Cholangiocarcinome Hilaire : Imagerie pré-opératoire

1 959 vues

Publié le

Imagerie du cholangiocarcinome du hile. Conférence du le Pr Maïté Lewin (Radiologue, AP-HP Hôpital Paul Brousse, Villejuif, France) aux Journées de Chirurgie hépato-biliaire (Juin 2014, Paris).

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 959
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
892
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cholangiocarcinome Hilaire : Imagerie pré-opératoire

  1. 1. M. LEWIN Hôpital Paul Brousse, Villejuif QUELLE IMAGERIE PRÉ-OPÉRATOIRE ?
  2. 2. LA LÉSION EST-ELLE RÉSÉCABLE ? • Deux examens  Le scanner multi-barrettes (MDCT) Précision de prédiction de la résécabilité : 74,51 %  La Cholangio-IRM Précision pour l’extension longitudinale : 71,42 - 803 % 1Lee, Radiology 2006 2Cho ES, JCAT 2007; 3Masselli , Eur Radiol 2008
  3. 3. SCANNER MULTI-BARRETTES (MDCT)
  4. 4. MDCT • Acquisition multiphasique • Temps artériel (30-35 sec) et temps portal (60-65 sec) • Temps tardif (3-5 min) : parfois utile • Coupes fines: 2.5 mm • Logiciels de reconstruction: • Reconstruction multiplanaire (MPR) • Projection d’intensité maximale (MIP) • Projection d’intensité minimale (Min IP)
  5. 5. 1. VISUALISER LA TUMEUR ET SON EXTENSION BILIAIRE • Taux d’identification des tumeurs des voies biliaires : proche de 100% • Limite : sous-estimation de l’envahissement biliaire • la capacité de détection de l’envahissement longitudinal le long des axes biliaires a été rapportée à 81% et celle de l’extension verticale aux tissus voisin à 100%1 1Unno M et al, J Hepatobiliary Pancreat Surg 2007
  6. 6. 2. LE BILAN VASCULAIRE • Précision pour prédire l’envahissement artériel: 93% et pour prédire l’envahissement veineux portal: 86% Sainani, Radiographics 2006 Chen HW, AJR 2006
  7. 7. Femme de 65 ans, Klastkin type 3 Gauche: Hépatectomie gauche élargie au segment 1, résection de la convergence biliaire et de la VBP, curage ganglionnaire et bilio-digestive sur anse en Y
  8. 8. Femme de 67 ans, Klastkin type 3 Gauche avec sténose de la branche porte gauche et de la branche porte droite étendue à la bifurcation secondaire : TH
  9. 9. Femme de 51 ans, Klastkin type 3 droit, artère hépatique droite - foie droit : Hépatectomie droite après embolisation portale droite
  10. 10. Femme de 69 ans, Klastkin type 4 avec artère hépatique droite foie droit- artère hépatique moyenne foie gauche et trifurcation portale
  11. 11. 3. BILAN D’EXTENSION • Limites du MDCT • Atteinte ganglionnaire: la sensibilité pour les métastases ganglionnaires variable de 61 %, spécificité de 88% • Carcinose péritonéale • Atteinte extra-abdominale: rare au bilan initial Valls et al, WJGO 2013
  12. 12. 4. VOLUMES HÉPATIQUES • Foie droit-IV-Lobe gauche • Modifiables après embolisation portale
  13. 13. CHOLANGIO-IRM ET IRM HÉPATIQUE • Bili-IRM : standard pour l’étude non-invasive des voies biliaires Bili-IRM  CPRE et Cholangiographie per-cutané1,2 • Séquences T1, T2 et T1 après injection de gadolinium: identification plus facile des limites des lésions infiltrantes3 • Angio-IRM 3D: faible sensibilité pour l’invasion vasculaire4 1Yeh et al, Am J Gastroenterol 2000; 2Park et al, AJR 2008; 3Masselli G et al, Eur radiol 2008; 4Sainani, Radiographics 2006
  14. 14. CLASSIFICATION DES KLATSKIN Cholangio-IRM 3D et CPRE : Type 1, convergence respectée
  15. 15. Cholangio-IRM 2D et Cholangiographie per-cutanée : Type 2, pas de communication droite-gauche
  16. 16. Cholangio-IRM en 2D: type 3 gauche, atteinte de la convergence secondaire gauche
  17. 17. Cholangio-IRM en 2D: type 4, atteinte des 2 convergences secondaires
  18. 18. Cholangio-IRM en 3D: coupes fines, jointives, reconstructions MPR, type 4
  19. 19. VARIATION ANATOMIQUE Variation du canal droit postérieur : convergence étagée
  20. 20. Homme de 43 ans, type 4, contact étroit avec la branche droite de l’artère hépatique : TH
  21. 21. 18 FDG PET-SCAN : DÉTECTION • Petites séries dans la littérature • 15 patients1 avec suspicion de tumeur hilaire • 12 vrai Positifs • 2 faux Positifs (fibrose : lésion granulome inflammatoire) • 3 faux négatifs (cholangiocarcinome mucineux) 1 Fritsher-Ravens et al, Nucl Med Commun 2001 Le FDG-PET n’est pas spécifique dans le cholangiocarcinome hilaire en raison de la petite taille de la tumeur et des ses composantes mucineuse ou fibreuse
  22. 22. Vrai Positif Fritsher-Ravens et al, Nucl Med Commun 2001 Faux Positif : patient avec fibrose inflammatoire mimant un Klatskin
  23. 23. Vrai positif Faux négatif 1Kim YJ et al, Eur J Nucl Med Mol Imaging 2003 • Série de 21 patients1 dont 10 patients avec un cholangiocarcinome hilaire • 2/10 fixation importante et 7/10 fixation modérée.
  24. 24. 18 FDG PET-SCAN : EXTENSION À DISTANCE • Ganglions métastatiques1 • Sensibilité : 42% • Spécificité: 80% • Métastases à distance2 • Sensibilité : 33% • Spécificité: 96% 1Li et al, J Surg Oncol 2008 2 Ruys et al, HPB 2011
  25. 25. Femme de 32 ans, Bili-IRM : sténose hilaire avec dilatation des VBIH
  26. 26. Cholangite et pancréatite auto-immune, régression des anomalies radiologiques biliaire après 4 semaines de corticothérapie
  27. 27. CONCLUSION • MDCT et IRM avec cholangio-IRM sont complémentaires pour le bilan pré-opératoire • Limite sous-estimation de l’extension biliaire (infiltration sous- muqueuse) • Rôle de la TEP n’est pas démontré • RCP radio-chirurgicale spécialisée avant tout geste de drainage biliaire

×