traumatismes abdominaux
Les traumatismes abdominaux
Younes Serradj
 

Similaire à P46 (20)

Maladie de hirschprung
Maladie de  hirschprungMaladie de  hirschprung
Maladie de hirschprung
 
TEP TDM du cou
TEP TDM du couTEP TDM du cou
TEP TDM du cou
 
cancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptxcancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptx
 
Cancer du larynx
Cancer du larynxCancer du larynx
Cancer du larynx
 
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf
28-Opacités rondes pulmonaires(Dr.Bougharnout)..pdf
 
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennesTumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
 
P38
P38P38
P38
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
 
Urgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiquesUrgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiques
 
Cancer du sien.ppt
Cancer    du   sien.pptCancer    du   sien.ppt
Cancer du sien.ppt
 
Cancer de l'endometre
Cancer de l'endometreCancer de l'endometre
Cancer de l'endometre
 
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minimacancer  de l_oesophage 2.pptx cours a minima
cancer de l_oesophage 2.pptx cours a minima
 
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfantTumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
 
PRISE EN CHARGE DES TUMEURS BENIGNES DE L'OVAIRE.pdf
PRISE EN CHARGE DES TUMEURS BENIGNES DE L'OVAIRE.pdfPRISE EN CHARGE DES TUMEURS BENIGNES DE L'OVAIRE.pdf
PRISE EN CHARGE DES TUMEURS BENIGNES DE L'OVAIRE.pdf
 
P80
P80P80
P80
 
P11
P11P11
P11
 
kc de l_endometre.pptx
kc de l_endometre.pptxkc de l_endometre.pptx
kc de l_endometre.pptx
 
Pénectomie partielle pour un carcinome de la verge: A propos de 24 cas
Pénectomie partielle pour un carcinome de la verge: A propos de 24 casPénectomie partielle pour un carcinome de la verge: A propos de 24 cas
Pénectomie partielle pour un carcinome de la verge: A propos de 24 cas
 
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueConduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
 
Les traumatismes abdominaux
Les traumatismes abdominauxLes traumatismes abdominaux
Les traumatismes abdominaux
 

Plus de Société Tunisienne d'ORL (20)

P106
P106P106
P106
 
P105
P105P105
P105
 
P103
P103P103
P103
 
P101
P101P101
P101
 
P102
P102P102
P102
 
P84
P84P84
P84
 
P73
P73P73
P73
 
P63
P63P63
P63
 
P60
P60P60
P60
 
P59
P59P59
P59
 
P57
P57P57
P57
 
P54
P54P54
P54
 
P77
P77P77
P77
 
P100
P100P100
P100
 
P99
P99P99
P99
 
P98
P98P98
P98
 
P97
P97P97
P97
 
P96
P96P96
P96
 
P95
P95P95
P95
 
P94
P94P94
P94
 

P46

  • 1. INTRODUCTION OBSERVATION CONCLUSION DISCUSSION P 46 Difficultés diagnostiques d’un kyste thymique : A propos d’un cas Masmoudi M, Hasnaoui M, Guizani H, Aouf L, Mighri K , Driss N Service ORL et CCF EPS Taher Sfar Mahdia  Les kystes thymiques (KT) sont des lésions rares (1% des masses cervicales kystiques).  extrêmement rares chez l’adulte.  La migration thymique au cours de l'organogenèse explique la topographie cervico-thoracique de ces kystes et la diversité des présentations cliniques.  difficultés diagnostiques  enfant âgé de 9 ans  Antécédents: mise à plat d’un adénophlégmon basicervical gauche en 2015,  Motif une tuméfaction latéro-cervicale évoluant depuis 3 mois.  A l’examen : - tuméfaction latéro-cervicale paramédiane gauche de 1,5cm de grand axe, ferme indolore bien limité sans signes inflammatoires locaux. pas de mobilité de la tuméfaction à la protrusion de la langue ni à la déglutition. - La loge thyroïdienne était libre avec présence d’adénomégalies jugulo carotidiennes bilatérales de taille centimétrique. - Le reste de l’examen ORL est sans anomalies.  L’échographie cervicale a montré une masse kystique située au niveau du pole inférieur de la thyroïde faisant 11*7mm para trachéale gauche, à droite de l’artère carotide et en avant de l’œsophage  la tomodensitométrie cervicale a montré une formation kystique remaniée para- trachéale et sous thyroïdienne gauche ( fig 1)  En per-opératoire on a découvert une formation sous lobulaire gauche de 3 cm de grand axe bien encapsulé indépendante de la thyroïde ( Fig 2 et Fig 3 )  L’examen histologique a confirmé le diagnostic d’un tissu thymique ectopique.  Les suites opératoires étaient simples avec un recul de 3 mois.  Le thymus se développe à partir de l’épithélium du récessus ventral de la troisième poche branchiales vers la 5ème semaine du développement.  La migration thymique s’effectue de la 7éme à la 10 éme semaine, suivant un trajet caudal et médial jusqu’au médiastin. la localisation cervico-médiastinale des kystes du thymus et la variation des formes cliniques.  Epidémiologie - Rare (3 % des masses médiastinales et 50% des masses médiastinales antérieures) - Découvert en général au cours des 2 premières décades.  Tableau clinique - Le KT peut être asymptomatique ou révélé par des complications compressives (39 % des cas). En position cervicale les kystes asymptomatiques sont plus facilement découverts à l’examen cervical.  Examens complémentaires  l’échographie cervicale-doppler représente l’examen de choix: précise la nature liquidienne de la tumeur / ses rapports anatomiques (notamment avec les vaisseaux du cou) / le caractère « non -circulant » du liquide.  Le scanner cervical réalisé en seconde intention, apporte des précisions complémentaires sur la cartographie .  L’IRM cervicale Cet examen peut avoir un apport majeur en cas de doute diagnostic sur l’étiologie du kyste notamment en position intrathoracique Il n’y a pas de marqueur biologique spécifique de KT.  Traitement  Chirurgie Pour les localisations cervicales, une cervicotomie dans tous les cas est proposée. C’est la voie standard permettant l’exploration de la tumeur et les tissus de voisinage et permet l’exérèse chirurgicale du KT Le kyste thymique est une tumeur bégnine rare. la tomodensitométrie cervicale aide à établir le diagnostic étiologique . la confirmation de la nature est anatomopathologique . Fig 1 : coupe axiale montrant les rapport du kyste thymique Fig 2 : vue per opératoire du kyste thymique Fig 3 : pièce opératoire